lundi 31 octobre 2016

Espionnage intime de Susie Morgenstern

Date de parution : 26/10/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-23017-9
EAN : 9782211230179
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 144 pages
Poids : 0.25 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 27,0 cm × 1,1 cm
Prix: 12.80€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:


Angélique, une ado modèle ? Une collégienne bien dans sa peau, bien dans sa famille, bien dans sa vie ? Vraiment ? Vous en êtes sûr ? Et pourtant… La jeune fille parfaite se comporte plutôt bizarrement ces derniers temps. Elle se transforme, change de tenues, porte des hauts moulants et des mini-jupes, elle fume et traîne dans les bars où il lui arrive de faire des rencontres…Vous avez du mal à y croire ? Tout est pourtant écrit noir sur blanc dans le cahier rose fushia que sa mère lui a offert. La collégienne en a fait son journal intime, dans lequel elle est censée raconter tous ses secrets. Elle y décrit une Angélique inconnue de tous, une Angélique… diabolique !

Angélique vit dans une famille formidable et aimante.
Elle a deux frères, Charles, qui va passer son bac, et Pablo, 5 ans mais très éveillé pour son âge.
Angélique est heureuse. Mais sa maman fume beaucoup et cela dérange tout le monde.
La maman d'Angélique a une sœur jumelle aussi exubérante et surprenante qu'elle est prévisible. Elle est enseignante et voudrait qu'Angélique cesse de faire des fautes d’orthographe. Pour palier à cela, elle décide d'offrir à la jeune fille un cahier rose fushia, sorte de journal intime, dont elle espère qu'Angélique fera bon usage.
Seulement, la maman d'Angélique n'a pas que la cigarette comme défaut, c'est aussi une maman inquiète qui ne peut s'empêcher de fourrer son nez partout.
Mais elle va apprendre que la curiosité est un mauvais défaut et à vouloir connaître la vie secrète de ses enfants, elle risque bien d'être prise à son propre piège. Et si sa fille n'était pas si Angélique que cela?

Une bonne idée ce roman.
Si certains aspects sont un peu trop poussifs à mon goût, j'aime beaucoup le thème de ce livre. les parents doivent laisser à leurs enfants, leur jardin secret.
Etre présents pour eux: OUI (encore heureux!) mais il n'est pas bon de tout vouloir contrôler. Lire le journal intime de sa fille va se révéler pire qu'un électrochoc pour cette maman protectrice.
Cette lecture m'a remémoré une lecture de 2010, Blog de Philippe Bondel où un père découvrait le blog de son fils et allait un peu trop loin pour se rapprocher de ce dernier.
Pas facile de voir grandir nos enfants et perdre le contrôle mais, en même temps, les voir s’épanouir et s'affirmer est une belle récompense de notre dur labeur. Aimer ses enfants ce n'est pas vouloir les garder pour soi mais les aider à "pousser" droit. Ici, Angélique donne une leçon à sa mère (même si elle pousse le bouchon un peu trop loin) et ce qui est certain c'est que cette dernière ne l'oubliera pas de sitôt...

samedi 29 octobre 2016

Baby bad trip de Lisa Drakeford

Date de parution : 26/10/2016
Éditeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-7783-0
EAN : 9782745977830
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 224 pages
Poids : 0.266 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 20,5 cm × 1,2 cm
Prix: 13.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Pour ses dix-sept ans, Olivia avait organisé la teuf du siècle. Ça aurait pu être cool, si Nicola, sa meilleure amie, n'avait pas  eu l'idée...d'accoucher dans la salle de bain. Le choc! Et durs lendemains de fête! Pour Nicola, d'abord, dont le quotidien est bouleversé et qui aurait bien besoin de son amie. Mais Olivia a ses propres problèmes. tout d'abord Jonty, son mec écorché vif, Alice, sa jeune sœur un peu space, et Ben, le confident de Nicola.
La vie n'est plus i,e teuf, quand un bébé débarque sans prévenir...

