vendredi 20 juillet 2018

Les prières de sang de Jean-Marc Dhainaut

Date de parution : 05/07/2018
Éditeur : Taurnada Éditions
Collection : L'ombre des mots
ISBN : 978-2-37258-045-8
EAN : 9782372580458
Format : Multi-format
Nb. de pages : 218 pages
Prix: 4.99€ LIVRE NUMERIQUE

Note: 18/20

Quatrième de couverture:

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire...

Alan Lambin est de retour pour une nouvelle affaire paranormale. Une jeune femme appelle à l'aide: elle entend des cris de femmes et de bébés depuis qu'elle a acheté une vieille commode qui provenait d'un monastère.
Au début réticent, Alan finit par se lancer dans cette nouvelle enquête. Accompagné par sa fidèle assistante, le voilà prêt à affronter l'une des affaires les plus éprouvantes de sa carrière. Alan va devoir faire preuve de sang froid car ce qui l'attend va se révéler à la fois fort en émotions et risque de lui glacer le sang.
Heureusement qu'il n'est pas seul car si ses nerfs vont être à rude épreuve, son cœur va également faire des siennes. 
Quel genre de fantômes attend Alan? Comment résoudre cette affaire? Ne serait-il pas temps pour lui de faire preuve aussi de courage dans sa vie privée? Une chose est sûre, Alan ne sera plus jamais le même après cette enquête...

Au menu: fantômes, angoisse, sueurs froides, faux semblants, rebondissements et émotions fortes!
Je me régale à chaque nouvelle lecture d'un titre des éditions Taurnada et ce titre ne déroge pas à la règle.
J'avais déjà été plus que convaincue par le précédent opus La maison bleu horizon et j'ai été ravie de retrouver Alan Lambin pour cette nouvelle aventure Je n'ai pas suspendu ma lecture un instant, totalement captive de l'histoire, frissonnant, tremblant parfois. L'auteur a une écriture extrêmement efficace, il sait où il va et nous emmène avec lui. Je ne veux pas trop en dire sur le contenu pour que la surprise soit totale mais sachez que vous allez voyager dans le temps, osciller entre cauchemar et réalité bref préparez-vous à être malmené.
Une très bonne découverte!

jeudi 19 juillet 2018

Felony ever after (collectif)

Date de parution : 21/06/2018
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-21887-7
EAN : 9782221218877
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 301 pages
Poids : 0.376 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,7 cm
Prix: 19€

Note: 13/20

Quatrième de couverture:

Provinciale de vingt-deux ans fraîchement débarquée à New York, Verity Michaels est réceptionniste dans une boîte où les heures supplémentaires sont monnaie courante. Pratique pour son patron, qui ne rate pas une occasion de la reluquer. Un soir, alors qu’elle hèle un taxi pour rentrer chez elle, elle se retrouve contrainte de partager la course avec Hudson Fenn, un jeune homme tatoué des pieds à la tête. Durant le trajet, le chauffeur se prend le bec avec un autre conducteur et descend de la voiture ; Hudson attrape alors le volant et s’enfuit tranquillement avec le taxi… sans oublier de déposer Verity chez elle. Le lendemain matin, le jeune homme apparaît à son bureau : il est coursier à vélo et dépose un mystérieux colis pour son patron. Une relation explosive se noue entre eux : il est beau, séduisant, dangereux, et vit comme un prince ; elle est méfiante, drôle et moderne. De tweets coquins en rendez-vous torrides, Felony Ever After nous offre une comédie romantique très sexy par les meilleures plumes du genre, qui ont écrit tour à tour un chapitre pour donner forme à ce cadavre exquis insolite et épicé.

