Pour rechercher une chronique, un auteur, un illustrateur ou autre...

Chargement...

samedi 23 juillet 2016

Black messie de Simonetta Greggio

Date de parution : 04/05/2016
Éditeur : Stock Collection : La Bleue
ISBN : 978-2-234-07990-8
EAN : 9782234079908
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 353 pages
Poids : 0.37 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,5 cm
Prix: 19.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Dans les douces collines de Toscane, le Monstre de Florence a sauvagement assassiné sept jeunes couples entre 1968 et 1985. Cet horrible fait divers a inspiré films et romans, dont Le Silence des agneaux. Mais le principal suspect est mort en attendant un énième procès et le silence a recouvert toute l'histoire... Jusqu'au jour où filles et garçons recommencent à tomber, fauchés par un serial killer étrangement semblable à celui d'autrefois.
Le Monstre est-il revenu ? A-t-on commis une erreur à l'époque ? Le capitaine des carabiniers Jacopo D'Orto mène l'enquête. Proche de la retraite, il n'a plus rien à perdre. Dans une course contre la montre, il fouille la fosse où la boue des mystères italiens s'est amassée. Depuis la Renaissance, le mal refait régulièrement surface dans ce pays qui semble béni des Dieux. L'Italie actuelle paraît pourtant purifiée de ses secrets...
mais si, derrière les apparences, il n'y avait que chaos, violence et guerres de pouvoir ?
 
EXCELLENT!!!
 
Plusieurs personnages, tous avec une histoire et un style particulier. Il y a le capitaine des carabiniers, Jacopo, qui va mener une enquête des plus déroutantes; un professeur d'université, au passé aussi troublant que son physique ou encore un certain H.S qui ne semble pas avoir toute sa tête.
Nous sommes en Toscane. Un premier meurtre est commis. Une femme crucifiée, nue. La mise en scène des plus macabres va semer un vent de panique. Le deuxième meurtre: un couple surpris après ses ébats amoureux. Au commissariat, certains éléments rappellent le Monstre de Florence qui avait assassiné sauvagement sept couples par le passé...
Mais qui peut bien commettre ses atrocités? Jacopo a bien des pistes mais les évoquer pourrait provoquer un ras de marée...
 
Une écriture ciselée, un style implacable maîtrisé d'un bout à l'autre, Simonetta Greggio signe là un roman noir à la fois troublant et fascinant. Le lecteur est captif du début à la fin.
C'est une lecture âpre, violente par moments, palpitante sans le moindre doute.
J'ai adoré cette atmosphère oppressante, obscure et trouble, les personnages qui ne sont pas tout blanc, chacun dissimulant sa part d'ombre.
Cercles secrets, rites sataniques, sacrifices humains... plusieurs pistes, plusieurs possibilités... et si la vérité était encore plus effrayante?
Une chose est sûre, en vous lançant dans cette lecture, votre cœur va faire des montagnes russes.

lundi 27 juin 2016

La Sélection tome 5: La couronne de Kiera Cass

Date de parution : 12/05/2016
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-15925-5
EAN : 9782221159255
Présentation : Broché
Nb. de pages : 331 pages
Poids : 0.407 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,6 cm × 3,0 cm
Prix: 16.90€

Note: 3.5/5

Lire les chroniques des tome 1, 2, 3 et 4

Quatrième de couverture:

Dans L'Héritière, une nouvelle ère a soufflé sur le monde de la Sélection : vingt ans se sont écoulés depuis qu'America Singer et le Prince Maxon sont tombés amoureux, et leur fille est la première princesse à se prêter au jeu de la Sélection. Eadlyn ne pensait pas trouver chaussure à son pied parmi les trente-cinq prétendants, et encore moins l'amour véritable. Mais le coeur réserve parfois des surprises à qui sait l'écouter. C'est à la princesse désormais de faire un choix qui va se révéler à la fois plus complexe - et crucial - qu'elle ne s'y attendait.

Et voilà, c'est fini...

Il est temps pour Eadlyn de faire son choix parmi les prétendants restants. Son cœur balance. Chacun la touche à sa façon. Attention spoiler: America étant dans un état critique et  son mari à son chevet, la jeune fille n'a d'autre choix que de monter sur le trône plus tôt que prévu. Elle doit vite choisir le compagnon qui saura être certes un bon époux mais avant tout une personne solide qui puisse l'épauler. Fera-t-elle le bon choix?