FÉVRIER: Olivia est heureuse, elle a réussi à convaincre ses parents de la laisser organiser une fête pour ses dix-sept ans. Musique, alcool, copains, c'est l'éclate totale... enfin, si seulement Nicola était là. Depuis le début de la fête, cette dernière est introuvable. Heureusement Ben est là, danse avec elle sous l’œil de Jonty qui n'apprécie pas le spectacle et lui fait savoir d'une manière musclée.
Alice tapie dans l'ombre a tout vu.
La fête bat son plein, Olivia y retourne mais s'inquiète de l'absence prolongée de Nicola. Finalement, elle la retrouve dans la salle de bain où se joue une scène des plus... ahurissante: Nicola est en train d'accoucher!
Olivia qui la pensait encore vierge tombe des nues.
Lorsqu'elle intercepte un regard entre Nicola et l'un de ses invités privilégiés, Olivia sent que sa vie bascule. 
MARS: Nicola est devenue mère. Ce nouveau statut la plonge en plein doute et en plein désarroi. Seule avec sa propre mère, Nicola s’efforce d'être le plus discret possible. Pas facile dans un petit village où les nouvelles vont vite.
Heureusement, Alice, la jeune sœur d’Olivia la distait par ses visites fréquentes. Même si Nicola ne la comprend pas toujours, cela la réconforte. Et Ben, l'ami de toujours qui va l'aider à sortir de chez elle et de s'affirmer mais est-ce possible?
AVRIL: Découvrons Alice sur le fil. La discrète et spéciale Alice. Monde imaginaire, très seule, Alice. Pure et candide et pourtant: à travers son regard, on comprend beaucoup de choses...
MAI: Jonty fait ce qui lui plaît. Mais la réalité le rattrape, alors jeune homme, idiot un jour, débile toujours? Ou bien ne serait-ce pas le temps de comprendre le pourquoi du comment?
JUIN: Ben est la clé: du bonheur, de l'amitié? Mais qui est-il réellement?

5 mois pour tout comprendre dans ce monde d'ados bouleversé.
Un roman qui va vite, très vite. Riche et bien rempli, voici une lecture qui aborde beaucoup de sujets: grossesse précoce, amitié trahie, homosexualité, violences "domestiques" et bien d'autres encore.
Une lecture qui m'a beaucoup plu et en même temps pas mal déstabilisée. La fin est pour le moins surprenante voire un peu (trop?) tirée par les cheveux (quoique plausible). Je ne sais pas si j'aurais fait le même choix que l'auteure pour ce retournement de situation qui est un peu de trop et qui du coup offre une fin (trop) ouverte? Je ne serais pas contre une suite pour boucler la boucle.
Cependant, j'ai vraiment apprécié ce livre car il aborde beaucoup de sujets "chocs" d'une façon intelligente. Chacun des personnages apporte quelque chose et complète les autres.
A découvrir!

jeudi 27 octobre 2016

La première guerre mondiale de Struan Reid

Date de parution : 27/10/2016
Éditeur : Usborne
ISBN : 978-1-4749-1961-6
EAN : 9781474919616
Présentation : Broché
Poids : 0.247 Kg
Dimensions : 21,8 cm × 27,7 cm × 0,7 cm
Prix: 7.95€

Note de la maman: 5/5
Note du loulou de 8 ans et 1/2: 5/5

Description:

Un siècle après le début de la Grande Guerre, ce livre d'autocollants très instructif invite les enfants à s'y intéresser de manière interactive en découvrant les événements qui conduisirent à son déclenchement, les stratégies militaires des puissances opposées et le quotidien des soldats dans les tranchées. Avec des cartes, des photos et des illustrations détaillées à compléter de plus de 100 autocollants, ce livre fascinera les jeunes générations. Ce livre d'autocollants, dont la publication coïncide avec le cycle des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, sensibilisera les enfants à l'histoire de ce conflit. Un ouvrage passionnant, écrit en collaboration avec les experts des musées militaires britanniques (Imperial War Museums), qui vient enrichir la gamme de livres historiques publiés par les éditions Usborne.

J'ai la chance d'avoir un petit garçon très curieux. Il se pose des questions sur tout, dans tous le domaines. Lorsque je lui ai parlé de ce documentaire avec autocollants chez Usborne, il était impatient de le découvrir. Dès réception, il l'a accaparé et s'est plongé dedans.

Son avis (en italique et orange car c'est sa couleur préférée):

C'est très bien. Il raconte plein de choses. Un peu comme un dictionnaire (comme vous le verrez sur les photos, il y a des doubles pages consacrées aux chars et canons, aux véhicules, aux personnages célèbres etc., cette présentation lui rappelle en cela un dictionnaire) Je l'adore, particulièrement le passage appelé "la première guerre mondiale". C'est facile à lire, pas trop long et j'ai tout compris. Avec les autocollants c'est joli et amusant même si ça parle de la guerre.

