jeudi 11 mai 2017

Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

Date de parution : 08/03/2017
Éditeur : Flammarion
ISBN : 978-2-08-139662-3
EAN : 9782081396623
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 466 pages
Poids : 0.595 Kg
Dimensions : 15,3 cm × 24,0 cm × 3,0 cm
Prix: 17.50€


Note: 5/5 💜💜💜💜💜

Quatrième de couverture: 

 Alors qu'elle entre en terminale, rien ne se passe comme le voudrait Déborah : son chien lui dévore toutes ses chaussures, sa mère se fane et elle surprend son père en train d'embrasser une inconnue. Heureusement elle peut compter sur ses amis.


Déborah entre en terminale.
Tout devrait bien se passer sauf que ça mère a un comportement étrange, qu’elle n'a plus de chaussures à se mettre si ce n'est d'affreuses bottes de pluie grenouille (elle peut remercier son chien) et qu'elle surprend son père à embrasser à pleine bouche une inconnue.
Le monde de Déborah prend l'eau. Ses amitiés du passé s'étiolent, tout semble aller de mal en pis.
Pour autant Déborah n'est pas du genre à se laisser couler. Deux nouvelles amitiés naissent, de nouveaux rituels aussi, les secrets se dévoilent et Déborah reprend peu à peu des couleurs.
Pour autant, elle n'est pas au bout de ses surprises...

Un roman excellent!
Ce roman semble se couler dans un style déjà lu: la fin d'une amitié de longue date, une déception parentale, de nouveaux amis et un moral qui remonte SAUF que pas du tout, c'est un roman qui reprend des codes qui font mouche, qui nous pique, nous happe et nous embarque jusqu'à la dernière ligne avec de nombreux rebondissements.
De l'amour (et oui, essentiel!), de l'amitié (on l'aura compris), des secrets, de l'humour (on rit beaucoup grâce à ce roman), du suspense, des rebondissements tous les ingrédients sont réunis pour nous régaler!
C'est un ÉNORME COUP DE CŒUR!!! 

mardi 2 mai 2017

Seven days of you by Cecilia Vinesse

Publisher: Hachette Children's Group
ISBN: 9781510200395
Published: 09/03/2017
Paperback
Price: £6.99

Note: 5/5 💜💜💜💜💜

Synopsis:

It's Sophia's last week in Tokyo, and she's going to make it count...Sophia has spent her life ping-ponging between different countries and schools, so, in theory, saying goodbye should be easy. But now she's leaving Tokyo - the place that finally felt like home. The only way she can get through this is to make her final week perfect. Then Jamie Foster-Collins shows up, just in time to ruin everything. Jamie and Sophia used to be friends ...and his return stirs up feelings she thought she'd forgotten. Suddenly, hours and minutes become meaningless. Only time spent together, exploring the hidden streets of the city they love, is real.

C'est la dernière semaine de Sophia à Tokyo. Elle décide de lancer un compte à rebours.  Sophia a beaucoup de mal à préparer ses cartons. Cette fois, le déménagement s'annonce difficile. En quatre ans, elle avait créé des liens. Laisser sa meilleure amie, Mika,  derrière elle, le beau David et toutes ses habitudes est un vrai déchirement.
Lorsque Jamie refait surface, c'est la goutte d'eau. Sophia n'a de cesse que de se remémorer leur dernier échange avant son départ pour les Etats-Unis, trois ans auparavant. Un dernier échange houleux et douloureux où les deux amis se sont dit des horreurs. Le revoir fait tout remonter à la surface. 
Sophia tient à garder ses distances, de toutes façons, Jamie n'a que des défauts, à commencer par le port de ce chapeau ridicule, et puis cette dégaine... rien à voir avec le beau David.
Pourtant, tels deux aimants, Jamie et Sophia se croisent, se parlent, mettent les choses au clair.
Sophia va de découvertes en déconvenues avec un seul repère: Jamie.
Et le temps passe, inexorablement.
Que représente réellement Jamie? 

