dimanche 31 mai 2015

Tu grimpes drôlement bien aux arbres de Silvia Härri et Cristina Pieropan

Date de parution : 20/03/2015
Éditeur : Notari
Collection : L'oiseau sur le rhino
ISBN : 978-2-940408-93-1
EAN : 9782940408931
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 26 pages
Poids : 0.47 Kg
Dimensions : 23,5 cm × 32,6 cm × 0,9 cm
Prix: 19€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter cet album en cliquant ICI

Présentation de l'éditeur:

"Ça a commencé comme ça. Un soir, son père est rentré tout content. Il a annoncé qu’il avait trouvé du travail en ville, un bon travail. Benjamin n’a pas tout de suite compris." (…)
Dans cet album il est question d’un enfant qui passe de la vie à la campagne, à la vie en ville. Benjamin doit soudain tout quitter: ses amis, ses voisins, son cerisier dans le jardin. Le déménagement s'impose (mais comment tout faire tenir dans un carton?), ainsi que la nouvelle manière d'habiter en ville, qui est toute à découvrir, du haut de sa nouvelle fenêtre: la grande place, le paysage urbain, le grouillement des petits humains qui vivent là-dessous…
Ce n'est qu'après un bon moment, pendant lequel tout lui semble inacceptable, moche et malodorant, et grâce à une rencontre  providentielle, que Benjamin se décide enfin à sortir et à se lancer dans sa "nouvelle vie" d’enfant citadin…
Les somptueuses illustrations de l’illustratrice italienne Cristina Pieropan, qui accompagnent ce premier texte jeunesse de la genevoise Silvia Härri, sont entièrement réalisées en gravure à l’eau-forte coloriée à l’aquarelle.
 
Un joli album sur le déménagement...
 
Benjamin aime beaucoup sa maison à la campagne. Il y a ses habitudes, ses repères.
Mais un jour, son papa lui annonce l'impensable: il va falloir déménager... en ville!
 
Pour Benjamin, tout est moche, sale, sent mauvais. La maîtresse "n'arrête pas de parler de choses qui ne l'intéressent pas".
Benjamin se replie sur lui-même et ne trouve aucun attrait à sa nouvelle vie.
Pourtant, il est intrigué par son environnement. Particulièrement par la place qu'il aperçoit de sa fenêtre.
Benjamin décide alors de sortir de chez lui.
Ce qu'il découvre alors, risque bien de le faire changer d'avis...
Il est difficile pour un enfant de quitter ce qu'il a toujours connu. Les odeurs, les petits rituels, les copains, il faut tout réapprendre et cela fait peur.
C'est album est très beau. Je l'ai trouvé très intéressant dans son approche. A la fois tendre, naïf mais surtout réaliste.
 
Les illustrations sont délicieusement surannées, ont un goût de nostalgie. Peu à peu, Benjamin s'approprie sa nouvelle vie, fait de nouvelles rencontres.
 
Un album touchant et positif sur ce grand chamboulement qu'est un déménagement pour les enfants.
A découvrir!!!

samedi 30 mai 2015

Et je danse, aussi d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

Date de parution : 12/03/2015
Éditeur : Fleuve Éditions
ISBN : 978-2-265-09880-0
EAN : 9782265098800
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 280 pages
Poids : 0.308 Kg
Dimensions : 13,2 cm × 20,1 cm × 2,6 cm
Prix: 18.90€

Note: 5/5 COUP DE COEUR!!!

Vous pouvez acheter ce roman en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

La vie nous rattrape souvent au moment où l'on s'y attend le moins. Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n'écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d'un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n'importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, «grande, grosse, brune», pourrait bien être son cauchemar... Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l'un à l'autre.
Jusqu'au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets... Ce livre va vous donner envie de chanter, d'écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d'écouter le Jeu des Milles Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse. Ce livre va vous donner envie d'aimer.
Et de danser, aussi !
 
Une réussite!!!
 
