lundi 29 septembre 2014

Livres à jouer Mademoiselle Cartonne


Voici LE cadeau à offrir!
Les livres à jouer Mademoiselle Cartonne, c'est un décor en trois parties que l'on assemble, non pas par un ruban, mais par un scratch (moi j'adore cette idée personnellement). Pratique il se glisse partout, on peut l'emmener au restaurant, en avion, dans le train, la voiture etc. Sont fournies des petites figurines à découper si on n'a pas emporter de jouets.
J'ai eu la chance de rencontrer la personne à l'initiative du projet dans ma librairie et j'avoue avoir été pleinement convaincue.
Les enfants ont enfin des décors sympas pour leur petits jouets, les livres à jouer sont plastifiés (donc si les petites mains collantes laissent des traces, un chiffon humide et hop, le tour est joué).
La preuve en images avec le modèle sur le thème de La ferme:

Date de parution : 01/04/14
Editeur : Mademoiselle Cartonne
Collection : Livre à jouer
ISBN : 979-10-92511-04-8
EAN : 9791092511048
Format : Album
Présentation : Spiralé
Nb. de pages : 3 pages
Poids : 0,15 Kg
Dimensions : 21,0 cm × 14,0 cm × 2,0 cm
PRIX: 19.90€

Des personnages à découper (comme indiqué plus haut).
3 décors différents qui forme une sorte de carrousel une fois les scratchs attachés.





3 fois plus d'idées de jeux. Les playmobil et autres petites figurines trouvent enfin une place.
En tant que maman, j'adore l'idée car on a toujours besoin d'occuper nos petits et on les tient davantage tranquilles lorsqu'ils peuvent imaginer toutes sortes de petits scenarii.
Autre point positif: tout est made in FRANCE (à Grenoble plus précisément).
Plusieurs modèles sont actuellement disponibles: La ferme, L'école, L'espace, La maison et Le camping

A DÉCOUVRIR ABSOLUMENT!!!

Le site internet Mlle Cartonne 
Le blog

vendredi 26 septembre 2014

Broken Soup de Jenny Valentine


A paraître le : 01/10/14
 
 
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-09781-9
EAN : 9782211097819
Présentation : Broché
Poids : 0,322 Kg
Dimensions : 14,7 cm × 21,7 cm × 1,9 cm
Prix: 17€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Un jour, à la caisse du magasin, un inconnu tend à Rowan un objet qu’elle aurait laissé tomber par terre. C’est le négatif d’une photographie. On y distingue un visage radieux. Cela fait deux ans que Rowan ne sait plus ce que c’est, un visage radieux. Depuis la mort de son frère Jack, Rowan doit faire face. Ses parents se sont séparés, sa mère a perdu goût à la vie. Et c’est elle, Rowan, à 14 ans, qui élève sa petite soeur au quotidien.
Mais comment quelque chose qui ne nous appartient pas peut-elle transfigurer l’existence ? Rowan est persuadée que ce négatif n’est pas à elle. Pourtant, il va révéler bien des secrets, et éclairer sa vie d’un jour nouveau.
 
Depuis deux ans, la famille de Rowan vit en apnée. Depuis la mort de son frère Jack. Rowan est devenue l'adulte de la maison. Son père a quitté le foyer, sa mère sombre dans une dépression qui n'en finit plus, Rowan a donc pris les choses en main et s'occupe au mieux de sa petite sœur de 6 ans Stroma.
Soudain, sa vie bascule. Un inconnu lui tend un négatif qu'elle aurait perdu. Dubitative, persuadée que l'objet ne lui appartient pas, Rowan le conserve cependant. A partir de cet instant, tout change. Elle fait la connaissance de Bee, une jeune fille plus âgée qui devient très vite une amie précieuse, la sortant de sa routine. Elle se rapproche d'Hunter, le jeune homme qui lui a "rendu" le négatif.
Flanquée de sa petite sœur, Rowan réapprend à vivre plus ou moins normalement mais le souvenir de Jack se fait de plus en plus présent et Rowan va découvrir que son frère était un sacré cachottier.
La famille de Rowan pourra-t-elle se relever de l'atroce drame qui les a frappé? La jeune fille peut-elle espérer retrouver une vie d'adolescente plus stable?
 
