jeudi 18 octobre 2018

Je peux te voir de Carina Rozenfeld

Date de parution : 04/10/2018
Éditeur : Gulf Stream
Collection : Echos
ISBN : 978-2-35488-558-8
EAN : 9782354885588
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 256 pages
Poids : 0.38 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 22,0 cm × 1,8 cm
Prix: 16€

Note: 16/20

Présentation de l'éditeur:

Alors qu’il se réveille après un mois de coma, unique survivant d’un accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents et à sa sœur, Maxime Vidal est pris en charge par le Pater, qui veut lui faire développer son don très particulier : la vision à distance. Isolé de tout pendant plusieurs années, le garçon apprend à maîtriser ses capacités, sous l’œil exigent de son mentor dont le but avoué est de faire de lui un espion surdoué à sa solde. Mais lors d’une mission, Max fait une découverte qui bouleverse ses certitudes et le pousse à fuir pour tenter d’apprendre la vérité. Bien décidé à ne pas laisser partir son meilleur élément sans réagir, le Pater envoie à sa recherche la jeune Liza, dotée des mêmes aptitudes. Une course-poursuite très particulière s’engage alors, mettant en scène des jeux de superpouvoirs entre êtres hors du commun…

Max est un jeune garçon de seize ans. Après un mois de coma suite à un accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents, il a été pris en charge par un homme qu'il surnomme Pater. Cet homme va lui fournir le gîte et le couvert mais surtout va l'aider à exploiter une aptitude hors du commun: celle de la vision à distance. Maxime est en effet capable de projeter son esprit afin d'observer à distance n'importe quelle personne ou explorer n'importe quel lieu.
Pourtant, après trois ans de cohabitation, Max ne se sent plus vraiment à sa place dans cette maison. Il se sent seul, pas d'ordinateur, pas d'amis. Excepté les cours de Krav Maga qu'il pratique à l'extérieur Max est comme pris au piège d'une prison dorée. Et si le Pater ne lui avait pas tout dit? Quelles sont ces missions qu'on lui demande d'accomplir? Il est temps d'obtenir des réponses, quitte à se mettre en danger...

Un roman haletant et passionnant!
Moi qui suis une grande amoureuse des romans avec des personnages qui ont des aptitudes exceptionnelles et qui adore les X-men, je me suis régalée. J'adorerais avoir la même aptitude que Max, je trouve cela fascinant.
J'aime beaucoup l'écriture de Carina Rozenfeld (cf. les chroniques sur La symphonie de Abysses tome 1, tome 2, Phaenix tome 1, tome 2 etc.). J'étais ravie de la retrouver avec ce one shot. 
On passe un bon moment à essayer de reconstituer le passé de Max, comprendre le pourquoi de sa fuite. Flash-back, récit choral, une lecture parfois un peu trop hachée mais un ensemble rondement mené.
La couverture est une réussite et la qualité des romans des éditions Gulf Stream un bonheur à lire, les pages sont de belle facture et la lecture est de fait très confortable (ce n'est pas rien quand on porte des lunettes^^).
Une bonne découverte! 

mercredi 17 octobre 2018

Martin Perché de Christian de Montella

Date de parution : 02/05/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium plus
ISBN : 978-2-211-12439-3
EAN : 9782211124393
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 96 pages
Poids : 0.142 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 21,8 cm × 0,8 cm
Prix: 11.50€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

Martin a grimpé dans le chêne au fond du jardin, celui que son père veut abattre, il refuse d'en descendre malgré les menaces et les supplications. Perché sur sa branche, il rêve d'elle, Angie, la fille qui a bouleversé sa vie. Elle est tellement à part ! Elle parle aux garçons comme si elle en était un, répond aux profs, collectionne les heures de colle. Quand elle s'est enfuie du collège, Martin l'a suivie. Angie l'a entraîné sur les barricades du Quartier Latin. Pour elle, il a crié des slogans et lancé des pavés. Avec elle, il s'est senti vivant pour la première fois. Nous sommes en Mai 68, Martin vient de découvrir les manifs, la politique et l'amour... Surtout l'amour !

