dimanche 29 novembre 2015

J'étais là de Gayle Forman

Date de parution : 09/09/2015
Éditeur : Hachette
ISBN : 978-2-01-225659-0
EAN : 9782012256590
Présentation : Broché
Nb. de pages : 368 pages
Poids : 0.444 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 3,3 cm
Prix: 17€

Note: 4/5

Résumé:

Après le suicide de sa meilleure amie Meg, Cody est sous le choc. Même si Meg et elle s'étaient éloignées depuis quelque temps, elle avait toujours été là pour son amie. Comment avait-elle pu ne pas s'apercevoir que Meg allait si mal ? Pourquoi Meg ne lui avait-elle rien dit ? Quand elle se rend à Seattle à la fac de Meg pour récupérer les affaires de Meg, Cody découvre qu'il y a beaucoup de choses d'elle qu'elle ignorait.
Beaucoup de choses qu'elle aurait aimé savoir. Au sujet de ses colocataires, par exemple, le genre de filles que Cody ne rencontrerait certainement pas dans sa petite ville paumée dans l'état de Washington. Ou encore de Ben McAllister, le garçon à la guitare et au sourire narquois qui a brisé le cour de Meg. Mais surtout, Cody trouve un fichier informatique crypté qui transforme toutes ses certitudes au sujet de la mort de Meg en insupportables questions.
 
Cody et Meg étaient les meilleures amies du monde. Mais Meg a du partir à l'université loin de Cody et quelques mois après ça, la jeune fille a mis fin à ses jours.
Cody est inconsolable. Comment n'a-t-elle pas perçu la détresse de son amie? Elle aurait-du faire quelque chose. Elle aurait du percevoir des signes avant coureurs. Comment vivre sans sa moitié, sa confidente?
Quelque chose cloche, intrigue Cody. Elle connaissait Meg aussi bien qu'elle-même, il y a quelque chose d'anormal mais quoi ou qui?
Loin de se résigner à cette fatalité, Cody va mener l'enquête pour comprendre ce qui a pu pousser Meg a commettre l'irréparable. Ce que Cody ignore c'est qu'elle va au delà de bien pire que ce qu'elle avait imaginé. Que va-t-elle découvrir?
 
Un roman rude au sujet des plus délicats. Gayle Forman nous entraîne à nouveau dans une lecture puissante et dérangeante où les réponses sont déroutantes.
Le suicide chez les adolescents est un sujet à manipuler avec précaution et Gayle Forman s'en sort avec brio. Elle ne tombe pas dans la facilité, à aucun moment le lecteur est mal à l'aise. Pas de glauque ni d'atmosphère anxiogène mais un roman d'amitié, d'amour et d'espoir. 
Si vous aimez ce roman, vous aimerez aussi: Une chaussette dans la tête et Treize raisons

Je t'ai rêvé de Francesca Zappia

Date de parution : 12/11/2015
Éditeur : Robert Laffont Collection : R
ISBN : 978-2-221-19024-1
EAN : 9782221190241
Présentation : Broché
Nb. de pages : 450 pages
Poids : 0.435 Kg
Dimensions : 13,8 cm × 21,6 cm × 3,0 cm
Prix: 18.50€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n’envisagez pas qu’elle puisse être mise en doute. Et si vous n’étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l’incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d’une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie.
Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d’esprit suffisamment longtemps pour aller à l’université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu’elle était persuadée d’avoir imaginé de toutes pièces… Avant même qu’elle s’en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l’adolescence.
Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l’âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n’est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu’où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu’où pouvons-nous la croire ?
 
Une fois de plus un roman original et surprenant dans la collection R...
 
Alex est schizophrène. Une maladie qui lui fait parfois perdre conscience de la réalité qui l'entoure. Elle a pris pour habitude de prendre des photos de son environnement afin d'éviter les pièges de son subconscient. Cette maladie contraignante et difficile à expliquer, fait qu'Alex est un jeune fille solitaire.
Pourtant, alors qu'elle s'apprête à faire sa rentrée dans un nouveau lycée, elle fait la rencontre de Miles, un jeune de son âge qu'elle pensait avoir rêvé enfant.
Alex décide de vivre le plus normalement possible et de se faire confiance, mais où s'arrête la réalité et où commence le rêve? La demoiselle va être mise à rude épreuve...
 
