jeudi 30 août 2012

Aélis le Sacrifice de Flora Grey

Date Parution :

Collection : REVE DE DRAGON
ISBN :979-1-09-122802-2
Prix: 16.50€

Note: 4/5 (18/20)













Quatrième de couverture:

Je ne savais pas que l'amour et la haine pouvaient s'amalgamer. C'était avant de rencontrer Aélis. La mener à la mort allait changer ma vie, bouleverser mes croyances et transformer mon âme. Pourtant, si tout était à refaire, je donnerais n'importe quoi pour être à nouveau son bourreau...Le Géhan est un royaume où la magie est interdite. Traqués, les magiciens représentent des offrandes de choix pour les sacrifices perpétrés au nom d'Ezrola la Rouge, la déesse guerrière.
Cyrus est un guerrier, fervent serviteur d'Ezrola promis à un grand avenir, qui se voit confier la mission de conduire Aélis, une magicienne arrachée aux siens, sur l'autel sacrificiel.
Alors que tout les oppose, leurs chemins se croisent et se trouvent étonnamment liés. Entre croyances et élans du cœur, rien n'est jamais acquis. Mais l'espoir naît de cette rencontre, aussi improbable soit-elle. Et alors, tout devient possible.


Découvrir qui l'on est. Conquérir sa liberté.


Un premier tome très prometteur!!!

Bon et bien voilà, ce troisième roman paru aux éditions Sortilèges confirme ce que j'ai pu écrire auparavant: je suis fan! Un confort de lecture toujours aussi appréciable et une mise en page de qualité sont les deux premiers points positifs à noter!
 
Aélis, est une magicienne très puissante. En sauvant une fillette, elle est faite captive et est choisie pour devenir le prochain sacrifice en l'honneur de la déesse Ezrola en laquelle croit Cyrus le guerrier. Orphelin, il fut recueilli suite à un incendie par des prêtes qui en ont fait un guerrier puissant et sans scrupule. Il se voit confier la charge d'Aélis: sa mission sera de la conduire indemme au temple de la déesse. Mais comme c'était à prévoir leur route sera longue et semée d'embûches. Cyrus découvrira qu'Aélis n'est pas q'une simple prisonnière et un lien étrange va se nouer entre eux. Le captif n'est peut-être pas celui que l'on croit.
 
Aelis est un personnage fort et attachant. Elle est droite et juste. J'ai apprécié qu'elle ne soit pas traitée en jeune demoiselle faible et innocente avec une grande beauté blablabla. Non on ne sait que peu de choses sur son physique (bien qu'elle semble charmante compte tenu de la réaction de certains mâles du récit), c'est son caractère et sa force qui sont mis en avant. Beaucoup plus surprenant, Cyrus le personnage masculin central du roman est beaucoup plus complexe et cède plus facilement à l'influence de sa compagne de route que l'inverse. Intéressant!
 
Nous en apprenons plus sur les états d'âme de Cyrus et la dualité de ses sentiments grâce à des extraits de ses carnets en début de chaque chapitre. Cyrus n'a pas fini de nous dévoiler ses secrets et... ses failles. Que va devenir Aélis? Cyrus ira-t-il jusqu'au bout de ses actes? Qui sont réellement ces deux jeunes gens?
Je suis plus qu'impatiente de le découvrir dans le prochain tome.
 
En attendant, grâce à ce roman vous allez voyager, aller de surprises en surprises, de révélations en révélations. Une lecture forte, bien écrite à suivre...

Lire les avis de Mylène et de Books in Wonderland (qui a eu un véritable coup de cœur)

mardi 28 août 2012

Barbouille et Mauricette font de la confiture avec les fruits de la forêt de Laure Cadars

Date de parution : 17/08/12
Éditeur : Eponymes
ISBN : 978-2-36516-036-0
Nb. de pages : 46 pages
Dimensions : 21,7 cm × 21,8 cm × 1,0 cm
Prix: 10€

Note: 3/5



Présentation de l'éditeur:

Ce livre raconte la rencontre entre un renard très gourmand et une petite rate issue d'une grande famille de contrebandiers de la forêt. Ils décident alors de faire de la confiture avec les fruits de la forêt, pour avoir leur propre réserve et pour ne plus dépendre du petit chaperon rouge. ( 7 Recettes de confiture sont incluses )
Les recettes sont simplifiées et sont destinées à créer un moment de partage entre les enfants et leurs parents ou leurs grand-parents. Ce livre s'adresse à un public d'enfant de 6 à 8 ans. 
 
