mercredi 17 décembre 2014

Vers le bleu de Sabrina Bensalah


Date de parution : 01/10/14
Editeur : Sarbacane Editions
Collection : Exprim'
ISBN : 978-2-84865-711-0
EAN : 9782848657110
Présentation : Broché
Nb. de pages : 188 pages
Poids : 0,244 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 1,5 cm
Prix: 15.50€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en CLIQUANT ICI

Présentation éditeur:

Coincée dans une caravane entre une mère irresponsable et une petite soeur farfelue, Nel, 18 ans, voudrait fuir sa vie trop étroite. Partir loin, juste après l'élection de la Mini-Miss Camping à laquelle Noush rêve de participer... Mais rien ne se passera comme prévu, dans la vie «cabossée bizarre» de Nel et Noush. Et tant mieux, au fond : sinon, comment pourraient-elles espérer aller un jour vers le Bleu.
 
Nel vit dans une caravane avec sa sœur et sa mère. A dix-huit ans, elle aimerait prendre son envol, mais sa mère est totalement irresponsable, préférant distiller l'argent des courses en frivolités, en lui laissant sa petite sœur à charge sans se préoccuper de leurs besoins... Nel en a assez, au moment où elle décide de partir, la Mère lui coupe l'herbe sous le pied. Nel va devoir faire face à des responsabilités lourdes, prendre des décisions importantes... mais Nel est encore jeune, elle a aussi besoin que l'on prenne soin d'elle. Parfois, il est plus facile de commettre des erreurs que d'assumer. Comment s'en sortir? Comment subvenir à leurs besoins?
 
Un roman poignant, moderne, puissant. Des personnages fort à l'image de Noush, cette petite sœur infernale véritable pile électrique. Cette tornade retourne le cœur de Nel, lui pompe son oxygène et en même temps lui insuffle la force nécessaire pour avancer. Nel qui pourrait avoir la vie d'une jeune femme normale avec un petit ami, des projets d'études, des rêves et qui, au lieu de tout ça, se retrouve à gérer une enfant, à essayer de trouver de l'argent. Pas de parent sur qui se reposer, mais des amis discrets qui essayent de l'aider l'air de rien.
Une écriture incisive, directe, cash qui ne laisse rien passer. Une écriture presque sans filtre, parfois brute qui se marie parfaitement avec la thématique de ce roman, avec les sentiments des personnages.
Une belle découverte!

lundi 15 décembre 2014

Tous les héros s'appellent Phénix de Nastasia Rugani


Date de parution : 10/09/14
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-21952-5
EAN : 9782211219525
Présentation : Broché
Nb. de pages : 205 pages
Poids : 0,294 Kg
Dimensions : 11,9 cm × 21,8 cm × 1,7 cm
Prix: 15€

Note: 5/5 CATEGORIE CHEF D'OEUVRE!!!

Vous pouvez acheter ce livre en CLIQUANT ICI

Quatrième de couverture:

Peut-on monter dans la voiture de quelqu'un que l'on connaît à peine ? Difficile de résister à la tentation si l'automobiliste n'est autre que M. Smith, le professeur d'anglais le plus fascinant et le plus séduisant du lycée. Ce soir-là, il a proposé à Phénix et à sa petite soeur Sacha de les raccompagner chez elles, de l'autre côté du lac. Elles sont montées dans sa Chevrolet immaculée, et il les a conquises le temps d'un trajet.
Quelques jours plus tard, c'est leur mère, Erika, qui se laissait séduire. Monsieur Smith est venu de plus en plus souvent à la maison, accumulant les bons points, avec son don pour la pâtisserie et ses faux airs de Gregory Peck. Phénix et Sacha ont bien remarqué qu'il était un peu trop strict et autoritaire, parfois dur et cassant sans raison. Oh, trois fois rien, pas de quoi s'inquiéter. Comment auraient-elles pu se douter qu'elles venaient de faire entrer le loup dans la bergerie ?
 
Un roman bouleversant!
 
Phénix a presque dix-sept ans. Elle vit avec sa petite sœur Sacha, Cha pour les intimes, et sa mère Erika. Leur père est parti depuis près de huit mois. Phénix est très proche de sa sœur qui est devenue un autre prolongement d'elle-même. Erika part à vau l'eau depuis que son mari les a quittées, absente, inexistante, elle ne s'occupe pas de ses filles.
Un jour, le professeur d'anglais de Phénix croise les deux sœurs au bord de la route et propose de les ramener. Un geste qui va avoir de lourdes conséquences. Le professeur, à la fois fascinant et mystérieux, va se révéler plus sombre qu'il n'y paraît. Peu à peu, il devient omniprésent, dévoile son vrai visage et Phénix va découvrir que le diable peut revêtir bien des apparences. Qui pour interpréter les signes? Qui pour la sauver?
 
Une fois de plus un roman époustouflant de l'Ecole des Loisirs. Un sujet des plus délicat: la maltraitance! Une écriture habile, incisive, bien dosée pour poser les choses sans trop en faire. J'en ai eu des frissons, je ne pouvais pas poser le roman tant j'étais prise au piège. J'avais envie de bondir. Pas de détails inutiles, pas de voyeurisme. L'auteur décrit les choses avant et après chaque nouvelle crise du tyran. Ce qui fait que, comme pour Phénix, il nous faut un léger temps pour intégrer ce que nous lisons. C'est très fort, une lecture qui marque mais qui est tout en subtilité. Les romans "témoignages" d'une certaine façon pourraient vite tomber dans l'excès, gêner le lecteur. Là tout est bien équilibré, juste comme il faut. C'est un roman intense, poignant que l'on ne peut lâcher avant la fin (qui est juste ce que j'espérais). A découvrir!

dimanche 7 décembre 2014

Si loin de toi de Tess Sharpe


Date de parution : 13/11/14
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-14659-0
EAN : 9782221146590
Présentation : Broché
Nb. de pages : 484 pages
Poids : 0,495 Kg
Dimensions : 13,4 cm × 21,4 cm × 3,4 cm
Prix: 17.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Sophie Winters a failli mourir. Deux fois. Survivante. Blessée à vie, elle est accro aux antidouleurs. Droguée. Mina, sa meilleure amie a été tuée sous ses yeux. Traumatisée. Personne ne croit à sa version des faits. Ni la police. Ni sa famille. Seule au monde. Elle se battra pour qu'éclate la vérité. Au nom de l'amour. Prête à tout. 

Sophie Winters a connu deux grosses épreuves: un accident de voiture très grave qui a failli lui coûter la vie et la rendue accro aux antidouleurs, et elle a été témoin de l'assassinat de sa meilleur amie.
Personne ne croit en sa version des faits qui est que Mina et elle se trouvait en ces lieux pour un article que rédigeait la première et qu'un homme a consciemment tiré sur Mina dans le but de la supprimer. Pour tous, cette ancienne droguée est en fait une menteuse: des médicaments ont été retrouvés dans sa veste, corroborant l’hypothèse selon laquelle Sophie a entraîné Mina sur les lieux du crime pour se procurer de la drogue et que la finalité n'est due qu'à son inconscience voire son inconséquence.
Sophie est enfermée dans un centre de désintox. Pourtant réellement clean, elle va faire comme si elle acceptait son sort afin d'être libérée au plus vite.
Dorénavant, elle n'a plus qu'un seul objectif venger celle qui était tout pour elle. Cela à n'importe quel prix! Quitte à y laisser sa vie.
A qui se fier? Peu de personne croit en la version de Sophie. Quels liens et quels secrets liaient les deux jeunes femmes? Qui aurait pu vouloir supprimer Mina? Qu'avait-elle découvert? Sophie trouvera-t-elle des réponses?

