dimanche 20 février 2011

Petit poilu tome 1: la sirène gourmande de Pierre Bailly et Céline Fraipont

















Quatrième de couverture:

Il est petit, il est poilu, c'est Petit Poilu ! Le v'là parti de bon matin, le v'là parti et tout va bien.
Mais ?... Que se passe-t-il ? Ca se bouscule et tout bascule ! Une belle sirène, un gros tas de crasses, un asticot amoureux, et le vieux rafiot d'un mystérieux capitaine. Vas-y Petit Poilu, FONCE !


Une superbe BD sans parole pour que les petits de 3 ans puissent s'exprimer!!!

C'est juste géniallissime!!! Tout me plaît dans cette BD. C'est drôle, bien dessiné, original. Les petits en raffolent et on passe de super moment de rigolade en famille!!!

EAN: 9782800138909

INFO +: Le tome 9 paraîtra le 06/05/11

Un p'tit aperçu pour le plaisir...


Jaloux comme un doudou de Pénélope Jossen


















Un album très fin sur la jalousie entre sœurs (mais que l'on peut très bien adapter à des garçons).
Amande a une petite sœur mais son doudou, l'éléphant Philémon a du mal à s'habituer à la nouvelle venue. Il ne peut s'empêcher de la toucher pour la réveiller, aimerait bien dormir dans son lit à sa place, trouve qu'un bébé ça sent mauvais, que ça fait trop de bruit... Pourtant Amande essaye de l'empêcher de faire des bêtises mais c'est plus fort que lui...

J'ai trouvé l'idée très bonne. Détourner la jalousie de l'aînée grâce au doudou permet de bien discuter avec l'enfant sur ce qu'il ressent vis à vis du nouveau venu. Je l'ai tester sur mon grand et nous avons bien ri. Quand même, ce doudou, il a de drôles d'idées, non?

EAN: 9782211094849

La vie peut-être d'Arnaud Catherine


















Quatrième de couverture:

Sofia est morte et Florian est à terre.
Il ne parvient pas à se relever, à accepter l'absence. Il ne la comprend pas et refuse de vivre avec. Une seule issue : revenir sur les lieux de la tragédie, dans l'hôpital psychiatrique où on avait enfermé Sofia. Là-bas, Florian cherche des traces, des preuves de l'existence de son amie. Il rencontre Mehdi, un soignant qui s'occupe de lui. Mais Florian ne veut pas être aidé. Mehdi tient bon, l'oblige à entrer en relation avec les autres.
Peu à peu, Florian baisse les armes, et un lien invisible se tisse entre les deux garçons. Et si la vie reprenait ses droits avec le chiffre deux ?


Une histoire qui se passe à Lyon et qui aborde le deuil avec beaucoup de pudeur...

Quand on perd une amie, une âme sœur, qu'importe l'âge, la douleur demeure et parfois il est difficile de survivre. Florian est en mal de Sofia à tel point qu'il se retrouve dans l'hôpital psychiatrique où son amie a vécu ses dernières heures.
Florian ne sait comment faire vivre le souvenir de Sofia, seul Medhi, un soignant sait comment le prendre et peu à peu, la vie reprend son court.
C'est un roman qui se lit en une petite demi-heure et encore (seulement 102 pages). Constitué de plusieurs petits épisode, on suit Florian pas à pas en espérant qu'il retrouve enfin son souffle.
C'est un bon roman délicat et touchant.

EAN13: 9782211082501

Felicity James de Jennifer Lynn Barnes


















Quatrième de couverture:

La pire des couleurs s'appelle le Garn.
Seule Felicity James peut la voir. Et elle est là. Dans les couloirs du lycée. Sa présence ne signifie qu'une chose : un être monstrueux rôde. Tout près.


Excellentissime!!!