 
J'ai beaucoup aimé les illustrations que j'ai trouvées surprenantes et modernes.
 

Barbouille, un renard un peu fripouille, se promène dans la forêt. Il cherche des compagnons de jeu mais tous sont effrayés par sa bouche toute barbouillée de rouge. Tout à coup, il entend un bruit et se retrouve nez à nez avec une souris. Va-t-il la manger? Non bien sûr, ensemble ils vont faire de la confiture.
 

Confiture de fraise, d'aubépine, de noisettes, de châtaignes ou de pommes mais aussi des gelées de myrtille ou de fleurs, autant de recettes sympathiques à déguster en famille.
Laure cadars est une illustratrice d'ordinaire spécialisée dans le domaine médical et scientifique, c'est son premier album jeunesse. Pour ma part, je le classe davantage en loisirs créatifs car l'histoire est secondaire et les recettes composent l'essentiel de ce petit livre.
C'est pas mal!
 


mercredi 22 août 2012

Ils sont fous ces anglais - Chroniques insolites et insolentes d'une Angleterre méconnue de Christian Roudaut

Date de parution : 31/05/12
Editeur : Moment (Editions du)
ISBN : 978-2-35417-157-5
Nb. de pages : 185 pages
Dimensions : 14,1 cm × 21,0 cm × 1,8 cm
Prix: 14.95€


Note: 5/5 UN COUP DE COEUR!!!



Quatrième de couverture:

Fous, ces Anglais ? On s'en doutait un peu mais sans mesurer à quel point. Au royaume de l'excentricité, à qui décerner la couronne ? Aux extrémistes de la cause animale aussi dangereux que l'IRA ? Aux bookmakers qui ouvrent des paris sur tout et n'importe quoi ? Aux artistes passés maîtres dans l'art de la provocation ? Aux tabloïds prêts à tous les coups tordus pour un scoop ? À une jeunesse adepte du binge drinking et d'une sexualité débridée ? Aux promoteurs de la délation toujours plus créatifs que Big Brother ? Ou tout simplement au prince Charles pour l'ensemble de son oeuvre... Les prétendants au trône ne manquent pas !
Ce livre nous plonge dans une société déroutante et paradoxale, aujourd'hui en proie à la crise, mais où l'autodérision et l'extravagance restent des valeurs refuge. Avec humour et perspicacité, l'auteur relève un défi a priori impossible : nous faire mieux comprendre les Anglais !

Christian Roudaut a été correspondant à Londres pendant douze ans (Radio France, Marianne, Arte). Ils sont fous ces Anglais est son quatrième livre. Il collabore aujourd'hui au magazine européen d'Arte

 
Un ton décalé (so british) pour parler de nos voisins anglais? J'ADORE!
J'aime l'Angleterre et les anglais. Leur culture, leur histoire, leur look, je les trouvent complètement "fous" et c'est assumé.
Christian Roudaut a vécu douze ans en Angleterre et il sait de quoi il parle. Chaque chapitre du livre reprend un "cliché" que les français ont des anglais et les explique, les illustre. Ainsi, leur "mauvais goût très stylé", leur passion pour la monarchie, le phénomène de maternité précoce, les Fat fighters etc.
Avec beaucoup de respect, de tendresse et d'humour of course, Christian Roudaut explique les petites particularités des anglais qui nous "shock". Cette gentille guéguerre entre nos deux pays est habilement mise en forme.
J'ai appris pas mal de choses tout en riant beaucoup à la lecture de ce livre. En fan absolue de Little Britain j'ai beaucoup apprécié le clin d'oeil à Vicky Pollard l'un des personnages interprété par Matt Lucas. Le duo de comiques qu'il forme avec David Walliams est juste so amazing!!! (en savoir plus en cliquant ici)
Je vous recommande vivement ce titre en tout cas car vous ne regarderez plus jamais les anglais comme avant^^

lundi 20 août 2012

Coraline et la petite étoile de Valérie Weishar Giuliani et illustré par Laure et Samuel Mandonnaud

Date de parution : 16/08/12
Editeur : Eponymes
ISBN : 978-2-36516-033-9
Nb. de pages : 36 pages
Dimensions : 21,0 cm × 29,7 cm × 1,0 cm
Prix: 10€

Note: 4.5/5




Quatrième de couverture:

Célestine, petite étoile de mer, rêve de briller telle une star parmi les étoiles célestes. Elle croisera le chemin de Coraline, une petite fille, qui fera tout pour lui venir en aide et réaliser son rêve......

