vendredi 20 juillet 2018

Les prières de sang de Jean-Marc Dhainaut

Date de parution : 05/07/2018
Éditeur : Taurnada Éditions
Collection : L'ombre des mots
ISBN : 978-2-37258-045-8
EAN : 9782372580458
Format : Multi-format
Nb. de pages : 218 pages
Prix: 4.99€ LIVRE NUMERIQUE

Note: 18/20

Quatrième de couverture:

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire...

Alan Lambin est de retour pour une nouvelle affaire paranormale. Une jeune femme appelle à l'aide: elle entend des cris de femmes et de bébés depuis qu'elle a acheté une vieille commode qui provenait d'un monastère.
Au début réticent, Alan finit par se lancer dans cette nouvelle enquête. Accompagné par sa fidèle assistante, le voilà prêt à affronter l'une des affaires les plus éprouvantes de sa carrière. Alan va devoir faire preuve de sang froid car ce qui l'attend va se révéler à la fois fort en émotions et risque de lui glacer le sang.
Heureusement qu'il n'est pas seul car si ses nerfs vont être à rude épreuve, son cœur va également faire des siennes. 
Quel genre de fantômes attend Alan? Comment résoudre cette affaire? Ne serait-il pas temps pour lui de faire preuve aussi de courage dans sa vie privée? Une chose est sûre, Alan ne sera plus jamais le même après cette enquête...

Au menu: fantômes, angoisse, sueurs froides, faux semblants, rebondissements et émotions fortes!
Je me régale à chaque nouvelle lecture d'un titre des éditions Taurnada et ce titre ne déroge pas à la règle.
J'avais déjà été plus que convaincue par le précédent opus La maison bleu horizon et j'ai été ravie de retrouver Alan Lambin pour cette nouvelle aventure Je n'ai pas suspendu ma lecture un instant, totalement captive de l'histoire, frissonnant, tremblant parfois. L'auteur a une écriture extrêmement efficace, il sait où il va et nous emmène avec lui. Je ne veux pas trop en dire sur le contenu pour que la surprise soit totale mais sachez que vous allez voyager dans le temps, osciller entre cauchemar et réalité bref préparez-vous à être malmené.
Une très bonne découverte!

jeudi 19 juillet 2018

Felony ever after (collectif)

Date de parution : 21/06/2018
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-21887-7
EAN : 9782221218877
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 301 pages
Poids : 0.376 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,7 cm
Prix: 19€

Note: 13/20

Quatrième de couverture:

Provinciale de vingt-deux ans fraîchement débarquée à New York, Verity Michaels est réceptionniste dans une boîte où les heures supplémentaires sont monnaie courante. Pratique pour son patron, qui ne rate pas une occasion de la reluquer. Un soir, alors qu’elle hèle un taxi pour rentrer chez elle, elle se retrouve contrainte de partager la course avec Hudson Fenn, un jeune homme tatoué des pieds à la tête. Durant le trajet, le chauffeur se prend le bec avec un autre conducteur et descend de la voiture ; Hudson attrape alors le volant et s’enfuit tranquillement avec le taxi… sans oublier de déposer Verity chez elle. Le lendemain matin, le jeune homme apparaît à son bureau : il est coursier à vélo et dépose un mystérieux colis pour son patron. Une relation explosive se noue entre eux : il est beau, séduisant, dangereux, et vit comme un prince ; elle est méfiante, drôle et moderne. De tweets coquins en rendez-vous torrides, Felony Ever After nous offre une comédie romantique très sexy par les meilleures plumes du genre, qui ont écrit tour à tour un chapitre pour donner forme à ce cadavre exquis insolite et épicé.

13 plumes pour 1 histoire...
Verity Michaels travaille à New York en tant que réceptionniste. Son patron lubrique ne rate pas une occasion de la reluquer sous toutes les coutures. Verity a bien du mal à le remettre à sa place. Un soir, finissant une fois de plus bien plus tard, elle hèle un taxi. C'est là qu'entre en scène Hudson Fenn, un bad boy tatoué qui perturbe Verity. Le jeune homme a un look atypique qui l'attire autant qu'il l'inquiète. Hudson va voler le taxi pour déposer sans encombre la demoiselle... mais leurs chemins vont à nouveau se croiser dans des circonstances surprenantes et une relation torride va se nouer entre eux. Qui est réellement Hudson? Qu'y a-t-il dans les colis qu'il livre à son patron?

Un roman teinté d'érotisme, porté par 13 plumes rompues à l'exercice du genre. Les chapitres s'alternent plutôt harmonieusement. je me demandais bien comment tant d'auteurs allaient pouvoir accorder leurs violons mais, si l'on remarque quelques changements stylistiques, l'ensemble fonctionne relativement bien.
L'histoire entre Hudson et Verity est assez convenue cependant l'idée pour le patron est... déroutante (et dérangeante) mais bon pourquoi pas. C'est une lecture qui ravira les amateurs de littérature romantico-érotique, parfaite pour les vacances. Je ne suis en revanche pas du tout convaincue par les tweets qui sont selon moi parfaitement inutiles et n'apportent rien de spécial à l'histoire.

mardi 17 juillet 2018

Ça va faire des histoires de Marie Desplechin

Date de parution : 25/04/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Mouche
ISBN : 978-2-211-23677-5
EAN : 9782211236775
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 80 pages
Poids : 0.136 Kg
Dimensions : 12,4 cm × 19,0 cm × 0,8 cm
Prix: 8€

Note: 14/20

La suite de L'école de ma vie.

Quatrième de couverture:

Fanta est en vacances, ça ne va pas du tout. Elle se dispute avec son frère et sa sœur, ses parents sont fatigués. Par chance, elle peut aller quelques jours chez sa marraine Sylvie. Elle sera un peu forcée de lire le soir, mais à part ça elle adore. En plus, elle va pouvoir jouer avec la fille d'une voisine. Tout devrait donc se passer parfaitement. Sauf que les bêtises, ça arrive. Des fois exprès, des fois pas trop. Et Fanta, en ce moment, ça lui arrive souvent...

Fanta est en vacances. Pas facile tous les jours, elle se dispute avec tout le monde. Quand sa marraine Sylvie propose de la prendre quelques jours chez elle, cela soulage tout le monde et c'est l'occasion de nouvelles expériences et nouvelles bêtises. Elle va se faire une copine mais rien ne sa passe comme prévu. Et Sylvie qui veut qu'elle lise... 

On retrouve la petite Fanta qui décidément a toujours son caractère bien trempé et qui ne s'en laisse pas conter. Les vacances, c'est autant l'ennui que l'occasion de faire des bêtises. Le moment aussi de nouvelles amitiés, de renouveau. Fanta n'est pas au bout de ses surprises et de ses apprentissages.
Une lecture mignonnette qui devrait faire sourire les jeunes lecteurs.

lundi 16 juillet 2018

Charisma de Jeanne Ryan

Date de parution : 07/06/2018
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-19739-4
EAN : 9782221197394
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 394 pages
Poids : 0.479 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,7 cm × 3,6 cm
Prix: 17.90€

Note: 17/20

Quatrième de couverture:

Aislyn est d’une timidité maladive : impossible pour elle de prendre la parole en public, et c’est encore pire quand il s’agit de discuter avec un garçon… Alors quand on lui propose du Charisma, drogue de thérapie génique supposée la guérir, elle n’hésite pas bien longtemps. Du jour au lendemain, la voilà devenue charmante et populaire. Mais Aislyn n’est pas la seule à avoir subi l’injection, et il s’avère que ce traitement miracle a de terribles effets secondaires… 
Par l’auteure d’Addict, le roman à l’origine du film Nerve (lu et chroniqué ICI).