Un vent de contestations souffle dans la vie de Martin. Une envie d'être libre, de s'affranchir de l'emprise paternelle. Replié en haut du chêne du jardin. Martin refuse d'en descendre. Il veut que son père renonce à le couper.
Il faut dire que Martin à fait la connaissance d'Angie, une jeune fille incroyable qui la encouragé à lancer des pavés et à crier des slogans. Nous sommes en Mai 68, Martin est amoureux!

Un court roman à fleur de peau, où à travers du jeune Martin nous voyons une rébellion en marche. Climat politique tendu certes mais surtout un jeune homme qui s'émancipe, qui s'affirme, qui grandit.
L'amour donne des ailes et conduit Martin à se percher dans un arbre, mais ce n'est pas seulement de lui dont il s'agit non, c'est plus que cela...
Une belle, une belle histoire, un bon moment de lecture, tout simplement!

mardi 16 octobre 2018

La spirale de Sophie Bénastre

Date de parution : 27/09/2018
Éditeur : Oskar
Collection : Droits de l'enfant
ISBN : 979-10-214-0632-2
EAN : 9791021406322
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 88 pages
Poids : 0.098 Kg
Dimensions : 11,7 cm × 18,5 cm × 0,9 cm
Prix: 7.95€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

Depuis quelque temps, Lou trouve que Joshua ne va pas bien. Ses parents sont en plein divorce et quand il revient d'une semaine chez son père, le garçon est fatigué, n'a pas fait ses devoirs et surtout il sent mauvais. Persuadée que son ami a des problèmes, Lou décide de tirer les choses au clair. Avec du soutien et beaucoup d'amour, la fillette va aider Joshua à sortir d'une spirale qui le dépasse.

Lou qui est assise près de Joshua trouve que son ami ne sent pas très bon. C'est plutôt bizarre. Depuis quelques jours, elle remarque que le jeune garçon est plus replié sur lui-même, moins souriant et même parfois agressif. C'est étrange! 
En plus, il ne prend plus le chemin habituel pour rentrer. Il n'en faut pas plus à Lou pour s'inquiéter et décider de mener l'enquête pour savoir ce qui arrive à son ami.
Sa découverte va la bouleverser et lui faire prendre une décision radicale. Joshua est pris dans une spirale infernale et Lou va tout faire pour l'en sortir. 

La collection "droits de l'enfant" est nécessaire et intelligente.Elle aborde des sujets délicats avec beaucoup le subtilité mais sans filtre. 
Joshua, un enfant ballotté entre le domicile de sa mère et un père qui rencontre des difficultés financières mais pas seulement, est pris dans un cycle infernal où il veut protéger ses parents quitte à s'oublier. Mais un enfant a besoin de repères, de manger à sa faim, de vivre dans des conditions décentes, Joshua pense bien faire mais il souffre de plus en plus. L'intervention de son amie Lou va certes tout bousculer mais qui sait "après la pluie, le beau temps", espérons qu'il en sera de même pour Joshua et sa famille.
J'ai beaucoup aimé cette lecture. J'ai trouvé l'histoire forte et les enfants attachants. C'est un sujet délicat mais en même temps, c'est bien de l'aborder dans la littérature jeunesse. Parfois, avec une lecture de ce genre, il peut y avoir des échanges, des déclics... En informant, on protège, on est plus alerte, on ouvre son esprit et élargit son regard.
A découvrir!

lundi 15 octobre 2018

Gardiens des cités perdues tome 1 de Shannon Messenger

Date de parution : 16/02/2017
Éditeur : Pocket Jeunesse
Collection : Pocket Jeunesse
ISBN : 978-2-266-27066-3
EAN : 9782266270663
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 496 pages
Poids : 0.258 Kg
Dimensions : 10,8 cm × 17,8 cm × 2,0 cm
Prix: 7.90€

Note: 19/20

Présentation de l'éditeur:

Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde : depuis toujours, elle entend les pensées des gens autour d'elle. Un matin, un étrange garçon l'aborde et lui apprend qu'elle n'est pas humaine. Elle doit rejoindre l'univers qu'elle a quitté douze ans plus tôt. De retour parmi les siens, une question l'obsède : pourquoi l'a-t-on cachée si longtemps dans le monde des humains ?