Un roman juste, touchant, captivant. Jenny Valentine nous embarque une fois de plus dans une histoire palpitante, mystérieuse jusqu'à la dernier page. C'est un roman qui se lit avec avidité, captivant, avec des personnages forts. Rowan est une jeune fille qui ne se plaint jamais, qui  prend la vie à bras le corps, ne s'accordant pas le droit de verser une seule larme pour le bien être de sa petite sœur. Stroma est une petite fille drôle, malicieuse, facétieuse qui est très mature pour son âge tout en gardant toute la candeur qui caractérise les enfants de 6 ans. Elle est l'oxygène du roman. Rowan retrouve peu à peu un équilibre grâce à des personnalités étonnantes: Hunter qui vit dans une ambulance ou Bee qui vit avec un petit frère de deux ans et un père très relax qui fume de l'herbe et est d'une tolérance à toute épreuve.
Rien n'est laissé au hasard dans ce livre. Ce qui m'a fascinée est le fait que Rowan retrouve peu à peu la vie qu'elle n'aurait jamais du quitter. Elle retrouve les joies de se confier à une amie, tombe amoureuse, réapprend à lâcher prise. Les adultes du roman sont démissionnaires, quasiment absents, les adolescents ont du grandir trop vite mais peu à peu les choses se rééquilibrent presque d'elles-même. Un roman tout en subtilité et en nuances. Une très belle histoire qui malgré la force des événements réussi à ne pas faire de pathos inutile. A lire absolument!
 
 

mercredi 24 septembre 2014

L'amour et les forêt d'Eric Reinhardt

RENTREE LITTERAIRE 2014

Date de parution : 21/08/14
Editeur : Gallimard (Editions)
Collection : Blanche
ISBN : 978-2-07-014397-9
EAN : 9782070143979
Présentation : Broché
Nb. de pages : 368 pages
Poids : 0,395 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 20,5 cm × 2,6 cm
Prix: 21.90€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI


Quatrième de couverture:
 
À l'origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l'écrivain, l'entraînant dans sa détresse, lui racontant une folle journée de rébellion vécue deux ans plus tôt, en réaction au harcèlement continuel de son mari. La plus belle journée de toute son existence, mais aussi le début de sa perte.
Récit poignant d'une émancipation féminine, L'amour et les forêts est un texte fascinant, où la volonté d'être libre se dresse contre l'avilissement.
 
Un roman dont on ne sort pas indemne...
 
Une rencontre entre l'écrivain et une de ses lectrices, Bénédicte Ombredanne. Confidences.
Bénédicte est une femme intelligente, cultivée. Elle est professeur, mère de deux enfants.
Bénédicte est mariée à un homme qui exerce sur elle un harcèlement moral continu. Un jour, elle craque et prend un chemin de traverse. Ce fut la plus belle journée de sa vie. Un moment de pur abandon, de réconciliation avec son corps, un moment de Vie. Elle payera très cher cette parenthèse enchantée. Sa vie prend alors une autre dimension, Bénédicte ne sera plus jamais la même. L'emprise de son mari va crescendo, la perversité atteint son paroxysme... Peut-elle s'en sortir?
L'auteur ne peut oublier cette femme hors du commun et lui dédie ce livre. Elle est omniprésente, se manifeste en pointillé, dès lors, l'auteur veut en apprendre plus sur Bénédicte, la retrouver (la sauver?). Vont-ils se retrouver?
 
