jeudi 22 juin 2017

L'art discret de bien mentir d'Audren

Date de parution : 24/05/2017
Éditeur : City Editions
ISBN : 978-2-8246-0976-8
EAN : 9782824609768
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 272 pages
Poids : 0.418 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 22,5 cm × 2,4 cm
Prix: 16.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Nom : Obama. Prénom : Margaux. Rien à voir avec l'ancien président des Etats-Unis. Alors, quand on lui pose la question : "Vous êtes de la famille de... ?", elle répond "Non". Mais, une fois, juste une fois, pour changer, elle répond "Oui". Un tout petit mensonge qui va bouleverser sa vie. La jeune femme, qui est danseuse et n'a jamais connu de succès, est engagée sur le champ pour tenir le premier rôle dans le spectacle dont elle avait toujours rêvé. Margaux ne peut plus faire machine arrière, son mensonge la condamne à faire semblant d'être la fille cachée de l'ancien président. Le regard des autres change forcément et, pour couronner le tout, elle tombe amoureuse de deux hommes... en même temps ! Mais peut-elle leur faire confiance désormais ? Et, finalement, sa famille ne lui aurait-t-elle pas caché certaines choses sur ses origines ?

Margaux est une artiste. Elle danse, elle chante et rêve de célébrité. Son atout? Un nom particulier: Obama. Et oui, comme le célèbre président Barack Obama. Mais pourtant aucun lien de parenté entre eux.
Elle se présente à une audition, fait la connaissance d'un charmant danseur, Abraham avec lequel une irrésistible alchimie se crée. Après avoir batifolé dans les douches, il reste une épreuve à franchir. Au moment de donner son nom, le metteur en scène lui pose la question classique, serait-elle la parente de? Mue d'une impulsion soudaine, Margaux ment et répond qu'elle est la fille cachée d'Obama.
Elle obtient le rôle, rejoint la troupe en Allemagne. Margaux l'ignore encore mais ce mensonge va avoir de fâcheuse répercutions sur sa vie...

Quelle surprise de retrouver Audren dans ce registre! Habituée à ses romans pour adolescents, j'étais très curieuse de la découvrir autrement. Audren va une fois de plus surprendre ses lecteurs en se jouant des codes habituels, la romance teintée de sensualité va très vite s'étoffer de notes de suspense.

Margaux est un personnage haut en couleurs. Amoureuse de l'amour, c'est un personnage très sexuel, elle aime les hommes et ne se gêne pas pour profiter des plaisirs de la vie. Abraham cependant va très vite prendre une place plus importante que prévue, surprenant et protecteur. Ce dernier ne veut pourtant rien de plus que de l'amitié de la demoiselle Obama. Américain, il a beaucoup trop de respect pour l'ancien président pour ne serait-ce qu'embrasser sa "fille". Margaux s'empêtre dans les mensonges, se sent de plus en plus seule, devient paranoïaque, a l'impression d'être suivie. Le comportement de ses proches est étrange et si tout n’était pas le simple fruit de son imagination?
Une lecture fluide et agréable, un roman parfait pour se détendre au soleil...

mercredi 21 juin 2017

Le chat assassin tome 3: la vengeance du chat assassin d' Anne Fine illustré par Véronique Deiss

Date de parution : 22/02/2017
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-387-3
EAN : 9782369813873
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.458 Kg
Dimensions : 21,6 cm × 28,3 cm × 0,9 cm
Prix: 10.50€

Note de Paul: 5/5

Chronique des tome 1 et tome 2 par Thalie.

Quatrième de couverture:

Tuffy, notre chat assassin, est de retour dans un troisième opus où il ne sera plus question de chasser les lapins des voisins. Non, ici, la maman d'Elie se met à l'art. Et Tuffy, première victime de cette nouvelle passion, ne semble pas apprécier son talent et encore moins son portrait qui trône dans le salon. Ce ne sont donc pas en tuant des petits oiseaux et autres souris que Tuffy va mettre la zizanie dans la famille cette fois-ci mais en massacrant ces prétendues « oeuvres d'art ». BD Jeunesse.

Maman a chroniqué les deux premières BD et c'est elle qui m'a dit de les lire. J'ai tellement aimé que j'ai voulu chroniquer celui-ci.

Cette BD raconte l'histoire d'un chat assassin enfin c'est ce que ses maîtres croient mais le chat n'y est pour rien alors il va tout faire pour leur montrer qu'il n'a rien fait. C'est pour ça qu'il leur montre les animaux morts, pour leur prouver son innocence comme par exemple le lapin: en réalité il est mort de vieillesse donc ce qui prouve son innocence. Mais ses maîtres ne le croient toujours pas...
Pendant ce temps la mère va dans une école d'art, ses tableaux vont plaire a tout le monde. Mais le chat assassin les trouve moches alors il va tout faire pour s'en débarrasser. 

