jeudi 30 avril 2015

Je vous écris dans le noir de Jean-Luc Seigle

Date de parution : 07/01/2015
Éditeur : Flammarion
ISBN : 978-2-08-129240-6
EAN : 9782081292406
Présentation : Broché
Nb. de pages : 233 pages
Poids : 0,245 Kg
Dimensions : 13,7 cm × 21,0 cm × 1,7 cm
Prix: 18€

Note: 5/5 Coup de cœur!

Vous pouvez acheter ce roman en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

1961. Après avoir vu La Vérité de Clouzot, inspiré de sa vie et dans lequel Brigitte Bardot incarne son rôle de meurtrière, Pauline Dubuisson fuit la France et s'exile au Maroc sous un faux nom. Lorsque Jean la demande en mariage, il ne sait rien de son passé. Il ne sait pas non plus que le destin oblige Pauline à revivre la même situation qui, dix ans plus tôt, l'avait conduite au crime. Choisira-t-elle de se taire ou de dire la vérité ?
Jean-Luc Seigle signe un roman à la première personne où résonnent les silences, les rêves et les souffrances d'une femme condamnée à mort à trois reprises par les hommes de son temps.
 
Un roman d'une grande sensibilité...
 
Basé sur l'histoire vraie de Pauline Dubuisson, une étudiante en médecine ayant tué son ex-fiancé Félix Bailly à l'âge de vingt et un ans, Jean-Luc Seigle imagine ce qui avait pu conduire la jeune femme à un tel acte. Comment une jeune femme promise à un avenir brillant, a-t-elle pu commettre l'irréparable? Si "les biographes [...] s'en tiennent aux faits, la chargent et la condamnent [...]" l'auteur choisit d'en faire une héroïne tragique dont le seul crime est d'avoir aimé passionnément et d'avoir vécu intensément. Telle Electre, Pauline a vénéré, porté aux nues son père; telle Phèdre, elle a aimé sans retenue ce qui l'a conduite au crime. Mais Pauline Dubuisson est surtout une femme-enfant qui a connu l'enfer, qui a été condamnée à mort à trois reprises et Jean-Luc Seigle a choisi de lui rendre son humanité; et plutôt que de faire de son histoire une "autopsie" froide et dénuée de tout sentiment, il lui rend ses lettres de noblesse. Avant de la condamner sans savoir, reprenons tout depuis et début et... laissons-nous surprendre.
 
Je n'ai pas lu mais dévoré ce roman de Jean-Luc Seigle.
L'écriture est belle, à la fois accessible, poétique, incisive, percutante. L'auteur n'épargne pas son lecteur, on s'attache à cette Pauline si complexe. Oui, c'est une meurtrière, mais c'est surtout une femme meurtrie dans son cœur et dans sa chair. C'est une jeune-femme qui a perdu son innocence très jeune mais pas sa candeur, sa fraîcheur. Elle était amoureuse de l'amour. Eblouie par un père qui avait survécu à la Grande Guerre, ce chef de famille inébranlable qui, pourtant, a choisi de se suicider après avoir appris l'arrestation de sa fille.
Le fait de savoir que le roman est basé sur une histoire vraie renforce l'intensité de chaque mot, de chaque étape de la vie de Pauline Dubuisson. C'est un livre dont on ne sort pas indemne. C'est de plus un roman très documenté qui reste malgré tout assez factuel. Le choix de la première personne ajoute en intensité. Un roman qui fait froid dans le dos par moment mais surtout qui bouleverse et aide à comprendre, sans pour autant justifier ou excuser, le geste de Pauline envers son ancien amant.
En résumé: une lecture mémorable!

jeudi 23 avril 2015

Rouge de Jon de Kinder

Date de parution : 11/03/2015
Éditeur : Didier Jeunesse
ISBN : 978-2-278-07799-1
EAN : 9782278077991
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 32 pages
Poids : 0,335 Kg
Dimensions : 20,5 cm × 26,8 cm × 1,0 cm
Prix: 13.10€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Au début, ça se voyait à peine. C’était tellement discret que personne ne l’avait remarqué. Sauf moi. J’ai pointé du doigt les joues d’Arthur. «Eh, t’es tout rouge…» Puis tout est allé très vite. Un clin d’oeil de Paul, un coup de coude de Ronan, un gloussement de Léna, et c’est parti : tout le monde s’est mis à chuchoter en regardant Arthur.

Un album magnifique...
 
Le jour où Arthur rougit, c'est le début des ennuis. Ce qui devait être une simple "coquetterie" devient objet de moqueries...



... puis de harcèlement... Paul fait de son camarade de classe son souffre-douleur. Les autres ont peur et n'osent pas intervenir.
N'y a-t-il vraiment personne pour protéger Arthur?

De superbes illustrations traditionnelles. Peu de couleurs, une dominante de rouge et de sépia. Une histoire percutante, forte. Une histoire sur la différence mais aussi sur le respect et la solidarité.


Paul persécute Arthur parce qu'il rougit, il est cruel envers son camarade et fait tour pour le mettre mal à l'aise. Il fait peur aussi aux autres qui ont peur des représailles si toutefois ils s'interposaient.