Un roman surprenant et différent. Une écriture assez solide qui happe le lecteur dès la première page. Alex est un personnage atypique qui avance sur une corde raide et menace de tomber à chaque pas. Les nerfs du lecteurs et ses certitudes sont sans cesse mis à rude épreuve. Un véritable page-turner dont on ne sort pas indemne avec des retournements de situations et une dose de suspense non négligeable. Méfiez-vous des apparences, et dévorez sans plus attendre ce roman addictif.

dimanche 22 novembre 2015

Pierre et le loup suivi de Le Canard est toujours vivant par Bernard Friot, Jean-François Verdier et Julia Wauters

Date de parution : 04/11/2015
Éditeur : Milan (Éditions)
ISBN : 978-2-7459-6092-4
EAN : 9782745960924
Format : Album
Présentation : Livre-CD
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0.608 Kg
Dimensions : 25,7 cm × 27,5 cm × 1,0 cm

Note: 5/5

Présentation:

Un livre, 2 CD. Pierre et le loup, le grand classique. "Un beau matin, le petit Pierre ouvrit la grille du jardin et s'en alla dans le grand pré vert..." Ainsi commence le chef-d'oeuvre de Serge Prokofiev. Plongez dans ce conte musical extraordinaire, en vous laissant porter par l'orchestre et la voix tendre et espiègle de Jacques Gamblin. Le canard est toujours vivant ! Une suite inédite et contemporaine.
Et ensuite, imaginez : à la fin du conte, dans le ventre du loup, le canard est toujours vivant... Que va-t-il advenir de lui ? Bernard Friot (texte) et Jean-François Verdier (musique) proposent leur réponse dans un récit qui rend hommage, avec humour et tendresse, au grand compositeur russe.
 
Un véritable évènement!!!
 
Enfin, un auteur imagine ce qu'il advient du canard...
Pierre et le Loup est un chef d'œuvre que tout le monde connaît. Se frotter à ce monument était assez risqué mais c'est pour moi un pari gagnant puisque Bernard Friot est une des plumes les plus fortes de la littérature jeunesse.
Amoureux des mots, des jeux de mots et de situations, Bernard Friot signe une suite à la hauteur de nos espérances, pleine de malice et de positif avec un petit rebondissement de derrière les fagots comme on les aime.
 

Les illustrations sont dans l'air du temps, avec des teintes mates et un effet matière des plus réussi.


Ces illustrations signées Julia Wauters m'ont rappelée le très talentueux Miroslav Sasek. Il y a à la fois de la modernité par le côté épuré, et désuet par les couleurs. Un album qui lie habilement ainsi le traditionnel avec le contemporain. Le lien entre un conte créé en 1936 et sa suite.
Intelligent et bien pensé!
 

C'est un livre qui contient deux cd, pour les deux histoires. La musique est également très réussie, dans la digne lignée du conte originel.
Un objet qui ravira toute la famille et qui est pour moi une très belle idée cadeau à offrir ou à s'offrir sans la moindre hésitation!
GROS COUP DE COEUR!!!
 
Le teaser du livre:
 
 

mardi 10 novembre 2015

La folle rencontre de Flora et Max de Matin Page et Coline Pierré


Date de parution : 11/11/2015
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-22394-2
EAN : 9782211223942
Format : Album
Nb. de pages : 208 pages
Poids : 0.29 Kg
Dimensions : 15,0 cm × 21,9 cm × 1,8 cm
Prix: 14.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:


Lorsqu'elle découvre la lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée, elle reçoit si peu de courrier depuis qu'elle est en prison… Que peut bien lui vouloir ce garçon qu'elle ne connaît pas et qui semble persuadé qu'ils ont tous les deux des points communs ? Que peut-il partager avec une mineure condamnée à six mois ferme pour avoir violemment frappé une fille de sa classe ? Max ne tarde pas à lui avouer qu'il vit enfermé, comme elle. Il a quitté le lycée après une violente crise d'angoisse, depuis, il ne peut plus mettre un pied dehors et vit retranché dans sa propre maison, avec ses livres, ses disques, son ordinateur et son ukulélé dont il ne joue d'ailleurs pas très bien. Les deux reclus vont s'écrire, collecter chaque jour des choses réconfortantes à se dire, apprivoiser leur enfermement, mais aussi ce monde extérieur qui les attend et qui leur fait si peur… A partir de 12 ans.

