vendredi 23 décembre 2016

Kinoptik robots par Djeco

Référence Djeco-DJ05611
Marque Djeco
Âge recommandé De 5 à 8 ans
Dimensions boîte 32 x 34 x 4 cm Poids 1510 g
Prix entre 21€ et 25€

Avis de la famille:

Loulou de 8 ans et demi: 💚💚💚💚💚
Loulou de 5 ans et demi: 💙💙💙💙💙
Mon avis: 💜💜💜💜💜

Description:
Imaginez et donnez vie à des robots avec ce super coffret Kinoptik de la marque Djeco !

Contenu : 1 plateau, 2 fiches plastique, 58 pièces magnétiques. 

1)Jeu d'imagination : Imaginez des robots, des personnages farfelus, des véhicules futuristes et des villes fantasmagoriques... En assemblant de 1001 façons différentes les pièces de chaque coffret. 

2)Jeu de construction : Élaborez un mécanisme sur le plateau quadrillé. - Jeu d'animation : Découvrez à l'aide de la feuille rayée les mouvements magiques et surprenants.



En ouvrant la boîte, on découvre un livret d'explications, des pièces en carton épais, des feuilles striées et un support magnétique. 
Pas besoin de savoir lire, il suffit de se laisser guider par les dessins.

L'avis de mes enfants:

Le loulou de 5 ans et demi: 

C'est facile il y a plein de pièces. C'est magique quand on passe la feuille avec des rayures. C'est drôle parce que ça bouge. C'est beau, je trouve ça magnifique et je suis content d'avoir ce jeu. C'est mon jeu préféré, je l'aime! Il y a plein de robots et je peux en inventer, j'y arrive tout seul.

Le loulou de 8 ans et demi:

Il y a plein de choses à construire. J'adore quand ça bouge c'est magique. C'est original, ça sort de l'ordinaire, ce ne sont pas des constructions déjà vues. C'est fantastique. J'aime comme c'est fait, avec des pièces aimantées, ça tient en place le temps de tout faire, c'est très bien. Les couleurs sont chouettes. C'est un très bon jeu.

Mon avis de maman:

J'ai testé ce jeu que je trouve formidable tant par sa présentation de qualité (pièces épaisses, solides, design moderne, format idéal pour des mains d'enfants) que par son originalité. Ce n'est pas juste un jeu d'imagination ou de construction mais aussi d'illusions d'optique. Comme mes enfants, je trouve que cela donne un côté magique et surprenant qui change de tous les autres jouets que l'on peut trouver. Le résultat est toujours réussi et c'est génial!!!

jeudi 22 décembre 2016

Inquiète-toi pas Zazie de Marie-Renée Lavoie

Date de parution : 12/10/2016
Éditeur : Rageot
ISBN : 978-2-7002-5104-3
EAN : 9782700251043
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 224 pages
Poids : 0.29 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 21,0 cm × 1,8 cm
Prix: 12.90€

Note: 💜💜💜💜

Quatrième de couverture:

Québécoise de 13 ans, Zazie se sent diluée parmi ses petits frère et soeurs et croit subir des injustices permanentes. En plus, elle n'a même pas de cellulaire ! Par bonheur, sa meilleure amie Ophélie dite Off l'aide à affronter les entraînements de basket et le redoutable clan des Leggings. Dans sa bulle il y a aussi Palmo, le bel ado qui aime réparer des chars, des petits vieux qui aiment l'écouter lire, le chat Patate, la poutine et plein de Skittles !

On traverse l'Atlantique, direction le Québec pour faire connaissance avec une jeune fille aux mille couleurs: Zazie!
13 ans, aînée d'une fratrie de 5 enfants, elle qui rêve de calme et de sérénité a bien du mal à trouver sa place parmi tous ses frères et sœurs. Non, mais c'est vrai quoi, ses parents n'auraient pas pu faire moins d'enfants? Pleine de bonne volonté, Zazie dresse une liste des avantages et des inconvénients à avoir une famille hors norme. Peu à peu, cette introspection va lui ouvrir de nouvelles perspectives: une rencontre inattendue et bouleversante, une amie incroyable, une bonne dose d'humour et notre Zazie pourrait bien y trouver son compte... Alors Zazie, bien ou bien une famille comme la tienne?

Une lecture drôle et rafraîchissante!
Une héroïne à laquelle de nombreuses jeunes filles s'identifieront. Zazie est loin d'être parfaite mais elle sait se remettre en question et se laisser guider par son cœur! Grâce à son petit frère et à sa manie de fourrer son nez( et sa tête...) partout, Zazie va faire une rencontre qui va accélérer les battements de son cœur, du mystère, de l'amour, de l'humour et beaucoup d'amitié pour ce roman haut en couleurs et en saveurs.
Dépaysement garanti! J'adore, vivement la suite! 

Mon grand livre d'autocollants-Noël

Date de parution : 01/10/2016
Éditeur : Usborne
ISBN : 978-1-4749-1957-9
EAN : 9781474919579
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.507 Kg
Dimensions : 21,7 cm × 27,7 cm × 1,0 cm
Prix: 9.95€

Note de mon loulou de 5 ans et 1/2: 💚💚💚💚💚

Résumé:

Ce gros volume qui contient plus de 600 autocollants réunit trois livres disponibles également séparément : Noël, Le père Noël et Le marché de Noël. Les enfants auront plaisir à compléter les nombreuses scènes illustrées sur le thème de Noël. Un beau livre d'autocollants, à un excellent rapport qualité-prix. L'activité idéale pour occuper les enfants qui ne tiennent plus en place à la perspective de Noël.

 Puisque c'est mon loulou qui a travaillé sur ce recueil d'autocollants, je lui laisse l'espace libre pour me donner son avis:

C'était beau, c'est une histoire de Noël. Le Père Noël habite dedans, puis ensuite je décorais les sapins de Noël, je rajoutais des cadeaux, des sucres d'orge, et aussi, je rajoutais des chaussettes.
Il y a beaucoup d'autocollants, je collais super vite et j'ai fini. C'est un bon livre et en plus j'adore.
C'est facile, il y a plein de décors, de décorations, le Père Noël met des cadeaux.
Dans ce livre, il y a plein d'autocollants et je pourrais le montrer au Père Noël, j'ai fait plein d'efforts. Je ne voulais plus m'arrêter, parce que c'est joli et que je faisais comme je voulais. C'est tout.


J'aime beaucoup cette collection parce qu'il y a énormément d'autocollants, faciles à décoller, adapter aux petites mains. De nombreux décors permettent aux enfants de se laisser guider par leur imagination avec juste ce qu'il faut de cadres.
Les illustrations sont jolies et le résultat toujours réussi. Mon loulou ne voulait plus s'arrêter une fois lancé et ça c'est signe que ça plaît! Pour attendre Noël en s'amusant...



lundi 5 décembre 2016

Sept ans plus tard de Jean-Christophe Tixier

Date de parution : 21/09/2016
Editeur : Rageot
Collection : Heure noire
ISBN : 978-2-7002-5219-4
EAN : 9782700252194
Format : Poche
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 160 pages
Poids : 0.18 Kg
Dimensions : 12,8 cm × 18,6 cm × 1,1 cm
Prix: 7.90€

Note: 5/5 💚💚💚💚💚

Quatrième de couverture:

Pierre-Adrien, 17 ans, a accepté l'invitation de Pauline à une réunion d'anciens élèves de CM2. Il y retrouve avec curiosité quelques têtes sympathiques, leur institutrice attendrie, mais aussi Anthony qui faisait régner la terreur en classe et se vante d'être devenu un caïd. Au cours de la soirée, Anthony, de plus en plus incontrôlable et arrogant, semble décidé à gâcher la fête. Pourquoi Pauline l'a-t-elle invité ? s'interroge Pierre-Adrien. La nuit, où tout bascule, va le lui apprendre...