Il suffit parfois de lever le doigt, de faire entendre sa voix, pour que tout rentre dans l'ordre...
A lire absolument!

mardi 21 avril 2015

Le roi Ulysse face aux épreuves du retour de Laurent Bègue illustré par Frédéric Pinéro

Date de parution : 16/10/2014
Éditeur : Belize (Editions)
Collection : Il était une fois...
ISBN : 978-2-37204-000-6
EAN : 9782372040006
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 31 pages
Poids : 0,24 Kg
Dimensions : 16,5 cm × 25,0 cm × 0,8 cm
Prix: 9.40€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Les autres titres de la collection déjà chroniqués: Pégase et Bellérophon contre la Chimère, Écho et Narcisse, un amour impossible, Jeanne d'Arc et le roi sans couronne, Platon, sa sœur et la Raie Torpille, Le roi Midas et ses oreilles d'âne, Thésée et Ariane contre le Minotaure
 
Quatrième de couverture:
 
La guerre de Troie est terminée, Ulysse peut enfin rentrer chez lui, à Ithaque. Il pense retrouver les siens rapidement, mais sur la mer, les dieux en décident autrement... Les tempêtes, les Cyclopes, les Sirènes, les monstres Charybde et Scylla sont autant d'épreuves que l'"homme aux mille ruses" devra surmonter...
 
Heureux qui comme Ulysse...
 
Quel bonheur, de retrouver une fois de plus cette merveilleuse collection!
Cette fois l'accent est mis sur un des mythes préférés des enfants, l'un des plus demandé en librairie, celui d'Ulysse.
Avec simplicité, intelligence, Laurent Bègue adapte ce mythe et le rend accessible aux plus jeunes.

Ainsi, l'on retrouve toutes les étapes de ce retour mouvementé: l'île des Lotophages, les Cyclopes (dont le cruel Polyphème), la rencontre avec Eole (le dieu gardien des vents), le sort de Circé, l'étape au royaume d'Hadès, et que dire des sirènes ou encore des monstres Charybde et Scylla, des caprices de la mer, ou encore l'envoûtante Calypso... Bien des embûches attendent Ulysse avant de retrouver sa tendre épouse Pénélope.
Ulysse, "l'homme aux mille ruses", l'homme à abattre, l'ennemi des dieux. Comment est-il parvenu à se sortir de toutes ces épreuves harassantes?
C'est l'un des mythes les plus puissants, car incroyable, passionnant, surprenant, haletant même.
Une belle histoire d'amour, une belle histoire d'un homme prêt à tout surmonter pour retourner auprès des siens!
 
A mettre entre toutes les mains!!!

lundi 20 avril 2015

Au pays merveilleux de l'intrépide Non-Non de Magali Le Huche

Date de parution : 19/02/2015
Éditeur : Tourbillon
ISBN : 979-10-276-0055-7
EAN : 9791027600557
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 20 pages
Poids : 0,44 Kg
Dimensions : 23,2 cm × 30,7 cm × 0,8 cm
Prix: 11.99€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Derrière la forêt, au pays merveilleux de Sous-bois-les-bains, cinq petits amis coulent des jours heureux.
Non-Non est le maître-nageur, de la plage. L’aventure, il adore ! Son problème, c’est qu’il voit des catastrophes partout ! Il vole alors au secours de ses amis et ne manque jamais de trébucher !
Bio aime très fort la Terre, les carottes et tout ce qui est orange. Avec ses légumes chéris, il invente des recettes bizarre... Quiveut goûter?
Grouillette adore voyager avec ses rollers. Du bout du monde, elle rapporte des boutons cassés, des chewing-gums mâchés, pour enrichir ses étranges collections.
GrocCroc est le bricoleur-inventeur de tricycles hyper rapides de Sous-Bois-les-Bains. Mais il est aussi très ronchon. Et quand ça va pas, ça va pas ! Allez, arrête de râler, Grocroc !
Et enfin, Zoubi... Elle fait beaucoup d’exercices pour garder la ligne. Elle saute jour et nuit sur son lit-trampoline. Il faut bien ça pour séduire le prince charmant qu’elle attend !
 
Un album vraiment original...
 
Ce qui est génial? Les illustrations!!!!! Il y a tant de choses à observer, tant de détails... Chaque personnage a son petit univers, sa maison...
 

C'est entre la bande dessinée et l'album. On découvre quelles sont les manies de chacun, les conséquences de la maladresse de Non-Non, les goûts de Bio, les petites habitudes de chaque personnage. L'un invente, l'autre fait du sport et tous apprennent à vivre ensemble...
 
J'adore cet album qui est à la fois drôle et loufoque. C'est farfelu à souhait et l' on passe de longues minutes à découvrir les mille et une surprises qui composent chaque page. C'est excellent!!!
 
Jusqu'à la dernière planche, c'est un vrai régal pour toute la famille!!! Une très bonne idée!
 
 

dimanche 19 avril 2015

Chevaux de foudre d'Aurélie Wellenstein

Date de parution : 13/04/2015
Éditeur : Magnard Jeunesse
ISBN : 978-2-210-96126-5
EAN : 9782210961265
Présentation : Broché
Nb. de pages : 222 pages
Poids : 0,286 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 21,5 cm × 1,7 cm
Prix: 12.90€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Alix a tout perdu. Son père, sa terre, et même son nom. Devenue esclave à Rome, elle est précipitée dans le monde des courses du Déluge. Ces compétitions violentes et sans pitié voient s'affronter les fulgurs, des chevaux de foudre dont le corps s'électrise quand l'orage éclate.
Monter sur leur dos, c'est mettre sa vie en jeu, mais la liberté couronne les vainqueurs. Aidée par Marcus, le prodige de son équipe, Alix va lier son destin à Ira, un étalon indomptable, aussi beau que mortel...
 
Une très belle découverte...
 
Ce n'est pas un secret, je ne suis pas très sensible aux histoires avec des chevaux. Mais, en lire ne me dérange pas quand c'est aussi bien écrit et que c'est aussi original.
 