Un roman haletant, déroutant.
Un chapitre sur deux est un flashback qui nous aide à comprendre comment Sophie en est arrivée là, comment elle a eu son premier accident, ce qui la conduit à devenir accro, les secrets qu'elle partageait avec Mina... L'on découvre également que Sophie est très proche du frère de Mina avec lequel elle partage aussi des secrets. Peu à peu des fils se nouent et se dénouent sous nos yeux. Le puzzle s'assemble, la vérité éclate, la lumière se fait jusqu'à la révélation du coupable.
J'ai beaucoup aimé ce roman que j'ai trouvé bien construit, bien nourri. Les personnages sont complexes, l'intrigue tortueuse. Difficile de parler de ce livre sans trop en dévoiler, disons que l'on sait plus où moins où on va sur certaines pistes mais que le dénouement est plutôt surprenant. Le personnage central: Sophie, est une survivante autant marquée dans sa chair que dans son esprit. Pourtant loin de couler, elle puise en elle la force de se relever à chaque fois: au nom de l'amitié puis au nom de l'amour.
Une bonne lecture!

vendredi 5 décembre 2014

La couleur du lait de Nell Leyshon

Date de parution : 28/08/14
Éditeur : Phébus (Editions)
Collection : Littérature étrangère
ISBN : 978-2-7529-0982-4
EAN : 9782752909824                                   
Présentation : Broché
Nb. de pages : 175 pages
Poids : 0,214 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 20,5 cm × 1,2 cm
Prix: 17€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en CLIQUANT ICI

Quatrième de couverture:
En cette année 1831, Mary, une jeune fille de quinze ans entame le tragique récit de sa courte existence: un père brutal, une mère insensible, en bref une banale vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset. Simple et franche, mais lucide et entêtée, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu'on l'a envoyée chez le pasteur Graham, pour servir et tenir compagnie à son épouse, une femme fragile et pleine de douceur.
Avec elle, elle apprend la bienveillance. Avec lui, elle découvre les richesses de la lecture et de l'écriture... mais aussi l'obéissance, l'avilissement et l'humiliation. Finalement l'apprentissage prodigué ne lui servira qu'à écrire noir sur blanc sa fatale destinée. Et son implacable confession.


C'est tout ce que j'aime!

Mary a quinze ans. Elle vit dans une ferme avec ses trois sœurs, son grand-père infirme et ses parents. Sa mère est transparente, indifférente à ce qui l'entoure. Le père de Mary quant à lui s'exprime à coup de claques. Mary qui a un esprit simple et son bonheur s'accommode de peu. Elle est proche du grand-père à qui elle rend visite et essaye d'amélioré le quotidien.
Mary est une bavarde et  a besoin de s'épancher. En cette année 1831, Mary va entrer au service du pasteur Graham dont l'épouse est malade et a besoin de compagnie. Avec Madame, Mary apporte la chaleur et reçoit de l'affection. Elle est vite adoptée.
Avec Monsieur, elle apprend à lire et à écrire... mais pas seulement.
Mary a quinze ans et est une fille de ferme. Elle prend la plume pour raconter son histoire, son drame. Avec maladresse mais sans détour, Mary nous raconte son histoire mais dans quel but? Que lui est-il arrivé?

Une claque! Un roman épuré, franc, direct que l'on se prend en plein cœur!
Les phrases sont simples sans fioriture. Il y a des fautes de grammaires volontaires et les majuscules sont inexistantes.
C'est un livre bouleversant qui ne cesse de monter en tension. Mary est témoin de drames qui se jouent autour d'elle et va elle même être au centre de quelque chose d'indicible. On sait que l'on va découvrir quelque chose d'atroce mais on ignore tout jusqu'à la fin, la dernière phrase. Mary est un personnage bouleversant d'innocence et de candeur. Ses mots d'enfants, car c'est bien de ça au fond qui nous touche le plus, sont sans concession, sans filtre aucun.
C'est un roman qui restera longtemps gravé dans ma mémoire, une de ces lectures dont on ne sort pas indemne. C'est tout ce que j'aime en littérature adulte: une peinture humaine, une écriture de talent qui sert le roman et rien d'autre. A découvrir de toute urgence!!!

dimanche 30 novembre 2014

Le chat Bracadabra de Stéphanie Dunand-Pallaz et Sophie Turrel

Date de parution : 09/09/14
Editeur : Balivernes (Editions)
Collection : Les petits chats
ISBN : 978-2-35067-097-3
EAN : 9782350670973
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0,21 Kg
Dimensions : 20,0 cm × 15,0 cm × 1,0 cm
Prix: 8.50€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en CLIQUANT ICI

Quatrième de couverture:

Chabracadabra: dérivé de Abracadabra, interjection.
Formule prononcée pour qu'il se produise quelque chose de magique.
"Abracadabra, que les croquettes se transforment en foie gras!"
Synonyme de Hocus Pocus

C'est l'histoire d'un apprenti sorcier pas comme les autres, un félin un brin mutin: le chat Bracadabra. Son fidèle compagnon est un crapaud nommé Globule.
 
 
 
Le chat Bracadabra est un peu fainéant et ne veut pas apprendre la magie: bah, oui voyez-vous sa baguette garde en mémoire tous les tours et les pouvoirs. Et puis il a d'autres préoccupations: comme de séduire la fée chat Rabosse (alors apprendre formules et sortilèges... n'est pas sa priorité).
 
 
Mais Chocotte son professeur décide de lui donner une leçon...
 
 
Alors réussira-t-il à séduire la jolie fée chat Rabosse? Ou bien va-t-il compromettre toutes ses chances?
 
Un album très réussi pour une série juste géniale, drôle, craquante. Les enfants rient et apprennent des petites astuces pour être bien dans leur peau. Le format est pratique, facile à glisser partout. La couverture est cartonnée, c'est un très bel objet.
Je suis pour ma part conquise et mes loulous aussi: coup de cœur familial!

lundi 24 novembre 2014

Imposteur tome 2: Déserteur de Suzanne Winnacker


Date de parution : 13/11/14
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-14037-6
EAN : 9782221140376
Présentation : Broché
Nb. de pages : 383 pages
Poids : 0,47 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 3,2 cm
Prix: 17.90€

Note: 5/5

Lire la chronique du premier tome.


Vous pouvez acheter ce livre en CLIQUANT ICI

Quatrième de couverture:

Tessa a accompli sa première mission avec succès : le tueur en série est hors d'état de nuire. Mais la Cellule des aptitudes extraordinaires à laquelle elle appartient doit désormais faire face à une menace autrement plus grave : il existe une armée de Variants rebelles, l'Armée d'Abel, bien décidée à faire tomber la CAE. Entre enlèvements et désertions, le pouvoir est en train de changer de mains.
Pire encore, Tessa découvre que sa nouvelle famille, la CAE, l'a gardée dans l'ignorance à grand renfort de mensonges et de silences coupables : si le Commandant la manipule, qu'en est-il de ses amis ? Et surtout, peut-elle encore croire à l'amour d'Alec ? L'heure des choix a sonné, mais dans ce jeu à quitte ou double, Tessa a plus à perdre qu'à gagner... 

 Une suite très réussie...

Tessa est de retour à la CAE, encore marquée, physiquement et mentalement, par cette première mission. Heureusement, Alec est auprès d'elle. La jeune fille se sent de plus en plus proche de lui. Cependant, le danger rôde car l'Armée d'Abel est à ses trousses pour d'obscures raisons. Une seconde mission se profile, mettant à mal les certitudes de Tessa. L'adolescente va faire alors de surprenantes découvertes qui risque de compromettre son avenir. Qui croire? Où aller? A qui se fier? Tessa va devoir faire des choix, à moins qu'on ne lui les impose...