13 plumes pour 1 histoire...
Verity Michaels travaille à New York en tant que réceptionniste. Son patron lubrique ne rate pas une occasion de la reluquer sous toutes les coutures. Verity a bien du mal à le remettre à sa place. Un soir, finissant une fois de plus bien plus tard, elle hèle un taxi. C'est là qu'entre en scène Hudson Fenn, un bad boy tatoué qui perturbe Verity. Le jeune homme a un look atypique qui l'attire autant qu'il l'inquiète. Hudson va voler le taxi pour déposer sans encombre la demoiselle... mais leurs chemins vont à nouveau se croiser dans des circonstances surprenantes et une relation torride va se nouer entre eux. Qui est réellement Hudson? Qu'y a-t-il dans les colis qu'il livre à son patron?

Un roman teinté d'érotisme, porté par 13 plumes rompues à l'exercice du genre. Les chapitres s'alternent plutôt harmonieusement. je me demandais bien comment tant d'auteurs allaient pouvoir accorder leurs violons mais, si l'on remarque quelques changements stylistiques, l'ensemble fonctionne relativement bien.
L'histoire entre Hudson et Verity est assez convenue cependant l'idée pour le patron est... déroutante (et dérangeante) mais bon pourquoi pas. C'est une lecture qui ravira les amateurs de littérature romantico-érotique, parfaite pour les vacances. Je ne suis en revanche pas du tout convaincue par les tweets qui sont selon moi parfaitement inutiles et n'apportent rien de spécial à l'histoire.

mardi 17 juillet 2018

Ça va faire des histoires de Marie Desplechin

Date de parution : 25/04/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Mouche
ISBN : 978-2-211-23677-5
EAN : 9782211236775
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 80 pages
Poids : 0.136 Kg
Dimensions : 12,4 cm × 19,0 cm × 0,8 cm
Prix: 8€

Note: 14/20

La suite de L'école de ma vie.

Quatrième de couverture:

Fanta est en vacances, ça ne va pas du tout. Elle se dispute avec son frère et sa sœur, ses parents sont fatigués. Par chance, elle peut aller quelques jours chez sa marraine Sylvie. Elle sera un peu forcée de lire le soir, mais à part ça elle adore. En plus, elle va pouvoir jouer avec la fille d'une voisine. Tout devrait donc se passer parfaitement. Sauf que les bêtises, ça arrive. Des fois exprès, des fois pas trop. Et Fanta, en ce moment, ça lui arrive souvent...

Fanta est en vacances. Pas facile tous les jours, elle se dispute avec tout le monde. Quand sa marraine Sylvie propose de la prendre quelques jours chez elle, cela soulage tout le monde et c'est l'occasion de nouvelles expériences et nouvelles bêtises. Elle va se faire une copine mais rien ne sa passe comme prévu. Et Sylvie qui veut qu'elle lise... 

On retrouve la petite Fanta qui décidément a toujours son caractère bien trempé et qui ne s'en laisse pas conter. Les vacances, c'est autant l'ennui que l'occasion de faire des bêtises. Le moment aussi de nouvelles amitiés, de renouveau. Fanta n'est pas au bout de ses surprises et de ses apprentissages.
Une lecture mignonnette qui devrait faire sourire les jeunes lecteurs.

lundi 16 juillet 2018

Charisma de Jeanne Ryan

Date de parution : 07/06/2018
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-19739-4
EAN : 9782221197394
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 394 pages
Poids : 0.479 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,7 cm × 3,6 cm
Prix: 17.90€

Note: 17/20

Quatrième de couverture:

Aislyn est d’une timidité maladive : impossible pour elle de prendre la parole en public, et c’est encore pire quand il s’agit de discuter avec un garçon… Alors quand on lui propose du Charisma, drogue de thérapie génique supposée la guérir, elle n’hésite pas bien longtemps. Du jour au lendemain, la voilà devenue charmante et populaire. Mais Aislyn n’est pas la seule à avoir subi l’injection, et il s’avère que ce traitement miracle a de terribles effets secondaires… 
Par l’auteure d’Addict, le roman à l’origine du film Nerve (lu et chroniqué ICI).

