samedi 28 décembre 2013

A comme aujourd'hui de David Levithan

Date de parution : 12/09/13
Éditeur : Grandes personnes (Éditions)
ISBN : 978-2-36193-173-5
Nb. de pages : 373 pages
Prix: 17€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter votre livre sur le site de Decitre

Quatrième de couverture:
 
Chaque matin, A se réveille dans un corps différent, dans une nouvelle vie, et ne dispose d'aucun moyen de savoir où, et " qui " sera son hôte. Une seule chose est sûre : il n'empruntera cette identité que le temps d'une journée. Aussi incroyable que cela puisse paraître, A a accepté cet état de fait, et a même établi plusieurs règles qui régissent son existence pour le moins singulière : ne pas trop s'attacher ; ne pas se faire remarquer ; ne jamais s'immiscer dans la vie de l'autre.
Des préceptes qui resteront les siens jusqu'à ce qu'il se réveille dans le corps de Justin, 16 ans, et qu'il fasse la connaissance de Rhiannon, sa petite amie. Dès lors, il ne sera plus question de subir sans intervenir. Car A vient enfin de croiser quelqu'un avec qui il veut être, qu'il ne peut laisser derrière lui, ce jour-là, le suivant, jour après jour... Une romance captivante, qui tente de décrypter ce sentiment complexe qu'est l'amour, à travers le destin de ces deux héros que tout semble vouloir séparer.
Ou comment parvenir à aimer lorsque l'on est condamné à ne vivre qu'au présent...
 
Un roman juste INCROYABLE!
 
A n'a pas de corps.
A n'a pas de sexe.
A voyage d'un corps à l'autre, chaque jour, depuis sa naissance.
A s'accommode de cette existence hors norme jusqu'au jour où, il devient Justin. Justin a une petite amie, Rhiannon. Et tout dérape car pour la première fois, A tombe amoureux. Éperdument.
Et tout bascule...
A va alors révéler son existence et se mettre en danger.
Comment vivre une histoire d'amour quand on n'est jamais la même personne? Qui pour croire en A? Quel avenir pour cette conscience?
 
Un roman intense sans aucun temps mort. Chaque chapitre, une nouvelle existence, un nouveau corps à apprivoiser, une nouvelle personnalité. A est un "personnage" attachant, on vit son dilemme au maximum. Cet Amour qui le transporte lui ouvre la voie des possibles mais il y a tant d'inconnues, quelle issue pour lui? Pour eux? Ne pas savoir de quoi demain sera fait, ni dans quelle peau A va se réveiller... car il est tour à tour jeune homme, jeune fille, junkie, anorexique, homosexuel(le), dépressif... Jamais A ne peut connaître le repos. Parfois il se réveille dans une ville proche de celle qu'il aime, parfois à des kilomètres. Comment vivre dans ses conditions?
Une écriture géniale, une idée des plus originales, je n'ai pas lu ce roman, je l'ai dévoré. J'ai été surprise, triste, émue, j'ai vécu chaque page intensément. C'est un de ces roman précieux qui vous marque au plus profond de votre être. Un roman qu'on ne peut pas oublier, un roman qui vous renvoie à votre propre existence. Une pépite!

mardi 17 décembre 2013

Sous l'ombre d'Un-Seul tome 1: Loups rouges de Lucile Dumont

Date de parution : 01/07/13
Éditeur : Les 2 Encres
Collection : Encres juniors
ISBN : 978-2-35168-575-4
Nb. de pages : 272 pages
Prix: 19€

Note: 3,5/5

Quatrième de couverture:

Bien des siècles plus tôt...
"- Il y a cette exoplanète vierge, là.
- Vous croyez qu'on peut l'aménager pour qu'elle soit viable?
- Parfaitement."
 