Alix n'a plus rien. Elle se retrouve asservie à Rome où elle va devoir s'occuper des écuries. Seule femme parmi des hommes, le pire serait à craindre sans l'intervention du mystérieux Marcus. Ce jeune homme, cavalier émérite, a très vite perçue que la jeune femme avait un don avec les Fulgurs, ces chevaux de foudre, ces étalons aussi dangereux qu'indomptables que Marcus chevauche malgré tout dans des compétitions acharnées afin de faire gagner son équipe et de remporter un maximum d'argent.
Peu à peu un lien se tisse entre les deux jeunes gens. Mais Alix reste sur ses gardes, méfiante, elle n'arrive pas à faire complètement confiance à Marcus.
Alix parviendra-t-elle à recouvrer la liberté? Marcus est-il fiable? Quels dangers les attendent?
 
Je me suis régalée. J'ai adoré le décor, l'originalité du roman, les personnages sont intéressants. Entre un roman qui se passe dans l'antiquité et un brin de surnaturel avec ces "Fulgurs", ça fonctionne plutôt bien. Aurélie Wellenstein renouvelle le genre (comme elle l'avait déjà fait avec Le cheval et l'ombre), elle propose de nouvelles pistes et c'est une très bonne idée. Le lecteur est surpris, découvre quelque chose, se plonge volontiers dans le livre car c'est du jamais lu et ça fait du bien.
Ce n'est pas un coup de cœur absolu mais c'était vraiment une très chouette lecture.
A découvrir!

samedi 18 avril 2015

Mon cahier d'activité tout fou de Madeleine Deny illustré par Joanna Wiejak

Date de parution : 05/02/2015
Éditeur : Tourbillon
ISBN : 979-10-276-0002-1
EAN : 9791027600021
Présentation : Broché
Nb. de pages : 95 pages
Poids : 0,415 Kg
Dimensions : 20,5 cm × 22,5 cm × 1,2 cm
Prix: 12.99€

Note: 5/5 J'adore cette collection!

Vous pouvez acheter ce cahier d'activités en cliquant ICI


Présentation: 

Un cahier d'activités pour s'amuser, développer sa créativité... et son petit brin de folie.
Un cahier tout fou pour dessiner en riant.
 
Des jeux variés, des illustrations naïves qui invitent à ajouter son grain de sel. J'adore ce cahier d'activités car même adulte, on peut rigoler.

 
La présentation est moderne et soignée, format carré avec un protège cahier rouge pour ce nouvel "opus" (cf. Mon cahier d'activité tout noir). Il y a différents jeux proposés, c'est très varié.
 
 
On s'amuse mais en même temps on travaille, l'air de rien, le sens de l'observation, du détail, de la proportion, ses maths ou son alphabet (cf. la photo ci-dessus). On développe la créativité, l'originalité est encouragée. Il y a juste ce qu'il faut d'instruction, c'est simple et efficace.
C'est un cahier à partager en famille, sans modération!!! A partir de 5 ans.

vendredi 17 avril 2015

Trop tôt de Jo Witek

Date de parution : 16/04/2015
Editeur : Talents Hauts (Editions)
Collection : Ego
ISBN : 978-2-36266-126-6
EAN : 9782362661266
Poids : 0,116 Kg
Nb. de pages: 92
Dimensions : 12,5 cm × 19,1 cm × 0,9 cm
Prix: 7€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

J'ai repris mon souffle et je lui ai souri. Il m'a offert sa main. Tout de suite, comme ça, sans parlote, ni drague. Il m'a pris la main et j'ai aussitôt perdu la tête. Immédiatement. J'ai tout oublié, les parents, Marthe et même cette discothèque au bord de mer. A partir du moment où il m'a pris la main, je suis passée dans un autre monde.
 
Un roman de vie simple et efficace...

Pia a quinze ans. Vacances au bord de la mer, avec sa cousine Marthe, il fait beau, envie de plaire... Il était là, pas de blabla inutile. Un corps qui parle, qui fait écho à celui de l'autre. C'est la première fois. Pas de réflexion, juste des émotions. Puis, c'est le retour sur Terre.
Il faut assumer, fini le temps de l'innocence. Que faire?

Un roman court mais efficace. Le point de vue de Pia est intéressant car il parle des émotions du corps, de cette folie qui s'empare de l'adolescente qui ressent des émotions de femme, des désirs qui la dépassent et lui font faire n'importe quoi. Et quand elle découvre qu'elle est enceinte, c'est la douche froide.
C'est le troisième roman que je lis sur le thème de l'avortement (cf. Candy et La fille du docteur Baudoin), c'est encore un autre point de vue assez intéressant. On y parle de droits de la femme, de désir, mais aussi des conséquence de nos actes. Pia n'est plus une enfant et pas encore une adulte. Elle est cet entre-deux qui apprend à se connaître et se construit à travers cette lourde épreuve.
Un roman juste et équilibré. A découvrir...

 

jeudi 16 avril 2015

Le dernier chant d'Eva Wiseman

SORTIE PRÉVUE POUR LE 22 AVRIL 2015

Date de parution : 22/04/2015
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-21247-2
EAN : 9782211212472
Présentation : Broché
Nb. de pages : 240 pages
Poids : 0,33 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 21,7 cm × 1,9 cm
Prix: 16€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:


Espagne, 1491. Isabel de Cardosa va avoir quinze ans. Fille d'un médecin très en vue à la cour royale, elle sera bientôt en âge de se marier et est promise à un avenir radieux. Ses parents ont d'ailleurs toujours voulu son bien. Or les voilà qui insistent soudain pour qu'elle se fiance avec Luis de Carrera, un jeune homme grossier, violent, voire cruel. Pour marquer cet engagement, ils commandent un bijou précieux : une alouette d'or dans une cage d'argent. Mais cette union suffirait-elle à protéger Isabel et assurer sa situation ? En Espagne à cette époque, l'Inquisition traque les Juifs et les conversos, qui se sont convertis récemment au christianisme. Sous la conduite de l'effroyable Torquemada, les officiers catholiques emprisonnent des gens, brûlent des livres, sèment la terreur. Isabel comprend que la cage risque de se refermer, sur elle et sur sa famille. Comment y échapper ?
 