Excellent!!! Tout simplement énorme. J'étais déjà plus que conquise par le premier tome, ce deuxième volet ne fait que confirmer. 
L'intrigue est originale, les personnages complexes à souhait. J'aime tout dans cette trilogie: les personnages, leurs aptitudes extraordinaires, le suspense qui va crescendo, l'idée de départ, l'écriture, la couverture bref pour ma part c'est un carton plein. De plus il y a de la romance mais rien d'acquis et ça: j'aime. Des personnalités complexes, des intrigues qui nous captivent et nous déroutent, tout est très bon, bien dosé et efficace! Ce qui me plaît c'est que dans la première partie du roman les choses s'installent doucement puis il y a une accélération jusqu'à l'explosion final qui est juste détonante. Le troisième et dernier opus est prévu pour 2015, je serai au rendez-vous! Vivement, vivement, vivement!!!

vendredi 21 novembre 2014

Le grand bateau de Grand Ours d'Eve Bunting et Nancy Carpenter


Date de parution : 27/08/14
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
Collection : Pastel
ISBN : 978-2-211-21627-2
EAN : 9782211216272
Présentation : Cartonné
Nb. de pages : 36 pages
Poids : 0,3 Kg
Dimensions : 21,2 cm × 21,2 cm × 0,9 cm
Prix: 10.50€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en CLIQUANT ICI




Après Le petit bateau de Petit Ours, l'Ours a grandi et donné son bateau à son frère. Maintenant, un grand chantier l'attend, il doit bâtir un nouveau bateau à sa taille aussi beau que l'ancien. L'aimera-t-il autant?


Cependant, tous les autres animaux, à l'image  d'une loutre ou encore d'un héron bleu, mettent leur grain de sel et le bateau... est loin d'être beau.
 

Ne voulant pas vexer ses amis, mais prenant son courage à deux mains, Grand Ours renverse habilement la situation en les ralliant à sa cause... Et tout est bien qui finit bien.
 
Un très chouette album pour tous les petits qui deviennent des grands. Une belle histoire d'amitié, de partage mais surtout d'affirmation de soi. C'est simple, efficace. Les illustrations sont belles, le texte intelligent et tout en finesse. Une très belle découverte!

jeudi 20 novembre 2014

Les 100 tome 2 de Kass Morgan


Date de parution : 23/10/14
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-13973-8
EAN : 9782221139738
Présentation : Broché
Nb. de pages : 369 pages
Poids : 0,455 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 3,0 cm  
Prix: 17.90€

Note: 5/5

Lire la chronique du tome 1

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Cela fait vingt et un jours que les 100 ont posé le pied sur la Terre. Ils sont les premiers humains à fouler le sol depuis des siècles… C’est tout du moins ce qu’ils croient. Face à un ennemi invisible, Wells fait de son mieux pour garder le groupe soudé. Clarke part en expédition sur le mont Weather à la recherche d’autres Colons, tandis que Bellamy est déterminé à sauver sa soeur, quel que soit le prix à payer.
Restée à bord du vaisseau en orbite, Glass se trouve confrontée au pire des choix imaginables entre l’amour de sa vie et la vie elle-même. Dans cette suite haletante du premier tome de la série Les 100 de Kass Morgan, des secrets vont être révélés, des certitudes bousculées et des relations mises à rude épreuve. Et les 100 vont devoir lutter pour survivre de la seule manière qui soit possible : ensemble.
 
Toujours aussi addictif et efficace...
 
Voilà maintenant 21 jours que les 100 sont arrivés sur Terre. Les tensions s'accentuent, de nouveaux conflits apparaissent. Si certains veulent en découdre, d'autres préfèrent rester pacifistes. Bellamy est plus que jamais déterminer à retrouver Octavia coûte que coûte, se rapprochant par la même occasion de l'une de Clarke, mais la jeune fille porte en elle le poids d'un terrible secret: leur idylle naissante a-t-elle un avenir?
Glass toujours à bord de la Colonie profite de chaque seconde avec son amour, Luke mais un danger imminent les guette. Pourront-ils s'en sortir? Leur amour est-il indestructible? Certaines révélations risquent de leur coûter cher, très cher...
Quant à Wells, une déroutante rencontre va bouleverser son avenir au sein des 100: l'heure est au choix... Et il y a beaucoup à perdre (ou à gagner?).
 
Une série décidément incroyable qui se dévore jusqu'à la dernière ligne. Il y a sans cesse des rebondissements qui donnent envie de lire la suite encore et toujours. Pas de temps mort, pas de répits pour les héros principaux, ce tome 2 est à la croisée des chemins, chacun doit choisir son destin, sa route: au propre comme au figuré. Les clans sont de plus en plus marqués, les personnalités de plus en plus affirmées.
Toujours les ingrédients qui fonctionnent: des amours contrariées, des secrets de plus en plus incroyables. L'Utopie de la Colonie est bel et bien en train de s'effondrer au propre comme au figuré. C'est palpitant, haletant, bref je suis impatiente de lire le 3ème opus!
La série à suivre!!!

mercredi 19 novembre 2014

Les orphelines d'Abbey Road tome 4 d'Audren


Date de parution : 21/05/14
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-21616-6
EAN : 9782211216166
Présentation : Broché
Nb. de pages : 291 pages
Poids : 0,41 Kg
Dimensions : 15,0 cm × 22,0 cm × 2,5 cm
Prix: 15.50€

Note: 5/5
Voir les chroniques du tome 1, tome 2 et du tome 3

Vous pouvez acheter ce livre en CLIQUANT ICI

Quatrième de couverture:

Tandis qu’au manoir d’Abbey Road le Diable Vert prépare l’invasion de l’orphelinat par les gens de son peuple, les Mogadors, Joy est kidnappée, retenue de force dans le monde d’Alvénir. Elle seule, paraît-il, peut guérir Alonn, le garçon aux yeux violets, du mal qui le ronge. Pour Joy, ce nouveau voyage est celui des révélations et d’une compréhension nouvelle. Elle découvre peu à peu que le monde magique d’Alvénir, sous son apparente douceur, est une dictature.
Et malgré la peur que lui inspirent le Diable Vert et les Mogadors, elle comprend désormais leur révolte. Mais ce voyage est aussi celui de la confusion dans le coeur de Joy. Est-elle vraiment amoureuse d’Alonn ? Est-il possible que par ses propres sentiments elle ait changé la nature de cet Almour et l’ait rendu capable d’aimer ? Et pourquoi alors est-elle toujours éprise de Mauk, le Mogador, qui l’a peut-être trahie ?

Le Diable Vert est de retour en force: il s'apprête à envahir l'orphelinat avec les Mogador! Tout le monde est en ébullition. Giger est forcée de leur ouvrir le passage d'un monde à l'autre. Mais leurs revendications sont-elles si farfelues, si infondées?
C'est également  l'heure des choix pour Joy.
Elle va devoir trancher: qui du charmant Mogador ou  du troublant Almour aura les faveurs de son cœur? Mais rien ne va être simple. Tout d'abord trahie par l'un d'eux, elle se retrouve ensuite kidnappée et contrainte de sauver l'autre sous peine de ne jamais retrouver son monde. Joy qui voyait jusqu'à lors Alvenir comme une sorte de Terre Promise commence alors à ouvrir les yeux sur ce qui l'entoure et se rend compte de l'aberration des règles de ce "pays" qui loin d'être  une Utopie, se révèle être une véritable dictature. Alvenir est une Terre où l'intolérance côtoie la discrimination, où tout ce qui diverge, ce qui ne va pas dans l'ordre établi est condamnable. Une telle étroitesse d'esprit qui révulse Joy qui apprécie sa liberté de penser et qui n'hésite plus à clamer haut et fort ses idéaux.
Mais comment s'en sortir? Comment faire les bons choix? Comment convaincre Alonn qu'il est en droit de suivre son propre chemin?
 