Aislyn est une jeune fille brillante et plutôt jolie. Malheureusement, elle est aussi maladivement timide au point de perdre tous ses moyens lorsque l'attention se porte sur elle. Quand elle doit présenter son projet pour l'obtention d'une bourse pour l'université, malgré un dossier béton, elle ne parvient pas à aligner deux mots et voit le précieux sésame s'envoler.
Cela devient tellement handicapant et gênant pour elle, qu'Aislyn, prête à tout, accepte de prendre un nouveau traitement expérimental, le Charisma, sensé changer les choses.
Effectivement, dès le lendemain, les premières améliorations se font sentir. Le vent serait-il en train de tourner? Quand le garçon de ses rêves l'invite à sortir, Aislyn ose se jeter à l'eau, la vie prend alors un nouveau souffle. Le Charisma tient ses promesses... mais des effets secondaires commencent à se faire sentir. Le Charisma ne serait-il pas dangereux pour la santé? Aislyn a-t-elle fait le bon choix?

Et vous jusqu'où seriez-vous prêts à aller pour corriger vos défauts? 
Un traitement miracle qui ferait de vous un(e) autre, la promesse d'un avenir radieux où vous seriez enfin populaire et où vous pourriez enfin vivre sans angoisse, ne serait-ce pas merveilleux?
Oui mais voilà, cela à un prix... vous pourriez risquer votre vie.
Aislyn est tellement paralysée par cette timidité, cette boule d'angoisse qui la fait parfois aller jusqu'au malaise, qui la contraint à vivre presque comme une recluse au point de n'avoir quasiment aucune vie sociale qu'elle ne réfléchit pas à deux fois à la proposition alléchante d'une vie sereine. Elle la jeune fille raisonnable, la scientifique, se laisse tenter par ce qui s'apparente à un pacte faustien dont elle ne mesure pas les conséquences. Malheureusement, Aislyn va payer le prix fort. Elle découvrira qu'elle n'est pas la seule à avoir succombé et que les effets secondaires peuvent avoir une issue fatale. Comment se sortir de cette spirale infernale?
Un roman qui se lit d'une traite, qui dérange, qui fait s'interroger. Il y a de l'amour, de l'amitié, de l'émotion, des dilemmes, des morts, de quoi vous malmener tout au long de votre lecture.
J'ai beaucoup aimé, et vous, vous laisserez-vous tenter?

Bonus: vous pouvez lire un extrait en CLIQUANT ICI

vendredi 13 juillet 2018

Le trésor de l'île sans nom de Gilles Abier

Date de parution : 03/05/2018
Éditeur : Poulpe fictions
ISBN : 978-2-37742-037-7
EAN : 9782377420377
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 199 pages
Poids : 0.34 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 21,0 cm × 1,7 cm
Prix: 9.95€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

Il existe une île sans nom, qui n'est répertoriée sur aucune carte et qui cache au fond de son volcan éteint le trésor d'une bande de pirates. Là vivent en secret les Coquins, des enfants que leurs parents flibustiers destinent à une vie respectable, loin des dangers de la piraterie. Cependant, quand un navire inconnu vient accoster en l'absence des adultes, les Coquins n'ont pas le choix : il leur faut prendre la relève et tout faire pour protéger leur île !

Dans une île sans nom, perdue au milieu de nulle part, vivent des enfants de pirates. leur vie est réglementée, et ils doivent redoubler d'imagination pour pimenter leur quotidien. Par exemple, ils n'hésitent pas à embêter Damoiselle Frégate qui veut leur apprendre les bonnes manières. Où alors même, ils s'aventurent  dans des lieux interdits comme l'endroit où sont entreposés tous les trésors ramenés par leurs parents... Cependant, un jour, leur quotidien est bouleversé par l'arrivée d'un navire inconnu. Le plan d'urgence est déclenché pour éloigner les opportuns mais rien ne semble pouvoir arrêter le navire. Quels dangers menacent l'île? Courage et sang froid seront de rigueur...

Une présentation soignée, une typographie aérée et confortable pour la lecture, des illustrations de qualité sont les premières atouts que je mettrai en avant. Il y a un travail éditorial très soigné, l'objet en tant que tel est très beau.
Le texte ensuite est une aventure où les lecteurs se régaleront de retrouver des enfants de pirates auxquels ils pourront s'identifier pour vivre une incroyable aventure. L'écriture est agréable et originale. Les personnages sont surprenants et le romans plein de rebondissements. Un très chouette moment de lecture!

jeudi 12 juillet 2018

Une fille comme elle de Marc Levy

Date de parution : 18/05/2018
Éditeur : Robert Laffont/Versilio
ISBN : 978-2-221-15786-2
EAN : 9782221157862
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 375 pages
Poids : 0.527 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 22,5 cm × 3,0 cm
Prix: 21.50€

Note: 17/20

Quatrième de couverture:

"Quelle distance nous sépare, un océan et deux continents ou huit étages ? Ne soyez pas blessant, vous croyez qu'une fille comme moi... Je n'ai jamais rencontré une femme comme vous. Vous disiez me connaître à peine. Il y a tellement de gens qui se ratent pour de mauvaises raisons. Quel risque y a-t-il à voler un peu de bonheur ?". A New York, sur la 5e Avenue, s'élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres... Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l'ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l'escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu'il est à la tête d'une immense fortune à Bombay... Et encore moins Chloé, l'habitante du dernier étage. Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer... dans la plus délicieuse des comédies new yorkaises !

Deepak est en charge de l'ascenseur du N°12, cinquième avenue à New-York. Il adore son métier, il bichonne sa machine et est aux petits soins pour chacun des habitants de l'immeuble. Il est l'un des rares détenteurs d'un savoir faire en perdition et entend bien faire perdurer son travail. Le soir, un collègue le relaie.
Dans cet immeuble se côtoient des personnalités variées mais celle qui touche le plus Deepak est Mlle Chloé. Cette jeune femme est en fauteuil mais elle est pugnace, tenace et ne s'en laisse pas compter. 
Un jour, Deepak voit sa vie bouleversée par l'arrivée de son neveu richissime, Sanji et un malheureux accident. La place de Deepak est menacée tout comme son précieux secret. 

Amour, secrets, mystères et bons sentiments sont au rendez-vous de ce roman "feel-good" parfait pour les vacances.
Je me suis régalée, impossible de lâcher cette lecture aussi addictive que diaboliquement efficace. L'écriture de Marc Levy fait mouche parce qu'il sait ce qui plait et comment le scénariser. Ainsi, on plonge volontiers la tête la première dans cette lecture. 
Je recommande... et en redemande!

Bonus, si vous souhaitez lire un extrait: CLIQUEZ ICI

mercredi 11 juillet 2018

Spill Zone tome 1 de Scott Westerfeld illustré par Alex Puvilland

Date de parution : 23/05/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-579-2
EAN : 9782369815792
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 211 pages
Poids : 0.645 Kg
Dimensions : 18,8 cm × 25,5 cm × 1,8 cm
Prix: 16€

Note: 16/20

Quatrième de couverture:

Une ambiance à la croisée de Walking dead et Je suis une légende. 