Sophie a douze ans. Depuis un mystérieux accident alors qu'elle n'avait que cinq ans, Sophie peut entendre les pensées des gens qui l'entourent. Élève brillante, elle est très en avance pour son âge et à par conséquent plusieurs classes d'avance, ce qui ne facilite pas son intégration avec les autres. Elle est de plus dotée d'une mémoire photographique tout simplement incroyable. 
Un jour, alors qu'elle visite un musée avec sa classe, Sophie fait la connaissance de Fitz. Le jeune homme l'intrigue et l'attire immédiatement. Il est incroyablement beau. Pourtant, quand il lui parle de son don pour la télépathie, Sophie prend peur et essaye de fuir. Mais ce faisant, elle manque de se faire renverser par un poids lourd, avant d'être sauvée in extremis par Fitz. 
Le jeune homme semble avoir des aptitudes hors du commun comme elle et bien que méfiante, Sophie laisse Fitz lui expliquer d'où il vient. Il semblerait que ce monde soit aussi celui de Sophie. Mais alors qui est-elle vraiment? Comment s'est-elle retrouvée chez les humains? L'existence de Sophie n'est-elle basée que sur des mensonges? Une chose est sûre, Sophie n'est pas au bout de ses surprises et ses pouvoirs pourraient bien dépasser l'entendement...

Un premier tome haletant, passionnant, envoûtant. Un page turner palpitant qui m'a complètement convaincue. Je n'avais pas ressenti cela depuis La quête d'Ewilan (ce qui n'est pas peu dire pour moi). J'ai aimé le monde dans lequel va évoluer Sophie, ses pouvoirs incroyables, les créatures que l'on croise et les divers personnages rencontrés. Je suis fan du personnage de Dex que je trouve décalé, drôle et sincère. Fitz m'agace un peu et je suis très intriguée par Keefe. Il y a de l'émotion, du suspense, de l'action, de l'amour, de la trahison, des secrets en pagailles, plein de mystères en suspend bref que l'on soit un grand lecteur ou non, cette série à de quoi séduire tous les publics.
Un vrai COUP DE COEUR!!!
Il me tarde de découvrir la suite, je remercie grandement Mathéo, un élève de quatrième du collège où je travaille, pour m'avoir donné envie de le lire et avoir eu la gentillesse de me le prêter.
Quand la lecture se fait partage, les découvertes n'en sont que plus belles.

vendredi 12 octobre 2018

Quelle horreur! de Claire Lebourg

Date de parution : 12/09/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Album
ISBN : 978-2-211-23703-1
EAN : 9782211237031
Format : Album
Présentation : Relié
Poids : 0.31 Kg
Dimensions : 19,6 cm × 26,8 cm × 1,0 cm
Prix: 12.70€

Note: 15/20

Présentation de l'éditeur:

Qu'est-ce qu'une œuvre d'art, un beau dessin, un tableau réussi ? Les avis sont partagés. Pour Paty, qui a préparé son expo à la dernière minute en faisant poser ses amis, c'est l'horreur. Aucun ne se trouve ressemblant, ils partent tous fâchés en poussant des cris ! Elle a envie de tout annuler. Heureusement, Michou le galeriste le lui interdit. Car le jour du vernissage, Paty va avoir une surprise…

Paty doit se dépêcher de tout préparer pour son exposition. Elle convoque divers amis à elle pour qu'ils posent sous ses pinceaux. 
Elle s'applique mais lorsque ses modèles découvrent le résultat... ils sont tous déçus.
Et l'exposition qui approche à grand pas, mais comment faire? Tout annuler? Paty décide d'aller jusqu'au bout vaille que vaille et c'est alors que...
Un album aux illustrations assez originales. je suis complètement tombée sous le charme des couleurs et surtout de la couverture que je trouve très réussie.
Effectivement tous les goûts sont dans la nature comme le sous-entend cet album mais pas seulement... J'ai beaucoup aimé la chute et la très jolie double page à déplier.
Une découverte toute mignonne!

jeudi 11 octobre 2018

Je ne te crains plus Alycia de Michèle Bayar

Date de parution : 27/09/2018
Éditeur : Oskar
Collection : Droits de l'enfant
ISBN : 979-10-214-0631-5
EAN : 9791021406315
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 82 pages
Poids : 0.09 Kg
Dimensions : 11,6 cm × 18,5 cm × 0,8 cm
Prix: 7.95€

Note: 17/20

Quatrième de couverture:

Jade espère échapper au harcèlement d'Alycia en partant, pour la première fois. en colonie de vacances. Mais c'est le contraire qui se produit. Elle découvre qu'Alycia fait partie du voyage ! Il est trop tard pour renoncer, elle panique. Seule en terrain inconnu, loin des siens, comment va-t-elle trouver le courage d'affronter Alycia et s'en libérer ?