Pierre-Adrien est un adolescent discret. Sa passion, son exutoire: le dessin. Et plus particulièrement les caricatures pour lesquels il a un talent certain. Lorsque Pauline, une ancienne camarade de classe de CM2 le contacte pour l'inviter à une réunion d'anciens élèves, il est tout d'abord réticent. Le CM2 est pour lui une année terrible où il a subit des violences, des moqueries et se faisait racketter. Mais il se raisonne: c'était il y a sept ans, les gens changent. 
Il décide finalement de retourner sur les lieux de son enfance et d'affronter son passé.
Sur place, il déchante quelque peu. Anthony son bourreau n'a pas beaucoup évolué. Toujours dans la provoque, il continue de lancer des piques et de se mettre en avant. Sa présence promet de tout gâcher.
Pauline de son côté a une autre raison pour avoir organisé cette réunion d'anciens, une raison inavouable, qui risque bien de faire basculer un événement sympathique en un véritable cauchemar...
Qui sera la victime? Qui sera le coupable?

Un roman haletant, tendu, où le lecteur sent que tout peut basculer d'un instant à l'autre.
C'est un roman actuel, qui soulève de vraies interrogations sur le harcèlement à l'école, des dégâts que cela cause sur le long terme: peut-on vraiment se remettre des brimades et violences à répétition? Quels impacts psychologiques? etc. 
C'est un roman honnête qui montre tous les sentiments sans filtres mêmes les plus inavouables. 
J'ai adoré l'écriture de Jean-Christophe Tixier, affûtée et simple, en un mot: efficace!
Une excellente découverte, un support idéal pour en débattre en classe avec des collégiens! C'est un roman court (les ados apprécieront) et très complet, à lire absolument!

samedi 3 décembre 2016

Focus sur... les éditions Le Muscadier

 

Voilà bien longtemps que je n'avais mis une belle maison d'édition à l'honneur, il fallait donc y remédier. Voici un focus sur les éditions Le Muscadier.
Pour en savoir plus, j'ai demandé à Bruno Courtet, le directeur éditorial, de bien vouloir répondre à quelques questions. il a gentiment accepté, voici ses réponses:

