mercredi 31 juillet 2013

Cupidon Power de Luc Blanvillain

SORTIE PRÉVUE POUR LE 29 AOÛT 2013
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection: Médium
ISBN : 978-2-211-21403-2
Nb. de pages : 140 pages
Prix: 9€

Note: 5/5 Un roman coup de foudre^^

Quatrième de couverture:

J’ai un super pouvoir. Si j’avais pu choisir, j’aurais pris Superman, Batman, ou Dieudufoot, comme tout le monde. Mais je n’ai pas eu le choix. Je n’ai rien demandé. Mon super pouvoir m’est tombé dessus un jour à la récré. J’ai transmis un message à une fi lle de la part d’un garçon, et hop, c’était parti. Elle était amoureuse de lui. Désormais, ça marche à tous les coups, pour tout le monde, sauf un.
Mon pouvoir, je n’ai pas le droit d’en profiter moi-même pour que Célia Walkington, la plus belle fille du monde, me dise oui plutôt que non. C’est injuste, et c’est dur à supporter.


Un véritable coup de cœur...

Un jeune collégien se découvre un don hors du commun. Il peut créer n'importe quel couple! Si au départ il pense que son don n'a rien d'exceptionnel, très rapidement, il découvre qu'il y a quand même quelques avantages, notamment pour les rémunérations en nature (chocolat, viennoiseries etc.), à l'exploiter.
Très vite cependant, l'idée d'utiliser son don pour lui s'impose: une certaine Célia Walkington obsède ses pensées. Mais cela marchera-t-il?
Parallèlement, son pire ennemi Chabert cherche aussi à se rapprocher de la belle. Pourra-t-il l'écarter de Célia?
Accompagné de sa meilleure amie, de son chien Tilby et de Madame Yvonne, une dame d'un certain âge qui s'est prise d'affection pour lui, notre jeune ami va vivre une aventure hors du commun où des couples verront le jours, des situations ubuesques fleuriront mais surtout où l'Amour frappera là où on ne l'attendait pas!

C'est un roman drôle, attendrissant, surprenant et rafraîchissant que nous propose Luc Blanvillain. J'ai vraiment passé un super moment de lecture. L'idée de départ est farfelue et originale. Les personnages piquants (et certains même au premier degré), les rebondissements détonants. Aucun personnage n'est épargné mais au final tous y trouveront leur compte...
C'est le genre de roman que j'affectionne car, si je pressentais le dénouement, en revanche le reste m'a beaucoup surprise.
Je vous le conseille vivement. A noter d'urgence!!!


lundi 29 juillet 2013

La célèbre Marilyn d'Olivier de Solminihac

SORTIE PRÉVUE POUR LE 29 AOÛT 2013
 
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection: Neuf
ISBN : 978-2-211-21541-1
Nb. de pages : 80 pages
Prix: 8€
 
Note: 3,5/5
 
Quatrième de couverture:
 
À part moi, personne ne fait attention à Marilyn. C’est presque comme si elle était invisible. À l’école, personne ne vient lui parler. Lionel Hénon et sa bande ne lui proposent jamais de jouer avec eux. La bande d’Augustin non plus. Que ce soit en calcul ou en poésie, monsieur Varol oublie systématiquement de l’interroger. Parfois, même ses parents oublient de venir la chercher à la sortie. Tu existes pour moi, ai-je dit à Marilyn, mais elle m’a répondu que cela ne suffisait pas.
Elle a beaucoup réfléchi et n’a trouvé qu’une seule issue. Je vais devenir célèbre, m’a-t-elle dit, en sortant de sa poche un carnet à autographes et un stylo. Quand elle m’a expliqué son plan, j’ai pensé que cela ne marcherait jamais. Je me trompais.



Être célèbre ou rester anonyme, telle est la question...

Le jeune garçon dont nous suivons l'histoire nous raconte sa surprenante amitié avec une fillette prénommée Marilyn. Cette dernière s'est sentie bien seule lorsque son ami a attrapé la grippe. Elle ne supporte plus d'être quasiment invisible pour les autres et se met en tête de devenir célèbre. Elle met alors en place un plan farfelu qui pourrait bien se révéler efficace... Seulement voilà, la célébrité à un prix que la demoiselle va découvrir à ses dépends. Nos deux complices ont encore beaucoup de choses à apprendre...

Un petit livre sans prétention qui se lit facilement et qui pose la question de la célébrité et de ses conséquences. Qu'est-ce que c'est qu'être célèbre? Comment le devenir? Est-ce un but en soi?
J'ai bien aimé l'écriture d'Olivier de Solminihac riche en jeu de mots, en clin d'œil. Si c'est un livre a destination des plus jeunes, les adultes y trouvent aussi leur compte^^. Ainsi un professeur au doux nom de Monsieur Varol ou une directrice du nom de Verbavoir, m'ont bien fait sourire... On peut y lire aussi une critique de ce que l'on voit autour de nous: tous ces jeunes sans talents particuliers ou but dans la vie qui veulent à tout prix être connu, devenir des stars mais sans fournir le moindre effort. Ici, on sourit car c'est une petite fille mais ce qu'elle ressent, ce qu'elle veut vivre, est malheureusement une réalité pour de nombreux ados et jeunes adultes.
J'ai ainsi trouvé ce roman malin car il dit beaucoup de choses sans en avoir l'air, sans le côté donneur de leçon. C'est bien écrit et bien pensé.
Vous l'aurez compris c'est un petit roman fort agréable qui devrait plaire à toute la famille.