C'est toujours avec grand plaisir que je retrouve l'univers d'Audren, cette auteure incroyable. J'aime sa plume et ses propositions. Un très beau roman, plus intimiste encore que les précédents. Joy a bien évolué entre le premier et le quatrième tome, elle est devenue une véritable jeune fille et son caractère s'est bien affirmé. Si les précédent tomes étaient de beaux hommages rendus à la littérature, ce dernier opus lui est plus incisif. Sans concession les choses sont dites et les idées passent. Nombreuses sont les phrases que l'on peut appliquer à ce qui se passe dans notre société actuelle. C'est un volume qui invite à la réflexion: sur nos propres envies, nos propres choix. Chacun est libre de penser ce qu'il veut, de prendre le chemin qui lui convient à condition de se poser les bonnes questions et de voir au delà de ce qu'on lui propose. C'est le volume de l'affranchissement, celui où les esclaves se libèrent de leurs chaînes, prennent leur destin en main.
Une série absolument splendide qui me marquera longtemps!

mardi 18 novembre 2014

Liaison dangereuse: Jalousie de Sean Olin


Date de parution : 16/10/14
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-14630-9
EAN : 9782221146309
Présentation : Broché
Nb. de pages : 360 pages
Poids : 0,435 Kg
Dimensions : 13,4 cm × 21,4 cm × 3,0 cm
Prix: 17.90€

A partir de 14/15 ans

Note: 3/5

Vous pouvez acheter ce livre en CLIQUANT ICI


Quatrième de couverture:

Peut-être que si Lilah en était restée là, les choses se seraient passées différemment pour elle, pour Carter et pour Julie. Peut-être que Lilah aurait vécu avec Carter l'histoire d'amour dont elle avait toujours rêvé. Peut-être que Julie aurait surmonté sa passion passagère pour Carter en se livrant corps et âme à la danse, au chant et au théâtre...
Il y a beaucoup de "peut-être "dans cette histoire, beaucoup de tournants aussi. Si Lilah, Carter ou Julie avait emprunté un autre chemin, leurs vies n'auraient pas été bouleversées à ce point. Mais l'attention exclusive de Carter ne suffisait plus à Lilah. Il fallait aussi qu'elle élimine toute menace potentielle.
 
Un feuilleton dans un fauteuil...
 
Lilah n'est pas la fille la plus populaire de son lycée aussi quand Carter s'intéresse à elle et qu'ils se mettent en couple, c'est le plus beau jour de sa vie. Lui aime sa folie, sa candeur, sa simplicité: elle n'est pas comme les autres filles. Cependant plusieurs années après, Lilah n'est plus la même. Elle suit un traitement contre la dépression, ses réactions sont imprévisible. Carter reste à ses côtés, la soutient de son mieux mais il a beau faire, ce n'est jamais assez. Lors d'une soirée chez un ami, tout dérape. Lilah perd une fois de plus le contrôle et Carter entrevoit une autre issue... Il fait la connaissance de Julie et tout bascule... Jalousie, menaces, angoisse, jusqu'où peut aller la passion amoureuse?
 
Un roman qui se lit comme un feuilleton US que l'on voit l'après-midi. C'est efficace, bien construit, avec tous les ingrédients pour plaire au plus grand nombre: de la sensualité (à l'image de la couverture que je trouve très belle, même si induit en erreur quant au contenu car il s'agit bien là d'un thriller et non d'un roman X), de l'action, des sentiments, un triangle amoureux, une psychopathe etc.
C'est un roman qui se lit d'une traite, impossible de le lâcher avant la fin.
Ce qui fait que je ne lui attribue pas la note maximale, est que je n'ai pas non plus été plus surprise que ça,ni par le contenu ni par le dénouement. Si cela reste un très bon livre, une bonne distraction, ce n'est pas un roman qui me marquera longtemps (d'où le parallèle avec le feuilleton US).
C'est le genre de lecture que je recommande pour les vacances ou lorsqu'on a envie de lire un bon livre sans se prendre la tête.
 

lundi 17 novembre 2014

Boys out! de Rawia Arroum


Date de parution : 08/10/14
Éditeur : Hachette Jeunesse
Collection : Black Moon
ISBN : 978-2-01-397400-4
EAN : 9782013974004
Présentation : Broché
Nb. de pages : 320 pages
Poids : 0,39 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,5 cm
Prix: 16€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI


Quatrième de couverture:

Depuis l'Eradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n'ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s'entraîne dur pour être capable d'affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore.
Jusqu'au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour.


Un roman surprenant!
 
Imaginez un monde gouverné par des femmes. Les hommes sont chassés comme des bêtes nuisibles. Ils ne servent qu'à la reproduction et dès que cette tâche est accomplie, ils sont éliminés.
Lyra arrive à l'âge d'être mère, elle n'a pas le choix, elle doit subir cette épreuve. Mais rien ne va se passer comme prévu.

J'avoue avoir dévoré ce livre, piquée de curiosité pour cette société assez particulière.  Le personnage de Lyra est conditionné depuis sa plus tendre enfance pour haïr les hommes et prend à malin plaisir à les traquer et s'en débarrasser. C'est une jeune femme qui paraît de prime abord très froide et maîtresse de ses émotions. Mais la rencontre avec le géniteur de son futur enfant va remettre en question toute sa vision du monde...
Il y a beaucoup d’innovations, d'imagination dans ce livre, c'est ce qui fait sa force incontestablement.
Par contre personnellement, j'ai été un peu déroutée par le mode de reproduction que je trouve absolument horrible (et que je ne comprends pas trop mais bon...), je vous laisse juge et ne veut pas trop en dévoiler.
Et je reste sur ma faim quant au dénouement car il manque un peu de clarté et m'a semblé un peu accéléré, à moins qu'une suite ne soit envisagée (ce qui serait assez sympathique).
Reste que la relation entre les deux personnages principaux est assez crédible, l'ensemble du roman plutôt bon et surprenant. On est happé du début à la fin et au final, on passe un agréable moment de lecture même si il y a les quelques petits bémols cités ci-dessus.

 INFO+:  Rawia Arroum a été élue Coup de coeur des Internautes dans le cadre du Tremplin Black Moon qui a ensuite publié ce roman.

samedi 15 novembre 2014

Dodo de Dorothée de Monfreid


Date de parution : 12/11/14
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Loulou & Cie
ISBN : 978-2-211-22028-6
EAN : 9782211220286
Format : Album
Présentation : Cartonné
Nb. de pages : 24 pages
Poids : 0,46 Kg
Dimensions : 16,0 cm × 30,0 cm × 1,8 cm
Prix: 12€
Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI



Un joli petit album pour faire de beaux rêves... 

C'est la nuit, tout le monde dort mais un ronflement insupportable s'élève: c'est Popov . Une lumière s'allume: c'est Nono qui n'arrive pas à dormir, puis une autre, peu à peu tout le monde s'éveille et se réunit autour de Micha pour lire une belle histoire. Et lorsque tous finissent par s'endormir...

Un joli album, simple mais efficace. Un livre tout-carton attachant que les petits adoreront lire et relire. Il y a plein de petits détails à observer, le format est sympathique: il est tout en hauteur comme les lits sont superposés. Il y a un très beau jeu de contrastes, de clair-obscur, on a vraiment l'impression que le livre s'éclaire à mesure que les pages défilent.
J'ai beaucoup aimé en tout cas et je vous le conseille vivement!

