Mon Eden d'Hélène Duvar

Date de parution:  27/06/2019
Éditeur Le Muscadier
Collection:  Rester vivant
ISBN:  979-10-96935-34-5
EAN:  9791096935345
Format:  Poche Présentation: Broché
Nb. de pages:  212 pages
Poids: 0.34 Kg
Dimensions:  14,0 cm × 19,0 cm × 1,7 cm
Prix: 13.50€

Note: 19/20

Résumé:

Erwan a 16 ans et vient de perdre une moitié de lui. Sa sœur jumelle, Éden, s'est suicidée. il souffre terriblement et s'éloigne de ses parents, du psychologue, de ses copains, de son lycée. Terrassé par la culpabilité qui s'ajoute à sa crise d'adolescence, Erwan ne peut s'empêcher de ressasser les souvenirs. Il découvre le journal intime d'Éden, dont il ne soupçonnait même pas l'existence...

Erwan vit un enfer depuis que sa jumelle, sa moitié, son univers, a commis l'irréparable. Pourquoi a-t-elle fait ça? Pourquoi l'a-t-elle abandonné? Erwan veut des réponses, coûte que coûte, peu importe le prix.
Il se repasse en boucle tous les éléments, les souvenirs qui ont précédé cette mort inacceptable. Personne ne le comprend. Pourquoi? 
Erwan se replie, est en boucle. Spirale infernale. Pas de lettre, rien à quoi se raccrocher, pas de réponses: c'est infernal. Puis, Erwan a comme une illumination, un souvenir va lui permettre de retrouver des écrits d'Éden: Erwan entre dans sa tête. Peu à peu, il rassemble les pièces du puzzle. Est-ce qu'il va enfin se sentir mieux? Ou bien vient-il d'ouvrir la boîte de Pandore et s'enfoncer encore plus?

Encore un roman coup de poing, puissant et saisissant.
Quelle collection! Je suis conquise depuis bien longtemps maintenant. Rester vivant fait le choix de textes forts abordant des sujets divers et variés mais donnant tous matière à réflexion sans jugement aucun.
Ici: le suicide d'une adolescente. Sujet délicat, violent et, avouons-le, dérangeant. Éden c'est une adolescente normale qui peu à peu s'est laissée embarquer par les mauvaises personnes. Quand on a 16 ans, on se cherche, on doute, on a peur, on fait ce que l'on peut pour se fondre dans la masse. Les complexes sont omniprésents, l'envie de plaire, de séduire prend de plus en plus de place parfois au détriment de la raison. C'est le temps de l'émotionnel et non plus du rationnel. Le regard des autres devient une référence et parfois, on se perd, on perd pied.
Erwan, qui vit aussi les bouleversements de l'adolescence, n'a pas pris la mesure de ce qui se passait pour sa sœur. Eux qui étaient si proches, peu à peu se sont éloignés. Erwan culpabilise et cela devient de plus en plus douloureux à porter pour lui d'autant qu'il refuse de se faire aider. Un personne extérieure, inattendue, va lui insuffler un peu de vie et Erwan va alors entrevoir sinon le bout du tunnel, au moins une lueur de vie qui va l'aider à tenir et continuer à vivre.
Une lecture prenante, qui m'a serré le cœur. Travaillant au contact des ados, je perçois régulièrement leurs hésitations, leurs troubles, leur mal-être. J'essaye d'établir un maximum de dialogue, de les rassurer, de les soutenir, de les faire rire. Parfois, la détresse est flagrante quand on prend le temps d'observer, parfois elle est plus dissimulée et c'est compliqué de venir en aide quand les ados en ont besoin. C'est là que les romans comme Mon Eden, deviennent une autre alternative. Certaines lectures permettent de délier la parole ou d'apporter des solutions (numéros d'écoute, sites internet sérieux...).
N'oublions pas que l'adolescence est une sacrée étape (épreuve même parfois) dans la vie.
Un roman indispensable!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

im@mie de Susie Morgenstern

C'est l'heure du bilan #1: 2018

40 défis pour protéger la planète de Sophie Frys, Cynthia Thiéry