Je suis complètement d'accord avec mon garçon. Effectivement la présentation est agréable. C'est une collection ludique et instructive.
Mon fils est encore jeune mais comme beaucoup d'enfants de son âge, il s'intéresse à des sujets "durs" comme la guerre. Cet ouvrage est une bonne chose pour lui répondre tout en restant accessible, sans détails qui pourraient le heurter mais en lui disant la vérité. Une approche intelligente, toujours accompagnée de beaux autocollants. Un format agréable, un ouvrage souple, facile à manipuler. les autocollants sont situés à la fin, une fois collés, le documentaire se lit d'un seul tenant. A chaque double-page un sujet différent. Je recommande vivement cette collection!

mercredi 26 octobre 2016

Bonne continuation d'Olivier Tallec

Date de parution : 26/10/2016
Editeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-208-1
EAN : 9782369812081
Format : Album
Présentation : Cartonné
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.556 Kg
Dimensions : 23,0 cm × 29,0 cm × 1,0 cm
Prix: 14€

Note: 5/5 coup de cœur!

Présentation éditeur:

"Dis-moi la vérité, ça fait combien de temps que j'ai ça sur la tête", de mande un cerf, navré, à sa biche en apercevant son reflet dans l'eau d'une mare... Un dessin légendé, parmi beaucoup d'autres tout aussi réussis, qui pourrait à lui seul résumer la touche si personnelle et si reconnaissable d'Olivier Tallec: une sensation d'absurde ou de dérisoire qui fait mouche à chaque fois, sans agressivité ni cynisme ricanant, tout en légèreté. Simplement irrésistible!

A consommer sans modération!!!

Parce qu'il n'y a pas que les enfants qui ont le droit à de très chouettes albums, voici le tout dernier Olivier Tallec: piquant, mordant et impertinent!


Une bonne dose d'humour, un bon coup de crayon, un soupçon de folie, quel bonheur à lire!!!
Après le très bon Bonne journée (Ed. Rue de Sèvres, 2015), Olivier Tallec nous propose de nouvelles saynètes irrésistibles. En une phrase, un dessin, il fait mouche à chaque fois et nous fait rire.
On en redemanderait bien encore...

dimanche 23 octobre 2016

Pas de baiser pour maman de Tomi Ungerer

Date de parution : 21/09/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Mouche
ISBN : 978-2-211-23054-4
EAN : 9782211230544
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.087 Kg
Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 0,5 cm
Prix: 6€

Note: 3/5

Quatrième de couverture:

S'il y a quelque chose que Jo n'aime pas, c'est d'être embrassé par sa tendre mère – Madame Chattemite - surtout si c'est devant les copains. « Des baisers ! Toujours des baisers ! hurle Jo. « Je les déteste, je n'en veux pas ! Des baisers pour dire bonjour, bonsoir et merci ! Des baisers humides et poisseux, toujours des baisers ! Comment Madame Chattemite s'y prendra-t-elle désormais pour témoigner sa grande affection maternelle ?

Jo est un chaton ronchon et au caractère bien trempé. Ce qu'il déteste par dessus tout? "Qu'on l'embrasse" et plus particulièrement,les baisers de sa maman. Madame Chattemitte se met pourtant en quatre pour faire plaisir à son rejeton mais celui-ci n'en peut plus de cette maman beaucoup trop câline.
Un jour, à force de rejeter sa maman, Jo va beaucoup trop loin. Comment va réagir Madame Chattemitte? Jo va-t-il se calmer?

Un petit roman en demi-teinte pour moi.
Si je trouve normal que les enfants s'émancipent et grandissent, je trouve que le petit Jo va beaucoup trop loin avec sa maman. L'idée est bonne mais est traitée avec un peu trop d'exagération pour la maman que je suis.
Cependant, Jo a de nombreuses caractéristiques qui feront rire les enfants: il déteste se laver: "Jo ne se lave pas car il n'aime pas ça. Il n'aime pas non plus se brosser les dents", trouve que sa maman en fait un peu trop: "Ne me mon-chéri pas, Maman (...) et je ne suis pas non plus un petit chou en sucre"et il réussit à s'adoucir... un peu. 
Le conflit parent-enfant est ici un tantinet exagéré mais il rappelle bien quelques situations du quotidien (heureusement moins "violentes"). Parce que nos petits ne seront pas toujours petits et qu'il faut bien accepter qu'ils deviennent grands. Madame Chattemitte va apprendre (à ses dépends) qu'il faut laisser son Jo respirer afin que celui-ci revienne auprès d'elle dans de meilleures dispositions.