Aujourd'hui...
Au cœur de la jungle inextricable d'une planète éloignée, se trouve l'école d'art guerrier. Dès l'âge de quatre ans, les enfants sont formés à combattre et à survivre dans l'enfer vert. Jusqu'au jour où des créatures belliqueuses, sorties de nulle part, enlèvent et dévorent les élèves les uns après les autres. Erika, une jeune combattante de quinze ans, un brin paranoïaque, est persuadée qu'elles sont plus que de simples animaux... et va tout faire pour le prouver.
Commence alors une bataille pour la vérité, où s'opposent aux enfants-guerriers des chimistes excentriques, des bêtes étonnantes, un lutin aux ambitions mystérieuses et un être dont la seule évocation du nom fait trembler les plus téméraires des combattants.

Pas mal du tout...

Erika a quinze ans, elle est futée et n'a pas sa langue dans sa poche. Malicieuse, elle n'a pas de temps à perdre avec l'amour ou autres niaiseries romantiques, c'est une fonceuse. Elle réussit à mettre à terre l'un des plus redouté combattant de son école par la simple ruse... et un coup bien placé. Mais très vite, la menace de Loups rouges redoutables accapare son esprit et très vite, la jeune fille fait de surprenantes découvertes.
Cependant, il y a des secrets bien gardés et son nez de fouine gène en haut lieu. Erika devra ainsi découvrir la vérité sur ses ennemis par ses propres moyens. Elle va en chemin faire une intrigante rencontre, un loup rouge pas comme les autres puis un jeune homme très grand: Eitan et que dire des autres créatures... Erika n'est pas au bout de ses surprises! Que va-t-elle découvrir? Que sont véritablement les loups rouges? Qui les contrôle? Qui est vraiment à la tête de tout ce complot qui met en péril les élèves de son école?

Un roman que j'ai lu avec plaisir. S'il y a des maladresses d'écriture, quelques pistes un peu étranges, Lucile Dumont a une telle imagination et son héroïne est tellement surprenante que j'ai lu chaque page avec avidité. J'ai très envie de découvrir la suite car certains éléments attisent ma curiosité.
La fébrilité de certains passages est vite compensée par une passion et une véritable envie de surprendre le lecteur. On sent l'inspiration de la jeune auteure (qui doit être une passionnée de fantasy) et son envie d'originalité: cela donne un roman attachant. J'ai trouvé l'ensemble rythmé, on est tenu en haleine jusqu'à la fin.
Pas mal du tout pour une jeune auteure née en 1992, mais surtout très prometteur. A suivre...
 


vendredi 13 décembre 2013

Le grand imagier de Foxy d'Anne-Sophie Cayrey, Stéphane Husar et Alexandre Bonnefoy

Date de parution : 22/08/13
Editeur : ABC Melody
ISBN : 978-2-36836-001-9
Présentation : Cartonné
Nb. de pages : 31 pages
Prix: 14,95€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre sur Decitre

Quatrième de couverture:
 
 Des avions, des fruits, des légumes, du soleil, des instruments de musique, des couleurs, des nombres, des vêtements...
Il y a de tout dans l'imagier de Foxy!
Foxy, Nina et Tom t'invitent à découvrir les premiers mots et phrases en anglais dans des scènes drôles, tendres et pleines de couleurs.
Mets le CD dans ton lecteur puis écoute les mots et les dialogues pour bien prononcer en anglais.
 
Beaucoup d'atouts pour cet imagier... INDISPENSABLE!
 
Un format assez grand, tout carton (donc solide!) avec de chouettes illustrations acidulées qui apportent du peps au livre.
Le CD est dissimulé dans la couverture (et donc protégé).
 
 
Un imagier généreux de 31 pages où l'on trouve les mots du quotidien ainsi que des scénettes les reprenant: astucieux et efficace.
J'ai apprécié également le jeu "look and find"(cherche et trouve) à la fin de chaque double page. Ainsi l'enfant apprend certes mais surtout s'amuse.
 

Le CD est également très bien fait: une cloche retentit quand on doit tourner la page, il y a une jolie musique pour faire les transitions ET une chanson surprise.
 