Aislyn est une jeune fille brillante et plutôt jolie. Malheureusement, elle est aussi maladivement timide au point de perdre tous ses moyens lorsque l'attention se porte sur elle. Quand elle doit présenter son projet pour l'obtention d'une bourse pour l'université, malgré un dossier béton, elle ne parvient pas à aligner deux mots et voit le précieux sésame s'envoler.
Cela devient tellement handicapant et gênant pour elle, qu'Aislyn, prête à tout, accepte de prendre un nouveau traitement expérimental, le Charisma, sensé changer les choses.
Effectivement, dès le lendemain, les premières améliorations se font sentir. Le vent serait-il en train de tourner? Quand le garçon de ses rêves l'invite à sortir, Aislyn ose se jeter à l'eau, la vie prend alors un nouveau souffle. Le Charisma tient ses promesses... mais des effets secondaires commencent à se faire sentir. Le Charisma ne serait-il pas dangereux pour la santé? Aislyn a-t-elle fait le bon choix?

Et vous jusqu'où seriez-vous prêts à aller pour corriger vos défauts? 
Un traitement miracle qui ferait de vous un(e) autre, la promesse d'un avenir radieux où vous seriez enfin populaire et où vous pourriez enfin vivre sans angoisse, ne serait-ce pas merveilleux?
Oui mais voilà, cela à un prix... vous pourriez risquer votre vie.
Aislyn est tellement paralysée par cette timidité, cette boule d'angoisse qui la fait parfois aller jusqu'au malaise, qui la contraint à vivre presque comme une recluse au point de n'avoir quasiment aucune vie sociale qu'elle ne réfléchit pas à deux fois à la proposition alléchante d'une vie sereine. Elle la jeune fille raisonnable, la scientifique, se laisse tenter par ce qui s'apparente à un pacte faustien dont elle ne mesure pas les conséquences. Malheureusement, Aislyn va payer le prix fort. Elle découvrira qu'elle n'est pas la seule à avoir succombé et que les effets secondaires peuvent avoir une issue fatale. Comment se sortir de cette spirale infernale?
Un roman qui se lit d'une traite, qui dérange, qui fait s'interroger. Il y a de l'amour, de l'amitié, de l'émotion, des dilemmes, des morts, de quoi vous malmener tout au long de votre lecture.
J'ai beaucoup aimé, et vous, vous laisserez-vous tenter?

Bonus: vous pouvez lire un extrait en CLIQUANT ICI

vendredi 13 juillet 2018

Le trésor de l'île sans nom de Gilles Abier

Date de parution : 03/05/2018
Éditeur : Poulpe fictions
ISBN : 978-2-37742-037-7
EAN : 9782377420377
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 199 pages
Poids : 0.34 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 21,0 cm × 1,7 cm
Prix: 9.95€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

Il existe une île sans nom, qui n'est répertoriée sur aucune carte et qui cache au fond de son volcan éteint le trésor d'une bande de pirates. Là vivent en secret les Coquins, des enfants que leurs parents flibustiers destinent à une vie respectable, loin des dangers de la piraterie. Cependant, quand un navire inconnu vient accoster en l'absence des adultes, les Coquins n'ont pas le choix : il leur faut prendre la relève et tout faire pour protéger leur île !

Dans une île sans nom, perdue au milieu de nulle part, vivent des enfants de pirates. leur vie est réglementée, et ils doivent redoubler d'imagination pour pimenter leur quotidien. Par exemple, ils n'hésitent pas à embêter Damoiselle Frégate qui veut leur apprendre les bonnes manières. Où alors même, ils s'aventurent  dans des lieux interdits comme l'endroit où sont entreposés tous les trésors ramenés par leurs parents... Cependant, un jour, leur quotidien est bouleversé par l'arrivée d'un navire inconnu. Le plan d'urgence est déclenché pour éloigner les opportuns mais rien ne semble pouvoir arrêter le navire. Quels dangers menacent l'île? Courage et sang froid seront de rigueur...