Depuis qu'Alycia a emménagé dans l'immeuble de Jade, dix ans et demi, elle ne fait que s'en prendre à cette dernière: remarques désagréables, humiliations, violence, tous les moyens sont bons pour faire pleurer et rabaisser Jade. Le pire, c'est que les deux filles sont dans la même classe! 
Heureusement, Jade est en vacances, elle va pouvoir échapper à son bourreau et souffler un peu.
Malheureusement, alors qu'elle allait monter à bord du train qui mène à la colonie, Jade s'effondre: devant elle son pire cauchemar: Alycia! Cette dernière s'empresse, tout sourire, de venir cracher son venin à l'oreille de Jade. La plus forte c'est elle, Jade n'a qu'à bien se tenir!
Les vacances qui s'annonçaient sous les meilleurs hospices sont en train de virer à la catastrophe. Jade arrivera-t-elle à enfin à parler? Quelqu'un se rendra-t-il compte de sa détresse? 

Un roman très touchant et bouleversant qui rend compte d'un problème très souvent difficile à détecter: le harcèlement. 
Jade est discrète et préfère ne rien dire. Sa timidité et sa peur de l'autre font qu'elle n'arrive pas à sortir les mots salvateurs. Elle s'embourbe dans une situation de plus en plus invivable qui la rend physiquement malade et qui est en train de la détruire à petit feu.
On s'attache immédiatement à Jade qui est si heureuse de faire du théâtre en colonie, on souffre avec elle du comportement abjecte de la pourtant très jeune Alycia.
Le pire, et ce qui, malheureusement, peut arriver, est que la situation aurait pu tourner au désavantage de Jade: un comble!
Heureusement, elle croise sur sa route Maelys, une demoiselle qui n'a pas froid aux yeux ni sa langue dans sa poche et qui n'hésite pas à répondre aux provocations d'Alycia. Pour autant, pas facile d'avouer que l'on est victime de harcèlement. La honte, la culpabilité, la peur envahissent Jade.
C'est un roman très bien écrit, efficace et intelligent que je vous conseille.

mercredi 10 octobre 2018

Du nouveau pour les tout-petits

Bonjour tout le monde,

Voici une chronique un peu différente pour vous présenter deux livres cartonnés innovants, deux gros coup de cœur aux Éditions Balivernes.

Tout d'abord, voici 20 000 lieues sous les mers d'après le chef d'oeuvre de Jules Verne.

Date de parution : 25/09/2018
Éditeur : Balivernes (Éditions)
ISBN : 978-2-35067-162-8
EAN : 9782350671628
Format : Album
Présentation : Cartonné
Poids : 0.223 Kg
Dimensions : 17,0 cm × 17,0 cm × 1,5 cm
Prix: 9€

Note: 18/20

Présentation de l'éditeur:

Un monstre marin attaque les bateaux ! Le professeur Aronnax veut le trouver. Oh ! Le monstre ! Non, c’est un sous-marin ! C’est celui du capitaine Nemo. Tous visitent les fonds marins et croisent un calmar géant. Aronnax et ses amis s’échappent. Mais où est passé le capitaine Nemo ? 
D’après le célèbre roman de Jules Verne, une adaptation pour les plus petits avec les personnages et les étapes principales de cette aventure du capitaine Nemo. L’histoire est ici décomposée pour être accessible aux plus jeunes : des phrases très courtes, des objets simples, le tout en suivant la trame du livre et en respectant l'imaginaire de l'auteur. 

Mots-clefs : Capitaine Nemo, Océan, Vie sous-marine, Aventure, Littérature classique.

Depuis quelques temps, un animal mystérieux attaque des bateaux... Le professeur Aronnax veut absolument le retrouver. 
Mais si l'on plonge 20 000 lieues sous les mers, la vérité est tout autre: le coupable est en effet à bord d'un sous-marin, c'est le capitaine Nemo!!!
Mais que va-t-il se passer?