1) Quand avez-vous créé votre maison d'édition?
Le premier titre publié par Le Muscadier est paru en janvier 2012 : il s'agissait d'un essai intitulé Altergouvernement – un livre qui regroupait 18 auteur.e.s d'horizons divers (parmi lesquels Michel et Monique Pinçon-Charlot, Paul Ariès, Susan George, Marc Dufumier, Jacques Testart, etc.) autour d'un programme citoyen dont l'ambition était de dessiner un paysage politique et social français plus juste et plus solidaire. La même année, nous avons lancé les premiers titres de la collection Choc des idées – qui propose des ouvrages de débat sur des thématiques sociétales diverses (le nucléaire, la vidéosurveillance, le cannabis, etc.) afin que chacun puisse se faire sa propre opinion. Puis, nous avons publié nos premiers titres engagés à destination des ados en 2013, avec des auteur.e.s comme Julia Billet, Michel Piquemal, Patrice Favaro ou, un peu plus tard, Florence Cadier. En 2015, nous avons lancé la collection Choc santé, qui propose des ouvrages sur des thématiques de santé publique (diabète, dépression, Alzheimer, AVC, etc.), publiée en partenariat avec l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Enfin, en 2016, nous avons lancé une nouvelle collection jeunesse, Rester vivant, dirigée par Christophe Léon, qui publie des romans et des nouvelles à destination de celles et ceux – à partir du collège ou du lycée – qui refusent l'asservissement des esprits.
2) Qu'est-ce qui vous distingue des autres éditeurs? Avez-vous une ligne éditoriale particulière ou bien fonctionnez-vous au coup de cœur?
Dès le départ, la ligne éditoriale du Muscadier était parfaitement claire : en plus de divertir leurs lecteurs, nous souhaitions que nos livres les invitent à réfléchir. À se poser des questions – sur eux, sur la société, sur les grands sujets de notre monde contemporain : l'écologie, la justice, l'égalité... toutes ces idées qui constituent le socle d'une certaine vision humaniste. Qu'il s'agisse d'essais, de romans, de nouvelles, ou même de livres pratiques, nous voulions des ouvrages pour apprendre à s'émanciper. À se prendre en main. À refuser le prémâché quotidien et le prêt-à-penser. Des livres pour s'arrêter. Pour prendre le temps de se poser – dans un monde où tout va trop vite. Des livres pour cultiver le bon sens, en somme.
Au Muscadier, nous avons fait nôtre la phrase d'Étienne de La Boétie dans son Discours de la servitude volontaire : «Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres.»
Le choix d'un arbre pour le nom de notre maison n'est d'ailleurs pas innocent. Un arbre, c'est d'abord une graine que l'on plante dans une terre fertile et qui pousse, croît, se déploie. Cette symbolique évoque tout naturellement notre volonté de semer dans l'esprit de nos lecteurs de petites graines (nos publications) qui les feront grandir. En outre, notre choix s'est porté sur le muscadier car son fruit est une épice aux saveurs très caractéristiques, et nous aimions l'idée que nos livres allaient épicer la vie de leurs lecteurs. En outre, c'est une épice qui peut rendre fou si l'on en abuse — une manière de rappeler que la frontière entre folie et raison est parfois très mince, et que les livres peuvent aider à prendre du recul par rapport à la folie de nos vies contemporaines...
3) A qui s'adresse vos ouvrages?
Nos livres s'adressent à celles et à ceux qui ont envie de faire bouger les lignes. Chaque ouvrage vise un triple objectif (commun à toutes nos parutions) : d'abord, que son lecteur prenne du plaisir à se l'approprier ; ensuite, qu'il soit prétexte, pour ce même lecteur, à se poser des questions auxquelles il n'a pas forcément été confronté auparavant, et qu'il lui fournisse des clés pour y apporter des réponses simples, saines et bienveillantes ; enfin, que chaque lecteur se dise, en refermant l'ouvrage, «maintenant, tout cela est plus clair pour moi, je vais agir concrètement pour que les choses aillent mieux et évoluent dans le bon sens
Le plaisir de la lecture reste évidemment un point essentiel pour nous – c'est pour cela que nous mettons un soin tout particulier dans le choix des textes littéraires ou dans la vulgarisation des textes scientifiques, médicaux ou sociologiques que nous publions, mais aussi dans la création de nos maquettes. En outre, ce plaisir doit se retrouver tant dans la forme papier du livre (l'importance d'avoir un bel objet) que dans sa forme numérique (aimer lire sur écran ne signifie pas pour autant que l'on soit insensible à l'aspect formel d'un texte) – c'est pourquoi nous mettons autant de soin à réaliser l'une que l'autre.
Le Muscadier se définit comme un éditeur engagé. Aussi ses publications ont-elles vocation à ébranler les certitudes de leurs lecteurs. À titiller leur confort intellectuel. À les sortir de leur conformisme social. C'est-à-dire à déplacer leur distance focale vis-à-vis d'eux-mêmes, des autres et du monde dans lequel ils vivent. Et cela tout au long de la vie. Dès 10 ans – et plus spécialement à l'adolescence, entre 12 et 16 ans, un âge où se construisent et s'affirment les personnalités, le rapport aux autres, et beaucoup d'autres choses –, les jeunes trouveront, dans nos collections Place du marché et Rester vivant, une invitation à s'ouvrir au monde, à parcourir celui-ci, à découvrir d'autres façons de penser, de vivre, d'autres réalités que celles de leur vie quotidienne. D'autres virtualités aussi que celles de leurs jeux vidéo – car le monde réel est parfois pire que tout ce que les scénaristes de Call of Duty peuvent imaginer. Aucun tabou chez nous : nous partons du principe que tous les sujets peuvent être abordés – le racisme, le travail des enfants, la guerre, la violence sous toutes ses formes (psychologique et physique, vis-à-vis des minorités, des handicapés, des animaux, etc.), l'homosexualité, l'égalité homme-femme, l'esclavage moderne... et même des thématiques que l'on n'a pas forcément l'habitude de rencontrer en littérature jeunesse : l'économie et la finance, le suicide, la politique, la religion, etc. Ce qui compte, c'est que la façon dont ces sujets sont abordés soit adaptée au public auquel s'adressent les ouvrages – et qu'on ne les aborde pas gratuitement ou par voyeurisme, mais bien pour inspirer une réaction, une réflexion. Les moins jeunes, quant à eux, trouveront au Muscadier matière à échafauder des réponses à l'épineuse question suivante : «quelle société voulons-nous construire pour demain ?». Nos livres s'aventurent en effet sur de nombreux terrains sociétaux – des défis énergétiques et écologiques à l'athéisme, en passant par la cause animale, les enjeux de la mondialisation, les extrémismes, et même des thèmes en apparence plus badins comme la gastronomie ou les réseaux sociaux. Enfin, s'il est important de prendre soin de son esprit, il n'est pas moins crucial, à tous les âges de la vie, de prendre soin de son corps, et d'être capable de gérer au mieux sa santé et celle de ses proches. Aussi, jeunes et moins jeunes trouveront dans les livres de notre collection Choc santé des informations médicales parfaitement à jour, ainsi que de nombreux conseils pour éviter les soucis lorsque c'est possible, et pour réagir au mieux lorsque ceux-ci surviennent.
L'important, dans tout cela, c'est que nos lecteurs trouvent dans les livres que nous publions des outils (de réflexion, d'action) pour devenir des citoyens à part entière. Des citoyens capables de penser par eux-mêmes, de désobéir et d'alerter quand il le faut. De prendre les bonnes décisions pour eux-mêmes, pour leurs proches et pour la planète. Des personnes empathiques, ouvertes à l'autre et qui prônent le vivre-ensemble plutôt que l'individualisme. Des humanistes doués d'une conscience éclairée, qui refusent les formatages médiatiques, politiques et religieux.
4) Espace de libre expression, vous pouvez parler de ce que vous voulez (actus, prochaines parutions, salons, coup de cœur, coup de gueule etc)
Pour moi, le métier d'éditeur est l'un des plus fantastiques qui soit. Je le pratique avec autant de plaisir aujourd'hui qu'à mes débuts, il y a 20 ans. Ce n'est pas toujours facile – rien qui vaille la peine n'est d'ailleurs réellement facile dans la vie –, mais c'est toujours la même excitation à chaque fois qu'un livre sort de chez l'imprimeur et que je le tiens pour la première fois dans mes mains. Un petit peu comme si je tenais un nouveau-né (et je sais de quoi je parle car j'ai quatre enfants !). C'est un métier de création – à chaque nouvelle parution, c'est comme si je créais une nouvelle vie, un être nouveau qui s'apprête à mener sa propre existence. Ce sont souvent les auteurs qui parlent ainsi de leurs livres, mais je crois bien que l'éditeur ressent des sensations très similaires. Et c'est tellement euphorisant de se dire qu'on permet de distribuer du plaisir, et de diffuser des idées – qu'auraient été Zola, Flaubert ou Maupassant sans Charpentier ? et Diderot et D'Alembert auraient-ils publié leur Encyclopédie sans Le Breton ?
Mon ambition pour le Muscadier est déjà de pérenniser sa production – c'est un combat de tous les jours de stabiliser la trésorerie d'une petite maison indépendante, qui passe notamment par une recherche quasi permanente d'optimisation de la diffusion (car les solutions classiques fonctionnent mal, hélas). Cela passe par un renforcement de notre présence dans le domaine de la littérature jeunesse – avec toujours cette spécificité engagée – et dans celui de la vulgarisation médicale. De ce côté-là, les choses se présentent bien : avec Christophe Léon, nous avons de nombreux beaux projets pour notre collection Rester vivant – le programme de parution de l'année 2017 est désormais bouclé (avec d'incroyables auteur.e.s et de non moins magnifiques textes), et nous travaillons actuellement sur les ouvrages de 2018 ; il en va de même avec mon partenaire l'Inserm, avec lequel nous aborderons en 2017 des problématiques de santé qui concernent beaucoup de nos concitoyens – l'alcool, les virus, les tests génétiques, les polluants et, je l'espère, les nouvelles thérapies des cancers. Un beau programme en perspective, donc.
En outre, nous lançons, dans les tout prochains jours, une expérience originale consistant à investir les pharmacies pour y diffuser nos ouvrages de santé publique. Une opération que nous menons dans un premier temps à l'échelle de la Réunion – grâce à un partenariat exclusif avec une société de distribution locale –, et que nous comptons élargir à l'ensemble du territoire national si l'expérience s'avère concluante.
Enfin, si vous souhaitez nous rencontrer, feuilleter nos ouvrages jeunesse et... faire une cure de bon sens, n'hésitez pas à venir nous rendre visite sur notre stand (B7A) au prochain Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, qui se tiendra du 29 novembre et 6 décembre 2016. Nous vous y accueillerons avec grand plaisir.
J'espère que ce focus vous aura donné l'envie de découvrir les livres de cette maison d'édition engagée qui se bat pour l'esprit libre. Très prochainement, je vous présenterai des titres de la collection jeunesse RESTER VIVANT.
Un énorme MERCI à Bruno Courtet d'avoir pris le temps de répondre à mes questions. 

dimanche 27 novembre 2016

Une maison à hanter de Morgane de Cadier illustré par Florian Pigé

Date de parution : 08/11/2016
Éditeur : Balivernes (Éditions)
Collection : Calembredaines
ISBN : 978-2-35067-130-7
EAN : 9782350671307
Format : Album
Présentation : Relié
Poids : 0.379 Kg
Dimensions : 24,0 cm × 24,0 cm × 0,7 cm
Prix:13€

Note: 5/5 💙💙💙💙💙

Quatrième de couverture:

Petit fantôme a grandi et a aujourd'hui mille ans ! Il est temps pour lui de trouver sa propre maison. Hélas, aucune ne convient. C'est alors qu'il rencontre Nathan…

Tout simplement craquant!!!


Une maison à hanter c'est l'histoire de Petit fantôme qui vient de souffler sa millième bougie. Il est temps pour lui de trouver sa propre maison.
Cependant, trouver LA bonne maison à hanter se révèle une tâche beaucoup plus difficile que prévu. En effet, il n'effraie personne. Mais sa rencontre avec Nathan, un petit garçon, va lui ouvrir de nouvelles perspectives. Quand l'amitié s'en mêle, il est plus facile de trouver des solutions... surprenantes...

Si l'histoire est mignonne et sympathique, cet album doit sa force au joli travail de Florian Pigé.
Il a su donner à Petit fantôme une "bouille" à croquer. Un fantôme plus à câliner qu'à redouter.
C'est un très joli album de qualité au format carré que petits comme grands apprécieront de feuilleter.
Très belle découverte!!!

samedi 19 novembre 2016

Famille à l'essai.COM tome 1: L'oncle Joseph de Vincent Cordonnier

Date de parution : 07/10/2016
Éditeur : Magnard Jeunesse
ISBN : 978-2-210-96252-1
EAN : 9782210962521
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 160 pages
Poids : 0.205 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 21,5 cm × 1,3 cm
Prix: 11.90€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:


Coquelicot Ploum, dite Coki, a perdu tragiquement ses parents dans un accident d'avion. Pour unique famille, elle n'a plus qu'un vieil oncle, Joseph, inconnu au bataillon. Après un sinistre séjour dans un foyer d'accueil, la juge qui suit son dossier décide de la placer chez Joseph. Passionné par son travail d'ethnologue, le bonhomme, vieux célibataire bougon, n'a aucune idée de la façon de s'occuper de sa petite-nièce… La cohabitation s'annonce compliquée ! Pour avancer dans la vie, Coki peut seulement compter sur les préceptes de son aïeul, le colonel Isidore Ploum ; son doudou-chaussette Pépita, qui lui apporte du réconfort ; et ses échanges sur internet avec sa meilleure amie, Bernadette, partie vivre à Hong Kong.