Isabel de Cardosa est fille unique. Elle vit confortablement avec ses parents. Son père est un médecin réputé qui s'occupent des souverains. C'est une jeune fille épanouie, bientôt en âge de se marier. Mais ses parents qui l'avait toujours soutenue dans son idée de se marier par amour, la contraigne soudain à une union avec Luis de Carrera, un jeune homme vulgaire, sale avec des manières de rustre.
Pourquoi ce revirement?
Dehors, l'Inquisition traque les juifs avec une ardeur redoublée. Les conversos (comprenez ceux qui se sont convertis récemment au christianisme) et les Juifs ne sont plus en sécurité: ils sont emprisonnés, brûlés vifs, torturés... Mais quel est le lien avec Isabel? Pourquoi ses parents lui cacheraient des choses?
Et puis il y a Yonah, le fils de l'orfèvre qui a réalisé le splendide cadeau pour les fiançailles d'Isabel. C'est un juif qui n'a que peu de biens et auprès de qui Isabel se sent libre. Très vite, les deux jeunes gens deviennent confidents. Mais comment leur amitié pourrait-elle durer?
 
Un roman historique, très prenant, déroutant, que l'on ne peut lâcher avant la fin. C'est très différent de ce que l'on trouve actuellement en rayon et c'est tant mieux. J'ai beaucoup de demandes pour des romans historiques mais au rayon jeunesse, il n'y  en a pas tant que ça. Ici, l'action se passe à la fin du XVème siècle, c'est un siècle charnière entre le Moyen-Age et la Renaissance. Le personnage d'Isabel est assez moderne dans son attitude (peut-être trop?), elle n'hésite pas à se mettre en danger pour rétablir les vérités et se battre pour la justice. Cette partie de l'histoire est peu mise en lumière dans la littérature, c'est très intéressant d'en faire mention ici.
Je vous le recommande vivement!

mercredi 15 avril 2015

Celle qui sentait venir l'orage d'Yves Grevet


SORTIE PRÉVUE POUR LE 07 MAI 2015
 
 
Éditeur: Syros
Nb. de pages: 389
 
Note: 5/5
 
Quatrième de couverture:
 
1897, au nord-est de l'Italie. Frida, une adolescente de quinze ans, fuit sa région natale en diligence. Ses parents, qu'on accuse de crimes odieux, ont été pendus deux jours plus tôt. La foule réclame à présent la tête de celle qu'on surnomme "la fille des démons". Frida espère pouvoir trouver refuge à Bologne, dans la demeure du docteur Grüber, un célèbre médecin qui semble fasciné par son cas.
  
 
Un livre prenant...
 
Un livre qui se passe au XIXème siècle ne pouvait que m'attirer, j'adore les livres qui se passent dans une autre époque!
Dans ce roman, l'héroïne se prénomme Frida. Issue d'une famille modeste, fille unique, elle vit avec ses parents près d'un marais. Son père est craint des gens car soupçonné d'assassiner des gens qui se seraient égarés dans les environs.
Un jour, un procès déclare les parents de Frida coupables de crimes odieux. Ils sont condamnés à la pendaison et la jeune fille est obligée de quitter la région au plus vite sous crainte de représailles.
Elle trouve refuge dans la maison du docteur Grüber.
Si au départ elle est nourrie convenablement, bien vêtue et peut se servir librement dans la bibliothèque, elle devient vite un cobaye examiné à la loupe. Plusieurs "incidents" la troublent, Frida comprend qu'elle est en danger. Mais qui pour lui venir en aide?
 
Un roman passionnant, déroutant et surprenant. J'ai trouvé ce livre assez documenté et bien que présentant une fiction, tout à fait possible compte tenu de l'époque où il se déroule (ce qui le rend d'autant plus palpitant et fascinant).
En effet, le père de Frida a un physique atypique, il pratique une religion différente, et donc des rites différents. Pour cela, n'étant pas un catholique fervent et pratiquant, il est perçu comme "démoniaque". La mère de Frida est plus un dégât collatéral puisqu'elle était mise en garde avant leur union, mais amoureuse, elle s'est isolée avec son mari.
Frida est une jeune femme un peu naïve au départ qui, bien qu'ayant subit de nombreuses brimades à son pensionnat et ayant appris à s'endurcir physiquement, croit en la bonté humaine. Elle va cependant très vite ouvrir les yeux et se méfier davantage, recueillir les indices et essayer de réhabilité la mémoire de ses parents. Très vite, elle découvre les horribles expériences menées par le docteur Grüber et son mentor mais ce n'est que la partie émergée de l'iceberg et ce qui l'attend va au delà du supportable.
J'ai vraiment aimé la façon dont le roman était mené. On découvre au même rythme que Frida l'indicible. On est préparé au fur et à mesure que les pages défilent aux découvertes finales. Une autre époque mais finalement des craintes qui traversent les siècles: la peur de l'Autre, de la différence. Un roman qui se passe à une autre époque mais qui pourrait être transposé dans la nôtre. Une écriture fluide, sans fioriture, sans superflu, implacable.
A noter dans vos agendas!