Il y a trois ans un événement a détruit la petite ville de Poughkeepsie, était-ce un accident changeant pour toujours la réalité de ses frontières ? La ville est devenue une zone à risque, contrôlée par le gouvernement où plus personne ne s’aventure car d’étranges phénomènes et dangers mortels guettent les curieux. Depuis cette fameuse nuit où tout a basculé, les parents d’Addison ont disparu, sa petite sœur Lexa est muette et communique avec son étrange poupée devenue animée. Addison décide de savoir ce qu’il s’est passé et pénètre clandestinement toujours plus loin dans la zone tout en respectant son propre code de survie. Elle y prend des photos qu’elle vend illégalement à une collectionneuse. A l’occasion d’une commande qu’elle ne peut refuser, Addison s’avancera encore plus loin dans le cœur de la no-go zone. Que découvrira-t-elle ?


Addison a vu sa vie basculer lorsque trois ans auparavant un phénomène étrange a frappé la ville où elle vivait. Depuis, cet endroit est devenu une zone à risque. Addison a fui et survécu avec sa petite sœur qui ne communique plus que par signes et qui parle par la pensée avec une poupée qu'elle traîne de partout. Pour subvenir à leurs besoins, Addison se rend parfois dans cette zone, bravant tous les interdits et franchissant tous les barrages, pour prendre des photos. Elle retrouve des créatures étranges ayant subit des modifications d'apparence et étant hautement dangereuses ainsi que des corps suspendus dans les airs tels des zombies. Difficiles de savoir si ces "personnes" sont encore réellement vivantes, mais les bruits qu'elles émettent sont terrifiants.
Un jour, Addison se voit proposer une mission un peu spéciale qui peut lui rapporter beaucoup d'argent, mais à force de jouer avec le feu, Addison ne risque-t-elle pas de perdre son âme? Qu'y a-t-il vraiment dans cette zone? 

Une BD écrite par le très talentueux Scott Westerfeld (auteur entre autre de l'excellent série: Uglies, Pretties etc.), je ne pouvais pas résister. Le sujet est intriguant, les personnages sont bons, il y a beaucoup de mystères qui entourent la zone: nucléaire, extraterrestres, autres? J'ai trouvé assez angoissant la relation de la petite sœur avec sa poupée qui est habitée par quelque chose dont on ignore l'origine. Ce premier volume pose les bases, installe l'atmosphère et le second répondra sûrement à toutes nos interrogations.
Si j'ai été absolument conquise par le texte, je le suis beaucoup moins en revanche des illustrations que j'aurais aimé beaucoup plus détaillées, plus précises. L'objet en lui-même n'est pas des plus engageant mais son contenu est vraiment bon et il me tarde vraiment de lire la suite.

mardi 10 juillet 2018

Plastique apocalypse d'Arthur Ténor

Date de parution : 21/06/2018
Éditeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-96935-09-3
EAN : 9791096935093
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 70 pages
Poids : 0.142 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 19,0 cm × 0,8 cm
Prix: 9.50€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

À l’origine, le Plastivorax était une formidable avancée en biotechnologie. Côté pile, on allait traiter sans résidu ni pollution tous les déchets en plastique de la Terre. Côté face, son inventeur empocherait des milliards de dollars. Mais c’était sans compter avec le petit détail qui tue. Une broutille que refusa de voir cet apprenti sorcier qui croyait tout maîtriser, jusqu’aux lois de la nature. Résultat : rien moins que la fin du monde – enfin… tel que nous le connaissons.

Le père d'Alexandre a fait une découverte majeure le "Plastivorax" une sorte de bactérie qui se nourrit de plastique. Une avancée majeure pour l'écologie. Enfin, c'est ce que tout le monde pense jusqu'à ce que le Plastivorax devient incontrôlable. La vie d'Alexandre et de ses proches va donc basculer. Cela va prendre une ampleur inattendue. Mais jusqu'où faudra-t-il fuir? N'y a-t-il aucun moyen de contenir le Plastivorax? 

Un court roman apocalyptique qui fait froid dans le dos...
Un roman qui propose au début une solution radicale contre le plastique mais pour éradiquer ledit plastique, un monstre encore plus polluant et vorace va se répandre. Alexandre qui avait une petite vie paisible se voit contraint de fuir. Le Plastivorax sonne le début du Chaos et la fin du monde tel qu'il le connaissait. Que peut-il bien ressortir de tout cela? La technologie oui, l'écologie oui, mais les excès non! Un court roman certes mais qui donne sans aucun doute matière à réflexion.
Idéal pour animer des débats en classe, à découvrir!

lundi 9 juillet 2018

Monsieur Fée de Morgane de Cadier illustré par Florian Pigé

Date de parution : 24/04/2018
Éditeur : Balivernes (Editions)
Collection : Calembredaines
ISBN : 978-2-35067-156-7
EAN : 9782350671567
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0.405 Kg
Dimensions : 24,5 cm × 24,5 cm × 0,8 cm
Prix: 13€

Note: 18/20


Quatrième de couverture:

Toutes les fées vivent dans la forêt. Chacune a un don et toutes sont différentes : il y a la Fée du Matin, la Fée des Bisous, la Fée du Courage... Et puis, il y a Monsieur Fée.

Il existe différentes fées dont les aptitudes sont clairement identifiables: il y a la fée des bisous, la fée des bobos... Et puis, il y a... Monsieur Fée.
Ce dernier ne sait pas trop à quoi il sert, il se cherche. Il décide un jour de quitter la forêt pour voir s'il est plus utile ailleurs. Un coup de baguette par là, un coup de baguette par ci et voilà que le monde se révèle sous un nouveau jour. Alors Monsieur Fée? Quel est votre don?

Un album poétique, tendre, efficace dont les illustrations sont aussi sympas qu'efficaces. J'aime beaucoup l'association Morgane de Cadier-Florian Pigé qui à chaque fois propose de jolis albums pour faire de beaux rêves. Ce pauvre Monsieur Fée qui a du mal à trouver sa place mais qui au final va jouer un rôle non négligeable. Chacun a un petit plus qui peut faire la différence et même parfois nous rendre indispensable. Un album plein d'optimisme et résolument positif. Idéal pour le coucher des enfants! A découvrir absolument! 

mardi 3 juillet 2018

L'échange de Rebecca Fleet

Date de parution : 07/06/2018
Éditeur : Robert Laffont
Collection : La Bête noire
ISBN : 978-2-221-21624-8
EAN : 9782221216248
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 330 pages
Poids : 0.444 Kg
Dimensions : 14,1 cm × 22,6 cm × 2,9 cm
Prix: 20€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

« Personne ne vit ainsi… à moins d’avoir quelque chose à cacher. » Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l’occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d’imaginer que quelqu’un puisse y habiter. Peu à peu, Caroline remarque des signes de vie, ou plutôt des signes de sa vie. Les fleurs dans la salle de bains, la musique dans le lecteur CD, tout cela peut paraître innocent aux yeux de son mari, mais pas aux siens. Manifestement, la personne chez qui ils logent connaît bien Caroline, ainsi que les secrets qu’elle aurait préféré garder enfouis. Et à présent, cette personne se trouve chez elle… 
Le premier roman explosif d’un nouveau talent du thriller, dans la lignée du Secret du mari de Liane Moriarty et du Couple d’à côté de Shari Lapena. 
« Du pur thriller domestique, plein de tension et de rebondissements. J’ai adoré ! » Lee Child

Caroline et Francis quitte leur appartement de Leeds pour découvrir une maison dans la banlieue de Londres. C'est la première fois qu'ils font un échange de cette sorte. Une fois sur place, Caroline ne sent pas à sa place, elle a l'impression d'être observée, tout est trop aseptisé, comme neuf. Plusieurs éléments la renvoient même à un passé qu'elle pensait enfoui. Qui peut bien être la mystérieuse personne derrière tout ça? Caroline est sûre d'une chose, cette personne n'est pas inconnue et pire que cela, elle se trouve chez elle à présent...

