samedi 29 janvier 2011

Marina de Carlos Ruiz Zafon


















Quand la littérature est synonyme de sublime!!!

Quatrième de couverture

Oscar Drai, 15 ans, vit dans un pensionnat de Barcelone.
Il sort souvent en cachette pour aller se promener. Un jour, il pénètre dans une maison qui lui semble abandonnée et rencontre la jolie Marina. Ils deviennent amis. Désormais, tous les après-midi et le week-end, Oscar s'évade pour la rejoindre.Ensemble, ils commencent à suivre une vieille femme entièrement vêtue de noir. Sans le savoir, cette dernière les mène dans un repaire étrange, truffé de marionnettes mutilées.
Ils retrouvent alors la trace d'un couple légendaire, Mijail et Eva Kolvenik, rencontrent un médecin, un policier à la retraite, un savant fou... Les voilà lancés dans une aventure inoubliable, qui sera également celle de leur premier amour.


Juste à couper le souffle!!!
Je suis sensible aux beaux textes, aux belles écritures, particulièrement quand ils servent une histoire qui se tient, qui vous transporte.
Là, pour ma part, on atteint encore une autre dimension. Il y a une poésie et une justesse du verbe qui m'ont donnée des frissons.
L'action se passe dans une Barcelone surprenante, différente, envoûtante, à la fin des années soixante dix. Pourtant très clairement, vous avez l'impression d'être en plein cœur du XIXème siècle. Le texte de Zafon n'est pas sans rappeler l'univers de Huysmans ou du Frankenstein de Mary Shelley dont l'un des personnages porte d'ailleurs le même nom.
Si l'on retrouve tout le gothique, les personnages inquiétants du premier, Zafon les met pleinement au service du thème de Frankenstein. C'est surnaturel, inquiétant, incroyablement enivrant.
Il y a l'histoire d'amitié/amour entre Marina et Oscar qui apporte un peu d'oxygène à une atmosphère toujours plus étouffante à mesure que défilent les pages et les révélations. Il y a cette galerie de personnages tous plus complexes les uns que les autres. Mais surtout, il y a ce talent qui s'impose à nous au fils des mots!
Sur l'histoire, je ne peux en dire plus, il ne faudrait pas révéler la particularité du roman.
Non, je pense qu'il faut respecter l'auteur en ne semant que des indices afin que chacun puisse se délecter de cette lecture qui ne vous laissera pas indemne. Laissez-vous surprendre, plongez sans attendre... mais, un conseil entre nous, n'oubliez pas de respirer ;)

EAN: 9782266213028

8 commentaires:

  1. Cela va être ma lecture pour le week-end :) Du coup, je ne lis pas encore ton billet mais j'ai vu que tu disais que c'était sublime :)

    RépondreSupprimer
  2. Super! je viens de l'acheter!
    J'aime beaucoup ce genre d'atmosphère !
    J'avais adoré L'ombre du vent mais j'avais été moins convaincue par Le jeu de l'ange...

    RépondreSupprimer
  3. Comment ne pas le noter ! ;)
    (Mais j'ai aussi lu des avis plus mitigés ...)

    RépondreSupprimer
  4. j'ai vraiment énormément aimé ce roman à l'ambiance si délicieusement gothique! Par contre, je n'ai pas particulièrement été touchée par la langue. j'ai même parfois trouvé la traduction bancale.

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que je vais le lire mais plus tard ... je suis encore sous le charme de `"L'ombre du vent" et j'ai peur d'être déçue

    RépondreSupprimer
  6. Il me tente beaucoup celui-ci aussi, après avoir lu "Le jeu de l'ange" et "L'ombre du vent" (avec une préférence pour le premier même si j'ai beaucoup aimé les deux). Cet auteur semble avoir un vrai lien avec Barcelone en tout cas.

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de le finir, et j'ai adoré. Mon gros coup de coeur du moment ! J'ai été envoûtée par l'écriture lyrique de l'auteur, et par l'ambiance fantastique et gothique du roman. J'ai très envie de prolonger le plaisir en lisant d'autres livres de lui. J'ai passé un moment très fort avec ce livre, j'ai encore plein d'images dans les yeux !

    RépondreSupprimer