mardi 14 avril 2015

Coucou la nuit illustré par Simona Dimitri

Date de parution : 25/09/2014
Éditeur : Usborne
Collection : P'tits curieux Usborne
ISBN : 1-4095-7116-2
EAN : 9781409571162
Format : Album
Présentation : Cartonné
Poids : 0,31 Kg
Dimensions : 16,8 cm × 20,0 cm × 2,2 cm
Prix: 7.95€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Description:

Un livre tout simple pour les tout-petits, avec des tas de rabats à soulever, de trous pour regarder à travers et d'informations succintes sur ce qui se passe lorsque la nuit tombe. Coucou ! est une série de livres à rabats informatifs pour les tout-petits. La collection P'tits curieux s'adresse aux plus de 4 ans et Fenêtre sur... aux enfants un peu plus grands. Fait partie de la série à succès Coucou !

Une collection à croquer!

Il y a beaucoup d'atout à cette collection.
Tout d'abord, c'est un livre à flaps, comprenez avec des volets à soulever. Les petits curieux, vont alors déplier dans un sens puis dans l'autre plein d'éléments pour découvrir ce qui se cache dessous, c'est très ludique.

Puis, c'est un livre au page cartonné, par conséquent assez solide. Toutefois, je le conseille aux enfants dès 2 ans et demi voire même trois ans, pour ne pas retrouver le livre en morceaux dès la première lecture.
Ensuite, il y a également des petites "fenêtres" qui laissent entre-apercevoir ce qui se cache dans les pages de derrière: les petits adorent mettre leur petit doigt dedans.



La force de la collection se trouve aussi dans ses magnifiques illustrations, à la fois fines et tendres. Les couleurs sont belles, intenses. Elle sont signées Simona Dimitri.
L'enfant va apprendre plein de chose car non seulement c'est un album mais aussi un "documentaire" interactif où l'enfant va apprendre des petites anecdotes sur les animaux par exemple (cf. les photos ci-contre).

Une collection formidable, craquante à souhait que je vous recommande vivement!

lundi 13 avril 2015

Comment devenir un ours gentil d'Ivan Bates


Date de parution : 25/02/2015
Éditeur : Albin Michel Jeunesse
ISBN : 978-2-226-25865-6
EAN : 9782226258656
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 28 pages
Poids : 0,53 Kg
Dimensions : 24,0 cm × 31,0 cm × 1,0 cm
Prix: 12.90€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter cet album en cliquant ICI

Quatrième de couverture:


Dans une forêt vit un ours pas très poli qui ne pense qu’à s’amuser. Ni bonjour, ni merci, il passe ses journées à terroriser les autres animaux avec son jeu préféré : il jaillit sans bruit de sa cachette et hurle «1, 2, 3, BOUH !» Les animaux, agacés, décident d’arrêter ce farceur infernal, mais comment ? Madame Lapin a sa petite idée sur la question. Pas effrayée pour deux sous, elle se porte volontaire pour apprendre à cet ours mal léché quelques règles du vivre ensemble, pour jouer et s’amuser entre amis !
 
Un album tout doux!
 
Un ours mal léché va apprendre à devenir gentil et câlin grâce à Madame Lapin. Les animaux de la forêt ne sont pas au bout de leurs surprises...
 

Des illustrations à tomber, douces, traditionnelles. Les animaux ont de jolies expressions. Le thème devrait plaire à beaucoup de parents puisqu'il aborde la politesse mais pas seulement. L'ours apprend à calmer son aspect "foufou" et impulsif pour enfin ne plus être seul et avoir des amis.
 



Je pense que vous serez nombreux à fondre devant ce gros nounours et cette lapine adorable et malicieuse.
 
 
 
Un album à dorloter sans attendre! 

dimanche 12 avril 2015

Pouss'Poussins par Claude Ponti

Date de parution : 25/03/2015
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Un jeu de l'École des Loisirs
ISBN : 3127020500024
EAN : 3127020500024
Présentation : Boîte
Poids : 0,45 Kg
Dimensions : 12,7 cm × 16,2 cm × 4,8 cm
Prix: 11.90€

Note: 5/5 Très original!!!


Description:

Les incroyabilicieux poussins de Claude Ponti se sont échappés de ses livres. Ils vous emportent dans une partie "emBlaisée", où rapidité et oeilynxé sont indispensables ! Soyez le premier à vous débarrasser de toutes vos cartes… mais attention, fort risque de Gigantorigolade ! A partir de 5 ans.
Un jeu d'observation très original et complètement farfelu. Avec mon loulou de 7 ans nous avons fait plusieurs parties et il m'a battue à chaque fois...
La règle du jeu est simple malgré les termes tarabiscotés: il suffit de se débarrasser de ses cartes en premier. Un peu comme un Uno mais revisité.
Il y a cinq cartes "jocker", tout est fait pour une bonne partie de rigolade.
Je rejoins la recommandation qui indique que c'est un jeu à partir de 5 ans.
On peut poser ses cartes si on a un élément commun avec la carte posée sur la table: soit la position du poussin, sa coiffe etc.
Les fans de monsieur Ponti retrouveront le poussin Blaise (avec son masque) et d'autres clins d'œil.
L'avis du loulou:
Il est très bien. C'est facile et rigolo. La partie ne dure pas longtemps. J'ai aimé gagner. J'ai bien aimé les couleurs et les jokers. Les dessins étaient bien faits.
Quant à moi, j'ai aimé le format, pas trop grand, on peut l'emporter en voyages. La boîte coulissante est très chouette. Effectivement, les parties sont courtes, c'est agréable. La qualité des cartes, la vivacité des couleurs. C'est un jeu extrêmement agréable!
Un grand bravo à l'École des Loisirs, qui a également sorti deux autres jeux, plus classiques :
Domino des bruits - Avec 57 cartes. de Soledad Bravi et Mémo rigolo - Avec 72 cartes. de Stephanie Blake
J'ai entendu dire que d'autres belles surprises étaient en préparation, je suis impatiente d'en découvrir plus et d'en parler avec vous.
L'école des Loisirs s'est associées avec les éditions playBac connues pour leurs jeux parascolaires, les loisirs créatifs entre autres choses, je dois avouer que c'est une réussite! 