samedi 22 octobre 2016

Docteur Jekyll et Mister Hyde de R.L Stevenson illustré par Sébastien Mourrain

Date de parution : 07/10/2015
Éditeur : Milan (Éditions)
ISBN : 978-2-7459-6548-6
EAN : 9782745965486
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 58 pages
Poids : 0.405 Kg
Dimensions : 26,5 cm × 32,5 cm × 1,2 cm
Prix: 16.90€

Note: 5/5

Description de l'éditeur:


Dans le Londres de la seconde moitié du XIXe siècle, le notaire Utterson revient sur sa rencontre avec mister Hyde, un personnage abject, et sur sa relation avec son client et ami, le respectable docteur Jekyll. Ce dernier et mister Hyde, deux hommes aux caractères diamétralement opposés, semblent très bien se connaître, au point que le docteur aurait fait d’Edward Hyde son légataire universel. Après plusieurs enquêtes auprès des deux hommes qui refusent de fournir la moindre explication, Utterson finit par percer le mystère de leur étrange lien : le docteur Jekyll et mister Hyde ne sont qu’une seule et même personne. La métamorphose se ferait grâce à une mystérieuse potion. Mais le docteur Jekyll, au départ maître de ces transformations, s’est trouvé pris dans un engrenage terrible, et petit à petit l’ignoble mister Hyde a pris le dessus… Les aventures du docteur Jekyll et de mister Hyde sont retracées à travers les récits successifs de deux des proches d’Henry Jekyll et du docteur lui-même.

Un très bel album...

Une couverture veloutée au toucher, avec du relief. Le premier contact est positif.
Le contenu ne fait que confirmer cette première impression.
Comme c'est bientôt Halloween, voici l'occasion de (re-) découvrir un grand classique de la littérature. Docteur Jekyll and Mr Hyde ou comment un chercheur bien intégré socialement, plutôt discret et respecté devient un tueur de sang froid aux mœurs particulières sans foi ni loi.


Une mystérieuse potion est à l'origine de cette transformation... diabolique. A chaque nouvelle prise, Mister Hyde possède davantage le bon docteur Jekyll. Mais jusqu'où cela va-t-il aller? Quel degré d'horreur? Qui pour l'arrêter?

Une très bonne adaptation qui garde l'atmosphère propre au roman de Stevenson. L'angoisse est palpable et la tension monte à mesure que l'album se livre.
J'ai été séduite par la présentation, les illustrations et le format.
C'est un album envoûtant...

Volubo: Les personnages par DJECO

Âge: 5-8 ans
EAN: 3070900056312
Marque: DJECO

Prix: à partir de 17€

Note de la maman: 5/5
Note du loulou de 8 ans et 1/2: 5/5
Note de loulou de 5 ans 1/2: 5/5

Description du jeu:


Avec ses nombreuses pièces et ses connexions astucieuses, le jeu Volubo offre à l'enfant de multiples combinaisons pour créer tout en équilibre les animaux dont il rêve, des dragons délirants ou des créatures extravagantes.

Parce que ce sont les premiers concernés, je laisse la parole à mes enfants et je donnerai mon avis à la fin.

Avis du grand:


C'est un jeu rigolo parce que les personnages sont totalement imaginaires. J'aime beaucoup ce jeu parce que c'est de la construction. On peut imaginer de nouveaux personnages sans regarder les plans si on ne veut pas. C'est facile, je trouve que c'est un jeu aussi pour les grands parce que les personnages ne font pas bébé. Les pièces ne sont pas fragiles, elles ne se cassent pas facilement même si on démonte.

Voici l'une de ses créations:


Avis du petit:

Moi j'en pense que je l'aime très fort parce qu'il est trop mignon. Et aussi c'est grand, c'est très joli. C'est facile pour construire, pour comprendre. On peut le garder ou le détruire et refaire. J'aime bien les couleurs parce qu'il y a du bleu, du rose, du vert, du jaune, du violet, c'est super bien. Les personnages sont grands et c'est bien parce que c'est pour les enfants: les petits, les grands. On imagine et c'est bien: c'est rond et plat, tout droit, il y a plein de formes.