Une présentation soignée, une typographie aérée et confortable pour la lecture, des illustrations de qualité sont les premières atouts que je mettrai en avant. Il y a un travail éditorial très soigné, l'objet en tant que tel est très beau.
Le texte ensuite est une aventure où les lecteurs se régaleront de retrouver des enfants de pirates auxquels ils pourront s'identifier pour vivre une incroyable aventure. L'écriture est agréable et originale. Les personnages sont surprenants et le romans plein de rebondissements. Un très chouette moment de lecture!

jeudi 12 juillet 2018

Une fille comme elle de Marc Levy

Date de parution : 18/05/2018
Éditeur : Robert Laffont/Versilio
ISBN : 978-2-221-15786-2
EAN : 9782221157862
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 375 pages
Poids : 0.527 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 22,5 cm × 3,0 cm
Prix: 21.50€

Note: 17/20

Quatrième de couverture:

"Quelle distance nous sépare, un océan et deux continents ou huit étages ? Ne soyez pas blessant, vous croyez qu'une fille comme moi... Je n'ai jamais rencontré une femme comme vous. Vous disiez me connaître à peine. Il y a tellement de gens qui se ratent pour de mauvaises raisons. Quel risque y a-t-il à voler un peu de bonheur ?". A New York, sur la 5e Avenue, s'élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres... Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l'ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l'escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu'il est à la tête d'une immense fortune à Bombay... Et encore moins Chloé, l'habitante du dernier étage. Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer... dans la plus délicieuse des comédies new yorkaises !

Deepak est en charge de l'ascenseur du N°12, cinquième avenue à New-York. Il adore son métier, il bichonne sa machine et est aux petits soins pour chacun des habitants de l'immeuble. Il est l'un des rares détenteurs d'un savoir faire en perdition et entend bien faire perdurer son travail. Le soir, un collègue le relaie.
Dans cet immeuble se côtoient des personnalités variées mais celle qui touche le plus Deepak est Mlle Chloé. Cette jeune femme est en fauteuil mais elle est pugnace, tenace et ne s'en laisse pas compter. 
Un jour, Deepak voit sa vie bouleversée par l'arrivée de son neveu richissime, Sanji et un malheureux accident. La place de Deepak est menacée tout comme son précieux secret. 

Amour, secrets, mystères et bons sentiments sont au rendez-vous de ce roman "feel-good" parfait pour les vacances.
Je me suis régalée, impossible de lâcher cette lecture aussi addictive que diaboliquement efficace. L'écriture de Marc Levy fait mouche parce qu'il sait ce qui plait et comment le scénariser. Ainsi, on plonge volontiers la tête la première dans cette lecture. 
Je recommande... et en redemande!

Bonus, si vous souhaitez lire un extrait: CLIQUEZ ICI

mercredi 11 juillet 2018

Spill Zone tome 1 de Scott Westerfeld illustré par Alex Puvilland

Date de parution : 23/05/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-579-2
EAN : 9782369815792
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 211 pages
Poids : 0.645 Kg
Dimensions : 18,8 cm × 25,5 cm × 1,8 cm
Prix: 16€

Note: 16/20

Quatrième de couverture:

Une ambiance à la croisée de Walking dead et Je suis une légende. 

Il y a trois ans un événement a détruit la petite ville de Poughkeepsie, était-ce un accident changeant pour toujours la réalité de ses frontières ? La ville est devenue une zone à risque, contrôlée par le gouvernement où plus personne ne s’aventure car d’étranges phénomènes et dangers mortels guettent les curieux. Depuis cette fameuse nuit où tout a basculé, les parents d’Addison ont disparu, sa petite sœur Lexa est muette et communique avec son étrange poupée devenue animée. Addison décide de savoir ce qu’il s’est passé et pénètre clandestinement toujours plus loin dans la zone tout en respectant son propre code de survie. Elle y prend des photos qu’elle vend illégalement à une collectionneuse. A l’occasion d’une commande qu’elle ne peut refuser, Addison s’avancera encore plus loin dans le cœur de la no-go zone. Que découvrira-t-elle ?