samedi 11 avril 2015

Cherche et trouve: Les animaux

Date de parution : 26/02/2015
Éditeur : Usborne
ISBN : 1-4095-8824-5
EAN : 9781409588245
Présentation : Cartonné
Nb. de pages : 31 pages
Poids : 0,756 Kg
Dimensions : 24,9 cm × 29,8 cm × 1,8 cm
Prix: 10.95€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Résumé:

Un livre de jeux irrésistible, aux illustrations vivement colorées,qui a pour thème les animaux. Une foule de choses à repérer, d'images à comparer, de différences à chercher, d'animaux et de détails amusants à observer et à nommer. Une façon ludique d'aider les jeunes enfants à développer leur sens de l'observation et à acquérir du vocabulaire et des notions numériques.

Un livre de cherche et trouve superbe!

Le principe est simple, il faut retrouver ce qu'on nous demande dans les bulles, les solutions sont à la fin du livre si toutefois l'enfant n'y parvenait pas.
Plusieurs choses à retrouver dans une même page, des illustrations et des couleurs variées, différents milieux: aquatiques, terrestres etc.
Beaucoup d'éléments me séduisent dans cet ouvrage.
Tout d'abord, l'objet en lui-même: juste parfait!
C'est un livre tout-carton, donc solide et ça compte surtout quand on manipule beaucoup un ouvrage. Deuxièmement, le principe même du cherche et trouve que j'aime beaucoup et qui se développe ses dernières années. Enfin, il y a plusieurs choses à chercher sur une même page donc on passe plus de temps, on peut y revenir, cette idée est bonne!


Un régal pour les yeux et un très bon passe-temps intelligent pour les petits qui développent leur concentration, aiguisent leur sens de l'observation, acquièrent du vocabulaire et des "notions numériques".
A découvrir d'urgence!
 

vendredi 10 avril 2015

Ronde comme la lune de Mireille Disdero

Date de parution : 02/04/2015
Éditeur : Seuil
ISBN : 979-10-235-0534-4
EAN : 9791023505344
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 172 pages
Poids : 0,22 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 20,5 cm × 1,5 cm
Prix: 12.50€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Saskia est gourmande. Gourmande de tout : de livres, de films, d'amitié et, bien sûr, de... nourriture. Et ça se voit, car elle est plutôt enrobée. Saskia déteste son apparence, mais elle s'est fait une raison, malgré les moqueries et le mépris des garçons qu'elle s'efforce d'ignorer. Sa gourmandise est plus forte qu'elle. Alors quand Erik, un copain du lycée, semble s'intéresser à elle, Saskia se sent perdue.
Se peut-il que quelqu'un soit attiré par elle ? Et comment l'accepter, alors qu'elle-même a tant de mal à s'aimer ?
 
 
Un roman touchant...
 
Saskia a commencer à s'attacher à la nourriture dès la quatrième, à cette période où elle a grandi de cinq centimètres d'un coup. Déstabilisée, elle a alors trouvé refuge dans le grignotage. C'est également à cette période qu'elle subit ses premières brimades. Cela durera quatre ans. En première, les choses basculent. Sa meilleure amie, Claire va connaître sa première histoire d'amour, Saskia passe au second plan. La nourriture demeure. Il y a Erik, un copain, qui se rapproche, qui sans le savoir, s'est fait une place dans le cœur torturé de Saskia, mais la jeune fille ne veut pas croire en une histoire possible. Qui en effet pourrait aimer une fille comme elle?
Saskia ne s'aime pas, s'enferme, se cache. Comment sortir de cet engrenage?
 
Un roman attachant, émouvant, sensible. Un roman qu'on ne peut pas poser. J'ai beaucoup aimé car j'aime les histoires réalistes, qui parlent de personnes que l'on pourrait croiser dans la rue. Des personnages authentiques, une Saskia touchante, une histoire forte.
C'est le deuxième roman de Mireille Disdero que je lis et chronique (voir A l'ombre de l'oubli), je suis toujours aussi touchée par son écriture qui pose peu à peu tous les éléments pour comprendre la psychologie du personnage principal. Saskia est une victime mais pas seulement des autres, elle se met aussi dans cette position comme si c'était un réconfort. Elle a du mal à comprendre qu'elle peut reprendre le contrôle, qu'elle peut vivre sa vie pour elle et non pour les autres. Mireille Disdero a l'intelligence de ne pas épargner Saskia. Un personnage va la mettre face à elle-même et à sa propre responsabilité, mais saura-t-elle en tirer les enseignements? Et quid du discret mais néanmoins omniprésent Erik? Lui donnera-t-elle une chance de faire partie de sa vie?
Une belle lecture...

 

jeudi 9 avril 2015

La fille qui avait deux ombres de Sigrid Baffert

Date de parution : 11/03/2015
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-21738-5
EAN : 9782211217385
Présentation : Broché
Nb. de pages : 267 pages
Poids : 0,37 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 21,8 cm × 2,1 cm
Prix: 15.80€

Note: 5/5 COUP DE COEUR!