Un bon moment de lecture où les rebondissements sont, dans l'ensemble, assez efficaces. Si ce n'est pas le thriller le plus incroyable, ni original, que j'ai lu, j'ai cependant beaucoup aimé l'atmosphère qu'il dégage. Caroline et Francis sont un couple en reconstruction. Le lecteur découvre au fil des pages ce qu'ils ont enduré et comment ils se sont retrouvés dans cette maison. J'aurais aimé un suspens différent, plus alambiqué mais cela reste assez prenant et on a envie de connaître tous les détails de l'histoire. Je n'ai pas réussi à ressentir d'empathie pour Caroline qui reste un personnage assez froid. Francis est davantage complexe, il y aurait eu matière à creuser. 

lundi 18 juin 2018

Moi, Zénobie Abernathy de Z à A, ma vie à l'envers de Justine Jotham

Date de parution : 29/03/2018
Éditeur : Oskar
Collection : La vie
ISBN : 979-10-214-0624-7
EAN : 9791021406247
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 149 pages
Poids : 0.188 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 21,0 cm × 1,3 cm
Prix: 13.95€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

Salut, moi, c'est Zénobie Abernathy ! Mais les camarades préfèrent m'appeler Je-sais-tout, Grosse-Tête ou bien Cerveau-Bionique. Bref, les moqueries, je connais. Pas si facile d'être une "intello", surtout avec une mère qui vous considère comme un génie et qui vous affuble de la pire des tenues pour faire votre rentrée en sixième. Heureusement, il y a Léa, ma meilleure amie, car ma vie de collégienne est loin d'être de tout repos. Un jour, le Big Louchard, le prof de SVT, décide de retenir toute la classe après la sonnerie. Je ne le sais pas encore, mais ma vie est sur le point de basculer...

Zénobie est une jeune demoiselle brillante. Elle fait sa rentrée en 6 ème et bien entendu rien ne va se passer comme prévu. Et oui, être différent ce n'est pas simple, d'autant que ses parents, en particulier sa maman, ont bien du mal à la laisser grandir. Elle se retrouve avec des vêtements improbables, des petits surnoms en public, bref pas facile pour la côte de popularité. Malgré tout, elle parvient à se faire une amie et un mystérieux chevalier servant lui sauve la mise à plusieurs reprises.
Mais comment se faire accepter quand on est trop intelligent? Et si l'idée était de devenir la plus grande cancre de tous les temps?

Un roman un peu loufoque et décalé, plutôt réussi. J'aime beaucoup l'écriture de Justine Jotham à la fois soutenue et accessible. C'est original, ça se lit très bien. Les chapitres sont courts, le rythme soutenu, on ne s'ennuie pas un instant. Il y aura une suite et c'est une très bonne nouvelle!
A découvrir!!!

jeudi 14 juin 2018

Un manoir en Cornouailles d'Eve chase

Date de parution : 03/05/2018
Éditeur : Nil (Éditions)
ISBN : 978-2-84111-960-8
EAN : 9782841119608
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 443 pages
Poids : 0.415 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 20,5 cm × 3,1 cm
Prix: 21€

Note: 18/20

Quatrième de couverture:

Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l'été. Le temps semble s'y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu'au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais. Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d'y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l'appelle et l'attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ? Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l'amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.

Lorna et Jon vont bientôt se marier. Couple très amoureux, ils souhaitent que tout soit parfait pour le jour J. Lorna veut trouver le plus bel endroit pour célébrer ce qui sera l'un des plus beaux moments de sa vie. Elle finit par tomber sous le charme d'un magnifique et envoûtant manoir situé en Cornouailles. Sans réellement se l'expliquer, Lorna se sent irrésistiblement attirée par cet endroit qui lui semble familier. 
Parallèlement, nous suivons l'histoire d'Amber, une cinquantaine d'années auparavant. Cette jeune fille a vécu dans ce fameux manoir et à travers elle, nous revivons les drames et les rebondissements qui ont fait de ce lieu, un endroit particulier emprunt de mélancolie et de mystères.
Mais quel lien relie ces deux histoires? Quels secrets vont être déterrés?

Un premier roman incroyable!
Une écriture maîtrisée, une atmosphère mystérieuse, à la limite du surnaturel. C'est une lecture qui vous enveloppe, vous embarque, vous emmène vers un ailleurs. Incontestablement imprégné du roman de Daphné du Maurier, Rebecca, on oscille dans une ambiance tendue, oppressante, fantomatique. C'est franchement un bonheur à lire! Amber est un personnage passionnant à suivre, Lorna est plus un prétexte pour l'histoire parallèle. Peu à peu les zones d'ombre s'estompent et la vérité se dévoile. Les Cornouailles sont un décors parfait: on frissonne, on tremble, on s'inquiète, se questionne... Je ne vous en dirai pas davantage pour ne rien vous spoiler.
A découvrir absolument!!!

mercredi 13 juin 2018

Qui ment? de Karen-M McManus

Date de parution : 22/03/2018
Éditeur : Nathan
ISBN : 978-2-09-257521-5
EAN : 9782092575215
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 453 pages
Poids : 0.547 Kg
Dimensions : 15,4 cm × 22,6 cm × 3,2 cm
Prix: 17.95€

Note: 17/20

Présentation de l'éditeur:

Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l'élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle... Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n'est pas accidentelle. Dès lors qu'un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d'eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre. Ce qui est sûr, c'est qu'ils ont tous quelque chose à cacher...

Cinq ados se retrouvent dans une salle de retenue. Il y a l'élève parfaite, le sportif, la fille populaire, celui qui tient un blog de potins et le "bad boy". Ils sont sous la surveillance de leur professeur de science. Quand soudain leur attention est attirée à l'extérieur et l'un d'entre eux meurt. Ce qui ressemble à un banal accident va se révéler être une mort intentionnelle. L'un des autres élèves présents est forcément le coupable. Mais lequel? Pour quel motif? Comment cet élève s'y est-il pris?
Ce qui est sûr c'est que cet horrible événement changera leur vie à tout jamais...