J'ai aimé tous les détails, c'est un imagier très soigné et très complet.
Il convient dès le plus jeune âge car est très facile d'accès.
A la fois pédagogique mais également ludique comme je vous le disais précédemment, cet imagier nous rappelle qu'apprendre une nouvelle langue doit avant tout être un plaisir.
Cet imagier est la première étape pour les parents souhaitant initier leur progéniture à l'anglais (existe aussi en allemand et en espagnol) et mine de rien cela permet aussi au reste de la famille de consolider ses acquis voir même d'apprendre quelques mots du quotidien (c'est plutôt bienvenu quand on pratique peu).
Prochainement, je vous ferai découvrir d'autres ouvrages de cette maison d'édition à suivre de très, très près ABC melody.
Je tiens une fois de plus à remercier l'éditeur pour son accueil au salon du livre de Montreuil. Ma petite famille adore l'anglais et cet imagier est un vrai bonheur!

 

mercredi 11 décembre 2013

Pas envie de Dorothée de Monfreid

Date de parution : 31/10/13
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Loulou et Compagnie
ISBN : 978-2-211-21529-9
Nb. de pages : 24 pages
Prix: 10,70€

Note: 3,5/5

Pitch:

Un sacré caractère - Micha le chien n’est jamais content. Ses amis lui proposent pourtant de faire des choses très amusantes : se déguiser, se bagarrer avec une épée, jouer au foot, mais Micha les éconduit fort désagréablement. Comment rendre à Micha sa bonne humeur ?
 
Micha est bougon.
Dès qu'on lui propose un jeu ou autre chose, il répond inlassablement: "Pas envie".
Au bout d'un moment, les autres en ont assez et se révoltent, jusqu'au moment où l'un des ses amis lui demande ce qu'il a et pourquoi il fait la tête.
 

Heureusement, une solution va être trouvée mais Micha changera-t-il vraiment d'humeur pour autant? Chassez le naturel....


Des illustrations simples, un texte court mais efficace qui plaira aux plus petits de même que le rouge vif dominant de l'album.
Un album tout carton que les loulous manipuleront avec bonheur...

dimanche 8 décembre 2013

Le val de la morte embrassée de Michel Honaker

Date de parution : 02/10/13
Éditeur : Flammarion
ISBN : 978-2-08-128665-8
Nb. de pages : 265 pages
Prix:13€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:
 
Jubella, une jeune journaliste, n'y croyait pas avant de rencontrer Lord Denholm, ancien magnat de la presse aujourd'hui retranché dans son manoir. Alors qu'il lui accorde une interview exclusive, Lord Denholm lui dévoile un secret : des individus sont capables de ramener des morts à la vie grâce à un simple baiser. Folie ? Mensonge ? Le lendemain de cette révélation, il meurt mystérieusement. Jubella se lance alors dans sa propre enquête.
 
 
Un roman troublant...
Une jeune journaliste répondant au doux nom de Jubella se rend dans un manoir pour rencontrer Lord Denholm, un personnage aussi énigmatique que fascinant. Jubella est journaliste free lance et à ce titre, il a d'importante révélation à lui faire.
En effet, Lord Denholm détient un secret: il est le dernier représentant des Eveilleurs, des individus capables de ramener à la vie l'être aimé d'un simple baiser. Une sorte de prince charmant en somme.
Le lendemain de cette révélation pour le moins déroutante, Lord Denholm est retrouver assassiné.
Jubella va alors se lancer dans une enquête des plus périlleuse. Son unique obsession: découvrir la vérité et démasquer les assassins de son hôte.
 
Un roman passionnant, surprenant qui m'a conquise. Michel Honaker nous redonne envie de croire au prince charmant sans pour autant faire de la guimauve. C'est un livre où se mêlent habilement le surnaturel, le thriller et le conte. C'est joliment écrit et cela se lit tout seul.
Les personnages sont très forts, l'héroïne n'est pas du tout une jeune oie naïve ou romantique. Jubella vit en effet avec son père qui est en pleine dépression, elle a la tête sur les épaules et ne se laisse pas facilement conter fleurette. Elle est très mature pour son âge et a déjà couvert des sujets importants. Elle va rencontrer de troublants personnages et devra se méfier des apparences...
Un très bon moment de lecture.

mercredi 4 décembre 2013

Montreuil 2013...