Un album qui met des étoiles dans le cœur!!!
Un petit texte tout mignon et poétique de Valérie Weishar Giuliani où une petite étoile de mer rêve de prendre de la hauteur et de devenir une étoile céleste.


 
Elle rencontre Coraline qui navigue sur un joli bateau non loin de là et qui accepte sans hésiter de lui venir en aide. Seulement comment faire pour hisser la jolie étoile de mer jusqu'au ciel?

Mon illustration préférée!


Un texte merveilleusement mis en valeur par le duo talentueux de Laure et Samuel Mandonnaud. Je suis juste complètement sous le charme de cette petite étoile. Cette technique en volume est géniale, cela met vraiment les illustrations en valeur, c'est très moderne et en même temps comme les traits sont tout en rondeur, c'est tendre et cela fait rêver.
J'adore la façon  d'écrire de Valérie car ses textes sont simples et accessibles et avec Laure elles forment un duo efficace. Coraline et la petite étoile est mon album préféré sur les trois que je vous ai présenté aux éditions Eponymes.



jeudi 16 août 2012

Phaenix tome 1: Les cendres de l'oubli de Carina Rozenfeld

A paraître le 10 septembre 2012
 
Date de parution : 06/09/12
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-12697-4
Nb. de pages : 450 pages
Prix: 17.90€ 
 
Vous pouvez acheter ce livre sur Decitre
 
Quatrième de couverture:
 
Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel... Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis...
Aujourd' hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.
 
UN ÉNORME COUP DE COEUR!!!
 
J'aime beaucoup la symbolique de Phænix et en midinette qui se respecte j'ai été envoûtée par ce roman.
En effet, une histoire d'amour où les deux moitiés se cherchent, se tournent autour, se retrouvent, se brûlent les ailes, c'est quelque chose que j'aime surtout quand c'est bien fait et là... c'est bien fait!
Si le côté un peu trop parfait du personnage d'Anaïa m'a un peu chagrinée (et oui encore une pure et innocente jeune fille, belle, talentueuse, pfff, à quand une héroïne moins parfaite?), l'auteure réussit à relever son roman par une très belle écriture mais aussi des rebondissements bien placés.
On entre dans le roman sans problème, on s'attache aux personnages, on a envie d'ouvrir les yeux de notre jeune amie, on adore voir que tout n'est pas acquis et on espère, on tremble, on s'impatiente... on vit pleinement chaque page. Bien que l'on devine certaines choses à l'avance, on se laisse volontiers emporter.
Les deux prétendants de la belle Anaïa sont troublants à souhait aussi différents et intéressants (ahhh, Eidan: brun, ténébreux, mystérieux^^). Qui du caliente Eidan ou d'Enry, le "dieu scandinave" remportera le cœur de la belle? Les secrets se révèlent à un bon rythme, j'ai aimé les conversations FB en fin de chapitres, il y a beaucoup de détails soignés: les grains de beauté mystérieux qui apparaissent dans la main d'Anaïa, les rêves troublants de la jeune fille etc.
Moi qui adore la musique j'ai été servie, les références sont originales, un bon point de plus.
La cerise sur le gâteau, le final qui est frustrant à souhait...
Alors Anaïa fera-t-elle les bons choix? Saura-t-elle démêler le vrai du faux? Qui est son âme sœur?
Mon verdict est donc sans appel: un roman efficace et addictif dont j'ai hâte de lire la suite car c'était trrrrrooooopppp bien ^^  mais pour cela il faudra que je patiente car la suite, Le Brasier Des Souvenirs, paraîtra en mars 2013...
Lire les avis de Jordan, Géraldine, Tom, Lena, ou encore Tessa
Lire l'interview de Carina Rozenfeld qui est très instructive :)

dimanche 12 août 2012

Suzanna - Une petite fille pas comme les autres... de Maud Brunaud et illustré par Lucie Richard