Pierre-Marie Sotto est un romancier à succès qui a eu le Goncourt en 2005. Il reçoit un jour un colis d'une certaine Adeline Parmelan. Il pense que c'est un manuscrit. Quand elle le contacte par mail pour savoir ce qu'il en a pensé, Pierre-Marie l'envoie promener en lui disant de contacter ses éditeurs dont c'est le travail. Lui, n'a pas de temps à perdre avec des lectures de manuscrits. Si tous ses lecteurs faisaient pareil...
L'affaire semble entendue.
Pourtant, Adeline le relance quelque temps plus tard. Cette fois, elle lui dis, si ce n'est pas déjà fait, de se débarrasser du colis.
Il n'en fallait pas plus pour intriguer Pierre-Marie et une correspondance assidue s'enclenche entre les deux.
Peu à peu, on en apprend plus sur Pierre-Marie, et la mystérieuse Adeline semble également avoir quelques secrets...
 
Deux grands noms de la littérature jeunesse réunis pour un roman pour adultes délicieux!
C'est une très belle lecture. Un "page turner" comme on dit. Impossible de laisser ce roman tant on a envie de savoir qui est réellement Adeline Parmelan. Pierre-Marie Sotto a été marié quatre fois et sa quatrième femme est partie un jour sans laisser d'adresse, Adeline Parmelan intrigue Pierre-Marie car elle a l'air de savoir des choses que lui ignore. Toutes les hypothèses sont envisagées, le lecteur est happé, intrigué, soupçonneux, on veut savoir! Bien entendu, je n'en dirai pas plus sinon je gâcherai votre lecture.
Je me suis régalée car les plumes de Mourlevat et Bondoux sont précises, incisives, pointues. Les deux voix se marient à merveille, de même que leur style. Une fusion réussie! Un roman très bon, un formidable moment de lecture, à la fois accessible sans être léger pour autant.
Le genre de roman dont on redemande!!!
 
Je suis heureuse de retrouver les auteurs que j'aime tant pour la jeunesse au rayon des adultes car vraiment ils apportent quelque chose en plus, un joli souffle qui fait du bien. D'ailleurs, vous verrez, lors de prochaines chroniques consacrées à la prochaine rentrée littéraire 2015, que ce ne sont pas les seuls à s'illustrer, d'autres auteurs ayant déjà produit de très beaux textes avec un succès certain dans les deux rayons. A suivre donc...

vendredi 22 mai 2015

Les intrigantes tome 1: Rivales de Christine Férêt-Fleury

Date de parution : 20/05/2015
Éditeur : Hachette
ISBN : 978-2-01-203877-6
EAN : 9782012038776
Nb. de pages : 336 pages
Poids : 0,278 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 1,5 cm
Prix: 15.90€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce roman en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Versailles est en émoi ! Versailles se pâme ! Aujourd'hui le Salon Jaune a accueilli avec surprise une nouvelle venue à la cour : une magnifique rousse flamboyante qui se fait appeler Rouge et dont personne ne sait rien. Aussitôt le célèbre couturier Claude de Chinelle la prend sous son aile pour qu'elle devienne son modèle favori. La belle Élise de la Valle, elle, voit immédiatement en Rouge une dangereuse rivale.
Une énième intrigante dont il lui faudra vite se débarrasser.
 
 
 Un roman sensuel...

L'action se déroule à la cour de Louis XIV.
Le roman s'ouvre sur une scène qui se tient au Salon jaune, un cercle où les gens viennent jouer, comploter, flirter et plus si affinité. La belle Élise de la Valle, a pour objectif de se trouver un riche parti. Si son cœur penche pour le séduisant Philippe de Saint-Agrève, les choses sont mal faites car le jeune homme n'est pas riche. Elle doit donc trouver une autre proie (même si l'idée de passer du bon temps avec le beau Philippe n'est pas à exclure).
Seulement, la demoiselle va devoir redoubler de prudence car voici qu'une rivale inconnue se présente. Une mystérieuse beauté répondant au doux prénom de Rouge.
Élise de la Valle va donc tout faire pour faire tomber sa rivale... Tous les coups sont permis. Quitte à plonger tête la première dans les pièges les plus dangereux ou signer un pacte avec le diable...

Un roman surprenant!
A la fois historique, puisque l'on y retrouve des personnages tels que Mme de Maintenon ou encore Mme de Montespan (favorite bien connue de Louis XIV), et mystérieux avec ce personnage de Rouge dont le secret semble prometteur, Christine Férêt-Fleury propose un premier volume des plus accrocheurs.
Plusieurs anecdotes croustillantes ponctuent le récit, les personnages sont forts, décidément multiples et complexes. Un vrai bonheur à lire...

lundi 18 mai 2015

Nous les menteurs de E Lockhart

Date de parution : 04/05/2015
Éditeur : Gallimard-Jeunesse
ISBN : 978-2-07-066313-2
EAN : 9782070663132
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 272 pages
Poids : 0,43 Kg
Dimensions : 15,5 cm × 22,5 cm × 2,3 cm
Prix: 14.50€

Note: 5/5 INCROYABLE

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Une famille belle et distinguée. L'été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs. Un accident. Un secret. La vérité.
 