Un Montreuil vraiment génial, d'où je suis revenue quelque peu chargée (heureusement ma moitié était là pour jouer les porteurs et il a été d'une très grande aide, un grand merci à lui).



J'ai fait de belles rencontres:

Carole du blog 3 étoiles, Bouma (enfin!^^) du blog un p'tit bout de Bib, Lael (ah, ma copine!), Valy (enfin aussi, après s'être manquées l'année dernière), Ingrid Chabbert (toujours aussi adorable), Angela Lery qui travaille pour les éditions Gulf Stream et que j'ai été ravie de revoir...

De chouettes dédicaces/rencontres:

- Zaü un illustrateur magique qui en quelques traits nous transporte...
- Luc Blanvillain (dont je vais bientôt chroniquer un autre roman juste wahou) un auteur à suivre pour son écriture différente, bien sentie, juste comme j'aime! J'adore vraiment ce qu'il propose et je ne peux que vous encourager une fois de plus à plonger la tête la première Dans le cœur d'Alice.
- Rémi Saillard, le talentueux illustrateur de l'album drôlissime Faim de loup que j'espère vous présenter bientôt.
- Jean-Luc Luciani, un auteur vraiment chouette à l'accent chantant. Une belle rencontre aussi.
- Isabelle Wlodarczyk, une auteure vraiment touchante, pétillante, passionnée, je suis fan!
- Hélène Rice, une auteure avec qui j'ai moins eu le temps d'échanger mais qui m'a semblée vraiment sympathique.
- Et Audren... Ahhh Audren... Je l'adore tout simplement! J'amoure ces romans, son univers, son personnage. Elle est tout simplement géniale! Mon mari qui m'accompagnait l'a trouvée vraiment fantastique.


UN NOUVEAU PARTENARIAT à suivre prochainement:



Une maison d'édition que je connaissais via mon travail de libraire et qui m'a tout simplement conquise pour son magnifique travail sur les langues: ABC melody
Bientôt je vous ferai découvrir une très belle sélection de leur catalogue!
Les plus petits seront ravis d'apprendre les langues étrangères: anglais, espagnol, allemand mais aussi arabe...
Ils sont aussi bons pour le FLE (français langue étrangère) pour les plus jeunes! Bref, ils sont incontournables pour trouver LA méthode pour initier nos enfants aux langues étrangères!
L'éditeur est un passionné, un vrai connaisseur et je suis ravie de bientôt présenter en détail les ouvrages de leur catalogue!
A suivre de Très près...

Je tiens aussi à remercier les éditions Belize qui m'ont réservée un bel accueil et dont je vous présenterai bientôt également de nouveaux titres. Leurs documentaires sont très bien faits et je suis impatiente de vous en dévoiler plus.

J'en ai pris plein les yeux, me suis régalée comme une petite fille, bref, c'était mon noël avant l'heure et ça c'était juste wahou!!!




mardi 26 novembre 2013

Le Mange-doudous de Julien Béziat

Date de parution : 10/10/13
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Pastel
ISBN : 978-2-211-21395-0
Nb. de pages : 40 pages
Prix: 13,50€

Note: 3/5

Le pitch:

C’est mon doudou le plus fort ! - L’autre jour, un truc terrible est arrivé à mes doudous. Ça s’est passé quand j’étais à l’école, c’est Berk mon canard qui me l’a raconté. Une espèce de patate molle est entrée dans la chambre. Personne n’y a fait attention. Et puis… GLOUP ! elle a avalé Lapinot !
 