Coquelicot Ploum a des parents qui voyagent beaucoup pour leur travail. Malheureusement un jour ils ont un accident d'avion et la petite Coki se retrouve orpheline.
A onze ans, elle va devoir apprendre à vivre autrement. Placée dans un foyer d'accueil dans un premier temps, la juge Farçon décide qu'elle ira vivre chez son vieil oncle Joseph qu'elle ne connait pas. Malgré les échanges sur internet avec sa meilleure amie, qui vit à Hong-Kong, Bernadette, dite Nadette, Coki peine à trouver un quelconque réconfort.
Son doudou-chaussette Pépita et les préceptes de son aïeul le colonel Isidore Ploum lui redonne un peu de force mais la cohabitation avec cet oncle très particulier, à la mémoire sélective et aux habitudes de vieux célibataire endurci, promet d'être d'animée.
Arriveront-ils à s'entendre? Coki est-elle vraiment à sa place chez l'oncle Joseph?

Un roman vraiment chouette à lire même si le sujet de départ est triste, ce n'est pas du tout une lecture déprimante loin de là.
Coquelicot Ploum est très attachante. Son côté débrouillard et malicieux, en font une héroïne singulière que l'on a plaisir à suivre et dont on voudrait qu'elle connaisse un dénouement heureux. L'oncle Joseph est aussi un personnage intéressant. A travers le regard de Coki, on perçoit tous les différents côtés de sa personnalité atypique et malgré tous ses défauts, il se révèle beaucoup plus attentif au bien être de sa nièce que l'on aurait pu le croire.
Et que dire de cette juge pour le moins détonante...
L'ensemble histoire plus ces personnages forme un roman à la fois original, émouvant et détonant.
C'est bien écrit, il n'y a pas de sensiblerie, tout est bien dosé. on est plus proche de la comédie malgré le sujet de base, tout cela grâce à de bonnes idées et une touche de modernité. 
Les illustrations qui parsèment le livre sont signées Zelda Zonk, elles égayent l'ensemble et apportent un vrai plus.
VIVEMENT LE TOME 2.
Et puisque l'on parle du tome 2, il y a un super concours lancé pour trouver la famille idéale de Coki.
Rendez-vous sur www.famillealessai.com pour voter et tenter de gagner un super prix.


mercredi 16 novembre 2016

Trois petits contes de Solotareff et Illustré par Nadja

Date de parution : 02/11/2016
Éditeur : Ecole des Loisirs (L')
Collection : Mouche
ISBN : 978-2-211-23101-5
EAN : 9782211231015
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 110 pages
Poids : 0.282 Kg
Dimensions : 15,0 cm × 23,0 cm × 1,4 cm
Prix: 14.80€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Saviez-vous que le Père Noël avait un frère jumeau qui n'était pas vraiment un cadeau?
Connaissez-vous le voleur de jouets, qui sévit la nuit dans les chambres d'enfants, et kidnappe des souriceaux pour les obliger à faire son affreuse besogne?
Savez-vous qu'un chien peut se mettre à perler si on le traite avec injustice?

Si vous voulez connaître en détail ces histoires secrètes- véridiques-, il ne vous reste plus qu'à ouvrir ce livre!

Voici trois petits contes à lire en famille ou le soir avant de se coucher pour les lecteurs en herbe.

Conte n°1: On apprend que le Père Noël est né dans une famille pauvre, qu'il avait dès le plus jeune âge le cœur sur la main et l'envie de faire plaisir à son prochain contrairement à son jumeau qui est égoïste et méchant. Que c'est ce trait de caractère qui l'a conduit à devenir le Père Noël et son frère à devenir? (c'est ce que vous allez découvrir)
Conte n°2: Un jeune souriceau perdu dans un parc se fait kidnappé par un vilain rat voleur de jouet. Pourra-t-il s'échapper et retrouver ses parents? 
Conte n°3: Un jeune garçon veut un chien. Il finit par l'avoir mais il se montre tellement odieux que celui-ci décide de lui donner du fil à retordre, en même temps qu'une bonne leçon.

Une jolie découverte. 3 petits contes agréables qui raviront les petits comme les grands. Les illustrations de Nadja, à la fois naïves et traditionnelles, ont des couleurs chaudes. Les personnages sont un peu déroutants, on ne sait pas trop si ce sont des canards, des oiseaux et du coup cela apporte une touche d'originalité à l'ensemble.
Ce sont des contes qui s'adressent à des lecteurs de 7/8 ans mais qui peuvent être appréciés en lecture offerte dès 5/6 ans.

mardi 15 novembre 2016

Mon grand livre de quêtes fantastiques par Andy Dixon et Nick Harris (Illustrateur), Simone Boni (Illustrateur), Muriel de Grey (Traducteur)

Date de parution : 27/10/2016
Éditeur : Usborne
ISBN : 978-1-4749-1653-0
EAN : 9781474916530
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 127 pages
Poids : 1.003 Kg
Dimensions : 23,7 cm × 31,3 cm × 2,0 cm
Prix: 16.95€

Note de la maman: 5/5 
Note du grand de 8 ans et demi: 5/5 💙💙💙💙💙

Quatrième de couverture:


Dans ce livre, t'attendent quatre aventures mouvementées - des quêtes périlleuses qui te demanderont du courage, de la ruse et des yeux de lynx. Magnifiquement illustré, chaque scène contient une foule d'énigmes à résoudre, d'objets à trouver et de personnages extraordinaires à vaincre.

Sauras-tu...
...survivre dans la tanière du dragon
et vaincre le méchant sorcier dans La Quête du dragon?
... faire échec à la puissante fée Morgane dans La Quête des chevaliers?
... sauver le roi et récupérer son épée magique dans La Quête de l'épée?
...contrecarrer le plan des Gredins sidéraux dans La Quête de l'étoile?

Commençons par l'avis de mon grand:

Je l'ai beaucoup aimé parce qu'il y avait beaucoup de choses à faire: des énigmes, des objets à trouver. C'est un livre dont je suis le héros, je dois accomplir plusieurs missions. On a besoin d'imaginer c'est facile mais parfois il faut bien regarder. C'est un livre pour les grands parce qu'il y a beaucoup de choses à lire, il faut être attentifs, les créatures sont imaginaires. Les dessins sont très bien faits, c'était vraiment comme si on était à l'intérieur. Parfois on doit sauver un chevalier enfermé dans une cage gardée par un dragon ou encore dans l'eau avec des créatures bizarres et énormes. On est vraiment dans un autre monde, comme au Moyen-Âge. 