Un roman dont on ne sort pas indemne... 
 
5 parties:
Bienvenue: où Cadence Sinclair Eastman nous propose de nous plonger avant son accident. Nous explique les rites et coutumes de sa famille en été sur l'île familiale. Nous présente les autres membres des Menteurs: son cousin Jonathan, sa cousine Mirren et Gat, celui qui fait battre son cœur.
Le Vermont: où Cadence tente de faire le tri dans ses affaires et dans ses souvenirs.
L'été dix-sept: qui marque son retour sur l'île.
Au feu: lorsque les souvenirs affluent et que la vérité se précise.
La vérité: où Cadence se souvient enfin de ce qui s'est passé l'été quinze.
Mais que s'est-il passé pour que Cadence souffre de ces horribles maux? Ai besoin de cachets, de calme? Que lui cache sa mère? Que va provoquer en elle le retour sur l'île? Quel est ce fameux accident?
 
Un roman choc et puissant qu'il est impossible de lâcher avant la dernière page tant vous aurez envie de savoir ce qui s'est passé ce fameux été. Pourquoi Cadence semble marquée dans sa chair et dans son esprit? Lui a-t-on fait du mal?
Une famille richissime. A sa tête un grand-père écrasant d'autorité qui fait la pluie et le beau temps. Ses trois filles semblent se partager ses faveurs. Sur l'île tenue correcte exigée, interdiction de mal se tenir, de mal parler ou même de simplement laisser transparaître la moindre émotion négative. On doit faire bonne figure et sourire quoiqu'il arrive.
Cadence est une jeune fille pleine de vie. Son cœur bondit hors de sa poitrine dès qu'elle voit Gat. Avec lui, elle conjugue le verbe aimer. Avec ses cousins, elle refait le monde, les quatre forment une bande de jeunes pleins de vie. Quand on a quinze ans rien ne semble avoir de conséquences, même les initiatives hasardeuses. Jusqu'à ce que tout bascule.. Jusqu'à l'accident.
Une vérité que l'on se prend en pleine figure, à laquelle on ne s'attend pas. Un roman très bien construit et intelligent. Une fois de plus un roman pour adolescent qui va faire parler de lui.
Un gros coup de cœur!

dimanche 17 mai 2015

Jules de Didier Van Cauwelaert

Date de parution : 29/04/2015
Éditeur : Albin Michel (Éditions)
ISBN : 978-2-226-31483-3
EAN : 9782226314833
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 277 pages
Poids : 0,365 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 20,5 cm × 2,5 cm
Prix: 19.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:
 
Une femme qui se cherche. Un homme qui se perd. Un chien qui les trouve... Un livre qui rend heureux.
 
 
Zibal de Frèges a une histoire un peu atypique. Bébé abandonné dans une poubelle (d'où son prénom original qui signifie "poubelle" justement), c'est un érudit, qui tombe facilement amoureux, se fait constamment avoir par les femmes mais garde une vision très optimiste de la vie.
Lorsque l'histoire commence, le voici vendeur de macarons chez Ladurée sur un stand à Orly Ouest.
C'est là qu'il rencontre le deuxième personnage phare du livre: Alice, une jeune femme aveugle, guidée par un chien peu commun: Jules.
Zibal tombe immédiatement amoureux mais évidemment, rien n'est simple dans la vie et derrière ses lunettes noires, Alice ne dissimule pas que ses yeux. Grâce à l'incroyable Jules gageons que ces deux-là vont vivre quelque chose d'atypique... Mais que leur réserve l'avenir? Quels secrets? Quels enjeux?
 