EXTRAIT p. 39:

"- Ah non, s'est écriée Marilyn. Je ne veux pas être célèbre comme ça. D'ailleurs, je ne veux pas faire quelque chose de particulier. Je veux simplement être célèbre. Je veux que les gens me connaissent. Je veux exister."



vendredi 26 juillet 2013

Pierre, feuille, ciseaux de Catherine Kalengula

SORTIE PRÉVUE POUR LE 07 AOÛT 2013
Éditeur : Hachette
Collection: Bloom
ISBN : 978-2-01-203629-1
Nb. de page: 304
Prix: 13.90€

Note: 4.5/5

Quatrième de couverture:

Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s'enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance. Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d'Anglais lorsqu'il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d'être différent l'éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu'il rejette ensuite sans scrupules.
Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont se trouver pourtant être réunis, le temps d'une panne d'ascenseur. A la faveur de l'obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ?
 
Une belle romance à lire en vacances...
 
Deux jeunes adultes écorchés par la vie. L'une a perdu brutalement ses parents fauchés par un chauffard et l'autre est un enfant adopté qui ne trouve pas sa place dans sa famille, rejeté par une mère biologique qui n'a même pas voulu le reconnaître à la naissance.
Ces deux-là n'auraient pas du se rencontrer mais le destin en a décidé autrement. Un ascenseur en panne, une pénombre propice aux confidences et la parole se délie, les cœurs se confient et... se lient automatiquement.
Alice et Shane vont ensemble se reconstruire et s'apprendre à tâtons, en douceur, aussi simplement qu'un jeu de pierre, feuille, ciseaux (dont on comprend la signification lors de la scène de l'ascenseur donc, je ne vous dis rien). A peine sortis de l'adolescence, ils doivent avancer, penser à leur avenir mais le passé les handicape, les ampute de toutes leurs facultés. Ensemble, béquille l'un de l'autre, ils vont s'apprivoiser, se taquiner, se découvrir et... plus si affinité.
La douce et rêveuse Alice croise la route du sanguin et impulsif Shane. L'un et l'autre se complètent comme le ying et le yang.
 
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre! Comme toute bonne romance, impossible de le lâcher avant la fin. C'est une jolie surprise, un roman qui vous donne des papillons dans le ventre même si l'on devine le dénouement. Alors oui, on retrouve le rebelle et la rêveuse, oui on sait bien qu'ils vont finir ensemble mais tout n'est pas gagné, les choses sont bien amenées par l'auteure. Alice et Shane sont des personnages attachants. J'ai bien aimé que leur route ne soit pas droite, il leur faut emprunter différents chemins avant de se trouver et encore tout n'est pas acquis. Alice est plus imprévisible que l'on croit et Shane va être destabilisé plus d'une fois. J'ai adoré qu'il soit mené par le bout du nez. Mais pour Alice rien n'est simple non plus...
Ça se lit très bien et rempli parfaitement ce qu'on attend de ce genre de roman. C'est une chouette lecture idéale pour les vacances ou pour se détendre tout simplement. Je n'ai pas été déçue en tout cas.
Alors, Pierre, Feuille, Ciseaux?
 


mercredi 24 juillet 2013

Croquera, croquera pas de Nanoux illustré par Chadia Chaïbi-Loueslati

Éditeur: P'tit Baluchon
Album couverture souple 32 pages
ISBN : 979-10-91234-01-6
Prix: 10€
À partir de 3 ans
 
Note: 4/5
 
 
Quatrième de couverture:
 
« Belette, affamée, est bien décidée :
ce soir la famille lapin sera dévorée !
Croquera ?
Mais Belette et ses complices devraient se méfier
car ces lapinous sont à croquer!
Croquera pas ? »
 
Les illustrations sont à croquer!!!
 
Cet album souple est plutôt sympathique. Le format est pratique à glisser dans un sac à dos ou une valise mais cependant assez grand pour que les illustrations ressortent bien. C'est très appréciable!
 

Chadia Chaïbi-Loueslati a beaucoup de talent. Ses personnages sont toujours craquants. Tout en rondeurs avec des couleurs chaudes et vives, c'est un régal pour les yeux. Ici c'est vraiment le gros point fort de l'album pour moi. Je croque!
 

L'histoire est quant à elle signée, Nanoux. Une histoire rigolote où une belette affamée se croquerait bien toute une famille de lapins... seulement voilà: il y a un petit truc qui fait que dévorer cette famille n'est pas si simple que ça. Notre belette va donc demander de l'aide à un renard et à un ours. Alors, croquera ou croquera pas?
Une idée mignonne pour un album idéal pour les petits dès 3 ans... A croquer sans modération!
 
 


lundi 22 juillet 2013

La grande Aventure des Lovinioux d'Anne Duvert illustré par Emilie David

Éditeur: P'tit Baluchon
ISBN: 9791091234061
Nb. de pages: 89
Prix: 8.50€
A partir de 8 ans

Note: 3.5/5

Quatrième de couverture:

D’où vient ce bruit épouvantable qui secoue le village d’habitude si tranquille des Lovinioux ? Grand-Mère Fine en est sûre, ils vont devoir partir. Mais pour aller où ?
Will, Horn et leur petite sœur Rêve ont pris leur décision : ils vont aller explorer le Territoire Inconnu, pour sauver leur Peuple, même si, quand même, ça fiche un peu la trouille…
Ainsi commence la Grande Aventure des Lovinioux.

Découvrez un monde tout doux...