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Chaque matin au réveil, Elisa s'attend à retrouver la maison sens dessus dessous, des meubles déplacés, certains bibelots retournés, les placards de la cuisine chamboulés ou encore la baignoire remplie à ras bord comme c'est arrivé la nuit dernière. Nul doute pour Elisa que sa grand-mère est responsable de ce grand bazar. Il est vrai que Rose fait des trucs bizarres depuis quelques temps, comme ce rendez-vous pris chez un chirurgien esthétique pour changer de tête.
Est-ce qu'elle ne serait pas plutôt en train de la perdre ? Elisa est tellement obnubilée par cette idée qu'elle commence à faire de drôles de rêves, à ressentir des sensations bizarres comme celle d'être hantée par une ombre. Une ombre de trop. C'est à se demander qui de Rose ou d'Elisa est la plus perturbée dans cette histoire…
 
Quand les secrets de famille refont surface...
 
Quand sa grand-mère annonce qu'elle veut faire de la chirurgie esthétique et commence à se comporter de façon étrange, Elisa pense que Rose commence à perdre la tête. Des phénomènes étranges se produisent: une baignoire remplie pendant la nuit, des cadres renversés... Mais qu'est-ce qui ne tourne pas rond? Peu à peu, Elisa a l'impression de perdre pied. Elle commence à faire des rêves étranges, se sent bizarre. Elle décide d'enquêter, mais plus elle découvre des éléments sur le passé de Rose, plus son mal-être s'accentue. Serait-elle en train de devenir folle? Que s'est-il passé dans la vie de Rose pour que tout bascule?
 
Un roman prenant, haletant, déroutant, émouvant, déstabilisant... Une écriture unique, qui décortique la psychologie des personnages jusqu'au moindre détail. Une jeune femme en devenir, une femme face aux fantômes de son passé. Il est temps de tomber les masques et que la vérité éclate. Mais quelle vérité! Elisa va devoir s'accrocher et un voyage en Italie sera la clé. Une affaire de femmes, plusieurs générations unies pour se (re)construire. Rose et Elisa n'en sortiront pas indemnes mais pour avancer, elles devront se serrer les coudes. Seulement Rose s'entête, s'emmure dans le silence, ne veut pas se confronter à un passé qu'elle pensait à jamais enfoui. Mais une ombre plane, une ombre de trop..
J'ai adoré ce roman. J'ai été malmenée, parfois effrayée, surprise, peu à peu les pièces du puzzle s'assemblent. Elisa est un personnage différent des autres, elle vit des choses très éprouvantes. Rose, cette grand-mère qui paraît si froide, si distante, si perdue. Une tête de mule face à une tête brûlée. Un roman rondement mené que l'on prend en plein cœur. Dès le début, j'ai été accrochée, ne comprenant pas vraiment ce qui se passait, imaginant une histoire évidente alors que c'était tout le contraire qui se déroulait. Lorsque tout bascule qu'Elisa se retrouve à vif, lorsque Rose se détourne mais qu'est-ce qui avait bien pu être à l'origine de tout cela? Elisa vivait tranquillement avec ses parents et son frère chez ses grands-parents: Jules obsédé par l'envie de faire une bière parfaite et Rose, grand-mère à forte poigne. Et puis, cette dernière décide de changer de tête et Elisa perd la sienne. Difficile de vous en dire plus sans spoiler alors je me contenterai d'un: "Juste sublime! "

mercredi 8 avril 2015

Complice(s) d'Eireann Corrigan

Date de parution : 18/03/2015
Éditeur : Milan (Éditions)
Collection : Macadam
ISBN : 978-2-7459-7250-7
EAN : 9782745972507
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 312 pages
Poids : 0,342 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 20,5 cm × 1,6 cm
Prix: 14.90€

Note: 3/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI


Quatrième de couverture:

Leur plan : simuler un enlèvement. Leur but : faire parler d'elles. Chloé et Finn en sont convaincues : être intelligente, jolie et sportive ne suffit pas. Pour avancer dans la vie, il faut devenir quelqu'un. Quel que soit le moyen, et à n'importe quel prix. Leur plan est parfait.
 
Jusqu'où peut-on aller pour devenir célèbre?
 
Finn et Chloé sont inséparables. Deux amies, une envie commune: faire parler d'elles. Ensemble, elles mettent au point un plan qu'elles jugent "parfait": elles vont faire croire au kidnapping de Chloé.
Mais quelles vont être les conséquences de leur acte? Sur leurs proches? Sur leurs vies? Finn s'en tiendra-t-elle au plan initial? Chloé ne va-t-elle pas pousser trop loin les détails? Au péril de sa vie?
 
Un roman qui fait froid dans le dos. J'ai trouvé hallucinant le délire des deux ados, mais le pire c'est que tout dans ce roman peut être possible. J'avoue qu'en tant que maman j'en ai presque eu de sueurs froides. Certains jeunes d'aujourd'hui épris de reconnaissance, de soif de célébrité, sont prêts à s'exhiber dans des télés réalités alors, de là à imaginer un plan aussi stupide que celui des deux jeunes filles, il n'y a qu'un pas. Finn et Chloé n'ont pas une seule fois pris en considération l'impact sur leurs proches, plus particulièrement la mère de Chloé.
Chloé paraît par moments tellement froide, distante, comme déconnectée. Finn semble un peu plus sensible, bien qu'ayant élaboré la plus grosse partie de cette supercherie. Elle, seule, au final va éprouver du remord, de la compassion.
J'ai été sidérée par les limites sans cesse repoussées, jusqu'au geste improbable de Finn (que je ne dévoilerai pas).
C'est une lecture déroutante. Pas désagréable mais qui m'a mise mal à l'aise par rapport au sujet. C'est tout l'intérêt des lectures dites "Young adult" provoquer des électrochocs. J'aime mon métier de libraire jeunesse pour cela, pour ces livres surprenants, pour les partis pris des auteurs, pour cette variété, ce culot qui fait parfois défaut aux romans de littérature adulte.