Voici l'une de ses créations:


Mon avis:

Comme d'habitude chez Djeco, c'est la qualité qui interpelle. Les pièces sont en carton bien solide. Idéal pour les petites mains encore maladroites. C'est un jeu qui stimule l'imagination mais pour les enfants qui aiment être guidés, un petit livret propose un grand nombre de modèles à faire. Dès que je l'ai reçu, les enfants se sont jetés dessus. Les dessins des pièces sont naïfs, les couleurs très douces, légèrement surannées. Lorsque j'ai posté la photo ci dessus sur facebook, quelqu'un m'a mis en commentaire: " est-ce que c'est récent? j'adore"  suivi de: "ça a un look retro je trouve". Je rejoins cet avis et je trouve que cela donne un charme tout particulier au jeu. J'ai trouvé très chouette le résultat, effectivement, les personnages, une fois assemblés, sont grands. Du coup, les enfants sont impressionnés par ce qu'ils ont réalisé. C'est un carton plein pour toute la famille!

vendredi 21 octobre 2016

Le monstre nounou de Tuutikki Tolonen

Date de parution : 13/10/2016
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R Jeunesse
ISBN : 978-2-221-19617-5
EAN : 9782221196175
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 368 pages
Poids : 0.422 Kg
Dimensions : 13,7 cm × 21,1 cm × 3,3 cm
Prix: 14.90€

Note: 5/5 un lancement réussi!!!

Quatrième de couverture:

Les vacances d'été promettent d'être inhabituelles pour Halley, 11 ans, Koby, 9 ans et Mimi, leur petite soeur de 6 ans : heureuse gagnante d'un séjour de relaxation de deux semaines, leur mère s'apprête à partir l'esprit libre, puisque – en l'absence du père en voyage d'affaires – la société organisatrice du concours offre aux lauréats une nounou à temps plein. Rien donc de trop bizarre… jusqu'à ce que l'identité de la nounou soit révélée : il s'agit d'un gros monstre poilu qui empeste la poussière ! Le mode d'emploi du monstre nounou a beau ne pas être très clair, et sa maîtrise du langage humain extrêmement limitée, Halley, Koby et Mimi vont passer des vacances qu'ils ne sont pas près d'oublier.

La maman d'Halley, 11 ans, Koby, 9 ans et Mimi, 6 ans vient de remporter le premier prix d'un mystérieux concours. Elle va partir pour un séjour-relaxation de deux semaines en Laponie. Mais le papa des enfants est coincé dans un aéroport pour cause de tempête de neige et risque de ne pas revenir à temps pour garder ses enfants. Celui que les petits nomment "La Voix Invisible", parce qu'il est tout le temps en déplacement pour ses affaires, risque de jouer une fois de plus les courants-d'air. 
La maman se demande si elle va devoir annuler, mais heureusement l'agence organisatrice du séjour a tout prévu. Elle envoie aussitôt un monstre pour s'occuper de la petite tribu. 
Tout d'abord surprise et effrayée, la maman finit par accepter l'idée, le papa ne devant avoir que deux petits jours de retard. En plus, le monstre n'a pas l'air bien méchant malgré ses gros yeux jaunes, sa taille impressionnante et ses grognements. N'accepte-t-il pas de loger sagement dans le placard de l'entrée? Les enfants bien qu'impressionnés, rassurent leur maman. Voilà des vacances qu'ils ne sont pas prêts d'oublier... Et puis, la robe de chambre magique de Mimi est rassurante sur le sujet... Quoi, vous ne comprenez plus rien? Et bien à vos marques, prêts? Lisez!!!

ENFIN UNE COLLECTION DE ROMANS RICHES, BIEN ÉCRITS ET ADAPTES POUR LES PLUS JEUNES (mais pas seulement ^^)!!!

Je suis fan de la collection plus Young adult , R chez Robert Laffont et ce n'est pas nouveau! Voilà que la collection se décline pour un plus jeune public et c'est très bien vu. Les contenus seront adaptés pour ce public exigeant pour lequel de nombreux romans restaient inaccessibles. Les très bons lecteurs pourront ainsi dès le CE2 trouver des romans copieux, originaux, profonds et délicieux adaptés rien que pour eux. Fini de "piquer" les livres des grands frères ou des grandes sœurs, maintenant leur bibliothèque fera baver les grands de la famille et ces derniers pourront piocher dans cette nouvelle collection de savoureux titres.