Les Lovinioux sont tous petits, tous mignons, tous vivent en harmonie jusqu'au jour où leur village est menacé. Will, Horn et Rêve décident de partir explorer le monde afin de trouver un meilleur emplacement pour leur village afin de retrouver la paix. Mais leur  voyage sera semé d'embûches et ponctué de rencontres en tout genre.
Parviendront-ils à trouver l'endroit idéal?
 
Un petit roman très tendre, rassurant qui fait rêver. C'est une atmosphère très "bisounours" qui personnellement ne me déplaît pas au contraire. J'aime bien parfois lire et raconter des histoires où tout est bien qui finit bien et où tout est très doux. Nos enfants vivent dans un monde tellement vif où tout va à mille à l'heure où plus rien ne les surprend. Alors de temps en temps, tomber sur un récit différent où le rêve est permis bah ça fait du bien.
Le Lovinioux ont comme les Minipousses, ils vivent à proximité des Hommes sans faire de vague mais l'Homme empiète un jour sur leur terrain les contraignant à l'exil. Les Lovinioux vont donc devoir trouver une autre "Terre promise". Amitié et entre-aide sont les maîtres mots, avec un peu de confiance, la bonne étoile de Lovinioux leur réservera de belles surprises et de belles rencontres.
Un roman facile à lire dès 8 ans (CE1).

Un dinosaure dans la maison d'Evelyne Blandin-Testarode illustré par Joanna Desiles

Éditeur: P'tit Baluchon
Nb. de pages: 48
ISBN : 979-10-91234-05-4
Prix: 6.50€
A partir de 6 ans

Note: 3.5/5

Quatrième de couverture:

Alexis a neuf ans. Il est passionné par les dinosaures.
Quand, avec toute sa classe, il découvre l’exposition sur les dinosaures au muséum, il est comblé. La nuit suivante, il entend de drôles de bruits dans la maison. Les mêmes bruits que ceux que faisaient les dinosaures dans le film du musée !
Un dinosaure se cacherait-il dans la maison d’Alexis ?
 
Une histoire pleine de passion et de malice ! Un petit livre illustré à dévorer. Idéal pour les premiers lecteurs !

Idéal pour un premier roman...

Alexis est tellement passionné par les dinosaures qu'il connaît beaucoup de choses sur eux. Pour son plus grand bonheur, sa classe fait une sortie au muséum et il découvre une exposition qui leur est consacrée. De retour à la maison, il a l'impression qu'un dinosaure se cache. En effet, la nuit suivante, de drôles de bruits retentissent. Mais que ce passe-t-il? Y a-t-il vraiment un dinosaure chez Alexis?

Le texte est assez simple, accompagné d'illustrations (en noir et blanc) toutes rondes et toutes douces. C'est un roman vraiment accessible pour les enfants de CP (un adulte aidera au besoin pour les noms des dinosaures^^).
La typographie est confortable et les chapitres sont courts.
J'ai trouvé le roman pas mal dans son ensemble sans être réellement surprenant (je suis un peu restée sur ma faim en découvrant le dénouement, j'aurais aimé un tantinet plus de folie). Reste que l'écriture d'Evelyne Blandin-Testarode est agréable et fluide. Joanna Desiles quant à elle signe des illustrations toutes mignonnes que j'ai bien appréciées.
A découvrir...

vendredi 19 juillet 2013

Enders de Lissa Price

Date de parution : 16/05/13
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-12761-2
Nb. de pages : 403 pages
Prix: 17.50€

Note: 4.5/5

Voir chronique du tome 1: Starters


Présentation éditeur:

Avec son best-seller Starters, Lissa Price a conquis des centaines de milliers de lecteurs dans le monde entier. Pourtant bien des questions autour de la jeune Callie restaient encore sans réponse. Aujourd'hui, Lissa Price donne à son thriller futuriste un dénouement stupéfiant. Callie, âgée de seize ans, vit dans un monde ou une terrible catastrophe a tué tous ceux qui n'ont pu être vaccinés à temps.
Seuls ont survécu les très jeunes, les Starters, ou les vieillards, les Enders. Tandis que ces derniers ne cessent d'accroître leur fortune, les plus jeunes sont la proie d'une pauvreté inextricable. La seule possibilité qu'ont les Starters pour gagner de l'argent est la Banque des Corps. Afin d'assurer leur survie, ils peuvent ainsi louer leur corps à des personnes âgées en quête d'une nouvelle jeunesse, grâce à un transfert d'esprit.
Callie a réussi à stopper les agissements de cet institut sans scrupules. C'est alors qu'elle doit faire face à un plus grand danger : le Vieux, ce mystérieux PDG de la Banque des Corps, s'est enfui et en veut à sa vie. Au cours d'une traque sans pitié, elle réalise que le secret du Vieux est plus sombre encore que tout ce qu'elle imaginait. La clé de l'énigme est dissimulée dans son propre passé...

Ahhh et bien voilà une suite que j'ai vraiment attendue^^

Et je n'ai pas été déçue. Cette suite est géniale :) (euh sauf la couverture que personnellement je n'aime pas du tout alors que la première était sympa, plus fine).
 
Callie continue son combat pour contrer les projets du "Vieux," à la tête de la Banque des Corps et qui avait réussi à prendre la fuite précédemment. Qui se cache réellement derrière le masque? Pourquoi ressent-elle des émotions contradictoires? Jusqu'où ses investigations vont-elles la mener?
Callie pensait le plus dur derrière elle mais elle pourrait bien être prise à son propre piège. Elle devra démêler le vrai du faux quitte à faire de dérangeantes découvertes...
 