Mon avis:

C'est un très bel objet qui interpelle avant tout pour sa présentation. 
Les couleurs sont vives et saturées, les illustrations sont magnifiques. 
C'est un ouvrage très riche en détails et varié en contenu: jeux de cherche et trouve, labyrinthes, devinettes. C'est un livre dont on est le héros: un livre qui s'adresse à l'enfant en en faisant un personnage à part entière. Interactif, l'enfant peut réussir mais aussi échouer dans sa mission. Cela convient à partir du CE2 (8-9 ans)et ira facilement jusqu'à 10-11 ans.
Quatre aventures, quatre univers, quatre fois plus de jeux. 
J'adore ce genre de livre qui permet à l'enfant de s'amuser et de lire en même temps. C'est une super idée pour ceux qui veulent que leurs enfants décrochent des écrans et lisent davantage. 
Ces livres-jeux sont des tremplins pour d'autres lectures et sont une vraie bonne idée cadeau.

lundi 14 novembre 2016

Anita mène l'enquête: Le parapluie à fleurs de Norma Huidobro

Date de parution : 26/10/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Neuf en poche
ISBN : 978-2-211-22747-6
EAN : 9782211227476
Format : Poche
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 102 pages
Poids : 0.172 Kg
Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 0,8 cm
Prix: 9€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Dans le quartier de Barracas tout le monde croit que le vol du parapluie, même s'il s'agit d'un beau parapluie, n'a aucun sens. Personne n'a fait le lien entre cette disparition et les événements étranges qui se sont produits ces derniers jours. Jusqu'à ce qu'Anita, avec l'aide de Matias, se décide à mener l'enquête : que s'est-il passé dans la galerie d'art ? Qui a essayé d'entrer dans la maison de Marta ? Pourquoi Beatriz est-elle suivie ? Anita Demare est curieuse, déterminée, intelligente et …elle a surtout l'habitude de se mêler de ce qui ne la regarde pas. Elle vit avec sa grand-mère dans le quartier de Barracas à Buenos Aires. Anita aime les vacances, le chocolat et faire du vélo avec son meilleur ami, Matias. Mais ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est résoudre des mystères.

Anita est une fillette curieuse et fan de romans policiers. Lorsque Beatriz se fait voler son parapluie, elle décide d'enquêter pour savoir qui a bien pu commettre ce méfait. Aider de son ami Matias, elle découvre très rapidement que cette affaire est loin d'être aussi simple qu'il n'y paraît.
Mais dans quelle galère s'est embarqué notre duo de choc?

Une enquête sympathique, mené tambour battants par deux petits Hercule Poireau en herbe (enfin surtout Anita qui cherche et trouve secondée par un Mathias prêt à plonger la tête la première pour aider son amie).
C'est un roman bien écrit, une vraie enquête avec un vrai suspense et un surprenant dénouement,  les lecteurs en herbe y trouveront leur compte. Une bonne "initiation" au genre policier.

dimanche 13 novembre 2016

Outliers tome 1: Les anomalies de Kimberly McCreight

Date de parution : 20/10/2016
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-19078-4
EAN : 9782221190784
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 382 pages
Poids : 0.47
Kg Dimensions : 13,6 cm × 21,5 cm × 3,5 cm
Prix: 17.90€

Note: 3.5/5

Quatrième de couverture:


Tout commence par un texto : Wylie, stp, j'ai besoin de ton aide. Cassie a disparu et ses SMS laissent craindre le pire : qu'est-elle partie faire dans les forêts denses du Maine ? A-t-elle été kidnappée ? Est-elle en danger de mort ? Aidée de Jasper, petit ami de Cassie, Wylie surmonte son agoraphobie pour aller à sa recherche. Mais son mauvais pressentiment se fait de plus en plus insistant : et si de bien plus noirs secrets se cachaient derrière la disparition de Cassie ? Des secrets à même de bouleverser l'équilibre du monde ?

Wylie n'est pas une adolescente comme les autres. 
Elle passe sa vie à cogiter, à analyser, à réfléchir sur tout. Elle est plus angoissée que la normale. 
Depuis le décès de sa mère, sa vie est devenue un enfer, plus personne pour la motiver, lui changer les idées, l'aimer comme elle est.
Son frère jumeau Gideon, semble hermétique à la moindre émotion, c'est antithèse absolue de Wylie.
Quant à son père... bah, c'est un scientifique qui passe plus de temps le nez dans ses recherches qu'avec ses enfants.
Mais Wylie s'enfonce dans sa paranoïa, ses phobies. Agoraphobe, elle ne peut désormais plus faire un pas hors de chez elle. Si cette situation dépasse son père, rien ne semble pouvoir l'aider à aller mieux.
Un jour, Karen, la mère de son ex-meilleure amie, Cassie, débarque chez eux à l'improviste. Sa fille a disparu et elle s'inquiète pour elle.
Wylie qui n'a pas eu de nouvelles depuis plusieurs semaines, se rappelle que Cassie menait une vie dissolue et que cette disparition n'est pas tant surprenante que ça.
Lorsqu'elle reçoit un sms de Cassie, prouvant que cette dernière est vraiment en danger, Wylie met de côté sa rancœur et va tout faire pour l'aider.
Flanquée de Jasper, le petit ami de Cassie, venu la rejoindre pour la conduire (Wylie n'ayant pas le permis), Wylie va devoir trouver la force de sortir de chez elle pour se lancée dans un périple dont nul ne connaît l'issue.
Ce qu'elle va découvrir risque bien de bouleverser sa vie à tout jamais...

Un premier opus un peu en demi-teinte pour moi.
Si j'ai beaucoup aimé la première partie, le personnage de Wylie, ses interrogations, ses failles, le road trip, peu à peu la deuxième partie devient confuse, des longueurs apparaissent. L'idée est intéressante mais pas assez claire et aboutie, selon mes attentes. J'ai eu un peu de mal à voir où l'auteure voulait nous emmener et certains choix sont discutables. Cassie reste très énigmatique, les découvertes se rapportant aux Anomalies méritent d'être plus creusées.
Je lirai cependant la suite car j'ai été tenue en haleine jusqu'au bout, j'ai envie de savoir ce qu'il va advenir de Wylie, comment les révélations faites vont avoir un impact sur la suite, ce que va devenir Jasper, quel rôle Gideon va jouer (en espérant qu'il en ai un car sinon pourquoi en avoir fait un personnage).
Quelques bons éléments, un peu de confusion, vivement le tome 2 pour démêler tout cela.
D'autant que Outliers sera bientôt adapté au cinéma par Lionsgate (Hunger games, Twilight), de quoi m'intriguer davantage...

vendredi 11 novembre 2016

Sauveur et fils saison 2 de Marie-Aude Murail

Date de parution : 09/11/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-23086-5
EAN : 9782211230865
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 313 pages
Poids : 0.44 Kg
Dimensions : 14,9 cm × 21,7 cm × 2,5 cm
Prix: 17€

Note: 5+++/5 TOUT SIMPLEMENT MAGNIFIQUE!!!

Pour lire la chronique de la saison 1, cliquez ICI

Présentation:

Côté jardin, Sauveur mène sa vie avec son fils Lazare, 9 ans et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise et ses deux enfants. Côté ville, Sauveur reçoit ses patients : Ella, qui se travestit en garçon, Blandine, qui se shoote aux bonbons, Samuel, qui ne se lave plus, etc. Mais n'oublions pas pour autant les autres espèces animales dans cette saison 2. Vivent les hamsters, les ouistitis, et en guest-star : Pépé le putois !

Si côté VP (comprenez vie privée), Sauveur tente de construire une famille avec Louise et ses deux enfants, côté vie professionnelle, les patients ne sont pas de tout repos non plus: on retrouve Ella, la jeune demoiselle qui se rêve en Eliot et qui doit affronter les relations de plus en plus tendues avec les filles de son collège; Blandine qui trouve un refuge dans les paquets de bonbons pour adoucir son quotidien qui est bien loin d'être sucré et de nombreux autres personnages des plus... déstabilisant.
Sauveur, avec sa bienveillance et son empathie naturelle, va une fois de plus devoir s'armer de patience afin de trouver les bons mots pour combattre les maux. 
Il sera question d'amour, de confiance, de jalousie, de découvertes, de surprises mais aussi de déconvenues, de retournements de situation et de naissance.
Une nouvelle saison riche en rebondissements qui n'est pas de tout repos. N'est-ce pas, Sauveur?