Quelle merveilleuse idée que d'adapter les classiques pour les plus petits!!!
Je trouve le concept génial et les illustrations toutes rondes de Marjorie Béal adorables et très modernes.
Les enfants vont pouvoir manipuler ce livre à leur convenance, le grignoter, le câliner ou même le dévorer!
Bravo!


Ensuite, les enfants vont pouvoir apprendre de nouvelles langues grâce à un imagier très malin...

Date de parution : 11/09/2018
Éditeur : Balivernes (Éditions)
Collection : Farfadaises
ISBN : 978-2-35067-163-5
EAN : 9782350671635
Format : Album
Présentation : Cartonné
Poids : 0.222 Kg
Dimensions : 17,0 cm × 17,0 cm × 1,2 cm
Prix: 9€

Note: 18/20

Présentation de l'éditeur:

Cet imagier sur le thème des animaux présente six langues avec leur graphie spécifique et leur prononciation : Français, Anglais, Japonais, Chinois, Espagnol et Arabe. Grâce à un jeu de couleurs, il est possible de suivre page après page une même langue. Un imagier multilingue dans lequel les illustrations sont réalisées avec des collages. L'originalité du graphisme est accessible aux enfants tout en ayant un aspect artistique de qualité. Même si le côté multilingue sera pour beaucoup qu'un complément amusant à cet imagier, il peut aussi être particulièrement intéressant pour les familles composées de différentes nationalités, ou venant de migrer vers un nouveau pays, ou pour celles désirant faire découvrir aux plus jeunes leurs racines familiales ou aussi pour ouvrir les enfants à la diversité de notre monde. 

Un plus : La prononciation phonétique pour le Japonais, le Chinois et l'Arabe. 
Mots-clefs : Multiculturel, Multilingue, Langue étrangère, Expatriés, Migrants, Découvrir le monde.

J'ai complètement craqué pour cet imagier parce qu'il propose 6 langues!!!
Je n'avais jamais vu de livres comme ça pour des tout-petits. 
Les langues sont facilement identifiables par un code-couleur: impossible donc de se perdre.
Ensuite, la bonne idée c'est le thème, les enfants adorent les animaux donc bonne idée là encore. 
Autre point positif, les collages de Motomitsu Maehara qui sont superbes et qui apportent de la modernité. 
Enfin, le GROS plus: la prononciation phonétique pour le Japonais, le Chinois et l'Arabe.
Idéal donc pour les petits mais aussi pour les grands!
Je suis complètement conquise par les propositions de cette merveilleuse maison d'édition! Des livres qui sont disponibles dans toutes les librairies ou directement sur le site de l'éditeur: http://www.balivernes.com/

mardi 9 octobre 2018

L'allumeur de réverbères de Nathalie Wyss

Date de parution : 31/05/2018
Éditeur : Oskar
Collection : Imaginaire
ISBN : 979-10-214-0623-0
EAN : 9791021406230
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 210 pages
Poids : 0.182 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 21,0 cm × 1,3 cm
Prix: 14.95€

Note: 16/20

Quatrième de couverture:


Dans la famille Lumen, on est allumeur de réverbères de père en fils. Tous les soirs, Tobi éclaire les rues de Luz, une ville où il pleut chaque mardi et où le soleil et les étoiles ont depuis longtemps disparu derrière les nuages. Seules les rues "riches" sont illuminées et Tobi songe secrètement au jour où les rues "pauvres" auront, elles aussi, droit à un peu de lumière. En s'y rendant, il rencontre Sidonie, petite fille qui rêve de soleil et d'étoiles et craint le noir comme personne. Que faire pour qu'elle n'ait plus peur ? Et si Tobi avait une idée pour réaliser ses rêves et ceux de sa bien-aimée ?