Une suite haletante, que je ne veux pas spoiler tant il y a de rebondissements. C'est toujours aussi original et il y a un peu moins de longueurs que dans le premier volet (ce qui est logique car celui-ci posait les bases de l'intrigue). Il n'y aura pas d'autres volumes, chaque question trouvera sa réponse.
Je me suis régalée et c'est un très bon moment de lecture qui vous attend si vous plongez dans ce diptyque. Cela fait froid dans le dos à certains moments, vous allez adorez être déstabilisés.
Une très belle découverte, une collection qui décidément tient ces promesses: c'est du jamais lu et c'est peRcutant.

mercredi 17 juillet 2013

Lily et la magie défendue de Holly Webb

Date de parution : 05/06/13
Éditeur : Flammarion
ISBN : 978-2-08-129974-0
Nb. de pages : 299 pages
Prix: 13€

Note: 4.5/5

Quatrième de couverture:

Depuis que la reine a interdit l'usage de la magie, Lily vit recluse sur une île au large de l'Angleterre. Là-bas, sa soeur Georgie est formée à la magie par leur mère, à l'abri des regards. Mais Lily découvre le terrible complot que sa mère prépare. Georgie est en danger... Il faut à tout prix s'échapper ! Dans les rues de Londres, les deux soeurs vont devoir se débrouiller seules. Mais comment faire, sans magie ?


Vraiment dépaysant et efficace!

Il s'en est fallu de peu pour que ce premier volume soit un coup de cœur. Il m'a manqué un peu d'action mais c'est vraiment pas mal du tout et ça se laisse bien lire.
 
Depuis que la Reine a formellement interdit et condamné toute pratique de la magie, Lily vit sur une île au large de l'Angleterre avec sa famille. Leur père a été fait prisonnier, s'étant opposé au décret de la reine, et c'est donc sans lui que la vie s'organise.
En tant que cadette, Lily est livrée à elle-même, ne représentant que peu d'intérêts par rapport à sa sœur Georgie.
En effet, une prédiction désigne cette dernière comme étant celle qui aurait un don immense pour la magie. Leur mère place donc tous ses espoirs en elle et l'enferme afin de développer cette aptitude. Mais cet empressement auprès de sa fille cache un dessein beaucoup plus sombre que Lily et sa sœur ont tôt fait de percé.
Prenant la fuite, les deux sœurs rejoignent Londres à la recherche de leur père afin que celui-ci fasse recouvrer la raison à leur mère. Mais pour les deux fillettes qui n'avaient jusque là jamais quitter leur île, de nombreux périples les attendent!
 
C'est une jolie histoire dans laquelle on se plonge avec délice. La magie est omniprésente et se manifeste de façon tout à fait surprenante et différente d'une sœur à l'autre. Magie passion, magie déraison, magie intuitive, magie scolaire... comment la cacher? Comment les deux sœurs vont-elles réussir à se protéger?
Ce qui est vraiment appréciable dans ce premier volume est que l'auteure ne donne aucune limite à la magie et oui, si on a des pouvoirs, on peut tout faire: prendre l'apparence de qui on veut, donner vie à n'importe quoi, agir sur le climat... et ça c'est bon! Car oui il est question de magie et bien, nous sommes servis et bien servis!  Je suis certaine que ce roman plaira beaucoup aux lecteurs dès 9/10 ans!




lundi 15 juillet 2013

Un père en colère de Jean-Sébastien Hongre


Date de parution : 21/03/13
Éditeur : Max Milo
ISBN : 978-2-315-00388-4
Nb. de pages : 221 pages
Prix: 18€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Stéphane, ingénieur, et Nathalie, enseignante, se sont rencontrés au coeur d'une librairie, se sont aimés et très vite installés dans une coquette maison à proximité de Paris pour élever leurs enfants : Fred et Léa. Vingt ans plus tard, les enfants sont devenus deux jeunes adultes. Elevés dans une ville touchée de plein fouet par la crise, ils ont dû s'adapter à la violence croissante de leur environnement et ont choisi de devenir "bourreaux" plutôt que "victimes". Ils ont adopté le rapport de force comme mode de communication. Intervient un drame. Stéphane prend alors la parole à travers un blog et, très vite, devient le porte-drapeau des parents déboussolés. La télé-réalité s'empare de son histoire. Les événements, imprévisibles, s'enchaînent. Le prix à payer pour avoir enfreint la loi du silence sera lourd. Léa sera t-elle la seule à incarner l'espoir ?
 
Un livre poignant...
 
Ce livre aurait pu être un témoignage. C'est un roman de vie et d'espoir.
Nous suivons l'histoire de Stéphane. Divorcé de Nathalie, ils ont ensemble deux enfants: Léa et Fred. A travers son regard, nous découvrons sa situation familiale. Stéphane est en pleine détresse.
En effet, Léa et Fred ont lentement basculé dans la délinquance sans que ni lui ni sa femme n'aient vraiment réagi. Aujourd'hui, Nathalie vit recluse dans sa propre maison, entourée des photos de ses enfants petits, prisonnière de ses souvenirs, en pleine dépression. Elle va être l'élément déclencheur à la prise de conscience de Stéphane. Il faut réagir au plus vite avant que la situation dégénère en point de non retour. Mais comment faire? Par où commencer?
Pour Fred, son père n'existe pas, c'est un nuisible, un insecte insignifiant. Quant à Léa, elle ne semble même pas le voir, totalement indifférente.
Et puis, tout bascule, Nathalie est victime d'un terrible accident de voiture: suicide ou simple coup du sort? Stéphane va devoir être fort et trouver un exutoire. Il se lance alors dans un blog qu'il intitule: Un père en colère. Sa détresse va faire écho à d'autres personnes comme lui et lentement créer le buz... L'occasion  de réparer? Ou bien cette initiative se retournera contre lui?
 