Un très beau roman, romantique et palpitant à souhait, dépaysant aussi.
Tokyo nous livre ses secrets, sa gastronomie, ses codes tandis que Sophie se découvre, se livre, se met à nue. 
Alors qu’elle est sur le point de partir, Jamie revient comme un signe du destin, comme pour clore quelque chose (ou bien commencer?). Sophia ne veut pas se replonger dans de douloureux souvenirs. Pourtant, elle n'a pas le choix, elle va devoir se confronter à Jamie.
Jamie qui est surprenant et... attachant. Jamie qui a longtemps hanté ses pensées. Il est temps pour Sophia d'avancer et de se libérer.
C'est un roman palpitant, addictif, un roman qui vous happe, vous malmène, vous intrigue. J'ai adoré et dévoré chaque page.
Excellent!

lundi 1 mai 2017

C'est pas si pire Zazie ! de Marie-Renée Lavoie

Date de parution : 29/03/2017
Éditeur : Rageot
ISBN : 978-2-7002-5105-0
EAN : 9782700251050
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 256 pages
Poids : 0.33 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 21,0 cm × 2,0 cm
Prix: 12.90€

Note: 4/5 💜💜💜💜

Lire la chronique du tome 1

Quatrième de couverture:

La vie de Zazie, Québécoise de 14 ans, se complique. Elle doit scorer au basket, choisir son orientation, garder le secret de Sébastien surnommé Chose, le "graffiteur" masqué du collège, et comprendre pourquoi son cœur est toujours déchiré par le beau Palmo... Par bonheur, dans les moments difficiles, elle peut compter sur Ophélie et ses vieux amis du club de lecture. Et quand la terre tremble ou quand la mort rôde, Zazie sait qu'il y aura toujours sa "belle grosse famille", un chat et de la poutine pour être réconfortée !

Une drôle de bande évolue au collège... Des tags surprenants apparaissent et Zazie en découvre les auteurs bien malgré elle. Si son cœur bat toujours pour le beau Palmo, Zazie a bien compris qu'elle ne passerait pas au premier plan. Le cœur passablement en miettes, elle se réconforte en  étant assidue dans ses lectures pour les petits vieux du club de lecture et en étant présente pour son amie Ophélie. Mais Zazie ne sait pas encore qu'elle va vivre l'une des aventures les plus folles, et un certain Sébastien, surnommé Chose, risque bien de semer la zizanie! Accroche-toi Zazie!!!

Encore une fois, le lecteur rit beaucoup avec les aventures de Zazie. Sa candeur, son innocence et son franc parlé font des merveilles. C'est une lecture rafraîchissante qui met du baume au cœur et le sourire aux lèvres. Zazie est haute en couleurs, n'a pas sa langue dans sa poche mais le cœur sur la main. C'est une vraie joie de suivre ses tribulations. Vivement la suite!

vendredi 21 avril 2017

Un peu plus que des amis de Michael Kun et Susan Mullen

Date de parution : 12/04/2017
Éditeur : Casterman
ISBN : 978-2-203-12082-2
EAN : 9782203120822
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 360 pages
Poids : 0.396 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 22,0 cm × 2,3 cm
Prix: 16€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Si vous êtes romantique, plein d'humour et d'espoir, si vous adorez l'idée d'un garçon et d'une fille qui s'écrivent des lettres en vrai, si vous aimez les grandes disputes et les belles réconciliations, si vous êtes fan de votre meilleur ami et qu'il est fan de vous… Alors jetez-vous sur ce roman, il a été écrit pour vous.

Cath fait sa rentrée à l'université laissant derrière elle Scott, son meilleur ami à la vie à la mort.
Entre eux, zéro tabou, zéro secret. Ils sont la preuve vivante que l'amitié garçon-fille existe. Ils s'écrivent aussi souvent que leurs emplois du temps le permettent.
Cath encourage Scoot qui, resté dans leur ville, a arrêté ses études et travaille aux côtés de son père. Ce dernier lui raconte ses amours, sa passion pour la musique, son quotidien. Elle lui répond ses nouvelles amitiés, ses coups de cœur, sa "copine de chambrée", ses états d'âme. Ils se soutiennent, s'engueulent, de rabibochent bref ils maintiennent le lien si précieux qui les unit à travers leurs lettres, cartes ou autres petits mots. Mais la vie leur réserve bien des surprises et des coups durs, arriveront-ils à garder le cap? Leur amitié résistera-t-elle? Ne sont-ils que des amis?