Voici le tout premier à montrer son nez: Le monstre nounou. Une duologie finlandaise, finement illustrée qui devrait mettre d'accord toute la famille.
Vocabulaire simple mais histoire non simpliste, ce premier titre rejoint parfaitement la ligne éditoriale qur R avait mise en place pour les plus grands à savoir: originalité, profondeur et intelligence.
C'est un roman un peu fou, surréaliste mais tendre et attachant. Cela pourrait devenir un vrai classique pour la nouvelle génération.
La bonne idée? Mettre en avant des monstres. Tous les enfants ont peur des monstres mais dans ce roman, s'ils ne perdent rien des attributs qui en font des êtres de légendes effrayants, l'auteur nous les présente de façon différente: avec des côtés proches de l'humain. Mimi la plus jeune sœur est à la croisée des mondes: entre l'enfance et l'âge de raison. C'est ce qui fait d'elle un personnage à part qui fait le lien entre le monde des grands qui est désabusé et qui ne croit plus en rien, et celui des petits plein d'étoiles dans les yeux et de rêves. Koby, 9 ans, veut être un grand. Plutôt cartésien, il reste en lui une part de "petit" qu'il a du mal à exprimer. Lorsque les monstres arrivent, force est de constater que ce que l'on prenait pour une légende est une réalité. Alors peu à peu, le fantastique s'invite dans le monde réel. Après la robe de chambre qui parle, les monstres, peu à peu d'autres créatures apparaissent mais dans quels buts? Qui sont réellement les monstres? Où est la maman? 

Beaucoup de questions, de nombreux niveaux de lecture, de très beaux messages...
Je me suis régalée avec cette lecture qui m'a replongée dans des mondes oubliés. La couverture m'a rappelée l'une de mes madeleines, un certain Monstre poilu et cette découverte n'en a été que plus forte!

Voilà un roman qui devrait vous ravir et que je vous encourage à découvrir au plus vite.
MAGIQUE!!!

samedi 15 octobre 2016

Wondercat tome 1, Un chat bleu très spécial d'Audren illustré par Fabrice Pialot

Date de parution : 31/08/2016
Éditeur : Albin Michel Jeunesse
ISBN : 978-2-226-32758-1
EAN : 9782226327581
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 121 pages
 Poids : 0.18 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 20,0 cm × 1,1 cm
Prix: 8.90€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Le rêve de Tibère se réalise enfin: sa famille adopte un chat!
Mais, l'animal se révèle plus qu'étrange: il est bleu, il aime les crêpes Suzette et les jeux vidéos, et il communique par la pensée sur les écrans des téléphones portables. Il est aussi extrêmement capricieux, un véritable dictateur à quatre pattes.
Qui est donc ce mystérieux chat? D'où vient-il? Quelles surprises réserve-t-il encore à ses nouveaux maîtres?

Voici un nouvel héros à adopter d'urgence!!!

Il est bleu! Il est surprenant! Il est incroyable! Mais surtout, il est déstabilisant, susceptible et capricieux. Wondercat est un chat... très spécial.

Le papa de Tibère n'arrive pas à se remettre de la mort de son père. Il ne vit plus sa vie comme avant et ressasse sans cesse de vieilles anecdotes . C'est toute la famille qui est donc chamboulée par cette perte. Rien ne semble sortir le papa de Tibère de sa douleur.
C'est alors que le jeune garçon suggère à sa maman l'adoption d'un animal de compagnie. Lui qui a toujours voulu en avoir un, voit là l'occasion de joindre l'utile à l'agréable. A sa grande surprise, sa maman le suit dans son idée. Après tout pourquoi pas?
C'est ainsi que Wondercat entre dans la vie de cette famille et va lui redonner quelques couleurs. Tout d'abord parce qu'il est bleu, ensuite parce qu'il rend toute la famille folle avec son comportement bizarre (imaginez: il ne veut manger que des crêpes Suzette, exige sa place à table, veut sa propre chambre etc.) et enfin parce que lorsqu'ils  vont découvrir son incroyable secret, plus rien ne sera comme avant. 
Mais à force d'exigences, Wondercat ne risque-t-il pas d'en faire trop? A-t-il réellement sa place dans cette famille? 

C'est un très bon roman d'Audren.
A la fois drôle, tendre, émouvant, il y a comme souvent plusieurs niveaux de lecture qui font que les petits comme les grands se régaleront.
Wondercat est un personnage... agaçant! Loin du gentil minou qui ronronne, il se révèle tout simplement insupportable, susceptible, irritable, exigeant bref, ce n'est pas un cadeau. Malgré tout, Tibère et sa famille y trouve son compte. Jusqu'à ce que Wondercat dépasse une fois de trop les limites.
Si Wondercat a un pouvoir extraordinaire, il est plus antihéros que héros.  
J'ai adoré ce roman parce qu'il est déstabilisant. Destiné à un public assez jeune: à partir de 8 ans, c'est une lecture différente qui apporte un vrai renouveau dans la distribution et le caractère des personnages. L'idée est originale et apporte un vent frais à la lecture. Audren maîtrise comme d'habitude son histoire d'un bout à l'autre et l'adulte que je suis était captive d'un bout à l'autre. Quant à mon grand loulou, 8 ans et demi, il a adoré le côté atypique de Wondercat, je cite: "Bah dis donc maman il n'est pas très sympa ce chat, mais bon il me fait bien rigolé quand même. Il fait plus de bêtises que les humains. En fait, il se comporte comme un humain. J'ai hâte de lire la suite."
Et il n'est pas le seul car je me demande ce que ce Wondercat va bien pouvoir inventer au prochain épisode...