Dans la famille Lumen, on est allumeur de réverbères de père en fils. Tobi accompagne son père dans sa tournée le soir. Son travail est d'allumer tous les réverbères des rues riches. Tobi aimerait quant à lui aussi éclairer les rues "pauvres". Il se demande d'ailleurs pourquoi il est interdit de les allumer.
Un jour, alors qu'il se promène, Tobi fait la connaissance de Sidonie et tombe complètement sous son charme. Sidonie a des yeux immenses, Tobi aime quand elle lui raconte ses rêves de soleil et d'étoiles. Il aime moins en revanche qu'elle parle de partir parce qu'elle a froid et peur dans les rues sombres. Tobi va alors prendre une décision radicale qui pourrait bien bouleverser leurs vies à tous les deux.

Plus qu'un roman, L'allumeur de réverbères est un conte à la Andersen qui n'est pas sans rappeler La petite filles aux allumettes.
Ce fut un moment de lecture poétique, émouvant et plein de suspense.
J'ai adoré suivre Tobi à travers les rues de Luz. J'ai été touchée par le personnage énigmatique de Sidonie. On ne sait pas trop où l'on va, de nombreuses interrogations sont soulevées, on est intrigué par cette ville mystérieuse et l'on ne peut pas lâcher notre lecture avant la fin.
C'est une lecture atypique, une friandise à déguster.

samedi 6 octobre 2018

Rien n'arrête Sophie de Cheryl Bardoe et Barbara McClintock

Date de parution : 23/08/2018
Éditeur : Éléphants (Les Éditions des)
ISBN : 978-2-37273-069-3
EAN : 9782372730693
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0.452 Kg
Dimensions : 26,0 cm × 25,3 cm × 1,0 cm
Prix: 14€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

Demander à Sophie de ne plus s'intéresser aux mathématiques revenait à demander à un oiseau de renoncer à voler. Rien ne pouvait arrêter Sophie !

Sophie adore les mathématiques! Elle est fascinée par "leurs lois simples et claires", par le fait que les mathématiques assurent "l'équilibre du monde". 
Sophie aime travailler les nombres, chercher comment ils fonctionnent entre eux mais seulement voilà, Sophie est née au XVIIIème siècle, un siècle où les femmes ne peuvent pas devenir mathématiciennes puisqu'étudier les mathématiques est un domaine exclusivement masculin. 
Mais Sophie est persévérante. Elle n'abandonnera pas ses rêves, quitte à publier sous un nom d'homme. Elle cherche et travaille sans relâche. 
Réussira-t-elle? 

Un album intelligent qui montre que si l'on s'accroche et que l'on croit en soi, qu'importe que l'on soit un homme ou une femme, à force de persévérance et de travail, les choses peuvent changer et les rêves s'accomplir. 
Cheryl Bardoe met en lumière le parcours de Sophie Germain qui a réussi à être reconnue dans un univers masculin et a même donné son nom à un théorème.
J'ai beaucoup apprécié cet album.
Les illustrations nous replonge dans une autre époque tout en apportant une habile touche de modernité. Elles servent à merveille un texte simple et efficace.
Un album positif qui fait du bien et qui est complètement d'actualité!

Enfances par Marie Desplechin et Claude Ponti

Date de parution : 29/08/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-20685-3
EAN : 9782211206853
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 136 pages
Poids : 0.658 Kg
Dimensions : 22,0 cm × 26,3 cm × 1,8 cm
Prix: 16.80€

Note: 17/20

Quatrième de couverture:

Au départ, nous voulions en raconter mille. Nous avons commencé avec soixante-deux. Soixante-deux histoires d'enfants, des esclaves et des reines, des voyantes et des dieux, des révoltés et des savantes, des inventeurs et des écrivaines... Vous en connaissez certains, et d'autres non. Mais chacun à sa place, petite ou grande, réelle ou légendaire, tous ont un jour changé la vie des gens, et le monde dans lequel nous vivons. Comme vous le faites, ou comme vous le ferez, vous aussi, un jour.

Un album/documentaire où des personnalités côtoient des anonymes, des mythes côtoient des muses, des photos côtoient des illustrations.
Une présentation "carrée": page de gauche un texte qui présente une personne ou un personnage et page de droite un cliché ou un crayonné.
Qu'ils soient fameux ou inconnus, de haute naissance ou de basse extraction, tous ont leur place et une histoire bien particulière.
On trouve des artistes, des reines, des esclaves, des écrivains etc. qui témoignent de la richesse et de l'évolution du monde et des mentalités.