Les dessins sont vraiment beaux et l'histoire est tellement drôle c'est pour ça que je le trouve très bien fait alors j'attends le quatrième pour aussi le chroniquer.
Vite la suite!!!




mardi 20 juin 2017

16 ans, 2 étés d'Aimee Friedman

Date de parution : 07/06/2017
Éditeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-8655-9
EAN : 9782745986559
Format : Grand Format
Présentation : Boîte
Nb. de pages : 384 pages
Poids : 0.5 Kg
Dimensions : 15,7 cm × 23,0 cm × 2,2 cm
Prix: 16.90€

Note: 5/5 COUP DE CŒUR!!!

Quatrième de couverture:


Summer est sur le point de quitter les Etats-Unis pour rejoindre  son père en Provence le temps des vacances d'été.
A l'aéroport, son téléphone sonne. Répondra? Répondra pas?
deux possibilités, deux étés très différents. Et pourtant, Sumer n'aura qu'une fois seize ans...

2 récits qui s'alternent. 2 réalités possibles. 1 vérité.

1ère possibilité: Summer se dirige vers l'aéroport. Elle est en retard, elle courre, arrive juste à temps à la porte d'embarquement et là son téléphone sonne. Elle ne décroche pas et prend l'avion. Direction la France pour retrouver son père et passer l'été avec lui. Là-bas, elle découvre un joli village. Elle est accueilli par une certaine Viviane, une artiste, qu'elle pense être de passage. Cette dernière lui apprend que son père est à Berlin et qu'il ne rentrera pas avant deux semaines. Pour Summer, c'est la douche froide, d'autant que la fille de Viviane, Eloïse, qui a à peu près son âge, n'a pas l'air très agréable voire même carrément antipathique sans que Summer ne puisse se l'expliquer. Heureusement, elle rencontre le beau Jacques un serveur qui lui ouvre de nouvelles perspectives... L'été s'annonce riche en surprises...

2ème possibilité: Summer répond au téléphone, son père lui annonce qu'il faut qu'elle renonce à son voyage car il doit se rendre à Berlin et ne pourra pas l'accueillir. Il remet leur projet de vacances à l'année suivante. Pour Summer, c'est retour à la maison, dépitée, énervée. Elle pense trouver du réconfort auprès de Ruby, sa meilleure amie, mais celle-ci semble gênée de ce changement de plan voire même contrariée. Elle avait en effet prévue une soirée avec une fille que Summer a toujours trouvé hautaine et sans intérêt. Très vite Ruby prend ses distances, Summer est perplexe, perdue. Elle trouve un second souffle grâce à des cours de photographie dispensés par sa tante à l'Université. Là, elle retrouve Hugh, son coup de cœur avec lequel elle va devoir fonctionner en binôme, pour son plus grand bonheur... L'été s'annonce prometteur...

Deux étés, mais un lourd secret, tellement énorme qu'il va finir par éclater au grand jour. Summer ne le sait pas encore mais l'été de ses seize ans va changer le cours de sa vie à tout jamais.

Je me suis régalée avec cette lecture. Tout d'abord parce que les deux possibilités sont aussi bien faites l'une que l'autre, aussi palpitantes et aussi bien menées. J'ai aimé que les deux réalités soient alternées, c'est bien fait et on n'est pas dérouté parce que l'auteure maîtrise son histoire. Le rythme est bien mené, les personnages ont tous une valeur ajouté et même si l'on devine assez vite ce qui se trame, on avance avec grand plaisir page après page avec Summer.
C'est une très bonne lecture détente, avec une histoire d'amitié compliquée, de l'amour, un secret familial assez lourd et une héroïne candide que l'on apprécie de voir évoluer.
A découvrir! 

lundi 19 juin 2017

#maviederêve d'Anna Mainwaring

Date de parution : 07/06/2017
Éditeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-8401-2
EAN : 9782745984012
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 264 pages
Poids : 0.35 Kg
Dimensions : 15,6 cm × 23,0 cm × 1,5 cm
Prix:14.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Prenez une école privée de filles et posez-là dans un quartier chic - au hasard, le sud de Manchester -, truffé de stars du foot, de médecins, de dentistes, d'avocats, de présentateurs télé et autres artistes. Tous désireux de voir leur petite princesse devenir la MEILLEURE. Vous obtiendrez Hunger Games sans les arcs et les flèches: une lutte à mort pour être sacrée la plus intelligente, la plus mince et la plus belle des élèves. 
Le problème, c'est que je ne suis ni belle, ni mince... et que je fréquente ce lycée.