mercredi 12 octobre 2016

Zapland de Marie-Aude Murail

Date de parution : 12/10/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Mouche
ISBN : 978-2-211-22770-4
EAN : 9782211227704
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 88 pages
Poids : 0.15 Kg
Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 0,7 cm
Prix: 8.50€

Note: 5/5 ÉNORME COUP DE CŒUR!!!

Quatrième de couverture:

Tanee a 8 ans, elle vit en 2054. Sa m@mie peut se téléporter pour l'après-midi au sommet de l'Himalaya. Sa grande soeur Aliène part en voyage de classe au Moyen Âge avec son prof d'e-stoire, monsieur Ouikipède. À part ça, son monde ressemble au nôtre. Sauf qu'il y manque une petite chose, un objet, que Tanee va découvrir en explorant avec sa copine C@ro les e-meubles en ruines de cet endroit effrayant qu'on appelle Lequartier...

FAN DE MARIE-AUDE MURAIL!!!!!!!!!!!!!!!

Marie-Aude Murail ce n'est pas n'importe quelle auteure jeunesse. C'est l'Auteure avec une grand A. Pourquoi? Et bien parce qu'elle écrive pour des jeunes lecteurs, comme c'est le cas ici, ou pour des auteurs plus âgés (grands ados, lire absolument Sauveur et fils!!! ou encore 3000 façons de dire je t'aime et il y en a tant d'autres...), Marie-Aude Murail parle à nos cœurs, à nos tripes, nous emmène avec elle, nous fait voyager bref, nous déclenche mille et une émotions.
Ici, nous voici projetés en 2054. Tout est high tech, on apprend à lire grâce à des jeux vidéos et l'orthographe... ortho-quoi? est relégué au fin fond d'une poubelle.
Tanee a 8 ans et son rêve est simple: elle veut apprendre à lire. 
Aussi lorsqu'elle rentre à l'école, sa déception est grande: "au bout d'une semaine de Zip et Zap (personnages virtuels sensés faire de la lecture un jeu d'enfant) sur mon port-hop, j'étais trop dégoûtée parce que je ne savais toujours pas lire."(cf. p.15). L'école devient un lieu de torture où les jeux vidéos sensés être ludiques et pédagogiques se révèlent répétitifs et inintéressants. 
Heureusement, Tanee a d'autres occupations qui pallient un peu à sa déception
Avec sa copine C@ro, elle explore un endroit interdit, Lequartier, composé e-meubles, où tout est effrayant mais où Tanee va faire une découverte qui va la bouleverser à tout jamais. Avec sa géniale m@mie, Tanee n'est pas au bout de ses surprises et la lecture n'a pas livré tous ses secrets.

Ce petit roman m'a touchée. 
Ce monde décrit par Marie-Aude Murail pourrait bien voir le jour et ce serait... dramatique. 
Oui la technologie c'est génial, il faut avancer, vivre avec son temps bla-bla-bla, mais les plaisirs simples tels la lecture, le doux parfum des livres, le bruissement des feuilles que l'on tourne, le toucher du papier parfois très doux, parfois plus rugueux, la magie des illustrations, des couleurs, le bonheur d'imaginer et de créer sans guide, juste pour soi... 
Zapland livre un beau message d'amour au livre en tant qu'objet, en tant que support de savoirs en tant que "tremplin" pour rêver, imaginer, créer... 
Les personnages sont simples et on s'identifie aisément à eux.
C'est un roman touchant et profond, nullement moralisateur. Comme toujours Marie-Aude Murail ne juge pas, elle propose, suggère, pose des idées, c'est habile, magnifiquement écrit avec plusieurs niveaux de lecture. A lire en famille et à savourer!

mardi 11 octobre 2016

Je suis un boloss mais je me soigne d'Arthur Ténor

Date de parution : 22/09/2016
Editeur : Oskar
Collection : La vie
ISBN : 979-10-214-0509-7
EAN : 9791021405097
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 108 pages
Poids : 0.14 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 21,0 cm × 1,0 cm

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Quand on est petit à lunettes, timide et un peu geek, on est tout de suite catalogué "boloss". Clément, 14 ans, en sait quelque chose ; Insultes débiles et tapes derrière la tête sont le lot quotidien de son calvaire. Avec son amie Noémie, petite grosse aux cheveux châtain-moche, ils ont même été élus le couple le plus boloss du collège par Léa et Jordan, ceux qui ont le swag. Mais Clément en a assez et décide de prendre sa réputation en main. Pour devenir l'anti-boloss, il sait qu'il peut compter sur les réseaux sociaux. Il va en user, en abuser, en négligeant gravement leurs dangers, et il pourrait bien le payer au prix fort...