Une écriture agréable, un sujet fort, une vision très rude de la vie. C'est un roman que j'ai lu d'une traite. Je ne pouvais pas m'arrêter. Ce que Jean-Sébastien Hongre écrit est une peinture de la réalité dans certaines cités. Ces parents aimants et déboussolés, dépassés par l'attitude de leurs enfants. Comment admettre que nos propres enfants empruntent le mauvais chemin? Comment les en détourner? Nathalie et Stéphane ont voulu le meilleur pour Fred et Léa mais ils n'ont pas forcément fait les bons choix ni poser assez de limites. La faute à la société? Peu importe au fond. Il n'est pas question dans ce roman de les juger (et à travers eux tous les parents concernés par ce problème), chacun fait comme il peut (et surtout comme il veut), élever des enfants n'est pas chose aisée. Stéphane veut rétablir un semblant de schéma familial, sauver ce qu'il reste de sa famille. Mais n'est-ce pas trop tard? Il ne se cherche pas d'excuse, ne se cache pas la vérité. Il accepte ses erreurs et veut tenter le tout pour le tout pour sauver les siens. Parfois, il se souvient des moments heureux comme sa rencontre avec son ex femme, ses souvenirs deviennent son moteur, sa force pour se battre. Et si tout pouvait encore s'arranger? Une nouvelle vie loin de la cité, loin de la drogue et des mauvaises fréquentations?
Mais Stéphane est seul, il n'a personne à qui se raccrocher. Sa colère est son carburant pour avancer.
Un père en colère est un roman efficace et tendu où l'on espère jusqu'à la fin que les choses rentrent dans l'ordre mais... est-ce encore possible?
Un roman à découvrir...

vendredi 12 juillet 2013

Des contes dans mon assiette de Madeleine Deny, illustré par Claire Fauché, photos de virginie Desmoulins

Date de parution : 06/06/13
Éditeur : Tourbillon
ISBN : 978-2-84801-872-0
Présentation : Coffret
Nb. de pages : 94 pages
Prix: 14.99€

Note: 3.5/5

Quatrième de couverture:

Un livre d'histoires à croquer pour régaler les lecteurs-gourmands, petits et grands. Après la lecture du conte, l'histoire se poursuit en cuisine avec le plaisir de faire des petits sablés en tête d'ogre, des tartines-édredons façon Princesse au petit pois, ou encore la soupe au lait des Trois ours... Des recettes salées et sucrées faciles à suivre et des emporte-pièces originaux pour rendre le plus simple des plats, très appétissant !

Original...

Un livre format poche où l'on retrouve de nombreux contes et des recettes qui s'en inspirent. 3 emporte-pièces complètent le coffret.
 
 
Les recettes sont simplissimes donc pas d'excuse pour ne pas cuisiner! Salées ou sucrées, il y en aura pour tous les goûts.
J'émettrai cependant un (petit) bémol: la taille du livre n'est absolument pas pratique pour cuisiner et suivre la recette en même temps.
J'aime toutefois l'idée de mêler nourriture et culture, livre et gourmandise, puisque les deux vont bien ensemble.
L'ensemble est plutôt agréable, je le conseillerai à des enfants dès 8/9 ans qui aiment déjà cuisiner et lire seuls...



mercredi 10 juillet 2013

Pâtisseries gourmandes de Virginie Desmoulins et Seymourina Cruse-Ware

Date de parution : 17/05/13
Éditeur : Tourbillon
ISBN : 978-2-84801-805-8
Présentation : Coffret
Prix: 14.95€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Un coffret alléchant pour préparer d'adorables biscuits, des tartes de saison (aux fruits frais et cuits), l'inévitable fondant au chocolat, un financier et un quatre-quarts. Ces recettes simples sont accessibles à tous. Des trucs et astuces parsèment l'ouvrage pour varier les plaisirs et personnaliser ses réalisations (glaçage, conversion de poids...). Accessoires : des moules et des emporte-pièces.

Des gourmandises en petit format... Pourquoi se priver^^

Un petit coffret tout mignon, des recettes très accessibles (idéal pour débuter la pâtisserie avec les enfants) et une très chouette mise en page.


La présentation est extrêmement claire (une table de conversion des poids et mesures au début ravirons nombre d'entre vous ainsi que l'explication des températures du four: thermostats et degrés).
Les recettes sont appétissantes et réalisables en peu d'étapes.
 

Normalement je voulais poster une photo de mes réalisations mais mes gourmands ne m'en ont pas laisser le temps.
J'aime beaucoup ce petit coffret: cadeau idéal car il regroupe un livret avec de belles couleurs et de belles photos et 3 moules pour réaliser ces délicieuses pâtisseries sans attendre.
Bon appétit :)
 




lundi 8 juillet 2013

Orgueil et préjugés de Jane Austen (traduction de Michel Laporte)

Date de parution: 03/07/2013
Éditeur: Hachette
Collection: Black Moon
EAN: 9782012035434
Nb de pages: 256
Prix: 11.90€
 
Note: 5/5 VIVE LES CLASSIQUES!!!
 