Au début j'étais intriguée par le résumé. Je me suis dit qu'est-ce que c'est que ce roman. Pas franchement emballée, je me suis pourtant plongée dedans et je ne l'ai pas regretté un instant.
Felicity James est une jeune fille qui possède un don comme toutes les femmes de sa famille, sauf sa jeune sœur (du moins au début). Elle a le don de percevoir la couleur des auras des personnes qui l'entourent. Pour elle, c'est plus une malédiction qu'une bénédiction mais elle essaye de faire avec quotidiennement. Surtout que très vite, elle se rend compte que cela peut avoir de nombreux avantages pour connaître la véritable nature des personnes qu'elle rencontre. Avantage non négligeable quand on débarque dans une nouvelle ville...
Il y a pourtant quelque chose de terrifiant dans cette Vision: le garn, une "couleur" indéfinissable liée au mal qui la rend complètement malade et qui signifie que la personne a fait quelque chose de mal voire pire. Et justement, la route de Felicity James va croiser celle d'un professeur adulé de tous mais qui irradie de garn...
Aidée de ses nouveaux amis, Felicity va devoir découvrir qui se cache derrière cet homme inquiétant.
C'est original, bien mené, très prenant. Je l'avais déjà lu à sa sortie mais j'ai éprouvé autant de plaisir à la deuxième lecture. Le seul "hic"? il n'est pas assez long...
À découvrir d'urgence!!!

EAN: 9782226170194

Voyage extraordinaire au royaume des Sept Tours d'Arthur Ténor


















Quatrième de couverture:

Partir dans des mondes parallèles fantastiques ? C'est devenu possible ! Certains infinimondes de l'imaginaire deviennent de nouvelles destinations touristiques ! C'est au royaume des Sept Tours que Thédric Tibert, étudiant en mal d'aventures, a choisi de vivre un raid Émotions fortes.
Mais il n'était pas du tout prévu que le royaume des Sept Tours entrerait en guerre contre les forces de l'Immonde, empêchant tout retour des touristes sur Terre...


Dépaysant à souhait!!!

J'ai adoré l'idée de départ. Un jeune étudiant qui s'ennuie pousse la porte d'une agence de voyage pas comme les autres et embarque pour un monde parallèle où mille et une aventures l'attendent. Au rendez-vous, du suspense, de l'action, de l'amour, des créatures malveillantes... du bonheur quoi!
Pour moi l'avantage de ce roman est que, même s'il existe des suites, vous pouvez vous délecter de ce livre sans lire les autres...
L'écriture d'Arthur Ténor me plaît beaucoup et j'ai retrouvé tout ce qui me transporte dans un bon livre: humour, sensations, héros auquel on peut s'identifier...
Vous l'aurez compris: j'aime!

EAN: 9782266174190

samedi 12 février 2011

Rose-Aimée tome 1: La belle qui porte malheur de Béatrice Bottet


















Quatrième de couverture:

San Francisco, mai 1851.
Dans le saloon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d'or, l'homme aux cheveux gris haussa la voix : - J'ai quelque chose d'important à te demander... Le jeune marin ouvrit bien grand ses oreilles. - Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris ? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras. Et quelqu'un ? - Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance. Et qui vous voulez.
- Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout... il faudra te méfier, fit Garancher d'une voix grave et lugubre sans s'expliquer davantage. Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent. Paris, avril 1852. Fifi-Bout-d'Ficelle sourit au public et s'inclina. Tous les spectateurs sentirent leur coeur fondre. Tous sauf un. Le piano et le violon jouèrent un prélude d'une grande intensité dramatique.
Fifi salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des " chuuut " impatients. Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur...


Un premier tome... envoûtant!!!

Alors voilà ce roman que j'attendais avec impatience. J'ai pris mon temps pour le lire, dégustant chaque page, découvrant chaque personnage et son histoire.
Au début, je l'avoue, j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans, mais très vite, le talent de Béatrice Bottet a opéré. Je me suis laissée prendre par l'histoire et à partir du milieu j'étais perdue, envoûtée, charmée par cette histoire d'amour atypique, franchement pas simple où se mêlent habilement de nombreux quiproquos.
Tout était là pour me plaire, une histoire qui se déroule au XIX ème sièle, mon siècle littéraire préféré, des personnages que rien n'épargne,des fantômes, des méchants bien méchants, une écriture fabuleuse...
Martial Belleroche, vingt quatre ans et Rose-aimée Blanc, vingt ans, sont deux écorchés vifs. Ils n'auraient jamais du se rencontrer et pourtant, un évènement d'une violence inouïe va les mettre sur le même chemin. Leur rencontre sera semée d'embûches, mais l'amour va se révélé plus fort que tout, si tant est qu'ils puissent le vivre malgré la malédiction qui plane au dessus de leurs têtes...
Que leur réserve l'avenir? Je suis impatiente de lire le tome 2 pour le savoir

EAN: 9782354501327
Un gros+: le dossier à la fin du livre pour en savoir plus sur la ville de Paris, l'accordéon, les vêtements de l'époque..
Retrouvez l'univers de Rose-Aimée sur ce site

Mille mercis à Mathilde et aux éditions Matagot/Nouvel Angle

dimanche 6 février 2011

Le journal d'Aurélie Laflamme tome 2: Sur le point de craquer d'India Desjardins


















Sortie prévue le 10 février!!!