 
Quand arrive un méchant Mange-doudous, qui pour l'arrêter? Tous les doudous essayent de lui échapper mais un seul saura lui résister: le préféré!
Ce dernier qui n'a plus de forme ni de couleur, qui ne ressemble  rien en somme, va se révéler et sauver tout le monde...
 
 
Oui c'est vrai, Le Doudou, Le Seul, l'Unique n'est pas forcément le plus beau, ni le plus original. Non le doudou que choisissent nos enfants est souvent un doudou qui ne ressemble à rien et pourtant, il représente tout.
Un doudou confident, rassurant, un petit bout d'eux. C'est l'histoire de ce doudou qui est racontée ici, un hommage au doudou qui seul peut tout affronter et surtout vaincre ce vilain Mange-doudous.
Souvent moqué, jamais égalé, Le doudou que les parents s'évertuent à laver, à raccommoder, celui que nos enfants aiment traîner partout. Ahhh que de souvenirs, on l'a tous connu ce doudou.
Des dizaines de peluches qu'on a offert aux enfants, il n'y en a qu'un qui se détache, celui qui essuie larmes et absorbe la bave. Celui qui pue (pour les parents) et qui a un parfum rassurant (pour les enfants) est celui qui peut résoudre tous les problèmes.
 
,

Une jolie idée que cet album! Je le trouve peut-être un tantinet compliqué pour les jeunes enfants auquel il s'adresse. Il me semble davantage indiqué pour des enfants de 4/5 ans qui comprendront plus la subtilité du texte.
 

dimanche 24 novembre 2013

Revanche de Cat Clarke

Pour public averti!

Date de parution : 17/10/13
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-13644-7
Nb. de pages : 490 pages
Prix: 18,50€

Note: 4,5/5

Quatrième de couverture:

La vie est injuste, Jem Halliday es tamoureuse de Kai, son meilleur ami, qui es tgay. Pas vraiment l'idéal, mais Jem s'est faite à l'idée. La vie est cruelle : une vidéo de Kai en compagnie d'un garçon a été postée sur Internet. Il ne l'a pas supporté et s'est suicidé. Sa vie ne sera que vengeance : Quoi qu'il lui en coûte, Jem a décidé de découvrir qui sont les responsables et de les faire payer, un à un, jusqu'au dernier.

Un roman puissant...

Jem a tout perdu le jour où Kai s'est suicidé.
Sa différence, elle l'avait accepté, celui qu'elle considérait comme l'Homme de sa vie était gay? Et alors! Jem aimait Kai pour ce qu'il était. Seulement d'autres en ont décidé autrement, et une vidéo compromettante le montrant dans une position des plus délicates postée sur internet aura eu raison de Kai , le poussant à commettre l'irréparable.
Kai son repère, Kai son meilleur ami, son Autre. Parti.
Tout son univers s'est écroulé ce jour maudit. Comment reprendre pied? Comment affronter la vie seule?
Jem va alors prendre une grande décision mais avant de mettre son idée à exécution, elle va monter un Plan pour venger Kai où tous les coups sont permis, surtout les plus bas. Dans sa folie vengeresse, elle n'est pas vraiment seule, chaque mois, une lettre de son ami l'accompagne. Mais si Kai la pousse vers la vie, Jem se sent prête à braver tous les interdits.
Seulement, Jem va vite apprendre que les sentiments ne se contrôlent pas, que la vie n'est pas une ligne droite et que peut-être d'autres chemins pourraient l'amener à l'apaisement.
 