Un roman bouleversant, surprenant, dérangeant. Un roman qui vous tord les tripes jusqu'à la dernière partie. Pas de concession, pas de demi-mesure. Eric Reinhardt reconstitue les parties manquantes en se basant sur les confidences de Bénédicte qui devient alors une héroïne de roman détonante à qui l'on a envie d'apporter soutien, que l'on a envie de secouer, que l'on a envie de protéger, qui ne nous laisse pas indifférent. Bénédicte Ombredanne est touchante, elle va jusqu'au bout de ce qu'elle pense, jusqu'à se perdre. A trop vouloir bien faire, satisfaire tout le monde, elle s'égare, elle s'oublie. Ce roman lui rend ses lettres de noblesse, lui rend hommage, lui redonne une existence perdue.
J'ai beaucoup aimé ce livre qui a su me toucher, ce personnage dont on ne sait pas vraiment s'il est inventé ou réel tant le contenu du roman semble invraisemblable, cette écriture écorchée si proche de ce qu'elle dépeint. C'est un roman à vif, un roman qui vous emporte.
 
INFO+: roman sélectionné pour le prix Goncourt.

lundi 22 septembre 2014

Mots rumeurs, mots cutter de Charlotte Bousquet illustré par Stéphanie Rubini


Date de parution : 04/09/14
Editeur : Gulf Stream
Collection : Les Graphiques
ISBN : 978-2-35488-236-5
EAN : 9782354882365
Présentation : Broché
Nb. de pages : 72 pages
Poids : 0,252 Kg
Dimensions : 17,0 cm × 24,0 cm × 0,9 cm
Prix: 15€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Je me suis levée, les mains tremblantes. J'entendais des chuchotements, des rires dans mon dos. J'ai pris le morceau de craie, regardé les chiffres inscrits sur le tableau. Des fractions qui auraient dû être faciles, des fractions qui se délitaient devant moi, des chiffres bizarres, monstrueux, qui me frappaient comme les insultes et les ricanements, comme la vérité qui me sautait au visage...

 
L'adolescence est décidément un phase cruelle!
 
Léa se retrouve assise à côté de Mattéo lors du cours d'Allemand, s'attirant la jalousie de bon nombre de ses camarades qui se mettent à la taquiner gentiment. Léa qui n'avait pas plus prêté attention que cela au jeune homme commence à le percevoir différemment. Comble de bonheur, il semble également s'intéresser à elle. Ce qui devait arriver arriva, Léa et Mattéo sortent ensemble. Quelle joie pour Léa! Mais les baisers de Mattéo deviennent plus insistants, il a clairement envie de plus. Léa est encore sur la réserve. Elle est d'une nature plutôt timide... Pourtant, le temps d'une soirée entre copines, elle se lâche et tout bascule...

Léa va devenir la cible de ses camarades.
 
Qui pour s'apercevoir de sa détresse? Qui pour la sortir de là?

Un roman-BD poignant, terriblement d'actualité. J'aime beaucoup ce que propose Charlotte Bousquet, sujets "coup de poing" dans la lignée de Rouge Tagada, écriture incisive, sans concession. Pas de fioriture ni de détours inutiles! On va droit au but, droit au cœur. Léa est si naïve, si simple. Elle se laisse entraîner dans un tourbillon infernal, n'ose pas parler de sa détresse, emmurée dans sa honte. Les actes de ses camarades deviennent de plus en plus barbares et ne semblent pas vouloir cesser. Heureusement que quelqu'un va oser intervenir, une personne à laquelle Léa n'aurait pas pensé... sinon les conséquences auraient pu prendre une tournure dramatique.
Il y a tout dans ce livre: l'isolement de l'adolescente, la descente aux enfers, le désarroi des parents qui voient bien le mal-être de leur fille mais ne savent pas comment lui venir en aide, la cruauté de certains adolescents qui se croient au dessus des autres, la main tendue...
Un livre qui pourra être utile aux ados, sans être moralisateur pour autant. On assiste à une tranche de vie, la fin est ouverte, libre aux interprétations.
J'ai pris ce livre en plein cœur et je vous en recommande vivement la découverte.