Un véritable "page-turner", une intrigue passionnante qui se déroule en récit choral. Chaque élève présent va se dévoiler peu à peu. Les apparences se révèlent trompeuses, tous ont des secrets à cacher. Mais, ces secrets qui risquaient d'éclater valaient-ils un meurtre? 
Des liens et des alliances improbables se nouent, des amitiés surprenantes voient le jour. Manipulation, amitié, amours, tromperies, duperies, ce roman nous fait douter, nous propose différentes pistes et finalement la lumière se fait, violente, implacable. Je me doutais plus ou moins du dénouement avant la fin mais j'ai trouver que c’était plutôt bien mené, je me suis vite plongée dans ce livre et je l'ai tout simplement dévoré.
Merci à Zoë, une élève de troisième du collège dans lequel je travaille, qui m'a prêté ce roman.
La lecture se fait plus que jamais, partage et rassemble les générations, pour mon plus grand bonheur!!!   

samedi 9 juin 2018

L'odeur de l'herbe après la pluie de Patrick Jacquemin

Date de parution : 31/05/2018
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-21815-0
EAN : 9782221218150
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 206 pages
Poids : 0.234 Kg
Dimensions : 13,1 cm × 20,6 cm × 1,8 cm
Prix: 17€

Note: 13/20

Quatrième de couverture:

La vie semble réussir à Annabelle, brillante femme d'affaires de quarante ans. Un jour, pourtant, après une brutale prise de conscience, elle décide de tout plaquer, laissant derrière elle son confort, son travail et sa famille. Sur une route de campagne, elle rencontre Georges, paysan plein de sagesse qui vit à un autre rythme, celui des saisons, et va progressivement lui faire découvrir les secrets extraordinaires de la nature. La vie formatée d'Annabelle en sera définitivement bouleversée.


Annabelle a quarante ans, sa vie professionnelle est un modèle de réussite. Un jour pourtant, un grain de sable vient se glisser dans sa vie parfaite. Annabelle ressent alors le besoin de s'évader, loin de son quotidien. Elle décide de retourner sur les pas de son enfance. Cependant, elle s'égare et cet heureux hasard la conduit chez Georges, un paysan septuagénaire qui vit seul au milieu des champs et qui cultive à l'ancienne, sans superflu. De cette rencontre improbable va naître une amitié peu commune. Annabelle s'en trouve bouleversée et remet sa vie en question.
Loin de l'agitation et du stress qui guident habituellement sa vie, Annabelle réapprend à écouter la nature et s'interroge sur ses priorités. Guidée par George, Annabelle respire enfin... Mais peut-on réinventer sa vie?

Un roman frais et léger.
Une lecture idéale pour se détendre. Si tout ne m'a pas convaincu, notamment le passage avec les coquelicots, beaucoup trop mystique, j'ai globalement aimé ce livre. L'écriture est agréable, la rencontre de George et Annabelle fonctionne bien, même si quelques éléments sont un peu trop poussés et au final peu nécessaires. J'ai aimé George le taciturne, le bourru qui a un cœur énorme, qui vit de façon recluse et qui voit son quotidien chamboulé par cette parisienne en pleine remise en question. Je suis moins touchée par Annabelle qui a un je-ne-sais quoi d'agaçant.
Ce n'est pas une lecture bouleversante pas l'ensemble est pas mal.
N.B: Ce roman n'est pas vraiment un inédit puisque l'auteur l'avait auto-édité en 2015.

jeudi 31 mai 2018

Les maux bleus de Christine FERET-FLEURY

Date de parution : 03/05/2018
Éditeur : Gulf Stream
Collection : Echos
ISBN : 978-2-35488-563-2
EAN : 9782354885632
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 196 pages
Poids : 0.3 Kg
Dimensions : 14,1 cm × 22,1 cm × 1,6 cm
Prix: 15€

Note: 16/20

Présentations de l'éditeur:


"Ce n'était pas possible. On ne jette pas son enfant à la rue. Elle avait voulu me faire peur, elle allait m'appeler, bientôt, dans quelques minutes ou quelques heures, me dire de rentrer, qu'on allait parler, que j'avais cours demain et qu'il fallait dormir. Je gardais mon smartphone dans le creux de ma main, je guettais, les nerfs tendus, la vibration qui me délivrerait. Et rien." 

Armelle le sait depuis trois ans, elle aime les filles. Seul son carnet bleu est dans la confidence. L'adolescente solitaire et férue de lecture y confie ses peurs, ses espoirs. Elle lui parle d'Inès, une nouvelle élève qui l'attire. Lorsque son amie la rejette violemment, Armelle devient rapidement l'objet du mépris et des insultes de ses camarades. Pourtant, cet événement n'est qu'un tournant dans sa vie, qui bascule définitivement un dimanche soir. Ses parents découvrent son secret et la jettent dehors. Armelle n'a que seize ans quand, cette nuit-là, elle voit la porte de sa maison se fermer devant ses yeux. Seule dans la rue avec son carnet, elle doit apprendre à survivre... Mais est-elle vraiment seule ?

Armelle mène une existence normale de fille de son âge, jusqu'à ses treize ans. C'est là qu'un jour, dans un café, sa vie bascule. Il a suffit d'un regard, d'un sourire pour que son cœur s'emballe et que naissent de nouveaux sentiments. Trois ans plus tard, Armelle devient la cible des ses camarades. Armelle aime les filles et cela semble être un problème. Elle est rejetée et ça la blesse profondément. Le pire reste pourtant à venir, Armelle, étouffant sous le poids de ce secret, craque et se confie à ses parents. Sa mère réagit alors avec une extrême violence et la jette à la rue, son père ne la retient pas. Comment faire quand on n'a que seize ans et que l'on n'a nulle part où aller? N'y a-t-il personne pour l'aider? Que va-t-elle devenir? 
Un roman touchant!
Armelle est, comme de nombreuses jeunes filles, rejetée parce qu'elle sort du cadre établi par ses parents. Sa mère qui la voyait déjà mariée, qui avait tout un plan de vie pour sa fille, est contrariée et la repousse, pire la raye de sa vie. Sa fille unique. Balayée d'un revers de la main. Comme si elle n'avait jamais existé. C'est violent, incompréhensible, comment aller contre sa nature, contre ses sentiments? Est-ce que cela fait d'elle une personne différente? C'est tout l'enjeu de ce roman. 
Christine Férêt-Fleury nous dépeint une jeune fille touchante, qui lutte contre ce qu’elle ressent mais qui ne peut rien contre les battements de son cœur. Armelle doit lutter, pour vivre normalement, pour ne pas être regardée comme un monstre. Elle trouve du réconfort auprès de soutiens inespérés et surprenant. 
J'ai beaucoup aimé ce roman et cette héroïne courageuse. C'est bien écrit, à la fois délicat et grave. 

vendredi 11 mai 2018

Je vais rester de Lewis Trondheim et Hubert Chevillard

Date de parution : 02/05/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-228-9
EAN : 9782369812289
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 125 pages
Poids : 0.8 Kg
Dimensions : 21,6 cm × 28,2 cm × 1,6 cm
Prix: 18€

Note: 15/20

Présentation de l'éditeur:


On se construit avec tout ce qu'on rencontre ... Et je vous ai construit un peu ? C’est l’été, Fabienne et Roland arrivent à Palavas pour une semaine de vacances. Il a tout organisé, réservé, payé et noté dans un carnet les moments importants du séjour. Un accident tragique survient alors qu’ils n’ont pas encore déposé leurs bagages à l’appartement... et elle se retrouve seule. Contre toute attente, elle décide de rester sur place et faire ce qui était prévu. Son hébétude et son déni laisseront-t-ils de la place à l’imprévu ?...