Oui, c'est un livre qui rend heureux.
C'est en tout cas un roman qui pour moi a tenu ses promesses. J'ai lu une belle histoire, j'ai ri, je me suis attachée à ce nigaud de Zibal, et surtout j'ai été très touchée par Jules. Un prénom humain pour un chien et un prénom "canin" pour un humain. C'est surprenant, mais au fond à la lecture de ce roman, logique d'une certaine façon. Celui qui tient la laisse, c'est Jules. Zibal et Alice ne sont que les "jouets" de son plan.
C'est un roman truculent, un roman qui fait du bien. Un roman surprenant aussi qui tient en haleine et qui va de révélation en révélation. Un roman qui donne le sourire, à lire absolument!
 

jeudi 14 mai 2015

La terrifiante histoire et le sanglant destin de Hansel et Gretel de'Adam Gidwitz

Date de parution : 15/10/2014
Éditeur : Hachette Jeunesse
ISBN : 978-2-01-204327-5
EAN : 9782012043275
Présentation : Broché
Nb. de pages : 248 pages
Poids : 0,605 Kg
Dimensions : 16,5 cm × 21,8 cm × 2,5 cm
Prix: 15.90€

Note: 5/5 Délicieusement terrifiant!
Dès 12 ans, public averti.

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:
 
La sanglante histoire et le terrifiant destin de H et G ou la vraie-fausse histoire de Hansel et Gretel (celle que vos parents ne vous raconteront jamais). Vous y trouverez : un roi amoureux, un serviteur fidèle, un dragon redoutable, une boulangère mangeuse d'enfants, du sang, des doigts coupés, des têtes tranchées, et vous savez quoi ? Vous allez adorer. PS : Aucun personnage n'a été blessé durant l'écriture de ce roman.
PPS : Enfin... Ils s'en sont bien remis. PPPS : Ne pas laisser à la portée de vos petits frères et sœurs. On vous aura prévenus.
 
L'un des contes les plus effrayants devient carrément... terrifiant!
 
Un grand coup de cœur tout d'abord pour l'objet. Une couverture rigide, épaisse, brillante; un papier de qualité, très blanc, une typographie très confortable, un jeu autour de trois couleurs: rouge, noir et blanc. Les illustrations sont très originales, elles jouent sur les ombres, les contours, les lignes se mêlent habilement, c'est très moderne.
Puis, le texte...
Un principe simple: un narrateur qui s'adresse directement aux lecteurs, les met en garde avant de raconter la "vraie" version du conte d'Hansel et Gretel, une version plus sanglante... qui devrait ravir les amateurs de récits à ne pas lire la nuit...
 
L'on y découvre non pas un simple conte mais une histoire complexe construite en plusieurs "épisodes".
Hansel et Gretel ne vont pas avoir un parcours simple, nombreux seront les obstacles et les méchants très méchants à se dresser sur leur chemin...
C'est sanglant, surprenant, angoissant, terrifiant... J'aime les interventions habiles du narrateur (en rouge) qui donne du souffle, remet un filtre nécessaire pour continuer le texte. C'est juste ce qu'il faut sans trop en faire.
J'adore les contes et je me suis régalée même en tant qu'adulte.

A découvrir absolument!!!

mardi 12 mai 2015

A qui profite le crime? de Sophie Dieuaide

Date de parution : 06/05/2015 (nouvelle édition)
Editeur : Casterman
Collection : Casterman Poche
ISBN : 978-2-203-09112-2
EAN : 9782203091122
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 150 pages
Poids : 0,123 Kg
Dimensions : 12,5 cm × 17,8 cm × 1,0 cm
Prix: 5.95€

Note: 5/5 Coup de cœur!!!

Vous pouvez acheter ce roman en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Une grand-mère qui meurt brusquement...
Un étrange héritier dont personne n'a jamais entendu parler... Il n'en faut pas plus à Tim et Chloé pour mener l'enquête, quitte à prendre quelques risques!
Un polar pour rire aussi.
 
Une vraie enquête pour les jeunes lecteurs...
 
Chloé et Tim sont copains. Tim est assez surprenant. Pendant la classe, on a l'impression qu'il dort car il ferme les yeux. Mais en fait pas du tout, il est concentré.
Tim confie à Chloé que son astuce pour la concentration en classe était du à une méthode que lui a enseigné une dame âgée qu'il surnomme "mémé Michalon".
Tim décide de présenter son amie à cette dame mais lorsqu'il arrive devant chez elle: stupeur, horreur! La vieille dame est décédée.
Par la suite, il confie à Chloé et ses parents que mémé Michalon lui a légué une cithare. C'est marqué dans son testament. Or quand il va pour récupérer son du, il apprend l'existence d'un mystérieux héritier dont il n'avait jamais entendu parler. Mémé Michalon n'avait aucune famille... Quid du véritable testament? Tim est persuadé qu'il y a anguille sous roche. L'enquête est lancée. Les deux amis feront-ils éclater la vérité?