 

vendredi 19 septembre 2014

Extra mortelle Adèle: Une nuit avec ma baby-sitter de Mr Tan et Miss Prickly


Date de parution : 05/06/14
Editeur : Tourbillon
Collection : Globulle
ISBN : 978-2-84801-985-7
EAN : 9782848019857
Présentation : Broché
Nb. de pages : 95 pages Poids : 0,3 Kg
Dimensions : 16,2 cm × 20,2 cm × 1,0 cm
Prix: 8.95€

Note: 5/5 Vraiment extra!!!

Quatrième de couverture:


A travers plus de 100 jeux (grilles de mots, jeux des différences, papertoys, labyrinthes...) prête main forte à Mortelle Adèle pour s'assurer que la baby-sittrice abandonne la partie et ne remette plus jamais les pieds à la maison ! Seras-tu aussi Mortel(le) que ton héroïne préférée ? A toi de jouer ! 

Je suis fan de Mortelle Adèle, je la trouve complètement décalée et c'est ce qui en fait un héroïne attachante. Lorsque j'ai découvert ce hors-série, j'ai fondu. Il est trop irrésistible!



Avec Adèle, on s'amuse, on cogite, on découpe, on rit, on s'arrache les cheveux, bref on s'éclate!!!

 
Ponctués de petites histoires avec sa baby-sitter, qu'Adèle torture avec délectation fait tourner en bourrique, on passe de supers moments tout en travaillant ses mathématiques l'air de rien ou encore en se perdant dans des labyrinthes, en découpant des figurines.
Tout est très bien pensé avec cette touche de fantaisie qui fait le gros plus de ce cahier d'activités.
Les enfants dès 9/10 ans devraient se régaler (et je dois avouer qu'en tant qu'adulte, je m'amuse comme une folle, car oui vous comprenez mes enfants sont pour l'instant trop petits alors... il fallait bien que je me dévoue, gnarfgnarfgnarf).
Mortelle Adèle? Une peste que toute la famille devrait adopter!
MEGA FAN!!!
Pour en apprendre plus: Le site officiel ou La page facebook
 

jeudi 18 septembre 2014

Gros câlin de Nicholas Oldland


Date de parution : 18/09/14
Éditeur : Bayard Jeunesse
ISBN : 978-2-7470-5269-6
EAN : 9782747052696
Présentation : Broché
Nb. de pages : 32 pages
Poids : 0,294 Kg
Dimensions : 21,0 cm × 21,0 cm × 1,0 cm
Prix: 10.90€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Il était une fois un ours plein d'amour et de joie. Il avait tellement d'amour à donner qu'il faisait un câlin à tous ceux qu'il croisait. Mais voici qu'un jour, il aperçut un homme armé d'une hache. Et subitement, l'ours sentit la colère monter...

Un album tendre et drôle...

Un chouette album plein de tendresse où l'on croise un ours câlin en manque d'affection qui ne peut s'empêcher de serrer tout le monde dans ses bras. Comprenez, il a tant d'amour à donner...


Mais ce que cet ours aime par dessus tout c'est câliner les arbres! Ils les aime tous, du plus petit au plus gros. "L'ours n'avais jamais rencontré un arbre qu'il n'aimait pas".


Mais lorsqu'un homme s'approche avec une hache, notre ours sent la colère monter. Comment protéger ses "doudous" préférés?