BONUS: Voir la vidéo/interview de Dorothée de Monfreid:



vendredi 14 novembre 2014

La cigogne de fer qui déposa mon frère de Lola Roig et Guénola Moreau

Parution: Septembre 2014
Editions: Zoom
ISBN: 9782919934959
Nb. pages: 37
Prix: 14€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

"Les cigognes qui apportent les petits frères ne ressemblent pas toujours à ce que l'on pense. Celle de Young était en fer et a ouvert l'imaginaire à plus d'un enfant à l'école.
Quant à nous, sa nouvelle famille, nous avons jubilé et trouvé tout cela parfaitement naturel. Nous avons ouvert notre coeur à ce petit garçon couleur de lune qui a traversé tout le ciel pour venir jusqu'à nous."
Une histoire tendre et envolée sur l'adoption, vue à travers les yeux d'une fillette de six ans, la grande soeur de Young.
 
Un album délicat et original sur l'adoption

Johanna et Ivan vont avoir un petit frère. Mais celui-ci n'est pas déposé par une cigogne ordinaire mais par une cigogne de fer... Le petit frère arrive en avion dans leur nouvelle maison. Tout cela est bien étrange pour les camarades des deux enfants, et oui ce petit frère vient d'ailleurs, c'est un enfant adopté. Et si dans ces cas là le ventre des mamans ne gonfle pas, leur cœur en revanche se gorge d'amour.
 
Avec des mots d'enfants, ce regard naïf et franc, nous suivons l'arrivée de ce petit frère tant attendu.
J'aime que le point de vue change. Si l'on parle souvent des parents, il est important pour les familles ayant déjà d'autres petits de connaître le point de vue de ceux-ci. C'est ce que nous propose cet album.
Johanna a six ans et lorsque son petit frère arrive, tout est différent, tant au niveau de son arrivée que de la langue ou encore de ses sentiments pour lui.
C'est un album frais, drôle et touchant à la fois. Des illustrations délicates et fines, des tons  un peu "passés", comme si c'étaient des dessins d'époque, comme autant de souvenirs. Il y a un peu de nostalgie mais surtout beaucoup d'amour qui se dégage de cet album. J'ai eu l'impression de feuilleter un album de famille composé par une enfant, c'est très réussi.
Il y a peu d'albums sur ce thème en librairie, si vous faites des recherches, beaucoup sont "épuisés"(= plus édités). C'est vraiment dommage car de plus en plus de foyer sont concernés. Une belle découverte!

jeudi 13 novembre 2014

L'aile du papillon de Marido Viale illustré par Phong Hong-Gi

La très belle initiative de Marido Viale et Phong Hong-Gi


Paru en Août 2014,
EAN: 9782954424019
37 pages
12,50 euros
 
 
En mars 2011, le Japon est victime d'une catastrophe sans précédent qui a bouleversé le monde entier. Un tsunami a tout emporté sur son passage, faisant des milliers de victimes et entraînant une catastrophe nucléaire au nord de Tokyo.
L'histoire de cet album a été adapté à cette actualité. Les auteurs ont imaginé une correspondance entre une classe d'école primaire en France (première partie) et une classe d'école française au Japon (seconde partie).
C'est un album tout en finesse qui met en avant une très belle forme de poésie: le Haïku. Poésie épurée composée de 17 syllabes (même si ce n'est pas obligatoire comme précisé dans l'album) sur 3 lignes. On y parle de ce que l'on ressent en observant ce qui nous entoure.
 
Les Haïkus proposés ici parlent ainsi de récréation, de ce qui se passe dans la classe, du Japon etc.
Des mots simples mais une émotion vive...
 
 
Les illustrations sont naïves et douces, elles servent à merveille les mots de Marido Viale. Des mots de tous les jours délicatement posé avec amour: ça me touche.
Pas facile de parler de cet album sans avoir de frissons.
 
Il faut savoir que le bénéfice de la vente de ce livre est directement versé à l' Association Aide et Action.
 
Si vous souhaitez soutenir ce magnifique projet vous pouvez soit cliquer sur www.thebookedition.com ou encore les commander auprès des deux auteurs (avec signatures^^)
Phong Hong-Gi: contact.phg@gmail.com
 
 

dimanche 9 novembre 2014

Journal d'un nul débutant de Luc Blanvillain

  • Date de parution : 20/08/14
  • Editeur : École des Loisirs (L')
  • Collection : Neuf
  • ISBN : 978-2-211-21845-0
  • EAN : 9782211218450
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 172 pages
  • Poids : 0,185 Kg
  • Dimensions : 12,4 cm × 19,0 cm × 1,5 cm 
  • Prix: 9.50€ 
Note: 5/5 Un coup de cœur!!!

Quatrième de couverture: 

2 septembre, veille de la rentrée. Contrairement à ce que pense ma mère, je n’entreprends pas ce journal aujourd’hui par plaisir, ni parce que j’entre en sixième demain. Je n’ai rien à dire là-dessus. Encore moins sur tous les sujets abordés par la maîtresse dans son long discours d’adieu, en juin dernier : nos "débuts dans l’adolescence", "le temps des secrets", "la transformation du corps", et autres ramassis de niaiseries pour adultes.
Je veux parler des raisons pour lesquelles je vais devenir nul. Point à la ligne. 

Un livre juste génial!

Nils est un jeune garçon brillant doté d'un talent certain pour les mathématiques et plus particulièrement pour les problèmes.
Il fait cette année sa grande rentrée en sixième dans un lycée haut de gamme où il côtoiera d'autres enfants comme lui.
Mais cette année ne s'annonce pas tout à fait comme les autres. En effet, Nils a décidé de se rebeller. Il en  a assez que toute sa vie soit réglée comme du papier à musique, que ses parents ne laissent aucune part à l'imprévu, qu'ils fondent en lui d'immenses espoirs. C'en est trop, Nils a décidé de devenir un nul.
Pour expliqué son plan diabolique, il consigne tout dans son journal: chaque étape, chaque stratagème et chaque difficulté.
Et... aussi, rien ne va se passer comme prévu: tout d'abord, il fait la rencontre de Mona, aussi belle qu'intelligente et dont il tombe amoureux. Comment attiré son attention, ne pas la décevoir? Et son ennemi Ange qui vient tout compliquer.
Décidément, pas facile d'être un nul débutant. Nils ira-t-il jusqu'au bout de son plan?

J'adore ce qu'écrit Luc Blanvillain. Pour moi c'est l'un des meilleur auteur jeunesse. Il part de quelque chose qui semble simple, banal, et le transforme en un récit original, surprenant, attachant  (cf. Dans le cœur d'Alice ou encore Cupidon power).
Ici encore, il ne déroge pas à la règle. Nils est un jeune garçon qui en a marre d'être formaté pour devenir le petit génie de la famille. Ses parents font de chaque acte un enseignement, du coup Nils étouffe et donc, se rebelle. Sa sœur, avec qui il ne s'entend pas d'ordinaire, va devenir sa complice.
C'est un roman qui parle d'amour, d'amitié, de fraternité, c'est un roman très riche, drôle, émouvant. Un roman de vie, un roman vivant. Une pépite comme je les aime, un livre qui parle à chacun de nous, un roman dans lequel nos enfants peuvent se reconnaître. Bref, à lire d'urgence! 


vendredi 10 octobre 2014

Qui es-tu Alaska? de John Green


Date de parution : 17/03/11
Editeur : Gallimard jeunesse
Collection : Pôle fiction
ISBN : 978-2-07-069579-9
EAN : 9782070695799
Présentation : Broché
Nb. de pages : 404 pages
Poids : 0,204 Kg
Dimensions : 11,0 cm × 17,8 cm × 2,0 cm
Prix: 7.75€

Pour public averti! A partir de 15 ans!