Un roman rondement mené. Deux jeunes ados très curieux, soutenus par leurs parents, qui vont découvrir bien des secrets. Du suspense, mais aussi et surtout de l'action sont au rendez-vous.
L'écriture de Sophie Dieuaide est vraiment agréable pas trop enfantine et le résultat est bon. L'enquête palpitante devrait plaire aux jeunes lecteurs.
De plus en plus de lecteurs en herbe veulent lire des romans où il y a des enquêtes, cette série est adaptée à un jeune public (dès 9 ans, CM1) et répond clairement à une demande grandissante. Une série qui devrait ravir vos enfants.
A noter dans vos wish list!

lundi 11 mai 2015

Les quatre saisons de l'été de Grégoire Delacourt

Date de parution : 29/04/2015
Éditeur : JC Lattès
ISBN : 978-2-7096-4933-9
EAN : 9782709649339
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 267 pages
Poids : 0,315 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 20,5 cm × 2,5 cm
Prix: 18.50€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Présentation de l'éditeur:

Eté 99, dont certains prétendent qu'il est le dernier avant la fin du monde. Sur les longues plages du Touquet, les enfants crient parce que la mer est froide, les mères somnolent au soleil. Et partout, dans les dunes, les bars, les digues, des histoires d'amour qui éclosent. Enivrent. Et griffent. Quatre couples, à l'âge des quatre saisons d'une vie, se rencontrent, se croisent et s'influencent sans le savoir.
Ils ont 15, 35, 55 et 75 ans. Ils sont toutes nos histoires d'amour.
 
Un roman où il est question d'amour...
 
Je n'avais pas lu La liste de mes envies qui a pourtant eu beaucoup de succès. Intriguée par la couverture, très fraîche, et par le sujet, je n'ai pas hésité un instant pour le prendre et le lire.
 
C'est un roman qui est construit en plusieurs épisodes. L'on y suit, entre autres, l'histoire d'un jeune garçon de quinze ans, très épris d'une jeune demoiselle de treize ans qui l'éconduit, celle d'une femme qui n'a pas eu de chance avec les hommes, ou encore celle d'une autre femme dont le couple s'essouffle et qui part en quête de renouveau. Il est question de blessures, de battements de cœur, mais aussi de fleurs, de tendresse et de souffrance.
Les histoires dont il est question semblent n'avoir a priori rien en commun, de même que les personnages; et pourtant, tous sont liés, les destins se croisent, la vie côtoie la mort, l'amour flirte avec la haine, la jeunesse apprend des anciens.
 
C'est un roman à la fois doux et brutal, qui vous touche en plein cœur. Une de ses lectures qui vous font battre le cœur plus fort, qui vous renvoie à de lointains souvenirs.
Ce roman me fait penser à Ensemble c'est tout d'Anna Gavalda.
Ici aussi, Grégoire Delacourt confronte des personnages à la fois très différents et en même temps très proches. L'âge, la situation familiale, leurs blessures, rien ne semble les relier, rien pour les rapprocher et pourtant, il suffit d'un lieu: les plages du Touquet, d'une date: le 14 juillet 1999 et tout bascule: les sentiments explosent au rythme des feux d'artifices, jusqu'au bouquet final où la lumière se fait, où les différentes pièces du puzzle se mettent en place, où chacun trouve sa place et trouvent les réponses.
C'est un roman facile à lire, un roman qui parle d'amour et de déraison, de réflexion mais aussi et surtout de passion.
 

samedi 9 mai 2015

Le journal de Nine de Géraldine Maillet

Parution:06/05/2015
Éditeur: Flammarion
EAN: 9782081359451
Format: 14.5x20x0.7 cm
Prix: 10,00 €

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Salut ! Moi c'est Nine, j'ai neuf ans et demi ! J'ai décidé de raconter ma vie, parce qu'ne ce moment il se passe beaucoup de choses à la maison : des marrantes, et d'autres moins. Papa et Maman ont pris une grande décision qui va tout changer dans la famille. Suivez-moi, je vais tout vous expliquer.
 
Un chouette roman dès 8 ans...
 