Fabienne et Roland arrivent à Palavas les flots pour passer une semaine de vacances en amoureux. Monsieur a tout prévu et ces vacances promettent d'être sympathiques. Seulement à peine arrivés, main dans la main, sur la plage, le vent se lève et un malencontreux incident va faire perdre al tête à Roland.
Fabienne va alors réagir d'une façon surprenante. Au lieu d'annuler ses vacances, elle décide de rester. Elle ne semble pas se rendre réellement compte de la tragédie qui la frappe et se rend dans tous les lieux où ils devaient se rendre avec Roland. 
Une rencontre improbable va peu à peu la ramener à la réalité. 

Une bande dessinée très surprenante!
Le début est très... déroutant, la réaction de Fabienne tout autant. Dans cette bande dessinée, il y a beaucoup de silences. Nécessité pour comprendre ce qui se passe et cheminer avec Fabienne. Lorsque son chemin croise celui de cet homme très particulier, Fabienne ne sait pas trop comment réagir. Il apporte de l'imprévu, elle se laisse guidée, se braquant sans trop non plus. Un marginal, une femme qui porte le deuil et la vie qui continue malgré l'absence, le commencement du deuil, l'incongruité de la situation.
J'ai été désarçonnée par cette lecture, je ne m'attendais pas du tout à ça et j'ai bien aimé dont les illustrations , le texte et les silences se mariaient. Les couleurs sont vivantes, à la fois douces et lumineuses et les mots ne sont pas brutaux, nous sommes dans un ailleurs qui dit les choses sans trop en faire, c'est bien vu!

jeudi 10 mai 2018

Le vase rose d'Eric Oliva (version numérique)

Date de parution : 03/05/2018
Éditeur : Taurnada Éditions
Collection : Le tourbillon des mots
ISBN : 978-2-37258-043-4
EAN : 9782372580434
Format : Multi-format
Nb. de pages : 232 pages
Prix: 4.99€ (existe en format papier au prix de 9.99€)

Note: 16/20


Présentation de l'éditeur:

Et si votre pire cauchemar devenait réalité ? Quand votre vie bascule, vous avez le choix : sombrer dans le chagrin ou tout faire pour vous relever. Frédéric Caussois a choisi. Pour lui, aucun compromis, il doit savoir, connaître la vérité.

Frédéric Caussois vit dans la région lyonnaise. Il a une épouse dont il est fou amoureux et un petit garçon qui le comble de bonheur. Pourtant, ce jour-là sa vie va basculer et se transformer en cauchemar. Son petit garçon va mourir empoisonné à cause du médicament qu'il lui administre. Comment est-ce possible? Qui a bien pu vouloir attenter à la vie de ce petit bonhomme innocent. Sa famille volant en éclats, Frédéric n'a plus rien à perdre, il se lance dans une enquête des plus complexes où la vérité est au delà de ce qu'il aurait pu imaginer.

Une lecture haletante, qui vous tord les boyaux du début à la fin. Quel sujet plus sensible que la mort suspecte d'un enfant? Eric Oliva nous embarque dans une chasse aux indices des plus complexes. Le lecteur s'identifie immédiatement à Frédéric, son désir de faire éclater la vérité est tout ce qui le maintient en vie et l'empêche de sombrer totalement. Il reçoit une aide inattendue qui va l'aider à trouver un point de départ avant de devenir un point d'ancrage. Les fausses pistes, les rebondissements, les révélations et surtout le retournement final: tout est vraiment bien orchestré. Je me suis une fois de plus régalée!!! Une excellente maison d'édition qui propose des thrillers vraiment palpitants. Je recommande vivement!!!

mardi 8 mai 2018

Un lion à la maison d'Emmanuelle Eeckhout

Date de parution : 21/03/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Pastel
ISBN : 978-2-211-23297-5
EAN : 9782211232975
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 36 pages
Poids : 0.344 Kg
Dimensions : 20,6 cm × 26,7 cm × 0,8 cm
Prix: 12€

Note: 14/20

Présentation de l'éditeur:


Pour son anniversaire, Laëla a reçu un lion. Contrairement aux idées reçues, le lion est un merveilleux animal domestique... Il prend peu de place, une niche au jardin lui suffit amplement. Un bain par semaine est suffisant pour garder son poil soyeux et brillant, et une petite coupe de temps à autre lui fait le plus grand bien. N'hésitez pas à l'emmener à l'école, le lion adore les enfants.


Laëla a reçu un magnifique lion en cadeau pour son anniversaire. Elle l'adore, le chouchoutte, comme une vraie peluche... sauf que le lion n'est pas fait pour vivre dans une maison et qu'il entend bien le faire savoir...

Un album très drôle au très chouette illustrations. Pauvre lion traité comme un chaton. Au début tout mignon, il finit par dire à la petite file que trop c'est trop...
Les animaux ne sont pas fait pour rester en captivité et ne sont pas des jouets: un message efficace traité d'une façon fort sympathique. J'ai beaucoup aimé.
A lire en famille!

lundi 7 mai 2018

Les détectives du Yorkshire: Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman

Date de parution : 12/04/2018
Éditeur : Robert Laffont
Collection : La Bête noire
ISBN : 978-2-221-21549-4
EAN : 9782221215494
Présentation : Broché
Nb. de pages : 383 pages
Poids : 0.353 Kg
Dimensions : 13,1 cm × 20,1 cm × 2,7 cm
Prix: 14.90€

Note: 18/20

Présentation de l'éditeur:

Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson - et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit... à l'agence de rencontres de Delilah ! Premier volet d'une série so british, Rendez-vous avec le crime est un polar drôle, plein de charme et au casting haut en couleur.

Lorsque Samson débarque après un très longue absence. Les habitants de Bruncliffe ne l'accueillent pas à bras ouverts. On peut même dire que ses retrouvailles avec Delilah Metcalfe vont être... percutantes. Pourtant, ces deux là vont devoir mettre les explications à plus tard.
Samson a besoin d'un local pour son activité de détective privé, Delilah est endettée (son agence de rencontres peine à devenir rentable) et n'a d'autre choix que de lui louer son rez-de-chaussée mais surtout les morts s'accumulent. Très vite Samson est engagé pour apporter des réponses. 
Samson va devoir se confronter à son passé, tenter de se justifier, renouer des liens avec de vieux fantômes et surtout se montrer attentif. Delilah quant à elle est partagée entre colère et désespoir. Son agence semble être particulièrement par la mort, elle n'a d'autre choix que de demander de l'aide à son locataire. Il faut vite trouver qui tire les ficelles avant que ne soient faites d'autres victimes...
Mais quand le(s) meurtrier(s) se montre(nt) particulièrement prudent(s) et maquille(nt) habilement ses (leurs) meurtres en accidents, la lumière ne se fera pas facilement et les indices seront minces.