C'est un ouvrage intéressant car il peut se lire au gré de nos envies. On découvre des histoires singulières, originales ou méconnues. 
A travers différentes époques, une incroyable galerie de portraits tous plus passionnants les uns que les autres. 
C'est l'occasion de se replonger dans nos souvenirs, de se laisser bercer par les mots et les illustrations de deux grands noms de la littérature jeunesse: Marie Desplechin et Claude Ponti.
Un voyage incroyable et fascinant à découvrir sans attendre... 

vendredi 5 octobre 2018

Top car de Davide Cali et Sébastien Mourrain

Date de parution : 20/09/2018
Éditeur : Éléphants (Les Éditions des)
ISBN : 978-2-37273-062-4
EAN : 9782372730624
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 32 pages
Poids : 0.34 Kg
Dimensions : 18,5 cm × 26,8 cm × 1,0 cm
Prix: 14€

Note: 18/20

Quatrième de couverture:

C'est la plus belle, la plus rapide, la préférée des jolies filles. Jacques en rêve toutes les nuits. Le seul hic, c'est qu'il n'en a pas les moyens...

Jacques a un rêve: acquérir la Vénus, la plus belle, la plus rapide, la plus incroyable des voitures, celle qui fait craquer les fille, rien de moins.
Seulement, la Vénus coûte cher et Jacques n'a pas les moyens de ses ambitions. 
Il imagine tout un tas de moyens pour se procurer de l'argent: casino, paris... braquage de banque? Non, c'est beaucoup trop risqué et Jacques n'est pas quelqu'un de malhonnête. Mais alors, comment faire? Jacques n'en peut plus, il lui faut cette voiture!
C'est alors qu'il tombe sur une annonce qui pourrait bien changer sa vie...

Jusqu'où Jacques va-t-il aller pour réaliser son rêve? Saura-t-il se satisfaire de ce qu'il obtiendra? 
Dans une société de consommation où un besoin chasse l'autre, où l'on crée de nouveaux besoins chaque jour et où il est difficile de ne pas se laisser tenter: est-on condamné à être d'éternels insatisfaits? C'est ce que suggère habilement cet album. Jacques est un personnage tout ce qu'il y a de plus ordinaire et dans lequel il est facile de se reconnaître. Il est prêt à cumuler les emplois, se couper du monde, à aller au delà de ses limites pour quelque chose d'extrêmement superficiel et qui ne le satisfera au fond qu'un temps.  C'est typiquement ce que l'on observe au quotidien. Ici il est question d'une voiture mais l'on peut transposer cela avec un nouveau téléphone: à chaque fois plus performant, plus incroyable, plus plus... jusqu'au prochain modèle. Même chose pour les voitures, les ordinateurs etc. Au fond, les besoins des consommateurs ne sont plus forcément des besoins essentiels mais un besoin de satisfaire un caprice plus qu'autre chose. 
Cet album est esthétiquement impeccable: les illustrations sont géniales, entre BD et album. C'est un album qui fait juste ce qu'il faut, ni trop, ni trop peu. Il est d'une très belle qualité, le format est idéal, pas trop grand, pas trop petit. J'ai tout aimé, les aspects traditionnels, les illustrations crayonnées, les couleurs, le texte, un vrai bijou. 
Intelligent, habile, autant pour les enfants que pour les adultes. A découvrir!

Pacifique de Nicolas Mestre et Maïlys Paradis

Date de parution : 31/08/2018
Éditeur : Winioux (Éditions)
ISBN : 978-2-919523-16-0
EAN : 9782919523160
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 24 pages
Poids : 0.48 Kg
Dimensions : 24,0 cm × 30,0 cm × 0,5 cm
Prix: 18€

Note: 16/20

Présentation éditeur:

Le petit héros Tini parcourt un chemin initiatique, où se côtoient l'immense et le minuscule, où se mêlent le banal et l'extraordinaire, où se confondent l'océan et l'enfance. Tour à tour brumeux, coloré, puissant, magique, gracieux, effrayant ou imprévisible...mais finalement si pacifique.

La bonne idée? Un album-puzzle à recomposer.
9 cartes, des pages illustrées, une histoire à retrouver.
Voilà un album poétique, finement crayonné, moderne et original!