Un final auquel je m'attendais (pour moi, le bon choix^^),, pourtant,'est le tome qui m'a le moins emportée. J'ai beaucoup aimé mais j'aurais voulu un peu plus de suspense, de tiraillements, d'hésitations. Le côté où tous sont fous d'amour pour Eadlyn, car c'est la plus belle, la plus incroyable, m'a énervée. Je suis la première à revendiquer et assumer mon côté fleur bleue mais là il me manquait un peu de surprise et de tension pour me convaincre à 100%. Eadlyn est, dans ce tome, un peu trop "guimauve" alors qu'elle avait un tempérament "tête à claque" qui je trouvais assez chouette.
Je suis toujours sous le charme de la couverture (encore une robe de princesse juste wahou) cependant et la série est tout de même très agréable dans son ensemble avec des tomes très bons (comme le tome 2 notamment). 
Certains trouveront que c'est une série "clichée", peu m'importe, on sait où on met les pieds lorsqu'on la commence, personnellement cela ne me dérange pas car on passe de très bons moments de lecture et ça, c'est l'essentiel!

BONUS +: Lire un extrait

samedi 25 juin 2016

La loi du cœur d'Amy Harmon

Date de parution : 02/06/2016
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-19321-1
EAN : 9782221193211
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 427 pages
Poids : 0.425 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 3,0 cm
Prix: 17.90€

Note: 4/5

Lire aussi les chroniques des autres romans d'Amy Harmon Nos faces cachées et L'infini + 1

Résumé:

" Je vous raconte. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l'ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d'une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes. Tout cela s'est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les " bébés crack ". Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie. Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D'être avec lui allait changer ma vie plus que j'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû rester à l'écart. J'aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m'avait prévenue. Moïse lui-même m'avait prévenue. Mais je suis restée près de lui...

Dès le départ, Georgie sait qu'elle doit se tenir à l'écart de Moïse. Le jeune homme est en effet un bébé "crack" trouvé dans un lavomatic et sa réputation n'est pas des meilleures. Pourtant, il l'intrigue et plus même, il l'attire. 
Un jour, il la sauve d'une situation qui aurait pu tourner au drame. Dès lors, Georgie n'a plus qu'une seule obsession, percer le mystère Moïse. Elle sent bien que ce dernier est troublé par sa présence et pourtant, au lieu de succomber, il fait tout pour la repousser. Mais Georgie est tenace, peu à peu les barrières tombent, mais ne prend-elle pas trop de risques? A jouer avec le feu, elle pourrait bien se brûler...
Quant à Moïse, il est plus troublé qu'il n'y paraît. Georgie est non seulement une très belle jeune fille, inconsciente de son charme, mais surtout originale et différente des autres. Pourtant, il garde un très lourd secret qui pourrait le détruire s'il venait à s'ébruiter, il doit donc rester le plus éloigné possible de la tentation. Mais, Moïse est très seul, qu'il serait tentant d'aimer et d'être aimé en retour. Serait-ce si mal de succomber?

Un roman d'amour très original qui bascule tantôt dans le surnaturel tantôt dans le roman policier. C'est surprenant et très appréciable car cela casse un peu les codes du genre. 
Les personnages sont vraiment différents, surtout Moïse. J'avais très peur de ne pas accrocher avec les deux protagonistes et pourtant, cela fonctionne très bien. Le roman est construit en plusieurs temps forts, sur plusieurs années et est parfois déroutant. On ne sait pas toujours où l'on va mais l'on plonge volontiers dans cette histoire jusqu'à la dernière page. Un roman qui tient en haleine et surtout qui tient ses promesses. Well done!

BONUS +: Découvrez un EXTRAIT du livre.

lundi 6 juin 2016

Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Date de parution : 19/05/2016
Éditeur : Pocket Jeunesse
Collection : Territoires
ISBN : 978-2-266-24615-6
EAN : 9782266246156
Présentation : Broché
Nb. de pages : 572 pages
Poids : 0.61 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 22,5 cm × 3,8 cm
Prix: 18.90€

Quatrième de couverture:

– J’ai absolument besoin de sauter. 
– Pourquoi ? 
– Parce que je n’arrive plus à respirer. 