Un chouette roman épistolaire, situé dans les années 80. Deux jeunes adultes que tout semble opposer et qu'un lien inextricable, infini, unique, unit envers et contre tout. Cath est une sportive, bosseuse qui s’épanouit pleinement dans sa nouvelle vie universitaire. Pourtant, loin d'elle, ses parents vivent des temps difficiles, se séparent et lui réserve un choc inattendu. Scott quant à lui est une sorte de bad boy attachant. Il a lâché ses études, travaille avec son père dans le magasin familial. Contre toute attente, il révèle des talents insoupçonnés. Musicien à ses heures perdu, il monte un groupe avec des copains qui va rencontré un certain succès. Lui aussi va connaître un drame familial qui va totalement le chambouler et le faire se remettre en question.
Cath et Scott sont comme deux ancres l'un pour l'autre qui leur permettent de garder la tête hors de l'eau et les idées claires. Impossible d'évoluer et d'avancer l'un sans l'autre car l'un ne va pas sans l'autre, ils forment un tout.
J'ai beaucoup aimé ce livre, plein de rebondissements et qui fait chavirer le cœur. Je suis une incorrigible romantique et j'adore ce genre de lecture d'autant que rien n'est gagné d'avance et que les deux sont aussi aveugles sur leurs sentiments que ceux-ci sont évidents pour tout le monde.

lundi 17 avril 2017

Phobie de Fanny Vandermeersch

Date de parution : 14/02/2017
Editeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-90685-78-9
EAN : 9791090685789
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 96 pages
Poids : 0.17 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,7 cm
Prix: 9.50€

Note: 5/5 Très bon!

Quatrième de couverture:


Sophia est une élève brillante. Arrivée au collège, tout change. Ses notes baissent, ses amies l'abandonnent, l'angoisse la ronge. Jusqu'à ce jour où elle ne se sentira plus capable de passer la grille de l'école. Avec l'aide de ses parents et de ce qu'il reste de ses amies, elle finira par poser des mots sur ses maux : elle souffre de phobie scolaire. Un roman qui démystifie, invite au partage et à l'échange, sur un sujet qui touche de nombreux ados aujourd'hui.

Sophia est une élève brillante. Ses années de primaire se sont déroulées comme dans un rêve. Douée dans toutes les matières, excellente en dessin, Sophia apprend vite et comprend tout sans avoir à fournir de gros efforts.
Puis vient le moment tant attendu de l'entrée au collège.
Là, tout se complique pour Sophia. Un nouvel environnement, de nouveaux codes sociaux, des amies qui évoluent différemment, des cours plus complexes. peu à peu, Sophia commence à voir ses notes baisser, elle doit fournir plus d'efforts pour maintenir une moyenne correcte. Des doutes commencent à naître dans son esprit, elle s'isole peu à peu, ses parents se disputent, cela la tracasse beaucoup. L'esprit de Sophie s'engourdit, trop de choses à gérer, de mesquineries de la part de ses camarades. Sophia à l'impression de n'être plus bonne à rien, l'envie de dessiner n'est plus là.
Sophia perd pied et son corps commence à marquer des signes de faiblesse. Mais que lui arrive-t-il? Pourra-t-elle un jour se sentir bien à nouveau?

Un très bon roman sur la phobie scolaire à travers les yeux d'une héroïne très crédible. Sophia représente la collégienne classique, sans histoire, qui aime l'école jusqu'au jour où tout dégringole. Son univers s’effondre, elle perd ses repères, se perd tout court. 
La phobie scolaire est quelque chose de difficile à identifier. Pourtant, elle est de plus en plus fréquente et reste encore méconnue.
Je trouve que c'est un sujet important d'autant qu'elle touche tous les milieux et toutes sortes d'élèves. Ce journal de Sophia montre bien les différentes étapes qui l'ont faite "basculer". Sophia est très seule, très secrète. Les parents préoccupés par leurs problèmes de couple ne décèlent pas immédiatement l'urgence de la situation. Sophia est discrète, a perdu ses amies, personne proche d'elle ne peut tirer la sonnette d'alarme. Alors c'est on corps qui va envoyer des signaux de détresse.
Une très bonne idée d'avoir utilisé ce genre littéraire  car le lecteur est au cœur des pensées de Sophia, et la comprend mieux.
Pour moi un coup de cœur!