Flora a été victime de brimades et de harcèlement à l'école. Un jour, elle n'a plus pu supporter ces moqueries gratuites et elle a frappé celle qui la harcelait. Un déchaînement de violence qui l'a conduite en prison pour six mois.
Max est un adolescent anxieux. Il ne peut plus sortir de chez lui, phobie sociale ou autre, il souffre d'un mal invisible qui le contrait à rester dans sa maison, sous peine de crises de tétanies violentes. Il décide un jour d'écrire à Flora.
Les deux adolescents différents, créent rapidement des liens très forts. Ils ne se jugent pas, s'acceptent, se soutiennent. Chacun comprend l'autre et essaye de l'aider. 

Un roman écrit à deux. Deux personnages à la fois si proches et différents.
Ce livre est une très bonne idée. Il aborde des sujets forts sans apitoiement ni cliché. Tout est bien pesé. Flora ne cesse de se punir pour le geste qu'elle a commis. Peu à peu, elle arrive à se pardonner grâce à Max. Si le geste n'est pas excusable, la violence verbale dont elle a fait preuve était tellement insistant et personne ne l'aidant, que la malheureuse issue était presque inévitable.
Max quant à lui ne supporte pas les relations humaines, n'aime pas l'hypocrisie et peu à peu s'est renfermé jusqu'à devenir son propre prisonnier. 
Leurs situations semblent si différentes de prime abord et pourtant elles sont très proches au fond.
J'ai été très touchée par les deux personnages. Le thème du harcèlement est d'actualité, il faut en tant qu'adulte être plus attentif aux signes avant coureurs. Cela à toujours existé, il y a toujours eu des clans mais avec les années, les pressions entre les élèves sont devenues plus fortes et les limites sans cessent repoussées.
La phobie dont souffre Max est également très touchante. Ce garçon est très sain d'esprit et pourtant il ne parvient pas à franchir le seuil de sa maison. L'intelligence de ceux qui l'entourent est de ne pas le juger mais de trouver des solutions pour l'aider. Mais la solution ultime, c'est à Max de la dénicher.. Et grâce à Flora, peut-être entre-ouvre-t-il la porte vers sa liberté...
Un bon roman à découvrir!

dimanche 1 novembre 2015

Le joyau tome 2: La rose blanche d'Amy Ewing

Date de parution : 15/10/2015
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-14590-6
EAN : 9782221145906
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 414 pages
Poids : 0.396 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,6 cm × 3,1 cm
Prix: 17.90€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Après que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon loué pour sa fille, Violet n’a plus le choix : elle doit s’évader du Joyau sous peine d’être exécutée. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie de servitude. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : à mesure qu’ils traversent les anneaux de la Cité solitaire, les régimentaires les traquent sans pitié, et ce n’est que de justesse qu’ils atteignent le lieu sûr qu’on leur avait promis.
Cependant, la rébellion gronde et Violet s’y retrouve malgré elle en plein coeur. Au côté d’un nouvel allié, Violet va découvrir que ses Augures sont largement plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu ?
 
 
Excellent! Une suite qui tient ses promesses et plus encore...
 
Quel bonheur d'avoir enfin cette suite entre les mains!
Je n'en pouvais plus d'attendre après une fin des plus crispante du tome 1.
Nous retrouvons donc Violet et Ash sur le point de prendre la fuite. Mais comment échapper aux régimentaires qui les traquent sans relâche? A qui faire confiance? Violet a un grand cœur et aimerait sauver tous ceux qui comptent pour elle mais arrivera-t-elle à le faire sans mettre ses compagnons en danger? De nombreux obstacles barreront sa route, des rencontres improbables, émouvantes seront au rendez-vous, de même qu'une magie puissante et inattendue. Le destin de Violet est sur le point de s'accomplir mais ses ennemis sont puissants et n'ont pas dit leur dernier mot, la perfidie et la méchanceté de la Duchesse du Lac sans limite, promesse d'un affrontement final des plus incroyable.
 
Encore un superbe moment de lecture!
Un monde dans lequel le lecteur se jette la tête la première pour n'en ressortir que beaucoup trop tôt. Une fois de plus la fin est juste infernale, crispante à souhait. Vite le tome 3, il y a urgence!
C'est la série la plus inattendue, surprenante et palpitante que j'ai lue aux cours de ces deux dernières années. Plus qu'un coup de cœur, une révélation!