Clément est un ado lambda. Cependant, comme son physique n'est pas des plus avantageux, il est directement classé dans le groupe des "boloss". Tapes derrière la tête, moqueries sont le lot quotidien de Clément. 
Aussi, lorsqu'il est invité à une fête d'une fille populaire, il pense que les choses sont peut être en train de tourner en sa faveur. Mais malheureusement la fête tourne au cauchemar et Clément n'en peut plus. Trop c'est trop: cette fois sera la dernière et il compte bien se venger.
Son plan sera machiavélique et les réseaux sociaux seront ses meilleurs amis. Le Clément nouveau est en marche et bien malin qui pourra le démasquer.
Cependant, à trop vouloir se venger, Clément ne va-t-il pas prendre trop de risques? Et si la situation se retournait contre lui?

Un très bon roman pour adolescents. Malheureusement, la situation de Clément et de sa complice Noémie, n'est pas qu'une fiction et les "boloss" sont très souvent des victimes de ceux qui se disent populaires. La bonne idée d'Arthur Ténor est le professeur de français qui sans être moralisateur va petit à petit aider Clément à prendre conscience de sa valeur.
La vengeance peut revêtir bien des visages et parfois même se faire intelligemment... encore faut-il se poser les bonnes questions et distinguer le bien du mal ainsi que les limites à ne pas franchir.
Une bonne lecture à mettre entre toutes les mains.

dimanche 9 octobre 2016

Esther de Sharon E Mckay

Date de parution : 28/09/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-20739-3
EAN : 9782211207393
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 384 pages
Poids : 0.516 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 21,7 cm × 3,0 cm
Prix: 18.80€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Esther dépeint l'histoire remarquable d'Esther Brandeau , une jeune fille qui a vécu au XVIIIe siècle. Esther utilise un naufrage pour échapper à sa famille après avoir appris que son père va la marier à Red, le vieux chiffonnier. Elle est sauvée par Philippe, un marin, qui l'aide à lui trouver un toit et un endroit pour travailler. Mais rien ne s'arrange et Esther va devoir se déguiser en garçon et continuer à fuir. Ainsi commence une série d'aventures qui l'amèneront jusqu'en Nouvelle-France. 

Esther est une jeune fille de dix-sept ans. Juive, elle vit avec ses parents et ses frères et sœur. Si elle est très poche de Joseph son petit frère, elle n'a en revanche rien à voir avec Sarah dont elle partage la chambre. Le père d'Esther est marchand d'étoffes, sa réputation fait qu'il a de la clientèle haut de gamme et doit souvent se déplacer hors du foyer. C'est lors d'un de ces déplacements que la mère d'Esther lui confie une mission qui ne va pas se dérouler comme prévu. Esther va alors faire une découverte des plus bouleversantes et voir son destin basculer.
La jeune fille va alors vivre plusieurs vies.
Mais comment en est-elle arrivé là? Survivra-t-elle? Son courage lui suffira-t-il à surmonter toutes les épreuves?

Un roman magnifique, haletant, incroyable basé sur une histoire vraie.
Esther est un personnage tout simplement hors norme. Comment imaginer qu'une jeune fille vivant au XVIIe siècle encore mineure, ne connaissant rien à la vie, puisse trouver en elle la force de se réinventer de la sorte? Esther si frêle est en fait pleine de ressources. Elle ne va pas hésiter à braver les interdits et se grimer en garçon, faire des tâches normalement réservées aux hommes. Son intelligence n'a d'égale que sa malice, grâce à son instruction, Esther va se rendre indispensable. Parfois, elle recevra des aides inattendues aux moments critiques mais sa chance peut-elle suffire dans une société qui ne tolère pas les juifs?
C'est une lecture formidable, surprenante que j'aurais bien prolonger davantage. Esther est un personnage fort qui va vivre différentes aventures des plus rocambolesques. Un vrai bijou!