mardi 7 avril 2015

Lecture en famille: Max et les maximonstres de Maurice Sendak

Date de parution : 25/03/2015
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-22271-6
EAN : 9782211222716
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 44 pages
Poids : 0,415 Kg
Dimensions : 26,2 cm × 23,8 cm × 0,9 cm
Prix: 12.70€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI
  
Résumé:
 
À force de faire bêtise sur bêtise dans son terrible costume de loup, Max s'est retrouvé puni et enfermé dans sa chambre. Mais pas seulement. Voilà qu'il se retrouve aussi roi d'une armée de bêtes immondes, les Maximonstres. Max le maudit les a domptés. Ils sont griffus, dentus, poilus, vivent sur une île et ne savent rien faire que des sarabandes, des fêtes horribles où il n'y a rien à manger. Max a la nostalgie de son chez-lui, des bonnes odeurs de cuisine et de l'amour de sa mère. Que faut- il faire pour rentrer ? Peut-être commencer par le désirer…

Un grand classique enfin réédité...

Après une longue attente, le revoici enfin Max et les maximonstres!!!!
J'étais ravie que mes petits loups le découvrent. C'est un album qui n'a pas beaucoup de texte mais que l'on peut interpréter de plein de façons possibles.
Chaque enfant se l'approprie, fait sa propre lecture.


Dès que Max revêt son costume de loup, il fait bêtise sur bêtise.
Conséquence: il se retrouve punit dans sa chambre.
Tout à coup, un arbre se met à pousser, puis un autre, encore un autre. Bientôt c'est toute une forêt qui apparaît...

Max finit par s'évader et se retrouve sur une île peuplée de Maximonstres. Très vite adopté, il devient leur roi et ils font la fête.
Mais Max veut rentrer chez lui, il a faim. Comment faire?


L'avis de mes p'tits loups:

Loulou de 4 ans: Ça me va bien. J'ai même pas peur . Max voulait sortir, partir et la maison s'est transformée en forêt où il y avait des arbres. Les monstres font un petit peu peur mis pas trop. Après Max redevient gentil et il rentre chez lui.

Loulou de 7 ans: Ça parle de monstres qui sont terribles. Max faisait des bêtises et ne voulait pas manger son assiette alors une forêt a poussé dans sa chambre et il s'est enfui. Il est arrivé sur une île où il est devenu le roi des Maximonstres. Mais Max en a eu assez, il s'ennuyait alors il est rentré chez lui. Max est redevenu gentil et sa chambre est redevenue normale et il y avait son repas chaud qui l'attendait.
J'ai aimé parce que ça fait un peu peur et que Max rentre chez lui. Les dessins sont jolis.

lundi 6 avril 2015

Chien pourri à Paris de Colas Gutman illustré par Marc Boutavant


Date de parution : 01/04/2015
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Mouche
ISBN : 978-2-211-22078-1
EAN : 9782211220781
Présentation : Broché
Poids : 0,135 Kg
Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 0,7 cm
Prix: 8€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce roman en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Au fond d'une poubelle, dans les faubourgs de Paris, très loin des Champs-Élysées et de l'Arc de triomphe, Chien Pourri et Chaplapla jouent au Monopourri sur une vieille serpillière. – N'oublie pas de t'arrêter sur la case Poubelle, Chaplapla.– Mais j'y suis déjà, Chien Pourri. J'en ai marre, je ne joue plus.– Tu veux faire un tour à la déchetterie ?– Non, je voudrais voir Paris : la tour Eiffel, la Joconde…– Et les bateaux-mouches ?– Oui, Chien Pourri, tout sauf notre poubelle ![...]– Ne t'inquiète pas, Chien Pourri, nous aussi, nous irons à Paris ! promet Chaplapla.– Et comment ?– En faisant du stop, pardi !
 
Chien Pourri en visite à Paris...
 
 
 
 
 
 
Chien Pourri et son fidèle Chaplapla vont cette fois venir en aide à un petit garçon qui a perdu ses parents. A travers une visite quelque peu désuète de la capitale, nous suivons la surprenante équipe prête à tout pour réunir la famille.
Jeux de mots, clins d'œil et surprises en pagailles sont les ingrédients de ce nouvel opus.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je suis fan fan fan, je trouve tout génial dans cette série. Les retours de jeunes lecteurs en librairie sont unanimes également, Chien Pourri c'est "trop super".
Pourquoi? Et bien, parce qu'au départ c'est une association assez réussie d'un illustrateur formidable Marc Boutavant et d'un auteur plein d'humour Colas Gutman.
 
 




Si le texte est à destination de jeunes lecteurs (dès le CE1), les adultes se régalent également puisque tout nous fait écho (cf. les quelques illustrations présentes). Et puis, surtout, la bonne idée, c'est ce héros pas comme les autres: moche, qui pue, qui n'est pas futé mais qui est terriblement attachant, touchant, naïf comme pas deux. Chien Pourri est très "enfant", il a besoin d'être canalisé, d'être éduqué, a cette candeur rafraîchissante.



Pour toutes ces raisons, je plonge à chaque fois avec délices dans ces aventures fantasques et rocambolesques.
A lire et à relire en famille sans modération!