Léopoldine, surnommée Nine, a neuf ans et demi. Ses parents ont décidé de se séparer et elle choisit de se confier à son journal intime afin de faire le point et "vider son sac".


Nine est une petite fille espiègle et malicieuse. Avec ses mots d'enfants, elle raconte tous les bouleversements qu'engendre la décision de ses parents.
Il faut apprendre à vivre dans deux maisons, accepter que papa et maman ne s'aiment plus mais aiment toujours leurs enfants, que certaines choses vont désormais changer...
Nine se raconte avec humour et aplomb, elle essaye de comprendre mais c'est difficile pour une petite fille de son âge. Et puis il y a son petit frère, elle se doit de faire bonne figure: heureusement qu'elle a son journal intime, ce confident idéal qui ne juge pas.
 

 
J'ai beaucoup apprécié ce petit roman. A la fois drôle et sincère, il est facile à lire et très agréable dans sa présentation. Les illustrations sont très mignonnes, c'est très "journal intime"(ça tombe bien, c'en est un). Un sujet qui est délicat mais très bien traité par Géraldine Maillet.
 
Quelques mots de l'auteur:
 
« Le déclencheur :  ma séparation.
Comment aborder le sujet avec les enfants ? Comment réagir à leurs réactions ? Comment les rassurer quand l’adulte lui-même est loin d’avoir les réponses à cette redistribution des cartes ?
Je ne trouvais rien qui traitait ce thème de manière à la fois intime et ludique dans les romans jeunesse.
 
J’ai voulu écrire le journal intime d’une fillette confrontée au divorce de ses parents et à sa nouvelle vie.
J’ai eu la chance de mener à bien ce projet avec le regard « avisé et expert » de ma fille de 9 ans, ses commentaires permanents, ses remarques, ses peurs, ses encouragements surtout.
C’était un projet unique et joyeux à mener »
 
Géraldine Maillet

vendredi 8 mai 2015

Perdue et retrouvée de Cat Clarke

Date de parution : 23/04/2015
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-14509-8
EAN : 9782221145098
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 406 pages
Poids : 0,4 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,7 cm
Prix: 17.90€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce roman en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Essayez d'imaginer : Une enfant kidnappée. Une famille déchirée. Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux. Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie. Et voilà que l'enfant, devenue adulte, revient à la maison... C'est là que l'histoire commence. Et si la fin du cauchemar n'était que le début d'un autre ?
Le nouveau roman bouleversant de Cat Clarke.
 
Une fois de plus un roman choc...
 
Laurel a été kidnappée à l'âge de 6 ans. 13 ans plus tard, la voici qui réapparaît... miraculeusement.
Faith, sa sœur cadette, vient de vivre sa première fois. Elle a 16 ans.
La redécouverte de cette sœur au final inconnue promet d'être riche en émotions et en rebondissements.
Mais que cache Laurel? Comment réapprendre à vivre en famille après une séparation aussi longue? Comment retrouver l'équilibre familial? Le chemin sera long et tortueux, personne ne sera épargné.
 
Une lecture surprenante et détonante comme peu savent le faire. Cat Clarke s'attaque une fois de plus à un sujet épineux: le kidnapping d'enfant et ses conséquences.
Avec son intelligence et son talent, elle ne sombre pas dans une histoire glauque. Sans pour autant épargner son lecteur, ni même ses personnages, elle tisse une toile dont le dénouement en surprendra plus d'un. Le personnage de Laurel pourtant central n'est pas celui qui est le plus mis en avant. Cat Clarke choisit plutôt de parler de Faith et des retombées de ce retour sur sa vie de femme en devenir.
En effet, au moment où Faith vit sa première fois avec son petit ami Thomas, que sa vie familiale est à l'équilibre (ses parents sont séparés mais elle s'entend à merveille avec le compagnon de son père), Laurel revient et emporte tout sur son passage. Tiraillée entre une jalousie maladroite (Faith qui vivait en enfant unique va devoir réapprendre à partager ses parents, son univers) et le bonheur d'avoir à nouveau une complicité avec sa grande sœur, la jeune femme doit trouver un nouvel équilibre. Mais Laurel semble si fragile, ni tout à fait la même ni tout à fait une autre. Laurel intrigue, Laurel surprend, Laurel interpelle. Les deux sœurs vont-elles s'apprivoiser? Faith parviendra-t-elle à percer les secrets de sa sœur, sans pour autant la brusquer ni la traumatiser?
Un roman subtil et percutant!!!