Une suite aussi merveilleuse que la première. Une fois de plus, Marie-Aude Murail, la fée des mots, nous transporte. Elle sème des petites graines de toutes les saveurs et de toutes les couleurs qui peu à peu germent sous nos yeux et nous enserrent le cœur. 
J'ai été captive du début à la fin. Chaque mot, chaque intention, chaque personnage, chaque souffle, chaque apnée, tous les virages, le pouls s'accélère, le cœur palpite. C'est une lecture riche en émotions, en enseignements, en rebondissements, j'ai bien peur de ce que réserve la saison 3 car plusieurs indices, quelques dates, quelques références me font retenir mon souffle quant à certains personnages auxquels je me suis (et certainement vous aussi) très attachée.
Une fois de plus, aucun jugement, aucun mauvais esprit. Les sujets abordés (famille recomposée, homoparentalité, quête d'identité, jalousie, suicide, traumatismes divers etc.) le sont avec beaucoup de recul. Le lecteur découvre comme Sauveur les différentes situations des patients. Il ne faut à aucun moment que le lien se rompe, il faut trouver les bons mots, le bon équilibre pour que chacun s'exprime et trouve ses réponses. 
C'est beau, touchant et émouvant.
Toujours cette belle amitié entre Lazare et Paul, le déroutant Gabin, qui se cramponne à cette famille hors norme et les cochons d'Inde, évidemment...
C'est une lecture comme je les affectionne, de celles dont on voudrait qu'elles ne s'arrêtent jamais. 
Merci Marie-Aude Murail d'écrire ainsi, de parler à nos âmes, de bouleverser à chaque fois mon cœur. Merci d'être "Sauveur", si humaine et si touchante. Merci d'élever la littérature jeunesse à ce niveau. 
Un roman plein d'amour que l'on reçoit, que l'on savoure et protège comme un précieux trésor.
Une lecture UNIQUE!

mercredi 9 novembre 2016

Spectaculaires dinosaures de Steve Brusatte et Daniel Chester

Date de parution : 26/10/2016
Éditeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-8047-2
EAN : 9782745980472
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 80 pages
Poids : 0.848 Kg
Dimensions : 29,7 cm × 30,0 cm × 1,0 cm
Prix: 14.90€

Note de la maman: 4/5
Note du loulou de 5 ans et demi (fan de dinosaures): 5/5

Un très bel album-documentaire!!!

Aujourd'hui, c'est mon deuxième loulou qui s'exprime. Dès que j'ai eu l'ouvrage, il se l'est approprié. Cet album serait le sien et pas de discussion possible, il est tombé sous le charme.
Il faut dire que c'est un bel ouvrage qui a de nombreux atouts.

L'avis du loulou:


Il est très grand et surtout il y a des dinosaures qui mangent d'autres dinosaures, ils se promènent, mangent des arbres, des feuilles. J'apprends que les dinosaures se battent, ils chassent. Il y a beaucoup de dinosaures, des grands, des petits, il y en a qui vont dans l'eau. Il y a des dinosaures qui ressemblent à des poissons, des dinosaures qui sont féroces.


Les dessins c'est super bien parce qu'en fait il y a des écritures, les dessins font peur et j'adore. Il y a des œufs de dinosaures, des squelettes et je l'aime c'est tout.

Mon avis:

J'ai trouvé que l'objet était très beau. Plutôt grand, de belle facture, qualité de papier intéressante, le papier est assez épais. Le rendu est mat, les illustrations sont modernes, différentes de ce que l'on voit habituellement. C'est un album-documentaire qui ne fait pas enfantin et qui peut aisément correspondre à des grands de plus de 6 ans.
On apprend beaucoup de choses sur les dinosaures. 
Une belle découverte!

mardi 8 novembre 2016

La cité secrète de C.J Daugherty et Carina Rozenfeld

Date de parution : 20/10/2016
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-19026-5
EAN : 9782221190265
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 432 pages
Poids : 0.426 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 3,1 cm
Prix: 18.95€

Note: 4/5

Pour lire la chronique du premier tome, cliquez ICI

Quatrième de couverture:

Au sein des murs fortifiés du Saint Wilfred's College d'Oxford et entourés d'alchimistes qui ont pour mission de les protéger à tout prix, Taylor et Sacha sont à l'abri des forces obscures... Pour l'instant. Mais l'horloge tourne. Dans sept petits jours, Sacha fêtera ses dix-huit ans, et la malédiction ancestrale qui jusqu'alors le rendait invincible va le tuer, déchaînant sur le monde des cohortes démoniaques. Il n'existe qu'un moyen d'empêcher cela : Taylor et Sacha doivent se rendre au cœur de la Cité médiévale de Carcassonne, là où la malédiction a été proférée, et y affronter les démons. Le voyage sera extrêmement périlleux. Et des créatures monstrueuses les attendent de pied ferme. Mais à mesure que les forces obscures descendent sur Oxford, leur marge de manœuvre se réduit à un choix simple : affronter leurs pires cauchemars, ou perdre ce qu'ils ont de plus cher.

Une suite haletante et trépidante à souhait...

Après avoir rejoint le Saint Wilfred's College d'Oxford, Taylor commence son entrainement pour maîtriser son "pouvoir". Elle qui s'était brillamment débarrassée d'ennemis très puissants lors de son escapade à Paris, peine à faire ce que lui demande Louisa, sa camarade référente. Sacah de son côté essaye de trouver un texte qui lui permettrait de conjurer la malédiction qui le condamne à une mort prochaine même si ses chances sont quasi inexistantes.
Très vite, un ennemi puissant attaque le collège et d'inquiétantes créatures que rien ne semble pouvoir vaincre apparaissent. 
Comment vaincre l'ennemi alors que ses forces sont incroyables et que rien ne semble pouvoir l'atteindre? Taylor a-t-elle entre ses mains le pouvoir de sauver Sacha?

Un roman vraiment agréable à lire et qui tient toutes ses promesses. On voyage, on tremble et quand tout espoir s'envole, une lueur d'espoir apparaît. Une belle association d'écritures qui atteint un tel niveau de complicité qu'il est difficile de savoir qui écrit quoi. C.J Daugherty et Carina Rozenfeld se sont bien trouvées et leurs univers se mélangent parfaitement.
Les personnages sont attachants, le sujet original et les méchants vraiment méchants!
Une très bonne lecture!

samedi 5 novembre 2016

Oups, j'ai avalé Cornebidouille de Pierre Bertrand et Magali Bonniol

Date de parution : 02/11/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-23072-8
EAN : 9782211230728
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 32 pages
Poids : 0.446 Kg
Dimensions : 25,0 cm × 30,6 cm × 0,9 cm
Prix: 12.20€

Note de la maman: 5/5 
Note de mon grand: 5/5
Note de mon petit: 5/5

Pitch:

Dans un épisode précédent, Cornebidouille et son double Cornebidouille avaient échoué dans la poubelle, comme de vieux déchets vaincus. Décidées à se venger, elles se réunissent, forment un grain de poussière et hop ! grimpent sur la tête du petit Pierre… puis dans son gosier. Le malheureux enfant ensorcelé se met à parler très bizarrement. Il traite le docteur venu le soigner de « Prout de chamois »… Oh là là, au secours, danger ! Heureusement, petit Pierre a plus d'un tour dans son sac. Ce n'est pas encore cette fois que Cornebidouille gagnera !