Avis de la maman:
J'ai aimé les couleurs, l'aspect ludique et la poésie qui se dégage de l'album. C'est un bel objet dans lequel on plonge volontiers.
Dans un cherche et trouve astucieux, nous suivons les aventures de Tini. Un petit garçon qui explore, joue, observe, découvre son île avec candeur et bonheur. 
J'ai trouvé cet album très bien pensé, surprenant et délicat. 
On prend le temps, de chercher, de recomposer le texte, on se pose, on se repose et on voyage. Adorable!

Avis de Jules (CE1):
C'est un album qui est joli. Tini découvre plein de choses. J'ai bien aimé chercher l'histoire. C'était pas facile mais bon, c'était bien.
Les dessins sont beaux.

Avis de Paul (CM2):
C'est un bel album. J'ai aimé que le texte ne soit pas directement dans le livre, c'est plus rigolo de chercher quel morceau va avec les dessins. Les couleurs sont jolies. J'ai bien aimé.

mercredi 3 octobre 2018

Eden tome 1: Le visage des sans-nom de Fabrice Colin illustré par Carole Maurel

Date de parution : 12/09/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-451-1
EAN : 9782369814511
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 80 pages
Poids : 0.602 Kg
Dimensions : 21,6 cm × 28,2 cm × 1,3 cm
Prix: 15€

Note: 15/20

Présentation éditeur:

Phoenice, anciennement San Francisco, n'est plus qu'un état à part entière divisé en deux zones depuis le tremblement de terre qui l'a partiellement détruite au 21ème siècle : les quadrants, quartiers où vit la majeure partie de la population, et le cœur, ville dans la ville, juchée sur une colline et protégée par un mur. Les élus, classe dominante et éduquée, vivent à l'abri du mur et détiennent tous les pouvoirs y compris militaires… les autres habitants sont répartis selon un système de castes principalement des ouvriers, soldats, nourrisseurs et déclassés. Jonas, 14 ans vit avec une mère dépressive, un père révolutionnaire, et sa sœur Helix 15 ans qui vient de réussir l'Ascension, concours d'entrée pour intégrer les « élus ». A présent, intronisée, et passée de l'autre côté, elle est coupée de sa famille. Jonas, pour échapper à sa condition modeste n'a qu'une issue réussir également le concours. Saura-t-il défier son père, choisir son camp entre des factions activistes, et garder une moralité pour réussir ?

Jonas a quatorze ans, il vit parmi les sans-nom. 
Sa sœur Helix a réussi un examen qui lui a permis de rejoindre les élus, ceux qui vivent de l'autre côté du mur. 
Jonas va lui aussi tenter de réussir l'Ascension. Pourtant, cela lui semble hors de sa portée.
Dans cette société, il y a deux poids, deux mesures. D'une part, il y a les sans-nom, les personnes considérées comme inférieures, reléguées à des tâches subalternes et les élus, ceux qui sont supérieurs, classe dominante, qui est éduquée. Soit on réussit le concours et on est considéré, soit on échoue et on reste un sans-nom.
Jonas réussira-t-il? La condition d'Helix est-elle réellement si enviable? Quelle est cette révolte qui couve? Quels sont ceux qui tentent de se soulever?
Jonas va découvrir que les apparences sont trompeuses et que ses proches ont tous des secrets. Quel camp choisir?

J'ai bien aimé cette bande dessinée. Il faut un temps pour comprendre où nous sommes et qui sont les différents personnages, mais ma curiosité a été piquée et j'ai hâte de découvrir le second tome. C'est un genre de lecture que j'affectionne et donc, je suis plutôt bon public et je vois davantage le positif.
De plus, j'adore l'écriture de Fabrice Colin dont j'ai lu plusieurs romans (Passeurs de mort, Personne ne te sauveraBal de givre à New-York), et comme j'aime bien lire des BD de temps en temps, je me suis dit que l'association des deux serait pas mal, ce fut le cas. 
Les vignettes sont plutôt bien, j'ai aimé les couleurs, les traits des personnages (plutôt épurés). C'est ni trop ni trop peu. 
Il y a beaucoup de rebellions, de questions qui restent en suspend, c'est une entrée en matière qui donne envie de creuser.
L'ensemble est agréable à lire et donne envie de poursuivre.