Quatrième de couverture:

Entre sa mère qui cherche l'âme soeur sur Internet sans se soucier des maniaques sur qui elle pourrait tomber et sa meilleure amie Kat en plein chagrin d'amour, Aurélie n'en peut plus.
Et alors que ses sentiments pour Nicolas sont de plus en plus forts, voilà que Kat lui propose de passer un pacte de célibat. Elles seraient ainsi liées jusqu'à la fin du lycée contre tous les mecs de la Terre… Si on ajoute à cela son nouveau voisin qui la colle carrément et le travail scolaire de rattrapage, pas étonnant qu'elle soit sur le point de craquer !


C'est excellent!!!
J'ai beaucoup aimé ce petit roman drôlissime. Un vrai coup de cœur!!!
C'est une lecture fraîche, agréable, sans risque.
Aurélie est vraiment attachante et son journal est à son image: candide et coloré.
Entre sa mère qui veut se trouver un "mec" et sa meilleure amie en pleine dépression sentimentale; il va falloir jongler surtout si l'amour s'en mêle...
Entre un pacte complètement impossible à tenir et des premiers émois surpenants, Aurélie va avoir fort à faire.
Heureusement, il y a un journal auquel se confier!!!
Autre plus: bravo pour la couverture qui est très colorée et franchement sympa, l'élastique du journal se révèle bien pratique comme marque page...
Vivement la suite (même si ce n'est plus vraiment de mon âge, je me suis régalée).

EAN: 9782749913704
Voir aussi l'avis de Lilie

Un grand merci à Camille et aux éditions Michel Lafon

La vie comme elle vient d'Anne-Laure Bondoux


















Quatrième de couverture:

La vie les avait séparées.
La vie normale, qui fait qu'une fille de vingt ans quitte la maison pour trouver un travail, aimer un amoureux, sortir avec ses amis, alors que sa sœur de quinze étudie encore au collège. La mort de leurs parents, il y a neuf mois, sur une route de campagne, les a rapprochées. Le juge des tutelles a confié la garde de Mado à Patty. Depuis elles forment une paire improbable, deux filles aussi différentes qu'une tortue et un babouin.
Une grande fêtarde, exubérante et généreuse et une petite réservée, anxieuse et sérieuse, qui s'adorent. Mais ce qui va vraiment faire d'elles des sœurs, de sang, de sang d'encre, de lait, de rires et de larmes, c'est la vie. Une toute petite vie. La vie du bébé que Patty attend en cachette. Si le juge des tutelles apprend la nouvelle, c'est terminé : la DDASS s'en mêle, Mado part dans un foyer. Et ça, il n'en est pas question.
Alors, puisque l'enfant doit naître mi-septembre, Patty et Mado décident de ne rien changer au programme de l'été : le mois d'août en Ardèche, dans la maison coupée du monde laissée par leurs parents. Le problème, c'est que Party s'est trompée sur le terme de sa grossesse. A moins qu'elle n'ait un peu menti...


Un roman superbe!!!

J'ai beaucoup aimé ce livre. Bien écrit, il vous prend aux tripes et vous emmène complètement.
Deux sœurs que tout oppose, liées à jamais par un drame insupportable, celui de la perte de leurs parents dans un terrible accident de voiture. Plus jamais, elles ne seront les mêmes.
Il y a Mado, quinze ans, la sérieuse et responsable qui se retrouve sous la tutelle de sa grande sœur Patty, vingt ans, qui vit en dilettante. Cette dernière, enceinte, réserve bien des surprise à sa cadette, qui n'a pas fini d'en voir de toutes les couleurs.
Vous allez adoré ce roman qui propose des personnages terriblement attachants et profonds. Vous allez être révoltés par l'attitude de Patty, surpris par la maturité de Mado, en résumé vous allez passer par presque toute la palette des émotions possibles.
C'est un roman de vie où les personnages secondaires sont aussi incroyables que les deux sœurs.
Un très bon moment de lecture.