Quand j'ai eu l'album entre les mains, je l'ai confié à mon grand pour qu'il le lise à son petit frère. Les deux loulous ne tenaient pas en place. Enfin, un autre Cornebidouille!!!!
Si vous les aviez vus les deux zouzous! Et ça rigole et ça glousse! Voici leurs avis en direct, dictés par leurs soins et sans retouche de ma part.

Le grand (8 ans et demi):

J'adore Cornebidouille. Là c'est trop rigolo maman parce Pierre la mange. Bahhhhh. Et tu as vu, elle grossit et moi j'ai cru que le ventre de Pierre allait explosé. Et puis, il disent plein de bêtises. J'adore tout. Les dessins sont rigolos et l'histoire est trop bien. C'est facile à lire et puis elle n'est vraiment pas belle Cornebidouille. J'aime trop trop trop!

Le petit (5 ans 1/2):

Moi j'aime bien parce qu'ils disent des gros mots comme "gros tas de caca", "tête de gondole". Pierre fait des bêtises et puis il mange Cornebidouille qui devient grosses comme ça (il ouvre grand ses bras) et puis tu sais il dit des trucs bizarres quand il mange Cornebidouille. Moi 'ai un gros ventre je mange Cornebidouille mais je n'ai même pas peur (et là il rigole, c'est leffet Cornebidouille) tu dis dans ta chronique que j'aime beaucoup beaucoup beaucoup.

Mon avis:

Je rejoins complètement mes enfants. Encore un épisode réussi, le quatrième et toujours autant d'originalité et de rigolade. Je suis fan comme mes loulous et j'ai rigolé comme une petite fille de 5 ans car l'ensemble est très efficace. A lire à haute voix c'est juste un régal, on prend des voix de toutes sortes, on change d'intonation, on se lâche c'est super! Toute la famille est conquise.
ENCORE, ENCORE, ENCORE!!!!

Zinzin de Sophie Bénastre

Date de parution : 16/06/2016
Éditeur : Oskar
Collection : Ottokar
ISBN : 979-10-214-0427-4
EAN : 9791021404274
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 90 pages
Poids : 0.108 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 20,0 cm × 0,8 cm
Prix: 8.95€

Note:4/5

Quatrième de couverture:

A l'école, entre Zoé la zinzin et Rose la poupée, c'est le choc. Ze battle entre celle qui ne fait jamais rien comme tout le monde et miss Parfaite. Oui enfin bon, le choc, il est surtout pour Ange, qui voit sa zozoteuse adorée rentrer dans le rang, et se mettre à copier la nouvelle, la fille à qui toutes les filles veulent ressembler. Il faut absolument empêcher ça ! C'est la mission qu'Ange s'est fixée. Et pour y parvenir, tous les moyens sont bons... même les plus zinzins !

Ange est un garçon heureux et amoureux d'une fille complètement... zinzin! Oui, oui vous avez bien lu. Zoé n'est pas comme tout le monde. Elle est unique et c'est pour ça qu'Ange l'aime plus que toute autre. Vêtements colorés, dépareillés, zozotement prononcé, une façon bien à elle d'exister. Elle ne ressemble à aucune autre et aucune autre ne lui ressemble.
Mais un jour, une nouvelle arrive à l'école: Rose Paradis. Oui, ça ne s'invente pas. Rose est hyper-lookée, cheveux parfaitement bien coiffés, derniers vêtements à la mode, elle a une peau de pêche et semble tout droit sortie d'un magazine de mode. 
A priori rien ne rapproche les deux filles et pourtant, peu à peu, sous les yeux ahuris d'Ange, Zoé se met à changer. Elle s'éloigne de plus en plus de lui et de ses amis, mais surtout, elle perd tout ce qui la rendait unique.
Ange pourra-t-il changer les choses et l'aider à redevenir elle-même? Zoé en a-t-elle seulement envie?

Un joli petit texte plein de fantaisie qui aborde un sujet qui me plaît beaucoup. Il est important de ne pas être un mouton, chaque personne est unique et c'est ce qui fait que chaque rencontre est une surprise (bonne ou mauvaise, mais là n'est pas la question).
Faut-il, pour se faire accepter dans un groupe, tous se ressembler? Ou bien est-ce mieux de se démarquer et de ne ressembler à personne d'autre?
Ange a une réponse bien précise à ces questions et compte bien faire entendre sa voix et faire recouvrer la raison à sa Zoé!
Un texte intelligent et une Zoé haute en couleur qui est tout simplement géniale pour ça!

mardi 1 novembre 2016

20 ans pour devenir... Martin Luther King par Rolande Causse

Date de parution : 22/09/2016
Éditeur : Oskar
Collection : 20 ans pour devenir...
ISBN : 979-10-214-0503-5
EAN : 9791021405035
Présentation : Broché
Nb. de pages : 72 pages
Poids : 0.11 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 19,0 cm × 0,7 cm
Prix: 9.95€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Martin Luther King a changé le visage de l'Amérique. Par son combat pour les droits civiques, il a redonné leur dignité aux Noirs victimes de la ségrégation. Enfant sensible et intelligent, il ne perdait pas une miette des sermons de son père pasteur à Atlanta. Il a saisi très tôt l'importance des mots, et pris conscience peu à peu de l'injustice. Voici l'histoire des vingt ans qui ont vu naître le beau rêve non-violent du Dr King.

Une belle collection qui va permettre aux enfants de connaître les grands personnages qui ont fait évoluer les mentalités et contribuer à l'égalité entre les Hommes.
Ici: Martin Luther King, dont on découvre les premières années et les différentes personnes qui lui ont permis d'être celui qu'il est devenu. Sa grand-mère si douce, aimante et confidente privilégiée, son père, pasteur qui prône l'amour de son prochain et sa mère forte et sans qui la famille ne pourrait pas aussi bien tourner.
Martin Luther King puise en sa famille sa force, va suivre courageusement un chemin compliqué pour devenir celui qui combattra pour les droits civiques. Celui qui dérange aussi car bouscule l'ordre établi et fait entendre la voix des minorités.
Un court roman-documentaire qui rend hommage à un Grand Homme. Un texte intelligent, qui pause l'essentiel et qui nous touche. 
A découvrir absolument!!!

lundi 31 octobre 2016

Espionnage intime de Susie Morgenstern

Date de parution : 26/10/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-23017-9
EAN : 9782211230179
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 144 pages
Poids : 0.25 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 27,0 cm × 1,1 cm
Prix: 12.80€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:


Angélique, une ado modèle ? Une collégienne bien dans sa peau, bien dans sa famille, bien dans sa vie ? Vraiment ? Vous en êtes sûr ? Et pourtant… La jeune fille parfaite se comporte plutôt bizarrement ces derniers temps. Elle se transforme, change de tenues, porte des hauts moulants et des mini-jupes, elle fume et traîne dans les bars où il lui arrive de faire des rencontres…Vous avez du mal à y croire ? Tout est pourtant écrit noir sur blanc dans le cahier rose fushia que sa mère lui a offert. La collégienne en a fait son journal intime, dans lequel elle est censée raconter tous ses secrets. Elle y décrit une Angélique inconnue de tous, une Angélique… diabolique !

Angélique vit dans une famille formidable et aimante.
Elle a deux frères, Charles, qui va passer son bac, et Pablo, 5 ans mais très éveillé pour son âge.
Angélique est heureuse. Mais sa maman fume beaucoup et cela dérange tout le monde.
La maman d'Angélique a une sœur jumelle aussi exubérante et surprenante qu'elle est prévisible. Elle est enseignante et voudrait qu'Angélique cesse de faire des fautes d’orthographe. Pour palier à cela, elle décide d'offrir à la jeune fille un cahier rose fushia, sorte de journal intime, dont elle espère qu'Angélique fera bon usage.
Seulement, la maman d'Angélique n'a pas que la cigarette comme défaut, c'est aussi une maman inquiète qui ne peut s'empêcher de fourrer son nez partout.
Mais elle va apprendre que la curiosité est un mauvais défaut et à vouloir connaître la vie secrète de ses enfants, elle risque bien d'être prise à son propre piège. Et si sa fille n'était pas si Angélique que cela?