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante. Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l'instant d'après...
 
Miles est un jeune homme discret qui n'a jamais rien vécu d'exceptionnel. Pas d'ami, pas d'attache, il décide de quitter son cocon familial pour un campus universitaire. C'est l'occasion pour lui de se réinventer, d'exister, de vivre mille et une expériences. Cela sera effectivement pour lui le lieu de tous les bouleversements. A commencer par sa rencontre avec Alaska Young, la troublante, l'incontrôlable, la fascinante Alaska Young. Miles tombe sous le charme. Sa vie va alors prendre un tournant inattendu. Mais qui est Alaska? Quels secrets dissimule-t-elle entre force et fragilité? Miles a-t-il une chance avec elle? Dans quel pétrin va-t-il se fourrer?
 
Un roman très surprenant, construit en deux parties. La première avec un décompte et... la deuxième (dont je ne parlerai pas car je ne spoile pas^^).
J'aime la tension que crée John Green, on sent que quelque chose se prépare mais nous ne savons pas quoi exactement malgré quelques indices. Cette première partie nous happe, on s'accroche, on découvre des amitiés, on assiste à la naissance de sentiments profonds. Miles est un jeune homme atypique, fasciné par les dernière paroles des personnalités (il faut reconnaître que c'est assez singulier et un tantinet... morbide, isnt it?), contre toute attente, il s'entend comme larron en foire avec son camarade de chambre le "Colonel", lui même se voit affubler du tendre surnom de "Gros" (Miles est épais comme un serre joint, ce qui lui va donc comme un gant). Il est très vite intégré à la bande d'Alaska qui est une jeune femme qui n'a pas sa langue dans sa poche, fume comme un pompier, boit, et a un langage "fleuri". Alaska ne semble pas avoir de limites, elle semble "incassable", inatteignable et donc est fascinante car mystérieuse. Miles perçoit assez vite qu'elle cache des choses enfouies, il va essayer de "gratter" un peu pour apprendre qui est réellement Alaska Young.
Si j'ai beaucoup aimé ce roman, il reste pour moi en deçà de Nos étoiles contraires, il est assez cru (d'où mon avertissement sur le public visé) certaines scènes ne sont pas nécessaires selon moi. Si la première partie m'a vraiment plu, la seconde en revanche me laisse un peu sur ma faim. Reste que c'est un bon roman, dans l'air de ce que les adolescents aiment lire en ce moment: une lecture touchante, troublante qui ne laisse en tout cas pas indifférent.

lundi 6 octobre 2014

Le chat piteau de Stéphanie Dunand-Pallaz illustré par Sophie

Date de parution : 09/09/14
Éditeur : Balivernes (Éditions)
Collection : Les petits chats
ISBN : 978-2-35067-098-0
EAN : 9782350670980
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0,21 Kg
Dimensions : 20,0 cm × 15,0 cm × 1,0 cm
Prix: 8.50€
Note: 5/5 COUP DE CŒUR!

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Présentation de l'éditeur:

Il était une fois un chaton malicieux, toujours de bonne humeur, agité et joyeux. Il s'amusait de tout, petit clown rigolo. Ce sacré zigoto, c'était le chat Piteau. Il est un sacré numéro : il donne ses propres spectacles de magie ; il s'exerce à jongler ou se lance dans des acrobaties. Mais ses grimaces et ses imitations lui amènent à l'école bien des punitions. Un jour, alors qu'un cirque est en ville, il découvre sa vocation : il sera clown ! Ses parents ne l'entendent pas ainsi, alors, en cachette, il perfectionne ses tours et ses gags jusqu'au moment où... Le chat Piteau nous emmène dans l'univers magique du cirque. Et les parents de ce petit chat, réticents au début, comprendront que donner le sourire aux autres et les faire rire, est un très beau métier et qu'il est merveilleux de pouvoir réaliser les choses dont on rêve quand on est petit. 

Le Chat Piteau est un chaton adorable et plein de malice. Drôle et facétieux, il invente toujours de nouveaux jeux et pitreries pour ravir ses amis. 
Et puis un jour, Ô merveille!
Un cirque s'installe près de chez lui. C'est la révélation, notre chaton a trouvé sa place.
Mais ses parents ne veulent pas entendre parler de cirque...


Il ont pour leur fils des projets d'une autre envergure et estiment que de faire le clown ça ne va bien qu'un temps mais que cela ne peut pas devenir un métier digne de ce nom.

Chat Piteau devra-t-il renoncer à son rêve? Va-t-il "revenir à la raison"?

Un album juste... génial! Drôle, coloré: illustrations adorables et texte tout en rimes. Une belle idée, un beau message. C'est un album positif, que l'on peut raconter à des tout-petits comme à des plus grands.Un album qui explique pourquoi il est important de croire en ses rêves mais surtout d'être soutenu dans ses projets par ses parents. Le Chat Piteau est touchant en plus d'avoir plus d'un tour dans son sac. A découvrir de toute urgence!!! (et puis à 8.50€ seulement...)
Le format est excellent, pas trop lourd, pas du tout encombrant. Une collection qui allie habilement humour et clin d’œil à des situations du quotidien. 

Info + ( de l'éditeur): Cet album est une nouvelle édition revue et corrigée d'un ouvrage initialement paru chez Magnard Jeunesse.

Vous pouvez découvrir d'autres titres ainsi que toute l'actualité des Petits Chats en cliquant ici

vendredi 3 octobre 2014

La salade de Babau d'Isabelle Wlodarczyk illustré par Grégoire Mabire

Sortie prévue pour le 20 octobre
Éditeur : Mijade
ISBN : 978-2-87142-871-8
EAN : 9782871428718
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 22 pages
Poids : 0,36 Kg
Dimensions : 27,0 cm × 24,0 cm × 0,9 cm
Prix: 11€

Note: 4/5


Vous pouvez pré-commander ce livre en CLIQUANT ICI

Quatrième de couverture:

Babau, l'ogresse, n'aime pas les légumes. Elle préfère cuisiner les enfants en salade. Mais cette fois, Babau a capturé une petite fille très coriace : Babette. Babette ne se laisse pas faire par l'ogresse et lui en fait voir de toutes les couleurs : crises de colère, pleurs, hurlements. De quoi dégoûter à tout jamais Babau des enfants. Finalement, rien de tel que les légumes ! 


Babau est une sorcière et elle déteste légumes verts.
Ce que préfère Babau: ce sont les enfants, pour elle, le met le plus succulent!


Alors afin de satisfaire son appétit, elle va en chercher un dès aujourd'hui.
Mais, Babau risque bien de ce casser une dent, 
Et oui pas facile d'attraper un enfant...
Surtout une petite "fille fripouille" qui saute dans tous les sens et risque bien de ne pas finir dans sa panse...