Quatrième de couverture:
 
Mme Bennet A ses cinq filles et compte bien les marier toutes, ce qui n’est pas une tâche facile dans l’Angleterre du début du XIXe siècle. Non que les demoiselles Bennett soient laides, mais elles n’ont pas de fortune. Et cinq maris riches, ce n’est pas si facile à trouver. Surtout quand les filles en question s’en mêlent ; elles qui ont des préjugés, éprouvent des sentiments, et n’agissent pas forcément toujours pour trouver « un bon parti ».
 
 
 
Ahhhhh Mr. Darcy....
 
Ahhh ce roman. Je l'aimais, je l'aime et je l'aimerai toujours. Pourquoi? Parce qu'il est intelligent, criant de vérité sur la nature humaine et surtout parce que l'histoire entre Mr. Darcy et Elizabeth est juste... géniale!
J'adore les romans du XIXème siècle, j'adore le Romantisme (avec ses lettres de noblesse s'entend) et je suis par dessus tout totalement conquise par l'univers de Jane Austen (ici fort bien rendu, selon moi par Michel Laporte).
Alors quand j'ai vu cette édition chez Black Moon, j'ai craqué. Je devais le relire, vous comprenez... (Et la couverture, moi personnellement, je suis fan).
 
Mrs Bennet est d'une rare bêtise, seul compte pour elle de caser ses filles à tout prix et de préférence avec des hommes de le "Haute". Lorsqu'un certain Mr Bingley arrive, elle espère aussitôt lui faire épouser l'une de ses cinq filles. Jane, l'aînée, semble lui faire forte impression et l'affaire presque entendue... mais c'est sans compter sur la présence d'un certain Mr Darcy, un ami proche, orgueilleux et hautain. Ce fameux Mr Darcy lui a d'autres projets pour son ami qu'un mariage avec une personne de peu de biens. Elizabeth qui déteste l'injustice et cet arrogant personnage, ne va pas se gêner pour le remettre à sa place et peu importe les convenances! Mr Darcy pose alors un regard différent sur la demoiselle... De surprenantes révélations vont être faites, des certitudes ébranlées, des unions détonantes vont voir le jour: qui a dit qu'un roman classique était forcément ennuyeux? Certainement pas moi!!!
 
Une lecture très agréable, une histoire d'amour palpitante, un vrai bonheur de relire ce livre. Je félicite ceux qui s'occupent de la collection Black Moon car faire découvrir des classiques à des adolescents (et ici, version abrégée, en plus), férus de littérature young adult, bit litt ou chick litt, est un vrai challenge! Pourtant, il y a des histoires comme celle-ci qui sont faciles d'accès, intelligentes et palpitantes; et qui méritent d'être lues pour le plaisir et non par contrainte.
Enfin, je voudrais juste ajouter que Colin Firth dans le rôle de Mr Darcy... bah arghhhh, voilà quoi: AHHHHHHHHHHHH (oui, c'était ma minute midinette^^).
Juste pour le plaisir:
 
 
 
 


vendredi 5 juillet 2013

Un amour peut en cacher un autre de Stéphane Daniel

Date de parution : 19/06/13
Éditeur : Rageot
ISBN : 978-2-7002-4272-0
Nb. de pages : 282 pages
Prix: 10.90Un prix vraiment léger pour un grand format (bon point!)

Note: 5/5 PARCE QU'IL LE VAUT BIEN!!!

Voir mes chroniques sur le tome 1: Et si par hasard c'était l'amour? et le tome 2: L'amour frappe toujours deux fois

Quatrième de couverture:

Amoureux fou de Maud une fille merveilleuse mais lointaine, Gaspard est sollicité sur Facebook par une mystérieuse Chan. il hésite, normal. Lui répond, normal. Mais sur sa page Facebook, elle n'a qu'un seul ami. Lui. Pas normal. Avant, rien n'était simple. Maintenant tout se complique...

Un personnage unique et détonant...

De toute façon Gaspard Corbin, je l'adore depuis la première page!
Un humour "carambar" qui me régale, un personnage auquel on s'identifie dès le départ (cf. "Ce roman m'a ému, tout en me faisant hurler de rire. Gaspard c'est moi. C'est nous... J'adore ! " Erik L'Homme.) Vous l'aurez compris, Gaspard Corbin met tout le monde d'accord.
 
Ici le cœur de notre adolescent préféré va faire les montagnes russes. Il y a Maud d'un côté, dont l'absence est cruelle et le manque palpable, puis la mystérieuse Chan qui le demande en ami sur Facebook (lui et lui seul, et oui, le seul et unique) et qui lui poste des lien vers des musiques qui le troublent; et enfin, Norah une tornade croisée (bousculée) sur les pistes de skis. Gaspard va devoir bien s'accrocher pour ne pas commettre d'impairs. Il va devoir ouvrir les yeux et son cœur pour savoir quelle piste emprunter et faire attention de ne pas tomber de haut.
La vie va lui réserver bien des surprises. Saura-t-il interpréter les signes? Autour de lui le monde continue de tourner, sa bande d'amis va aussi connaître quelques chamboulements, une vague de musique va déferler sur le petit groupe, et l'amour, ah, l'Amour va encore frapper où on ne l'attend pas. Courage Gaspard, un jour les choses seront plus simples... ou pas.
 