Un premier tome franchement réussi. C'est so british, élégant, bien mené, efficace et puis il y a beaucoup de mystères à élucider. Du passé trouble de Samson, à pourquoi son père a vendu leur propriété, au comportement étrange de certains habitants, rien ne manque pour accrocher le public le plus large. Il y a de la tension, du mystère, de la séduction, des bouleversements, des moments très drôles et tout ce charme anglais qui me plaît tellement.
Jetez-vous dessus vous serez conquis!!!!
A lire d'URGENCE!!!

vendredi 4 mai 2018

Les Moa Moa de Michel Van Zeveren

Date de parution : 14/03/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Pastel
ISBN : 978-2-211-23518-1
EAN : 9782211235181
Format : Album
Présentation : Cartonné
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0.29 Kg
Dimensions : 17,7 cm × 24,7 cm × 0,8 cm
Prix: 11.50€

Note: 14/20

Présentation de l'éditeur:


Suzy aime les chats. Elle en a 1, 2, 3, 4, 5... Elle en a tellement qu'au lieu de leur donner des noms, elle les appelle les Moa Moa. "Moa, Moa" disent-ils quand ils ont faim, ou quand ils veulent entrer et sortir. C'est normal, ils ont besoin d'elle, et Suzie aime prendre soin d'eux. Mais un jour, les 11 petits chats proposent à Suzie de lui masser les pieds, de s'occuper des courses pendant qu'elle prend un bon bain chaud.

Suzy aime tellement les chats qu'elle en a beaucoup... mais alors vraiment beaucoup. Elle s'en occupe très bien mais tout ce petit monde demande beaucoup d'énergie et Suzie fatigue.
Elle s'allonge sur le canapé et alors les moa moa décident de s'occuper d'elle: massage de pieds, courses, bain... La vie est belle mais... est-ce vraiment réel?

J'aime beaucoup l'univers de Michel Van Zeveren, ses albums sont toujours drôles et plein de malice. Les illustrations sont à la fois drôles et tendres. A la maison, les petits comme grands ont adoré.
Qui ne rêverait pas de petits chats comme les moa moa?
A lire sans modération!!!

jeudi 3 mai 2018

Big bones de Laura Dockrill

Date de parution : 12/04/2018
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-21708-5
EAN : 9782221217085
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 495 pages
Poids : 0.479 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,6 cm × 3,4 cm
Prix: 18.90€

Note: 13/20

Présentation de l'éditeur:


Salut, moi, c'est Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à mes " gros os ". J'ai seize ans, je suis une gourmande, et je ne m'en cache pas. En même temps, ce serait un peu difficile à dissimuler, vu mes rondeurs... Seul souci, après une crise d'asthme, maman m'a emmenée chez un médecin qui m'a OBLIGÉE à tenir un journal de ce que je mange. Sauf que moi, je m'aime comme je suis, et je n'ai aucune envie de guérir puisque je ne suis pas malade ! Bourré d'humour et d'amour, Big Bones est un délicieux pied-de-nez à la grossophobie. A consommer sans modération !

Bluebelle est une adolescente en surpoids. Elle le sait et ce n'est pas un problème pour elle, plutôt pour le reste du monde. Lors d'un rendez-vous avec une infirmière, celle l'oblige à écrire un journal alimentaire: Bluebelle ou Big Bones, BB, comme on la surnomme, accepte de se plier à cette exigence à la condition de ne pas retourner au lycée où elle ne se sent plus à sa place. Sa mère au début réticente, donne son accord en ajoutant que sa fille doit s'inscrire à la salle de sport...
BB va donc parler nourriture. En énumérant chaque plat qu'elle prépare, qu'elle adore, qu'elle déteste, elle livre également des anecdotes sur sa vie. La relation plus que tendue entre ses parents qui passent leur temps à se disputer, se séparer, se réconcilier, se re-séparer; sa relation avec sa sœur, sportive accomplie et très mince, son travail, ses collègues, tout y passe. Si au départ ce journal était une vraie contrainte, très vite, cela se révèle être une vraie psychothérapie, mettant à jour des choses plus ou moins avouables. Bluebelle semble plus complexe qu'il n'y paraît....

J'ai aimé ce roman, passé un bon moment de lecture mais je ne peux pas dire que je l'ai trouvé exceptionnel ou que ce soit un coup de cœur.  J'ai détesté deux épisodes évoqués par l'héroïne, je les ai trouvé très limites voire vulgaires et ils n'apportent rien au livre. Ce que j'ai aimé en revanche c'est que cette jeune fille se cherche et qu'elle ait du mal à se trouver. Elle est en train de grandir et parfois est très maladroite pour se construire. Elle est parfois agaçante mais, au final, elle n'est pas si méchante. La nourriture révèle chez elle soit de vraies douleurs, soit au contraire de vrais bonheurs. 
Une lecture sympathique, qui comporte quelques longueurs et quelques imperfections, mais qui se lit bien quand même.

mercredi 2 mai 2018

The End de Zep

Date de parution : 25/04/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-605-8
EAN : 9782369816058
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 92 pages
Poids : 0.892 Kg
Dimensions : 24,4 cm × 32,2 cm × 1,8 c
Prix: 19€

Note: 5/5 ÉNORME COUP CŒUR!!!

Quatrième de couverture:



Dans le cadre d'un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C'est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l'alerte d'un drame planétaire duquel seul Théodore et quelques survivants seront épargnés. Serait-ce une nouvelle chance pour l'espèce humaine ?


Théodore intègre une équipe de recherche en Suède auprès d'un éminent professeur. Sur place, il est témoin d'étranges phénomènes: l'apparition d'un étrange champignon, des animaux sauvages qui se promènent au milieu des humains comme s'ils étaient apprivoisés, des morts suspectes.... Il va essayer de comprendre ce qui se passe, soupçonnant une usine de déverser des déchets toxiques dans la nature. Peu à peu l'angoisse s'installe. La Nature semble se détraquer et  cela prend des proportions plus qu'inquiétantes. Mais qu'est-il en train de se produire?

Une bande dessinées palpitante!!!
Après, Un bruit étrange et beau, m'avait beaucoup émue, j'ai dévoré cette nouvelle production de Zep. Tout est parfait, des illustrations au texte, de l'idée de départ jusqu'à la façon dont elle est traitée. Je suis 100% conquise.  Les couleurs passent du sépia à un dégradé de bleus, l'atmosphère est feutrée, les traits sont fins, j'ai tout aimé et je vous recommande vivement cette BD pour adulte!





mardi 1 mai 2018

Bonjour tristesse adapté en BD par Frédéric Rébéna

Date de parution : 25/04/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-382-8
EAN : 9782369813828
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 104 pages
Poids : 0.708 Kg
Dimensions : 22,0 cm × 28,3 cm × 1,3 cm
Prix: 18€

Note: 3/5

Quatrième de couverture:


"Anne était un beau serpent, elle se glissait entre nous. Elle allait nous voler notre bonne chaleur... Sa froideur était sa forme de vie. J'entrai par elle dans un monde de mauvaise conscience. Moi, naturellement faite pour l'insouciance... Je me perdais moi-même." Les mots résolument modernes de Françoise Sagan résonnent a nouveau sous le trait délicat et sensuel de Frédéric Rébéna.