Une chouette petite histoire où les vilaines sorcières auraient du assurer leurs arrières! Babau pensait se régaler mais c'était sans compter sur une petite fille malicieuse qui semblait délicieuse mais qui au final lui réserve bien des surprises... (je n'en dirai pas plus^^).
Les illustrations sont très sympas, signées Grégoire Mabire! Des lignes rondes, des couleurs chaudes, beaucoup de second degré. J'ai bien aimé cet album car il dédramatise "les sorcières", montre une petite fille surprenante, intelligente. Un chouette album à découvrir au plus vite et à lire sans modération dès 4 ans.

mercredi 1 octobre 2014

Ouvre-moi ta porte de Michaël Escoffier illustré par Matthieu Maudet


Date de parution : 01/10/14
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
Collection : Loulou & Cie
ISBN : 978-2-211-21424-7
EAN : 9782211214247
Présentation : Cartonné
Poids : 0,413 Kg
Dimensions : 15,0 cm × 21,5 cm × 2,2 cm
Prix: 12.30€

Note: 5/5


Présentation de l'éditeur:
 
C’est la nuit, "Toc, toc, toc", le cerf frappe à la porte du lapin. Il lui demande de lui ouvrir car il a peur, peur du loup évidemment ! "Toc, toc, toc". Quand c’est le loup qui frappe à son tour, le lapin et le cerf ne veulent pas lui ouvrir ! De qui il a peur, le loup ? C’est une ruse, non ? 
 
Un livre tout carton en noir et blanc avec juste des touches de couleurs au bon moment...
 

Cette fois ce n'est pas "cerf, cerf ouvre-moi" mais l'inverse: le lapin est tranquillement installé au chaud et en sécurité et le cerf à besoin de lui pour se protéger. Un chouette clin d'œil à cette comptine populaire.
Mais qui peut bien effrayer le cerf? Un chasseur? UN MONSTRE ?



J'ai beaucoup aimé car c'est un livre qui joue sur la surprise et la peur mais juste ce qu'il faut. C'est assez original, les pages se déplient un peu dans tous les sens, le format est sympathique et les enfants adorent. Jeu d'ombre et de lumière bien vu, le final original bref, à offrir sans modération!


 

lundi 29 septembre 2014

Livres à jouer Mademoiselle Cartonne


Voici LE cadeau à offrir!
Les livres à jouer Mademoiselle Cartonne, c'est un décor en trois parties que l'on assemble, non pas par un ruban, mais par un scratch (moi j'adore cette idée personnellement). Pratique il se glisse partout, on peut l'emmener au restaurant, en avion, dans le train, la voiture etc. Sont fournies des petites figurines à découper si on n'a pas emporter de jouets.
J'ai eu la chance de rencontrer la personne à l'initiative du projet dans ma librairie et j'avoue avoir été pleinement convaincue.
Les enfants ont enfin des décors sympas pour leur petits jouets, les livres à jouer sont plastifiés (donc si les petites mains collantes laissent des traces, un chiffon humide et hop, le tour est joué).
La preuve en images avec le modèle sur le thème de La ferme:

Date de parution : 01/04/14
Editeur : Mademoiselle Cartonne
Collection : Livre à jouer
ISBN : 979-10-92511-04-8
EAN : 9791092511048
Format : Album
Présentation : Spiralé
Nb. de pages : 3 pages
Poids : 0,15 Kg
Dimensions : 21,0 cm × 14,0 cm × 2,0 cm
PRIX: 19.90€

Des personnages à découper (comme indiqué plus haut).
3 décors différents qui forme une sorte de carrousel une fois les scratchs attachés.





3 fois plus d'idées de jeux. Les playmobil et autres petites figurines trouvent enfin une place.
En tant que maman, j'adore l'idée car on a toujours besoin d'occuper nos petits et on les tient davantage tranquilles lorsqu'ils peuvent imaginer toutes sortes de petits scenarii.
Autre point positif: tout est made in FRANCE (à Grenoble plus précisément).
Plusieurs modèles sont actuellement disponibles: La ferme, L'école, L'espace, La maison et Le camping

A DÉCOUVRIR ABSOLUMENT!!!

Le site internet Mlle Cartonne 
Le blog

vendredi 26 septembre 2014

Broken Soup de Jenny Valentine


A paraître le : 01/10/14
 
 
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-09781-9
EAN : 9782211097819
Présentation : Broché
Poids : 0,322 Kg
Dimensions : 14,7 cm × 21,7 cm × 1,9 cm
Prix: 17€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Un jour, à la caisse du magasin, un inconnu tend à Rowan un objet qu’elle aurait laissé tomber par terre. C’est le négatif d’une photographie. On y distingue un visage radieux. Cela fait deux ans que Rowan ne sait plus ce que c’est, un visage radieux. Depuis la mort de son frère Jack, Rowan doit faire face. Ses parents se sont séparés, sa mère a perdu goût à la vie. Et c’est elle, Rowan, à 14 ans, qui élève sa petite soeur au quotidien.
Mais comment quelque chose qui ne nous appartient pas peut-elle transfigurer l’existence ? Rowan est persuadée que ce négatif n’est pas à elle. Pourtant, il va révéler bien des secrets, et éclairer sa vie d’un jour nouveau.
 
Depuis deux ans, la famille de Rowan vit en apnée. Depuis la mort de son frère Jack. Rowan est devenue l'adulte de la maison. Son père a quitté le foyer, sa mère sombre dans une dépression qui n'en finit plus, Rowan a donc pris les choses en main et s'occupe au mieux de sa petite sœur de 6 ans Stroma.
Soudain, sa vie bascule. Un inconnu lui tend un négatif qu'elle aurait perdu. Dubitative, persuadée que l'objet ne lui appartient pas, Rowan le conserve cependant. A partir de cet instant, tout change. Elle fait la connaissance de Bee, une jeune fille plus âgée qui devient très vite une amie précieuse, la sortant de sa routine. Elle se rapproche d'Hunter, le jeune homme qui lui a "rendu" le négatif.
Flanquée de sa petite sœur, Rowan réapprend à vivre plus ou moins normalement mais le souvenir de Jack se fait de plus en plus présent et Rowan va découvrir que son frère était un sacré cachottier.
La famille de Rowan pourra-t-elle se relever de l'atroce drame qui les a frappé? La jeune fille peut-elle espérer retrouver une vie d'adolescente plus stable?
 
Un roman juste, touchant, captivant. Jenny Valentine nous embarque une fois de plus dans une histoire palpitante, mystérieuse jusqu'à la dernier page. C'est un roman qui se lit avec avidité, captivant, avec des personnages forts. Rowan est une jeune fille qui ne se plaint jamais, qui  prend la vie à bras le corps, ne s'accordant pas le droit de verser une seule larme pour le bien être de sa petite sœur. Stroma est une petite fille drôle, malicieuse, facétieuse qui est très mature pour son âge tout en gardant toute la candeur qui caractérise les enfants de 6 ans. Elle est l'oxygène du roman. Rowan retrouve peu à peu un équilibre grâce à des personnalités étonnantes: Hunter qui vit dans une ambulance ou Bee qui vit avec un petit frère de deux ans et un père très relax qui fume de l'herbe et est d'une tolérance à toute épreuve.
Rien n'est laissé au hasard dans ce livre. Ce qui m'a fascinée est le fait que Rowan retrouve peu à peu la vie qu'elle n'aurait jamais du quitter. Elle retrouve les joies de se confier à une amie, tombe amoureuse, réapprend à lâcher prise. Les adultes du roman sont démissionnaires, quasiment absents, les adolescents ont du grandir trop vite mais peu à peu les choses se rééquilibrent presque d'elles-même. Un roman tout en subtilité et en nuances. Une très belle histoire qui malgré la force des événements réussi à ne pas faire de pathos inutile. A lire absolument!
 