Addison a vu sa vie basculer lorsque trois ans auparavant un phénomène étrange a frappé la ville où elle vivait. Depuis, cet endroit est devenu une zone à risque. Addison a fui et survécu avec sa petite sœur qui ne communique plus que par signes et qui parle par la pensée avec une poupée qu'elle traîne de partout. Pour subvenir à leurs besoins, Addison se rend parfois dans cette zone, bravant tous les interdits et franchissant tous les barrages, pour prendre des photos. Elle retrouve des créatures étranges ayant subit des modifications d'apparence et étant hautement dangereuses ainsi que des corps suspendus dans les airs tels des zombies. Difficiles de savoir si ces "personnes" sont encore réellement vivantes, mais les bruits qu'elles émettent sont terrifiants.
Un jour, Addison se voit proposer une mission un peu spéciale qui peut lui rapporter beaucoup d'argent, mais à force de jouer avec le feu, Addison ne risque-t-elle pas de perdre son âme? Qu'y a-t-il vraiment dans cette zone? 

Une BD écrite par le très talentueux Scott Westerfeld (auteur entre autre de l'excellent série: Uglies, Pretties etc.), je ne pouvais pas résister. Le sujet est intriguant, les personnages sont bons, il y a beaucoup de mystères qui entourent la zone: nucléaire, extraterrestres, autres? J'ai trouvé assez angoissant la relation de la petite sœur avec sa poupée qui est habitée par quelque chose dont on ignore l'origine. Ce premier volume pose les bases, installe l'atmosphère et le second répondra sûrement à toutes nos interrogations.
Si j'ai été absolument conquise par le texte, je le suis beaucoup moins en revanche des illustrations que j'aurais aimé beaucoup plus détaillées, plus précises. L'objet en lui-même n'est pas des plus engageant mais son contenu est vraiment bon et il me tarde vraiment de lire la suite.

mardi 10 juillet 2018

Plastique apocalypse d'Arthur Ténor

Date de parution : 21/06/2018
Éditeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-96935-09-3
EAN : 9791096935093
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 70 pages
Poids : 0.142 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 19,0 cm × 0,8 cm
Prix: 9.50€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

À l’origine, le Plastivorax était une formidable avancée en biotechnologie. Côté pile, on allait traiter sans résidu ni pollution tous les déchets en plastique de la Terre. Côté face, son inventeur empocherait des milliards de dollars. Mais c’était sans compter avec le petit détail qui tue. Une broutille que refusa de voir cet apprenti sorcier qui croyait tout maîtriser, jusqu’aux lois de la nature. Résultat : rien moins que la fin du monde – enfin… tel que nous le connaissons.

Le père d'Alexandre a fait une découverte majeure le "Plastivorax" une sorte de bactérie qui se nourrit de plastique. Une avancée majeure pour l'écologie. Enfin, c'est ce que tout le monde pense jusqu'à ce que le Plastivorax devient incontrôlable. La vie d'Alexandre et de ses proches va donc basculer. Cela va prendre une ampleur inattendue. Mais jusqu'où faudra-t-il fuir? N'y a-t-il aucun moyen de contenir le Plastivorax? 

Un court roman apocalyptique qui fait froid dans le dos...
Un roman qui propose au début une solution radicale contre le plastique mais pour éradiquer ledit plastique, un monstre encore plus polluant et vorace va se répandre. Alexandre qui avait une petite vie paisible se voit contraint de fuir. Le Plastivorax sonne le début du Chaos et la fin du monde tel qu'il le connaissait. Que peut-il bien ressortir de tout cela? La technologie oui, l'écologie oui, mais les excès non! Un court roman certes mais qui donne sans aucun doute matière à réflexion.
Idéal pour animer des débats en classe, à découvrir!

lundi 9 juillet 2018

Monsieur Fée de Morgane de Cadier illustré par Florian Pigé

Date de parution : 24/04/2018
Éditeur : Balivernes (Editions)
Collection : Calembredaines
ISBN : 978-2-35067-156-7
EAN : 9782350671567
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0.405 Kg
Dimensions : 24,5 cm × 24,5 cm × 0,8 cm
Prix: 13€

Note: 18/20


Quatrième de couverture:

Toutes les fées vivent dans la forêt. Chacune a un don et toutes sont différentes : il y a la Fée du Matin, la Fée des Bisous, la Fée du Courage... Et puis, il y a Monsieur Fée.