Un roman drôle, délirant, tellement vrai! Un onde de choc, un bain de fraîcheur: je suis totalement fan! Ce qui est génial c'est que Gaspard est terriblement humain. il ne cesse de prendre de mauvaises décisions mais en même temps c'est un brave garçon. On aimerait tous avoir un copain comme lui parce qu'il est très attachant. Gaspard c'est le brave gars, celui qui a le cœur sur la main et qui ne voit pas plus loin de le bout de son nez, celui qu'on a envie de secouer pour lui dire: "et oh, mais enfin, tu ne vois pas ça? Tu n'as pas compris que...?".
Il y a beaucoup de Musique également dans cet "épisode". Les pages défilent à toute allure, c'est une lecture très entraînante, une écriture fluide et rythmée. Beaucoup de couleurs et d'émotions vous attendent et vous régaleront à coup sûr!
Cette série est une lecture totalement mixte: filles comme garçons trouveront leur compte sans problème!!!
Pour ma part, j'ai trop envie d'en lire plus: la suite, la suite!!!
 
Extrait de la page 71 (Gaspard et ses copains sont partis au ski):
 
Il y a des joies qui valent la peine.
Facebook Gaspard Corbin                                                                                   
 
En piste pour les bleus
 
Après l'épreuve de la rouge, la piste bleue m'a permis de reprendre de la superbe.La pente était douce, la piste large et j'ai commencé à avoir des sensations. Celle de ne pas tomber était la plus agréable de toutes.Je parvenais à amorcer de grands virages sans que mes skis soient obligés de faire le V de la défaite. Je doublais même quelques skieurs à l'arrêt. J'ai considéré que mes progrès étaient spectaculaires. Partir de rien pour arriver à pas grand-chose est aussi remarquable que de partir de l'excellence pour atteindre la perfection."[...]
 
Vous pouvez retrouver notre nigaud sur facebook en cliquant ICI,
 
Un titre qui reprend un chanson de Gainsbourg dont voici quelques paroles:
 
"Un amour peut en cacher un autre
On est aveugle mais comment faire autr-
ement il faut payer le jour crash
C'est l'American Express ou le cash

On réalise un beau jour entr' autres
Qu'il s'en pointe un autre que le vôtre
Personne n'a jamais su que je sache
Qu'il aurait droit à ce coup de... "




Auteur: Serge Gainsbourg
Compositeur: Serge Gainsbourg
©Melody Nelson Publishing - 1990

jeudi 4 juillet 2013

Mortelle Adèle de Mr Tan et Miss Prickly

Date de parution : 06/06/13
Éditeur : Tourbillon
Collection : Globulle
ISBN : 978-2-84801-803-4
Nb. de pages : 94 pages
Prix: 8.95€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

"Je sais pas vous, mais moi, j'en ai marre de me laisser faire ! Cette fois, Jade et ses copines ont de quoi avoir peur : j'ai réuni tous les enfants laissés pour compte de l'école pour former le Club des bizarres, et on est bien décidés à leur mener la vie dure ! C'est l'heure de la revanche des bizarres !" Si elle continue de faire enrager ses parents et de torturer son chat Ajax au cours de nombreuses expériences farfelues, Mortelle Adèle n'oublie pas de défendre les opprimés de son école ! Accompagnée de Mélissa, Gontran et Thomas, notre adorable peste entend bien mettre un terme aux injustices de la cour de récréation !

Délicieusement incorrect...

Je suis fan de cette peste d'Adèle. Sa bouille toute ronde contraste si bien avec son esprit affûté et son talent pour créer des embrouilles. Quel bonheur de la retrouver dans ce 5ème volume!
Cette fois-ci notons un changement de format, l'album est plus grand! Cela m'a un peu surprise mais bon pourquoi pas, peut-être moins facile à glisser dans la poche mais plus visible dans les rayons des librairies...
Quand au contenu, j'avoue saluer le talent de ses créateurs car le niveau ne baisse pas, on est toujours autant surpris, et c'est toujours aussi fabuleusement original:
 
 
Mais pourquoi est-elle aussi cruelle? Parce qu'elle est "Mortelle" notre Adèle, et c'est pour ça qu'on l'adore...
 
 

J'aime tout, les illustrations, le texte. C'est mordant, percutant, surprenant!


Et que c'est culotté! Franchement? C'est juste génial!
Si vous ne connaissez pas encore (shame on you^^) courrez dans votre librairie la plus proche parce que vous allez devenir accro à la peste la plus adorable du rayon BD...


mercredi 3 juillet 2013

Dessine et colorie les animaux de Harriet Ziefert et Tanya Roitman




 

Date de parution : 24/05/13
Éditeur : Tourbillon
Collection : Mes premières activités
ISBN : 978-2-84801-882-9
Nb. de pages : 87 pages
Prix: 9.99€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Un livre d'activités idéal pour apprendre à dessiner tout en s'amusant : des instructions faciles pour les débutants ; une introduction aux formes simples et aux couleurs ; des activités créatives, amusantes et originales pour tous les artistes en herbe.  
 
 
 
 
Génial pour les vacances ou les mercredis pluvieux...
 
J'aime beaucoup ce cahier d'activités car il est assez gros: 87 pages donc avant d'en venir à bout il faut un bon moment.
Je l'ai essayé avec mon grand de 5 ans qui est en moyenne section:
 

Il le trouve très sympa car il adore dessiner et colorier. Les consignes sont simples et variées. Il y a des dessins à reconstituer, des coloriages, des dessins guidés d'autres plus libres...


C'est un cahier d'activité ludique plus que pédagogique.
Mais cela permet à l'enfant de se sentir libre et d'après mon fils: "C'est génial, trèèès facile mais j'aime bien. C'est chouette".