Jesobel, Jess pour les intimes, est sur le point de voir sa vie sociale basculer. Aujourd'hui c'est le jour où dans son lycée les élèves ont le droit à une tenue libre. Exit l'uniforme et bonjour les robes, leggings et autres tenues de "rêves". Seulement voilà, Jess préférerait ne pas se rendre en cours parce que sa silhouette est quelque peu enrobée. Jesobel c'est la bonne copine mais c'est surtout une amoureuse de la bonne bouffe. Elle cuisine selon ses humeurs des plats toujours plus savoureux et élaborés, ce qui lui a valu quelques petites rondeurs en plus. C'est donc la boule au ventre et avec une envie de faire demi-tour qu'elle se prépare à affronter le regard des autres et cette journée qui promet de s'étirer en longueur. Intuition? Prémonition? Jesobel ne sait pas encore qu'elle va vivre un véritable calvaire et que de cette histoire tout va être chamboulé: amitié, amours, relation avec la nourriture, liens familiaux. 
Et ce n'est pas forcément auprès d'une grand-mère qui fume des substances illicites, un père resté bloqué à l'adolescence, une petite sœur qui parle à une amie imaginaire, une mère et une sœurs obnubilées par les apparences que Jesobel va pouvoir trouver des solutions... Alors vie de rêve ou de cauchemar?

Un roman sympathique, peut-être un peu inégal, où l'on retrouve une adolescente un peu différente qui va devoir apprendre à composer avec ses différences. Jesobel aime cuisiner, manger mais aussi elle fantasme sur le beau Matt, qui, après un événement des plus surprenants, va enfin la remarquer. La chance aurait-elle tournée? 
On retrouve les ingrédients efficaces à une bonne lecture détente: émois amoureux, amitiés contrariées et famille déjantée.
On passe un bon moment et à l'approche de l'été c'est ce qu'il faut. 

vendredi 16 juin 2017

Faits d'hivers de Cathy Ribeiro

Date de parution : 13/06/2017
Éditeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-90685-94-9
EAN : 9791090685949
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 72 pages
Poids : 0.117 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,2 cm
Prix: 8.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

" Si on avait su, on lui aurait parlé au vieux. On lui aurait dit que pour nous aussi, c'était dur. On était là, on savait pas et on n'a rien pu faire... Pour sûr qu'on s'est ratés. De peu, mais on s'est drôlement ratés... " Parce que les vieux d'aujourd'hui oublient trop souvent qu'ils ont été jeunes hier... et parce que les jeunes d'aujourd'hui ne réalisent pas qu'ils seront vieux demain... Et s'il suffisait de quelques mots ? d'un sourire ou d'un geste pour tout changer ?

2 récits en parallèle:

- Elie, "le vieux". Veuf, se terre chez lui dans l'obscurité observant un intrus qui lui vole du bois. Ce scélérat ne paie rien pour attendre, le fusil est prêt, Elie a tout son temps. L'alcool le fait patienter agréablement, les souvenirs de Marcelle, l'Amour de sa vie remontent. Marcelle trop tôt disparue, sa tendre moitié, sa raison de vivre. Les minutes s'égrènent, la cruauté de l'absence est de plus en plus pesante, l'envie d'en découdre avec celui qui est en train de le voler pressante.
- Le jeune, enfin relogé dans un endroit décent avec ces frères et sœurs et sa mère. Une histoire compliquée: un couple qui se déchire, le manque d'argent, un beau-père violent, l'envie de s'en sortir par n'importe quel moyen. Le regard des autres, méfiant, violent. Lui est grand, avec Tony, l'autre grand frère, ils prennent les choses en main, ils veulent protéger, nourrir, entretenir la famille, ils sont forts. Tony est débrouillard, ils ont repéré la réserve de bois du vieux. Quelques bûches en moins ne lui manqueront pas mais pour eux ça signifie beaucoup, ça veut dire réchauffer la famille.

Deux histoires, deux parcours opposés, pourtant, leurs vies sont sur le point de changer à tout jamais.

J'ai adoré ce roman. Elie est un homme touchant. Il a perdu sa béquille, celle qui adoucissait son quotidien, celle qui rendait sa vie lumineuse. il a perdu la douceur, le goût des choses simples. Il survit, la vie a perdu sa saveur. Lorsque le voleur s'introduit chez lui, Elie se dit que trop c'est trop. Lui ne demande rien qu'attendre que la mort le prenne et on vient chez lui lui manquer de respect. Elie est prêt à se rendre justice, qu'importe l'issue, il n'a rien à perdre. Elie se moque de figurer dans les faits d'hiver, les sanctions encourues ne lui font pas peur. Il attend juste le moment le plus opportun pour agir. Nous, en tant que lecteurs, sommes pris entre deux feux d'une part il y a cet homme touchant, Elie, qui se remémore et donc partage avec nous les derniers instants de sa femme et les moments les plus marquant de leur vie de couple. Nous nous attachons à lui, partageons sa peine et comprenons ses sentiments. Mais d'autre part, il y a ce jeune qui n'a pas eu de chance dans la vie, il ne veut rien d'autre que de mettre sa famille à l'abri du froid et de la faim. le regards des gens sur lui est agressif, personne ne cherche à comprendre pourquoi ils ont des agissement borderline. Lui aussi est touchant à sa façon, avec sa maladresse, la fougue de la jeunesse, ses failles aussi. Du départ, on sent le dénouement tragique arriver mais on ne sait pas quand ou comment cela va arriver.
L'écriture est belle, poétique, lorsqu'Elie parle, plus âpre, vive pour le jeune. C'est un roman habile, prenant, tellement possible et d'autant plus poignant!