Doux rêves de moutons de Satoe Tone

Date de parution : 28/03/2015
Éditeur : Balivernes (Éditions)
Collection : Petites Sornettes
ISBN : 978-2-35067-104-8
EAN : 9782350671048
Format : Album
Présentation : Cartonné
Nb. de pages : 32 pages
Poids : 0,201 Kg
Dimensions : 20,0 cm × 15,0 cm × 0,6 cm
Prix: 9€
Note: 4/5

Vous pouvez acheter cet album en cliquant ICI

Quatrième de couvertures:

Mes frères moutons apportent des rêves aux enfants.
Pour moi, le petit dernier, ce sera mon tour ce soir pour le première fois.
 
Un album très doux...
 
Des illustrations tendres, douces, subtiles. Un univers poétique avec un joli message, Satoe Tone nous transporte une fois de plus.
 
 
Soutenu par ses frères, le petit mouton doit trouver son propre univers pour créer son premier rêve.
Il a peur de ne pas y arriver mais sa fratrie lui donne la confiance nécessaire pour se lancer... Et le rêve prend forme.
 
Un album simple, onirique et rassurant pour toute la famille.

dimanche 3 mai 2015

Check-point de Jean-Christophe Rufin

Date de parution : 10/04/2015
Éditeur : Gallimard (Éditions)
Collection : Blanche
ISBN : 978-2-07-014641-3
EAN : 9782070146413
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 386 pages
Poids : 0,395 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 20,5 cm × 2,6 cm
Prix: 21€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce roman en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Les quatre hommes qui l'accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu.
Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. A travers des personnages d'une force exceptionnelle, Jean-Christophe Rufin nous offre un puissant thriller psychologique. Et l'aventure de Maud éclaire un des dilemmes les plus fondamentaux de notre époque. A l'heure où la violence s'invite jusqu'au coeur de l'Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l'action humanitaire ? Face à la souffrance, n'est il pas temps, désormais, de prendre les armes ?
 
Cinq personnages qui n'ont a priori rien en commun se retrouvent engagés ensemble dans une ONG. Quatre hommes: deux anciens militaires, Marc et Alex; un humanitaire qui fume joint sur joint, Lionel; un homme taciturne et mystérieux, Vauthier, le plus âgé de la "bande" et Maud, une jeune femme réservée de vingt et un ans. A mesure que le convoi s'approche de sa destination, chacun lève le voile sur sa personnalité et sur ses motivations profondes.
Sont-ils vraiment dans l'action humanitaire ou  dissimulent-ils des desseins bien moins louables?
 
C'est mon premier roman de Jean-Christophe Rufin et j'avoue que j'étais intriguée... Comment des personnages si différents presque aux antipodes les uns des autres arriveront-ils à "cohabiter" jusqu'à leur point d'arrivée? Comment une jeune femme de vingt et un ans a réussi à s'embarquer dans ce périple qui en ferait trembler plus d'un? Car oui, il s'agit d'un convoi humanitaire qui doit tout de même traverser des terres en guerre. Une Bosnie cabossée, surprenante, déroutante, aux paysages par moment dévastés. Chaque check-point réserve son lot de surprises et à mesure que leur destination approche, les voiles se lèvent et chacun montre son vrai visage. Maud, jeune femme naïve, cachée par de grosses lunettes et des vêtements informes va devoir s'endurcir, va peu à peu devenir une femme et devoir faire des choix.
Si Check point a été une lecture agréable, je dois cependant avouer que cette lecture me laisse malgré tout un peu sur ma faim car j'en attendais beaucoup (peut-être trop?). Pour moi, les personnages auraient eu besoin d'être "fouillés" davantage, particulièrement celui de Maud, qui est central. Elle est le point d'équilibre, au centre, une sorte de personnage tampon, jusqu'à ce qu'elle fasse un choix et bascule dans le camp de l'un d'entre eux. J'aurais aimé plus de précision sur le contexte politique (sans non plus être trop lourd), comprendre un peu mieux les enjeux, les codes. Mais, c'est tout de même un bon roman que j'ai lu d'un seul tenant sans pouvoir le poser. On nous promet un "puissant thriller psychologique", c'est peut-être un peu trop fort pour décrire ce livre, selon mes attentes en tout cas.