Pour ma part j'aime bien le format, les illustrations très douces ET SURTOUT le fait que certaines activités proposées soient très rapides et d'autres plus longues... Ainsi pour patienter avant le repas, s'occuper dans le calme etc.
Bref nous ici on adore!!!


mardi 2 juillet 2013

Le journal de Ruby Oliver (tome 2: L'art de perdre les pédales) de E. Lockhart

Date de parution : 17/05/13
Éditeur : Casterman
Collection : Casterman Poche
ISBN : 978-2-203-06246-7
Nb. de pages : 220 pages
Prix: 7.50€

Note: 4/5

Voir chronique du tome 1

Quatrième de couverture:

Après une année plus que désastreuse, Ruby a enfin réussi à remettre un peu d'ordre dans sa vie : Elle vient d'avoir seize ans. Elle entre en première. Elle a décroché son permis de conduire. Elle a trouvé un petit job au zoo de Woodland. Elle est même parvenue à renouer avec ses amis Noël et Nora. Mais on sait bien que Ruby a toujours l'art de perdre les pédales... Drôle, subtil, touchant !
 
Toujours aussi efficace...
 
Si vous cherchez une série sympa à lire pendant les vacances alors foncez sur celle-ci...
Nous avions quitté une Ruby totalement rejetée de ses camarades de classe, nous la retrouvons ici plus forte. Elle se reconstruit peu à peu, s'est trouvée un job dans un zoo qui, s'il est mal payé, lui convient pourtant très bien car elle adore les animaux. Peu à peu, elle renoue avec  le troublant Noel et Nora se rapproche d'elle. Kim est partie au Japon, Jackson semble tenter des approches... Si Ruby a décidé de tourner la page, elle est néanmoins troublée. Ruby n'a pas fini de se chercher... Prendra-t-elle les bonnes décisions?
 
C'est frais, ça détend, c'est idéal pour celles qui ont envie de passer un bon moment de lecture. Je dis volontairement "celles" car c'est un roman 100% girly! Les états d'âmes d'une jeune fille de 16 ans qui grandit et évolue sous nos yeux. Qui essaye tant bien que mal de tirer des leçons de ses erreurs et qui peu à peu devient plus posée. C'est drôle, léger, ça se lit très facilement. Vite la suite^^

lundi 1 juillet 2013

Penelope Green (Tome 1: La chanson des enfants perdus) de Béatrice Bottet

Date de parution : 17/05/13
Éditeur : Casterman
Collection : Casterman Poche
ISBN : 978-2-203-07503-0
Nb. de pages : 387 pages
Prix: 8.50€

Note: 5/5 Un roman de qualité!

Quatrième de couverture:

Nom : Green.
Prénom : Pénélope.
Situation Familiale : orpheline, unique héritière du journaliste James Alec Green.
Ambition (Scandaleuse) : devenir journaliste Signes Particuliers : une envie d'étrangler son prétendant, cette endive de Wilfrid, et un goût prononcé pour l'aventure et le danger. Pénélope Green décide de reprendre une mystérieuse enquête de son père : le dossier Foxglove Court. Quel terrible secret va-t-elle découvrir, dans les bas-fonds de Londres ?

Un roman intense...

Quelle lecture! Une série qui ne laissera pas indifférents les amoureux de bonnes enquêtes et de Londres.
Un Londres sombre et mystérieux aux multiples facettes, une histoire complexe, très bien ficelée et des personnages forts qui vous transportent jusqu'au dénouement final...
Penelope Green est une jeune femme en décalage avec son époque: moderne (elle veut devenir journaliste, au XIXème siècle "so shocking"), libre (son père l'a émancipée afin qu'elle ne doive de compte qu'à elle-même et elle vit sans chaperon) et dégourdie (elle va rapidement se retrouver au cœur du mystère). Sa route va croiser celle d'un marin français à quai pour quelques jours, Cyprien, et sa vie va basculer de plus d'une façon.
Récit alterné, d'une part la vision de Penelope, de l'autre celle de Cyprien. Deux jeunes jeunes aussi intrépides et téméraires ayant comme point commun de fourrer leur nez au mauvais endroit au mauvais moment. Très vite mêlés à une sombre histoire où il sera question d'enfants des rues, de manipulation, de meurtre, de société secrète... mais quelle est donc cette enquête qu'avait commencée le père de Penelope avant d'être emporté par la maladie? Quelles vérités vont être dévoilées? Penelope va devoir être extrêmement forte pour mener à bien ses investigations, mais en sortira-t-elle indemne?
 
J'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai frissonné, j'ai été transportée, déroutée, par cette histoire. Béatrice Bottet, reprend ici quelques éléments que j'avais apprécié dans Rose-Aimée tome 1 et 2, à savoir la rencontre de deux personnages que tout semble opposer (et qui n'auraient jamais du se rencontrer), le personnage du Marin, un personnage féminin fort et moderne dans un siècle où la place des femmes est à la maison à s'occuper de son foyer et à servir son mari. J'aime l'écriture très littéraire de l'auteure, assez pointue et documentée. J'aime également le mystère proposé ici, très complexe, une histoire vraiment dérangeante. J'apprécie que les personnages doivent vraiment se battre dans tous les sens du terme pour essayer de faire éclater la vérité. C'est un premier opus très réussi qui réuni tous les ingrédients pour plaire à des lecteurs exigeants. Une lecture qui n'est pas facile, qui prend au tripes et qui déstabilise parfois.
C'est à la fois surprenant et prenant... A lire d'urgence!