Le caméléon qui se trouvait moche de Souleymane Mbodj et Magali Attiogbé

Date de parution: 22/08/2019
Éléphants: (Les Éditions des)
ISBN: 978-2-37273-076-1
EAN: 9782372730761
Format: Album
Présentation: Relié
Nb. de pages: 32 pages
Poids: 0.408 Kg
Dimensions: 22,6 cm × 29,3 cm × 0,9 cm
Prix: 14€

Note: 16/20

Résumé:

Il était une fois un caméléon qui se trouvait moche. Il n'aimait ni ses gros yeux, ni ses petites cornes, ni ses pattes courtes. Si seulement il pouvait avoir l'élégance de la girafe, le pelage tacheté de fleurs de la panthère, la longue crinière du lion et les beaux yeux de la gazelle...

Un caméléon se sent mal: il se trouve moche. Il n'aime ni ses yeux, ni ses cornes, rien du tout en fait. Il décide, empli d'espoir, d'aller voir Sadio la magicienne qui a le pouvoir de métamorphoser les animaux.
Sadio lui révèle alors le secret de la véritable beauté...

C'est album est un ravissement pour les yeux!
Ses couleurs chaudes, au doux parfum d'Afrique, sont puissantes, modernes et très efficaces auprès des enfants. Nul n'est parfait mais tout le monde a des qualités. Notre caméléon ne voit que ses défauts, il pense qu'il n'a rien d'extraordinaire et puis, il rencontre Sadio. La magicienne va alors lui ouvrir les yeux sur ses qualités afin qu'il se voit différemment. Rassuré, notre caméléon peut alors s'affirmer et se révéler.
Un album qui met en avant les différences et les valorise. Voilà un texte qui peut aider les plus jeunes à s'accepter tels qu'ils sont et à prendre confiance en eux.
Le caméléon est un animal fascinant, il est joliment représenté par Magali Attiogbé. Tout en rondeurs et en lumière, il fait tout simplement craquer.
Alors si au lieu de ne voir que ses défauts on ouvrait les yeux sur nos qualités? Au lieu d'admirer les autres, de les jalouser, on peut très bien se satisfaire de ce que l'on a.
Un album intelligent, plein de sagesse et de malice.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

im@mie de Susie Morgenstern

C'est l'heure du bilan #1: 2018

40 défis pour protéger la planète de Sophie Frys, Cynthia Thiéry