Une bonne idée ce roman.
Si certains aspects sont un peu trop poussifs à mon goût, j'aime beaucoup le thème de ce livre. les parents doivent laisser à leurs enfants, leur jardin secret.
Etre présents pour eux: OUI (encore heureux!) mais il n'est pas bon de tout vouloir contrôler. Lire le journal intime de sa fille va se révéler pire qu'un électrochoc pour cette maman protectrice.
Cette lecture m'a remémoré une lecture de 2010, Blog de Philippe Bondel où un père découvrait le blog de son fils et allait un peu trop loin pour se rapprocher de ce dernier.
Pas facile de voir grandir nos enfants et perdre le contrôle mais, en même temps, les voir s’épanouir et s'affirmer est une belle récompense de notre dur labeur. Aimer ses enfants ce n'est pas vouloir les garder pour soi mais les aider à "pousser" droit. Ici, Angélique donne une leçon à sa mère (même si elle pousse le bouchon un peu trop loin) et ce qui est certain c'est que cette dernière ne l'oubliera pas de sitôt...

samedi 29 octobre 2016

Baby bad trip de Lisa Drakeford

Date de parution : 26/10/2016
Éditeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-7783-0
EAN : 9782745977830
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 224 pages
Poids : 0.266 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 20,5 cm × 1,2 cm
Prix: 13.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Pour ses dix-sept ans, Olivia avait organisé la teuf du siècle. Ça aurait pu être cool, si Nicola, sa meilleure amie, n'avait pas  eu l'idée...d'accoucher dans la salle de bain. Le choc! Et durs lendemains de fête! Pour Nicola, d'abord, dont le quotidien est bouleversé et qui aurait bien besoin de son amie. Mais Olivia a ses propres problèmes. tout d'abord Jonty, son mec écorché vif, Alice, sa jeune sœur un peu space, et Ben, le confident de Nicola.
La vie n'est plus i,e teuf, quand un bébé débarque sans prévenir...

FÉVRIER: Olivia est heureuse, elle a réussi à convaincre ses parents de la laisser organiser une fête pour ses dix-sept ans. Musique, alcool, copains, c'est l'éclate totale... enfin, si seulement Nicola était là. Depuis le début de la fête, cette dernière est introuvable. Heureusement Ben est là, danse avec elle sous l’œil de Jonty qui n'apprécie pas le spectacle et lui fait savoir d'une manière musclée.
Alice tapie dans l'ombre a tout vu.
La fête bat son plein, Olivia y retourne mais s'inquiète de l'absence prolongée de Nicola. Finalement, elle la retrouve dans la salle de bain où se joue une scène des plus... ahurissante: Nicola est en train d'accoucher!
Olivia qui la pensait encore vierge tombe des nues.
Lorsqu'elle intercepte un regard entre Nicola et l'un de ses invités privilégiés, Olivia sent que sa vie bascule. 
MARS: Nicola est devenue mère. Ce nouveau statut la plonge en plein doute et en plein désarroi. Seule avec sa propre mère, Nicola s’efforce d'être le plus discret possible. Pas facile dans un petit village où les nouvelles vont vite.
Heureusement, Alice, la jeune sœur d’Olivia la distait par ses visites fréquentes. Même si Nicola ne la comprend pas toujours, cela la réconforte. Et Ben, l'ami de toujours qui va l'aider à sortir de chez elle et de s'affirmer mais est-ce possible?
AVRIL: Découvrons Alice sur le fil. La discrète et spéciale Alice. Monde imaginaire, très seule, Alice. Pure et candide et pourtant: à travers son regard, on comprend beaucoup de choses...
MAI: Jonty fait ce qui lui plaît. Mais la réalité le rattrape, alors jeune homme, idiot un jour, débile toujours? Ou bien ne serait-ce pas le temps de comprendre le pourquoi du comment?
JUIN: Ben est la clé: du bonheur, de l'amitié? Mais qui est-il réellement?

5 mois pour tout comprendre dans ce monde d'ados bouleversé.
Un roman qui va vite, très vite. Riche et bien rempli, voici une lecture qui aborde beaucoup de sujets: grossesse précoce, amitié trahie, homosexualité, violences "domestiques" et bien d'autres encore.
Une lecture qui m'a beaucoup plu et en même temps pas mal déstabilisée. La fin est pour le moins surprenante voire un peu (trop?) tirée par les cheveux (quoique plausible). Je ne sais pas si j'aurais fait le même choix que l'auteure pour ce retournement de situation qui est un peu de trop et qui du coup offre une fin (trop) ouverte? Je ne serais pas contre une suite pour boucler la boucle.
Cependant, j'ai vraiment apprécié ce livre car il aborde beaucoup de sujets "chocs" d'une façon intelligente. Chacun des personnages apporte quelque chose et complète les autres.
A découvrir!

jeudi 27 octobre 2016

La première guerre mondiale de Struan Reid

Date de parution : 27/10/2016
Éditeur : Usborne
ISBN : 978-1-4749-1961-6
EAN : 9781474919616
Présentation : Broché
Poids : 0.247 Kg
Dimensions : 21,8 cm × 27,7 cm × 0,7 cm
Prix: 7.95€

Note de la maman: 5/5
Note du loulou de 8 ans et 1/2: 5/5

Description:

Un siècle après le début de la Grande Guerre, ce livre d'autocollants très instructif invite les enfants à s'y intéresser de manière interactive en découvrant les événements qui conduisirent à son déclenchement, les stratégies militaires des puissances opposées et le quotidien des soldats dans les tranchées. Avec des cartes, des photos et des illustrations détaillées à compléter de plus de 100 autocollants, ce livre fascinera les jeunes générations. Ce livre d'autocollants, dont la publication coïncide avec le cycle des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, sensibilisera les enfants à l'histoire de ce conflit. Un ouvrage passionnant, écrit en collaboration avec les experts des musées militaires britanniques (Imperial War Museums), qui vient enrichir la gamme de livres historiques publiés par les éditions Usborne.

J'ai la chance d'avoir un petit garçon très curieux. Il se pose des questions sur tout, dans tous le domaines. Lorsque je lui ai parlé de ce documentaire avec autocollants chez Usborne, il était impatient de le découvrir. Dès réception, il l'a accaparé et s'est plongé dedans.

Son avis (en italique et orange car c'est sa couleur préférée):

C'est très bien. Il raconte plein de choses. Un peu comme un dictionnaire (comme vous le verrez sur les photos, il y a des doubles pages consacrées aux chars et canons, aux véhicules, aux personnages célèbres etc., cette présentation lui rappelle en cela un dictionnaire) Je l'adore, particulièrement le passage appelé "la première guerre mondiale". C'est facile à lire, pas trop long et j'ai tout compris. Avec les autocollants c'est joli et amusant même si ça parle de la guerre.

Je suis complètement d'accord avec mon garçon. Effectivement la présentation est agréable. C'est une collection ludique et instructive.
Mon fils est encore jeune mais comme beaucoup d'enfants de son âge, il s'intéresse à des sujets "durs" comme la guerre. Cet ouvrage est une bonne chose pour lui répondre tout en restant accessible, sans détails qui pourraient le heurter mais en lui disant la vérité. Une approche intelligente, toujours accompagnée de beaux autocollants. Un format agréable, un ouvrage souple, facile à manipuler. les autocollants sont situés à la fin, une fois collés, le documentaire se lit d'un seul tenant. A chaque double-page un sujet différent. Je recommande vivement cette collection!