Un album adorable, drôle et tout tendre comme je les aime. Les illustrations sont assez sympathiques (bien que le bûcheron soit moche comme tout, mais ce n'est que mon avis et finalement cela sert très bien l'histoire). Un album que les loulous apprécieront dès 3 ans.


mercredi 17 septembre 2014

Vampire Academy Tome 1 Soeurs de sang de Richelle Mead


Date de parution : 19/02/14
Éditeur : Castelmore
ISBN : 978-2-36231-107-9
EAN : 9782362311079
Présentation : Broché
Nb. de pages : 313 pages
Poids : 0,362 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 21,3 cm × 2,5 cm
Prix: 14.90€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Seule votre meilleure amie peut vous protéger de vos ennemis. Saint-Vladimir est un lycée privé hors du commun : à l'abri des regards indiscrets, de jeunes vampires y apprennent la magie. Rose Hathaway est une dhampir et elle doit assurer la protection de sa meilleure amie Lissa, princesse moroï. Menacées au sein même de l'Academy, Lissa et Rose ont fugué ensemble, mais ont été ramenées de force derrière les hautes portes de Saint-Vladimir.
Entre intrigues machiavéliques, rituels nocturnes inavouables et amours interdites, elles doivent rester sur leurs gardes : les Strigoï, vampires immortels et ennemis jurés des Moroï, pourraient bien faire de Lissa l'une d'entre eux pour l'éternité. 

J'ai été mordue dès ce premier tome...

Quand j'ai vu ces romans, je me suis dit: "encore de la bit litt, bof". Mais une jeune cliente avec qui j'échange beaucoup autour des livres me l'a conseillé et très bien défendu. J'ai alors pensé "pourquoi pas après tout", et j'ai commencé ce premier volume. 

Tout d'abord, je découvre deux jeunes filles liées par une amitié qui semble indéfectible. Une amitié touchante, où Rose, une dhampir, se dévoue corps et âme à Lissa, princesse moroï de son état. Entre elles, c'est à la vie à la mort. A tel point que Rose n'hésite pas à transgresser toutes les règles et à fuir avec son amie. Cependant, la réalité les rattrape très vite et elles doivent réintégrer Saint-Vladimir, leur lycée privé, afin de poursuivre leur formation. C'est là que Rose va faire la connaissance de Dimitri. Une rencontre qui la bouleversera à plus d'un titre.
Complots, trahison, suspense, sang, amour, sensualité... sont au rendez-vous de ce premier volet des plus addicitfs.
J'ai trouvé les personnages originaux, surprenants. Les intrigues tant amoureuses que politiques sont palpitantes. Aucun personnage n'est à prendre à la légère et le lecteur est fortement malmené et bluffé. Nous suivons l'histoire à travers le regard de Rose. Avec elle pas de temps mort, c'est une passionnée. Fidèle en amitié, attentive, sa capacité à ressentir ce que sa meilleure amie cache aux autres va se révéler à la fois précieuse et handicapante. Rose va devoir apprendre à se canaliser et à se protéger car le danger rôde et va se présenter sous un aspect des plus... déroutants. Rose devra se méfier des apparences, contrôler ses émois. Mais comment résister au sulfureux Dimitri? Se pourrait-il qu'elle arrive à capter son attention? Que cache Lissa? 
Une série en 6 tomes que je suis impatiente de dévorer...
L'avis de Lael

lundi 15 septembre 2014

Le joyau d'Amy Ewing


A paraître le 18 octobre 2014 
Editeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-14589-0
EAN : 9782221145890
Présentation : Broché
Nb. de pages : 464 pages
Poids : 0,46 Kg
Dimensions : 13,4 cm × 21,4 cm × 3,1 cm
Prix: 17.90€


Note: 5/5

Quatrième de couverture:  

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d’être formée dans l’optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l’opulence et le luxe, c’est la descendance… Achetée par la Duchesse du Lac lors de l’Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l’appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l’étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté. Violet doit accepter ce sinistre quotidien… et tâcher de rester en vie. Mais c’est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au cœur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu’ils redoutaient… 

Encore un joyau de la collection R...