Il existe différentes fées dont les aptitudes sont clairement identifiables: il y a la fée des bisous, la fée des bobos... Et puis, il y a... Monsieur Fée.
Ce dernier ne sait pas trop à quoi il sert, il se cherche. Il décide un jour de quitter la forêt pour voir s'il est plus utile ailleurs. Un coup de baguette par là, un coup de baguette par ci et voilà que le monde se révèle sous un nouveau jour. Alors Monsieur Fée? Quel est votre don?

Un album poétique, tendre, efficace dont les illustrations sont aussi sympas qu'efficaces. J'aime beaucoup l'association Morgane de Cadier-Florian Pigé qui à chaque fois propose de jolis albums pour faire de beaux rêves. Ce pauvre Monsieur Fée qui a du mal à trouver sa place mais qui au final va jouer un rôle non négligeable. Chacun a un petit plus qui peut faire la différence et même parfois nous rendre indispensable. Un album plein d'optimisme et résolument positif. Idéal pour le coucher des enfants! A découvrir absolument! 

mardi 3 juillet 2018

L'échange de Rebecca Fleet

Date de parution : 07/06/2018
Éditeur : Robert Laffont
Collection : La Bête noire
ISBN : 978-2-221-21624-8
EAN : 9782221216248
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 330 pages
Poids : 0.444 Kg
Dimensions : 14,1 cm × 22,6 cm × 2,9 cm
Prix: 20€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

« Personne ne vit ainsi… à moins d’avoir quelque chose à cacher. » Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l’occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d’imaginer que quelqu’un puisse y habiter. Peu à peu, Caroline remarque des signes de vie, ou plutôt des signes de sa vie. Les fleurs dans la salle de bains, la musique dans le lecteur CD, tout cela peut paraître innocent aux yeux de son mari, mais pas aux siens. Manifestement, la personne chez qui ils logent connaît bien Caroline, ainsi que les secrets qu’elle aurait préféré garder enfouis. Et à présent, cette personne se trouve chez elle… 
Le premier roman explosif d’un nouveau talent du thriller, dans la lignée du Secret du mari de Liane Moriarty et du Couple d’à côté de Shari Lapena. 
« Du pur thriller domestique, plein de tension et de rebondissements. J’ai adoré ! » Lee Child

Caroline et Francis quitte leur appartement de Leeds pour découvrir une maison dans la banlieue de Londres. C'est la première fois qu'ils font un échange de cette sorte. Une fois sur place, Caroline ne sent pas à sa place, elle a l'impression d'être observée, tout est trop aseptisé, comme neuf. Plusieurs éléments la renvoient même à un passé qu'elle pensait enfoui. Qui peut bien être la mystérieuse personne derrière tout ça? Caroline est sûre d'une chose, cette personne n'est pas inconnue et pire que cela, elle se trouve chez elle à présent...

Un bon moment de lecture où les rebondissements sont, dans l'ensemble, assez efficaces. Si ce n'est pas le thriller le plus incroyable, ni original, que j'ai lu, j'ai cependant beaucoup aimé l'atmosphère qu'il dégage. Caroline et Francis sont un couple en reconstruction. Le lecteur découvre au fil des pages ce qu'ils ont enduré et comment ils se sont retrouvés dans cette maison. J'aurais aimé un suspens différent, plus alambiqué mais cela reste assez prenant et on a envie de connaître tous les détails de l'histoire. Je n'ai pas réussi à ressentir d'empathie pour Caroline qui reste un personnage assez froid. Francis est davantage complexe, il y aurait eu matière à creuser.