 Deux ans après avoir brisé le coeur d’Evan, Emma ne parvient pas à l’effacer de sa mémoire. Quand un carton plein de souvenirs ressurgit, l’armure d’Emma se fissure. Toutes ses émotions passées reviennent l’assaillir. Pour oublier, elle devient accro à l’adrénaline. Soirées, alcool, garçons : rien ne semble pouvoir combler ce vide qui la consume. Jusqu’à une rencontre décisive, qui bouleversera toutes ses certitudes…

Et voilà, c'est fini...

Deux ans se sont écoulés depuis la rupture entre Emma et Evan. La jeune fille toujours en proie à ses démons a du mal à retrouver son équilibre. Trop de non dits, de secrets enfouis, Emma étouffe. 
Peut-être que l'alcool pourrait l'aider à oublier? Ou bien, à tout aggraver? 
Courir à s'en brûler les pieds, courir pour ne plus penser, courir sans but jusqu'à ne plus rien sentir.
Tous les moyens sont bons pour s'évader, se vider la tête de toutes ces pensées obscures. Emma s'interdit d'aimer, de ressentir autre chose que de la culpabilité, de la honte. Elle veut repousser sans cesse les limites en espérant qu'un jour tout s'arrête.
Une rencontre imprévue pourrait lui redonner un nouveau souffle mais rien n'est acquis ni simple dans la vie d'Emma et le temps est venu de rendre des comptes. Emma va devoir faire face à ses pires cauchemars. Pourra-t-elle en sortir indemne?

J'ai vraiment adoré cette trilogie qui fait palpiter le cœur et nous malmène jusqu'au bout. 
Si le premier tome est pour moi le plus intense, c'est avec un vrai régal que j'ai dévoré ce dernier opus. 
Emma va être poussée dans ses derniers retranchements et une fois de plus le malheur va s'abattre. Des fantômes du passé refont surface, des personnes qu'elle ne pensait plus revoir croisent à nouveau sa route. A trop vouloir fuir son passé, il nous rattrape! Emma va en faire l'amère expérience. Mais, comme le disait si bien la comtesse de Ségur: "Après la pluie, le beau temps" et certaines épreuves peuvent rendre plus fort. Emma va surtout devoir apprendre à se pardonner afin d'avancer.
Une excellente trilogie qui se dévore, tout simplement!

dimanche 5 juin 2016

Nos adorables belles-filles d'Aurélie Valognes

Date de parution : 04/05/2016
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 978-2-7499-2923-1
EAN : 9782749929231
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 270 pages
Poids : 0.402 Kg
Dimensions : 14,1 cm × 22,6 cm × 2,0 cm
Prix: 17.95€

Note: 3.5/5

Quatrième de couverture:

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : Un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après 40 ans de mariage, Martine. Leurs fils. Matthieu éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du genou. Et surtout… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée. Laura, végétarienne angoissante. Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu. Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse (bien à elle) à faire pâlir le Dalai Lama, et un chien qui s'invite dans la famille et dont personne ne veut. Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

Un roman frais idéal pour la détente...

Sur une année, nous suivons l'évolution des relations entre un couple de sexagénaires et leurs trois belles-filles: Stéphanie la susceptible, Laura la végétarienne et Jeanne la dernière arrivée. Mettez tout ce beau monde ensemble sur un air de Sardou et vous aurez une comédie familiale épicée et remuante.
Entre les maladresses du beaux-père et les quiproquos généraux, comment faire cohabité tout le monde? Martine la belle-mère a décidé de rassembler et compte bien mettre son mari, Jacques, au pli. Mais les habitudes ont la vie dure et Jacques l'esprit taquin. Difficile pour lui de résister à la tentation de titiller ses brus. Mais la menace de la séparation avec sa tendre épouse pourrait bien lui remettre les idées en place et de l'ordre dans cette joyeuse tribu. 
Dialogue? Oui mais attention au dialogue de sourds... N'est-ce pas, Jacques?

Un roman léger comme une bulle de savon, un concentré de situations qui rappelleront des souvenirs à nombre d'entre nous, des personnages savoureux, voilà autant de bons points pour ce roman. Une années, différentes réunions de famille incontournables: Noël, Jour de l'An, vacances d’Été etc. 
Des rebondissements et des surprises, certes, mais surtout la vie envers et contre tout.
A découvrir!