Date de parution : 20/04/10
Éditeur : Eponymes (Editions)
ISBN : 376-0-18-139025-9
Nb. de pages : 24 pages
Dimensions : 20,0 cm × 20,0 cm × 0,3 cm
Prix: 6€


Note: 3.5/5


Quatrième de couverture:

Suzanna n'est pas grande. Elle n'est pas petite non plus. Suzanna n'est pas très belle. Elle n'est pas moche pour autant. Suzanna ne ressemble à personne et c'est bien là son problème...

Un petit album souple très agréable à lire. J'ai trouvé l'histoire intéressante et touchante. Suzanna est une petite fille normale, ni plus belle ni plus moche qu'une autre mais elle se cherche et souhaite savoir ce qu'elle a de "spécial". Et d'ailleurs, que signifie "spécial"? Notre jeune amie va le découvrir peu à peu.
Suzanna a un ami "spécial", un canari rouge: Billy. C'est son confident, son réconfort. Mais lorsqu'elle le montre aux enfants de sa classe, ils se moquent d'elle et de ce drôle d'ami. C'est une épreuve très rude pour la petite.


Un ami tout rond et tout mignon^^

... bien bi J'ai été touchée par le thème de cet album. En effet, nous connaissons tous le fonctionnement des classes à l'école (peu importe le niveau, primaire, collège, lycée...) il y a les filles que tout le monde envie, les "Stars", les beaux garçons = les gens IN, puis il y a les exclus ceux dont on se moque (:() et au milieu les "anonymes" ceux qui ne font pas de vague qui sont dans la moyenne. Chacun cherche sa place, veut qu'on l'aime et se pose des questions. Je dirai que Suzanna appartient à cette catégorie.

"Ne pense plus à eux, ma chérie. Ils n'ont pas compris que Billy et toi vous étiez des personne spéciales."

Maud Brunaud rend un bel hommage à ces enfants là. En montrant que chacun a en soi quelque chose de spécial et ça me plaît!

vendredi 10 août 2012

Séléné l'araignée de Céline Lamour-Crochet et illustré par Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud

Date de parution : 31/05/12
Éditeur : Eponymes
ISBN : 978-2-36516-021-6 
Nb. de pages : 30 pages 
Dimensions : 21,6 cm × 21,8 cm × 0,8 cm 
Prix: 10€

Note: 4/5


Quatrième de couverture:

Séléné l'araignée en a marre d'être rejetée ! Vous ne l'avez pas remarqué ? Ce n'est vraiment pas facile d'être une araignée ! Lorsque Séléné s'approche doucement des enfants pour leur dire bonjour très poliment, ceux-ci s'en vont en hurlant: Au secours!

Cette petite histoire vous fera peut-être changer d'avis sur les araignées !...

Vous avez peur des araignées??? Alors lisez ce livre et vous ne les regarderez plus jamais comme avant...

Séléné est une sympathique araignée qui ne rêve que d'une chose que les "bipèdes" l'acceptent comme elle est. Au lieu de ça, tous la critique, la traitant de "sale", la chasse avec tout ce qui leur tombe sous la main, ne respecte pas ses toiles d'artistes bref... ne la comprenne pas. Mais Séléné est une araignée qui a de la ressource et qui pourrait bien nous étonner...
Le texte signé Céline Lamour-Crochet est assez agréable et nous présente les araignées d'une façon différente. C'est une auteure qui a une écriture assez musicale qui convient bien aux petits et dont les idées me plaisent.


Laure et Samuel Mandonnaud ont travaillé sur une "technique en volume" (voir explication sur le blog de Laure en cliquant ici) et le rendu pour cet album est génial. Je suis conquise par les couleurs utilisées et suis très sensible au rendu de leur travail. C'est pour moi encore une fois un coup de cœur pour ce qu'ils font.