 

mercredi 24 septembre 2014

L'amour et les forêt d'Eric Reinhardt

RENTREE LITTERAIRE 2014

Date de parution : 21/08/14
Editeur : Gallimard (Editions)
Collection : Blanche
ISBN : 978-2-07-014397-9
EAN : 9782070143979
Présentation : Broché
Nb. de pages : 368 pages
Poids : 0,395 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 20,5 cm × 2,6 cm
Prix: 21.90€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI


Quatrième de couverture:
 
À l'origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l'écrivain, l'entraînant dans sa détresse, lui racontant une folle journée de rébellion vécue deux ans plus tôt, en réaction au harcèlement continuel de son mari. La plus belle journée de toute son existence, mais aussi le début de sa perte.
Récit poignant d'une émancipation féminine, L'amour et les forêts est un texte fascinant, où la volonté d'être libre se dresse contre l'avilissement.
 
Un roman dont on ne sort pas indemne...
 
Une rencontre entre l'écrivain et une de ses lectrices, Bénédicte Ombredanne. Confidences.
Bénédicte est une femme intelligente, cultivée. Elle est professeur, mère de deux enfants.
Bénédicte est mariée à un homme qui exerce sur elle un harcèlement moral continu. Un jour, elle craque et prend un chemin de traverse. Ce fut la plus belle journée de sa vie. Un moment de pur abandon, de réconciliation avec son corps, un moment de Vie. Elle payera très cher cette parenthèse enchantée. Sa vie prend alors une autre dimension, Bénédicte ne sera plus jamais la même. L'emprise de son mari va crescendo, la perversité atteint son paroxysme... Peut-elle s'en sortir?
L'auteur ne peut oublier cette femme hors du commun et lui dédie ce livre. Elle est omniprésente, se manifeste en pointillé, dès lors, l'auteur veut en apprendre plus sur Bénédicte, la retrouver (la sauver?). Vont-ils se retrouver?
 
Un roman bouleversant, surprenant, dérangeant. Un roman qui vous tord les tripes jusqu'à la dernière partie. Pas de concession, pas de demi-mesure. Eric Reinhardt reconstitue les parties manquantes en se basant sur les confidences de Bénédicte qui devient alors une héroïne de roman détonante à qui l'on a envie d'apporter soutien, que l'on a envie de secouer, que l'on a envie de protéger, qui ne nous laisse pas indifférent. Bénédicte Ombredanne est touchante, elle va jusqu'au bout de ce qu'elle pense, jusqu'à se perdre. A trop vouloir bien faire, satisfaire tout le monde, elle s'égare, elle s'oublie. Ce roman lui rend ses lettres de noblesse, lui rend hommage, lui redonne une existence perdue.
J'ai beaucoup aimé ce livre qui a su me toucher, ce personnage dont on ne sait pas vraiment s'il est inventé ou réel tant le contenu du roman semble invraisemblable, cette écriture écorchée si proche de ce qu'elle dépeint. C'est un roman à vif, un roman qui vous emporte.
 
INFO+: roman sélectionné pour le prix Goncourt.

lundi 22 septembre 2014

Mots rumeurs, mots cutter de Charlotte Bousquet illustré par Stéphanie Rubini


Date de parution : 04/09/14
Editeur : Gulf Stream
Collection : Les Graphiques
ISBN : 978-2-35488-236-5
EAN : 9782354882365
Présentation : Broché
Nb. de pages : 72 pages
Poids : 0,252 Kg
Dimensions : 17,0 cm × 24,0 cm × 0,9 cm
Prix: 15€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Je me suis levée, les mains tremblantes. J'entendais des chuchotements, des rires dans mon dos. J'ai pris le morceau de craie, regardé les chiffres inscrits sur le tableau. Des fractions qui auraient dû être faciles, des fractions qui se délitaient devant moi, des chiffres bizarres, monstrueux, qui me frappaient comme les insultes et les ricanements, comme la vérité qui me sautait au visage...

 
L'adolescence est décidément un phase cruelle!
 
Léa se retrouve assise à côté de Mattéo lors du cours d'Allemand, s'attirant la jalousie de bon nombre de ses camarades qui se mettent à la taquiner gentiment. Léa qui n'avait pas plus prêté attention que cela au jeune homme commence à le percevoir différemment. Comble de bonheur, il semble également s'intéresser à elle. Ce qui devait arriver arriva, Léa et Mattéo sortent ensemble. Quelle joie pour Léa! Mais les baisers de Mattéo deviennent plus insistants, il a clairement envie de plus. Léa est encore sur la réserve. Elle est d'une nature plutôt timide... Pourtant, le temps d'une soirée entre copines, elle se lâche et tout bascule...

Léa va devenir la cible de ses camarades.
 
Qui pour s'apercevoir de sa détresse? Qui pour la sortir de là?

Un roman-BD poignant, terriblement d'actualité. J'aime beaucoup ce que propose Charlotte Bousquet, sujets "coup de poing" dans la lignée de Rouge Tagada, écriture incisive, sans concession. Pas de fioriture ni de détours inutiles! On va droit au but, droit au cœur. Léa est si naïve, si simple. Elle se laisse entraîner dans un tourbillon infernal, n'ose pas parler de sa détresse, emmurée dans sa honte. Les actes de ses camarades deviennent de plus en plus barbares et ne semblent pas vouloir cesser. Heureusement que quelqu'un va oser intervenir, une personne à laquelle Léa n'aurait pas pensé... sinon les conséquences auraient pu prendre une tournure dramatique.
Il y a tout dans ce livre: l'isolement de l'adolescente, la descente aux enfers, le désarroi des parents qui voient bien le mal-être de leur fille mais ne savent pas comment lui venir en aide, la cruauté de certains adolescents qui se croient au dessus des autres, la main tendue...
Un livre qui pourra être utile aux ados, sans être moralisateur pour autant. On assiste à une tranche de vie, la fin est ouverte, libre aux interprétations.
J'ai pris ce livre en plein cœur et je vous en recommande vivement la découverte.

 

vendredi 19 septembre 2014

Extra mortelle Adèle: Une nuit avec ma baby-sitter de Mr Tan et Miss Prickly


Date de parution : 05/06/14
Editeur : Tourbillon
Collection : Globulle
ISBN : 978-2-84801-985-7
EAN : 9782848019857
Présentation : Broché
Nb. de pages : 95 pages Poids : 0,3 Kg
Dimensions : 16,2 cm × 20,2 cm × 1,0 cm
Prix: 8.95€

Note: 5/5 Vraiment extra!!!

Quatrième de couverture:


A travers plus de 100 jeux (grilles de mots, jeux des différences, papertoys, labyrinthes...) prête main forte à Mortelle Adèle pour s'assurer que la baby-sittrice abandonne la partie et ne remette plus jamais les pieds à la maison ! Seras-tu aussi Mortel(le) que ton héroïne préférée ? A toi de jouer ! 

Je suis fan de Mortelle Adèle, je la trouve complètement décalée et c'est ce qui en fait un héroïne attachante. Lorsque j'ai découvert ce hors-série, j'ai fondu. Il est trop irrésistible!



Avec Adèle, on s'amuse, on cogite, on découpe, on rit, on s'arrache les cheveux, bref on s'éclate!!!

 
Ponctués de petites histoires avec sa baby-sitter, qu'Adèle torture avec délectation fait tourner en bourrique, on passe de supers moments tout en travaillant ses mathématiques l'air de rien ou encore en se perdant dans des labyrinthes, en découpant des figurines.
Tout est très bien pensé avec cette touche de fantaisie qui fait le gros plus de ce cahier d'activités.
Les enfants dès 9/10 ans devraient se régaler (et je dois avouer qu'en tant qu'adulte, je m'amuse comme une folle, car oui vous comprenez mes enfants sont pour l'instant trop petits alors... il fallait bien que je me dévoue, gnarfgnarfgnarf).
Mortelle Adèle? Une peste que toute la famille devrait adopter!
MEGA FAN!!!
Pour en apprendre plus: Le site officiel ou La page facebook