Adapté du célèbre roman éponyme de Françoise Sagan, Bonjour Tristesse,  relate l'histoire de Cécile. En vacances avec son père et sa jeune maîtresse, la jeune fille de dix-sept ans passe ses journée à boire, se bronzer, tout en étant aux premières loges des ébats de son paternel. Arrive Anne, une amie de sa mère décédée il y a quinze ans de cela. 
Là tout bascule, Anne et son père commencent à se fréquenter ce que la demoiselle ne peut supporter. Elle imagine alors un stratagème pour récupérer sa vie d'avant...
Si l'histoire est plus bien rendue, je ne suis en revanche pas du tout séduite par les illustrations trop esquissées à mon goût. Si j'en comprends la démarches artistique qui retrace la nonchalance et l'alanguissement de l'héroïne, j'ai trouvé que c'était beaucoup trop relâché et ça m'a dérangée.
 


lundi 30 avril 2018

Solaire de Fanny Chartres

Date de parution : 04/04/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Neuf GF
ISBN : 978-2-211-23512-9
EAN : 9782211235129
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 156 pages
Poids : 0.24 Kg
Dimensions : 15,0 cm × 21,8 cm × 1,3 cm
Prix: 12.50€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Il y a quelque chose qui ne colle pas dans la famille Chatterton. Sara a la peau sur les os, au point qu'on la surnomme Ossette. Ernest, son frère, a la tête dans les nuages. Et leurs parents se sont émiettés : le père est occupé par ses réalités, la mère vit dans un monde de Sims. Malgré tout, Ernest et Sara sont inséparables, comme les deux doigts de la main. Alors, quand Sara faiblit à vue d’œil à force de ne pas manger, Ernest se donne une mission : veiller sur elle, en lui redonnant le goût des joies solaires. Mais il ne peut pas le faire seul. Il faut compter sur les amis, et sur la chance, aussi.

Ernest est un frère très protecteur. Il vit avec sa sœur Sara, surnommée ossette en raison de sa minceur, et leur maman. Ses parents ont divorcé. La vie n'est pas toujours drôle chez eux. Depuis la séparation d'avec leur papa, la maman se laisse complètement aller, elle passe ses journée devant la télévision ou bien à jouer au Sims sur son ordinateur. Ce sont donc les enfants qui doivent tout gérer à la maison: courses, repas, et tout ça avec le sourire et à l'heure sinon leur maman entre dans une colère noire et dévaste tout. Il n'y a que lorsqu'ils vont chez leur papa que Sara retrouve l'appétit et le sourire. Ernest s'est donc donné pour mission de redonner le goût de vivre à Sara et pour cela, il est prêt à tout. Mais comment faire quand on est un petit garçon de primaire? Une chose est sûre, Ernest a de l'imagination et est déterminé...

Un joli roman sur les liens fraternels. Les deux enfants n'ont pas une vie très simple, ni très ordinaire. De nombreux problèmes touchent cette famille et les mots sont difficiles à poser. Ernest est un rêveur, c'est ce qui lui permet de ne pas entièrement percevoir l'ampleur des dégâts. Avec candeur, douceur et amour, il se bat très dur pour sauver sa famille et sa sœur qu'il sent en grande détresse. 
Une lecture émouvante!

dimanche 29 avril 2018

Chasseurs de livres tome 1 de Jennifer Chambliss Bertman

Date de parution : 08/03/2018
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R Jeunesse
ISBN : 978-2-221-21701-6
EAN : 9782221217016
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 444 pages
Poids : 0.423 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,2 cm × 3,2 cm
Prix découverte: 9.90€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐

Quatrième de couverture:

Émily est une passionnée de la Chasse aux livres, un jeu créé par son idole, le célèbre éditeur californien Garrison Griswold. Il s'agit de décrypter des messages codés pour trouver l'emplacement de livres cachés ! Mais lorsqu'elle emménage avec ses parents à San Francisco, patrie de la Chasse aux livres, elle est choquée d'apprendre que M. Griswold a été agressé alors même qu'il allait lancer une nouvelle quête livresque d'une ampleur inédite. A elle et à ses amis de jouer !

Émily est une jeune demoiselle qui vit avec ses parents et son frères. Sa famille est quelque peu surprenante puisque chaque année, elle déménage dans un nouvel état. Lorsque la petite troupe arrive à San Francisco, c'est un vrai rêve pour Émily car c'est là que se trouve Garrison Griswold qui a créé son jeu favori de Chasse aux Livres. Sauf qu'à peine arrivée, son idole se fait agresser alors qu'il était sur le point de lancer son nouveau jeu. Aidée de son voisin qui devient très vite un  ami précieux, Émily essaye d'en apprendre plus. C'est en revenant sur les lieux de l'agression qu'elle découvre un roman qui va bouleverser son existence. Une nouvelle aventure l'attend faite de codes, de méchants à sa poursuite, d'un professeur mystérieux, de nombreux remue-méninges mais surtout potentiellement un trésor à la clé!!!

Voilà un roman haletant, passionnant, qui devrait fasciner tous les amoureux de livres. J'avoue que j'ai été complètement embarquée dans cette aventure livresque palpitante, entre roman policier, roman d'aventure et d'amitié. C'est très bien mené, la jeune Émily est très attachante et avec son ami James, nous suivons avidement leurs avancées. Nous avons aussi, en tant que lecteurs, très envie de percer les mystères du Scarabée d'or et de voir où tout cela mène. Mais à mesure que l'histoire avance, les ennemis se rapprochent et la tension est de plus en plus palpable... bref, une lecture addictive comme nous les aimons.
Brillant!!!

jeudi 26 avril 2018

Le secret du rocher noir de Joe Todd-Stanton

Date de parution : 14/03/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Album
ISBN : 978-2-211-23595-2
EAN : 9782211235952
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 32 pages
Poids : 0.374 Kg
Dimensions : 23,5 cm × 27,5 cm × 0,9 cm
Prix: 12.20€

Note: 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ Énorme coup de coeur!!!

Présentation de l'éditeur:

Érine est fascinée par la légende du Rocher Noir, un bloc énorme et pointu, accusé par les pêcheurs de détruire tous les bateaux qui s'en approchent ! Mais les histoires qu'on raconte sont-elles vraies ? Pour le découvrir, Érine monte un jour en cachette sur le bateau de sa maman...

Un petit bijou!!!

Érine est une petite fille espiègle qui est fascinée par une légende passionnante: celle du Rocher Noir. Les pêcheurs le craignent, ils l'accusent de détruire tous les bateaux qui l'approchent. La petite fille est curieuse et elle veut voir ce fameux rocher de ses propres yeux. Elle profite que sa maman, qui possède un bateau de pêche, ait un moment d'inattention, pour embarquer. Mais lorsque le bateau vire d'un coup sec pour éviter un obstacle, Érine chute dans les eaux profondes. Une fois sous l'eau, elle se retrouve face à un spectacle époustouflant: des poissons magnifiques, toute une faune sous-marine incroyable, se rassemble autour... du Rocher Noir! Bien loin d'être effrayant, Érine comprend que c'est lui qui protège toutes ces beautés et que, loin d'être nuisible, le Rocher Noir est au contraire, bienveillant. Érine qui réussit, grâce au Rocher Noir, à regagner la terre ferme, entend bien faire changer d'avis les pêcheurs. Mais y parviendra-t-elle?

Quelle beauté que cet album! La couverture légèrement gaufrée, les dessins tendres, doux, originaux, qui donne envie de lire et relire cette histoire; le texte qui est mignon, positif: tout est parfait! C'est un album qui réunit des vignettes, que l'on doit parfois tourner, qui jour avec les contrastes. Érine est lumineuse, ses cheveux blancs, son ciré jaune égaye les fonds marins, les scènes sombres, elle porte en elle la lumière et la jolie parole. Le rocher a des traits fins...
J'ai adoré cet album!!!