Alors, prêts à donner sa chance à cette charmante araignée???? Moi, je l'ai déjà adoptée et mini moi aussi :)







mercredi 8 août 2012

Le voyage de Ciboulette d'Emmanuel Papin et illustré par Laure Phelipon

Date de parution : 04/05/12
Éditeur : Éponymes
ISBN : 978-2-36516-020-9
Nb. de pages : 40 pages
Dimensions : 21,0 cm × 30,0 cm × 1,0 cm
Prix: 10 €

Note: 4/5







Quatrième de couverture:


Loin sur la mer, une drôle de petite île en forme de coeur fait rêver en secret la princesse Ciboulette. Mais un voyage réserve toujours des surprises...

Une jolie petite histoire tendre et douce pour faire de beaux rêves!

De la plus haute tour du château, la princesse Ciboulette aperçoit une île en forme de cœur. Très intriguée, elle cherche à en apprendre plus car cette île l'attire irrésistiblement. Cependant, personne ne semble disposé à lui répondre. Ciboulette va alors chercher par tous les moyens à en découvrir plus quitte à se rendre sur place. Un voyage mouvementé l'attend alors...

J'ai beaucoup aimé l'histoire qui est très mignonne sans être gnangnan^^. Emmanuel Papin s'inspire des contes de son enfance (et de la mienne aussi;)) pour nous faire voyager. J'ai senti les épices des Mille et une nuit habilement parsemées dans le livre et mêlées subtilement aux codes des contes européens. J'ai été très sensible à cette écriture assez surprenante et moderne.
Mais mon gros coup de cœur va à Laure Philipon-Mandonnaud dont les illustrations me plaisent énormément.


La princesse Ciboulette a une allure très romantique ça me fait rêver^^


J'aime vraiment l'univers de cette illustratice qui mélange différentes techniques pour un rendu toujours plus surprenant et moderne (oui, j'aime bien cet adjectif^^). Il y a de la rondeur, de l'émotion, du rêve qui se dégagent de chaque page, c'est un petit bonheur.
Bref, j'ai fait un beau voyage et très prochainement, parce que je suis trèès sympa (sisi c'est vrai), je vous présenterai deux autres albums encore plus beaux de Laure chez le même éditeur: Sélénée l'araignée et...Coraline et la petite étoile ;) à suivre...



lundi 6 août 2012

Z'auriez pas vu mon macchabée? de S. Alvarado

Date de parution :
EAN13 :9782874595813
Nb. de pages: 177
Prix: 20.70€

Note: 2/5











Quatrième de couverture:

Assis les pieds dans le vide quarante étages au-dessus du boulevard, je viens d'envoyer au trou mon dernier suspect et je tourne en rond. Et si je balançais ma canette? Avec un peu de chance, elle toucherait quelqu'un et hop! Nouvelle enquête pour ma pomme! Ouais... Soyons sérieux: vaut mieux que je l'essuie d'abord. La tête que ferait Karla si les flics y trouvaient mes empreintes...
... Mort de rire!

Je suis très mitigée sur ce livre.
Je n'ai pas réussi à trouver quelque chose qui m'accroche vraiment à cette lecture.
La couverture tout d'abord ne m'a pas convaincue mais aimant les livres grinçants et l'humour noir, je me lance impatiente.
Malheureusement, je n'ai pas aimé le personnage du détective très bauf et à l'humour gras. Très vite, j'ai envie de poser le livre MAIS l'écriture n'est pas désagréable malgré tout et il y a plusieurs épisodes ce qui permet d'aérer le récit. Je vais jusqu'au bout mais le livre ne me convainc pas.
Il faut savoir que je ne pars jamais avec des a priori. Aimant lire de nombreux genres de livres, il y a peu de choses qui me dérange tant que l'histoire, les personnages ou bien l'écriture me parlent (et si les trois sont réunis, là...). Je peux ainsi lire de l'horreur, de la fantasy, des thrillers, des romans jeunesses etc. avec la même gourmandise :)
Je pense que cette lecture conviendrait davantage à un homme (et j'ai été surprise d'ailleurs d'apprendre que son auteure est un femme). Je pense que c'est une auteure qui a des idées mais elle n'a pas su m'emmener avec elle, j'ai parfois trouvé les situations confuses et vraiment le personnage une vraie tête à claque! Alors oui c'est une bonne idée de jouer la carte de l'anti-héros mais il me manque un je-ne-sais-quoi qui aurait fait la différence.