EAN: 9782211072526

samedi 5 février 2011

La guerre des chocolats de Robert Cormier
















Quatrième de couverture:

Frappé par la mort récente de sa mère et consterné par la façon dont son père traverse la vie comme un somnambule, Jerry Renault, élève dans un lycée de Nouvelle Angleterre, réfléchit au sens de l'affiche qu'il a mise dans son casier : Oserai-je déranger l'univers ? Une partie de son univers, c'est Archie Costello, chef d'une société secrète dans l'école - les Vigiles - et passé maître en intimidations. Archie lui-même est sous la coupe d'un professeur ambitieux et sans scrupule qui oblige les Vigiles à s'impliquer dans l'événement annuel : une vente de chocolats destinée à augmenter les fonds.
Quand Jerry refuse de vendre les chocolats sous la contrainte, il devient un héros, mais son défi est une menace pour Archie, les Vigiles et l'école. Lors de l'inévitable affrontement, l'habileté d'Archie transforme Jerry le héros en hors-la-loi, en victime abandonnée de tous et terriblement vulnérable.


Un récit sans concession!!!

Je ne suis pas arrivée à accrocher totalement à ce roman. Certes, il est bien écrit, mais la violence qui s'en dégage, les scènes de bagarre qui ponctuent le récit, le mauvais esprit des personnages, le manque de morale m'ont mise mal à l'aise.
Évidemment, je ne suis pas naïve, je me doute bien que c'est à dessein que l'auteur a donné ce ton à son roman. C'est un univers très masculin, très cru, où même les adultes sont corrompus.
Que le petit nouveau, déjà bien marqué par la vie, ose devant toute l'école dire "non" à la vente traditionnelle de chocolat, est juste inconcevable. Ce "non", comme vous pouvez vous en douter, n'est pas tant à cette vente qu'au système dans lequel Jerry est projeté. Il remet en cause le diktat mis en place par l'organisation secrète des élèves, les Vigiles, mais aussi à la hargne de certains enseignants de l'école. Pour faire sa place, il faut sans cesse se battre, s'accrocher, ne pas montrer ses faiblesses, sinon c'est la mort assurée. Tout est question de survie et d'estime de soi.
Le fond du roman m'a plu mais mon côté sensible a été éprouvé. J'ai aussi été gênée par la foison de personnages, certains chapitres pour moi sont trop perturbants mais ils servent très certainement à humaniser ou encore à déshumaniser certains personnages.
En fait, je me rend compte en vous livrant mon ressenti que ce roman a eu un impact bien plus fort que je ne le pensais sur moi: le message est bien passé!
Pour autant, je ne lirai pas la suite. Et vous, qu'en pensez-vous?

EAN: 9782211013062

vendredi 4 février 2011

Les Nombrils tome 1: Pour qui tu te prends? de Delaf et Dubuc


















Un bon moment de franche rigolade!

Je ne suis pas franchement lectrice de BD mais de temps en temps, je ne suis pas contre faire de nouvelles "découvertes livresques".
C'est donc avec bonheur que je me suis plongée dans cette BD fort sympathique, résolument moderne et surtout assez incisive.
Les Nombrils, c'est l'histoire de trois copines, ou plutôt devrait-on dire, deux + une copines, qui sont lycéennes et dont on suit les anecdotes au fur et à mesure.
Deux copines auto-proclamées "canons", Vicky et Jenny (les bien nommées, lol) et Karine, la "moche", celle qui n'a pas de succès auprès des garçons et qui est tendrement surnommée "la grande échalote". Seulement voilà, le beau Dan a craqué pour Karine et ça les deux supers méga copines ne le digèrent pas du tout. Keu-oi, un garçon ne veut pas d'elles? Impossible! Et en bonnes copines de tout faire pour empêcher l'idylle...

Les illustrations sont vraiment géniales et les couleurs au top, le texte fait très souvent mouche. Je lirai sûrement les 3 autres tomes.

EAN: 9782800137728
Retrouvez les Nombrils sur leur site
Une interview de Delaf et Dubuc Ici et .Vive le Québec!!!
Découvrir les éditions Dupuis.