Violet est destinée à devenir une mère-porteuse. Cela implique qu'elle est dotée d'aptitudes spéciales et devient par conséquent un objet de convoitise. En effet, les gens de la Haute Société ne peuvent concevoir leur enfant, ils doivent faire appel à une tierce personne. Dès lors Violet va aller de découverte en découverte, elle si précieuse au joyau va découvrir la haine, l'envie, la vengeance. Violet, si jeune, va devoir s'endurcir. Elle fera de surprenantes rencontres, son cœur va s'emballer, sa vie va être bouleversée à tout jamais. Elle va transgresser des interdits. Désormais, sa vie n'est qu’accessoire, elle appartient à une autre et va devoir faire des choix crutiaux, quitte à tout perdre, même sa vie. 

Un roman-claque comme je les aime. Sujet controversé, personnages juste incroyables, idylle impossible, du suspense, beaucoup de retournements de situations jusqu'à la dernière phrase. Cette trilogie va faire parler d'elle! Violet est un personnage poignant: arrachée à sa famille pour devenir mère-porteuse, elle n'imagine pas à quel point sa vie est sur le point de basculer. La société dépeinte dans ce roman est effrayante. Les riches peuvent tout s'offrir (y compris des personnes) et tout se permettre (jusqu’au meurtre). Violet arrive pleine de candeur et va vite déchanter. Peu à peu, son cœur se durcit. Puis elle va tomber amoureuse et sa prudence s'effrite, elle se sent vivante, libre. Alors, la réalité, cruelle, va vitre, trop vite, se rappeler à elle.
Un roman qui ne se lit pas mais se dévore, un roman qui m'a profondément marquée.
A noter d'urgence!

mardi 9 septembre 2014

Chien pourri à l'école de Colas Gutman illustré par Marc Boutavant

  • Date de parution : 20/08/14
  • Éditeur : École des Loisirs (L')
  • Collection : Mouche
  • ISBN : 978-2-211-21607-4
  • EAN : 9782211216074
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 69 pages
  • Poids : 0,125 Kg
  • Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 0,6 cm 
  • Prix: 8€ 
Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Aujourd'hui Chien Pourri va à l'école! Réussira-t-il à faire le beau devant sa maîtresse, à ne pas s'endormir au cours de maintien ? A jouer au foot à la récré sans servir de ballon? Et surtout apprendra-t-il à lire pour déchiffrer les étiquettes dans sa poubelle ? Bon courage, Chien Pourri ! 

C'est la rentrée...

Et nous retrouvons notre Chien Pourri préféré sur les bancs de l'école. Las de se rendre malade car incapable de lire ce qu'il y a sur les étiquettes de ce qu'il trouve dans sa poubelle, Chien Pourri a décidé de prendre les choses en main et d'apprendre à lire une bonne fois pour toute. Ainsi, il pourra également lire de belles histoires au Chaplapla son ami.
Mais rien ne va se passer comme prévu. Et oui, lorsqu'on est un Chien Pourri qui pue la sardine, qui cohabite avec des mouches et qu'on a le poil collant, personne ne veut de vous. Même la maîtresse semble avoir quelque chose contre lui. Mais qui pourrait résister longtemps à tant de candeur et d'innocence? Quelque chose me dit que Chien Pourri n'a pas dit son dernier mot...

Je suis décidément conquise par ce personnage décalé, drôle et attachant. Un texte intelligent, un roman qui m'a touchée et fait rire à la fois. Et oui, Chien Pourri est un surprenant mélange de grotesque, de folie et de tendresse. J'ai eu plus d'une fois envie de mettre des baffes à la maîtresse, envie de secouer les puces (euh...) de Chien Pourri mais surtout j'ai vraiment apprécié cette lecture idéale pour un niveau CE1/CE2. 
Les illustrations de Marc Boutavant, un tantinet surannées, sont délicieuses et collent parfaitement au texte. Chien Pourri est un personnage que toute la famille appréciera car différentes lectures sont possibles, que l'on soit lecteur débutant ou confirmé, une série à suivre de très très près.