Un roman sans concession, souvent cru, toujours implacable. Mon préféré de Cat Clarke pour l'instant.
Jem est un personnage auquel on peut s'identifier sans problème. C'est une fille ordinaire, sans histoire. Elle vit dans sa bulle à l'abri du Monde, avec Kai comme pilier. Elle avance sans se poser de questions, sa vie semble toute tracée... du moins dans son esprit. Et puis, l'horreur se produit. Kai s'en va de la façon la plus brutale qui soit. Comment survivre? Quand on perd son équilibre, son oxygène, sa raison d'être, comment continuer d'avancer sans avoir l'impression de trahir celui qu'on a perdu, ou se trahir soi-même. Car la vie implacable continue, elle.
Tous les personnages sont intéressants. Si certains semblent superficiels, en grattant un peu, Jem va vite découvrir que tous cachent des secrets parfois... inavouables!
On ne s'ennuie pas un instant dans ce livre et la chute n'en sera que plus brutale...
Un très bon roman!

dimanche 17 novembre 2013

Heyo de Corbeau et Christian Offroy

Date de parution : 01/04/13
Editeur : Couleur Corbeau
ISBN : 978-2-9541812-1-9
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 26 pages
Dimensions : 30,5 cm × 21,7 cm × 1,0 cm
Prix: 14€

Note: 5/5 GROS COUP DE COEUR!!!

Quatrième de couverture:

Heyo Heyo Heyo, Dans mes rêves je suis le meilleur, le plus fort, le plus beau. Je suis aussi le plus rigolo. Heyo Heyo Heyo, dans mes rêves je suis un héros.
 
Un album très drôle...
 
Heyo est un petit garçon qui dans ses rêves devient un chasseur émérite, un héros admiré de tous et surtout respecté des animaux. Dans la réalité, n'est pas la proie qui croit et Heyo est gentiment moqué par les animaux qui l'entourent.
 

Un texte très simple joliment mis en valeur par de délicieuses illustrations. Je suis vraiment séduite par le travail fait, c'est drôle, bien senti. Des tons sépias, une technique traditionnelle, chaque planche est un vrai tableau. C'est superbe!


Découvrez vite cet album détonant, qui séduira à coup sûr les petits comme les grands!
Et puis le lapin est trop génial mais chut, je ne vous dis rien de plus, le reste en feuilletant Heyo...

 
 
 
 
 

Focus sur...: La maison d'édition Couleur Corbeau

 

Vous savez tous que j'adore vous faire découvrir de nouvelles maisons d'édition. Aujourd'hui, je vais vous présenter l'association Couleur Corbeau que j'ai découverte grâce à mon travail et que j'aime vraiment beaucoup.
Mme Birgit Offroy, éditrice éditoriale, a gentiment accepté de répondre à mes questions:
 
Depuis quand votre maison d'édition existe-t-elle? Où êtes-vous basés?
 
Nous avons dix huit mois d'existence et nous sommes dans l'ain (01).
 
Pouvez-vous nous expliquer le choix du nom "Couleur corbeau"?
 
Ce choix regroupe en fait plusieurs explications.
En premier lieu le choix de travailler sur les amérindiens et particulièrement en référence à la légende de: comment le corbeau est devenu noir. En effet, au départ ce dernier était blanc puis un jour la Terre fut plongée dans l'obscurité. Les animaux ont alors tenu un conseil pour savoir qui allait chercher le soleil et le Corbeau s'est proposé. Mais alors qu'il ramenait le soleil, il s'est brûlé et est devenu noir.
En second, l'auteur a pour surnom Corbeau.
Enfin pour le moment les albums sont monochromes.
Toutes ces raisons ont conduit à ce choix.
 
Quelle est votre ligne éditoriale?
 
Principalement les histoires/légendes amérindiennes pour le moment mais par la suite il y a aura peut-être des possibilité de nous ouvrir sur d'autres choses à définir en fonction de la demande et surtout, de l'envie.
 
A quel public destinez-vous ces albums?
 
A un public varié: le premier album est a priori pour les plus de 6 ans (*Etoile des forêt c'est en effet un album avec beaucoup de texte) et puis au fur et à mesure, on remarque qu'il fonctionne aussi avec les petits dès 4/5 ans.
Le second est a destination des maternelles car il comporte de nombreuses répétitions, joue sur les sons, il y a une mise en avant de la narration à la première personne.
Pour la suite, des albums pour adultes sont une piste qui pourrait être envisagée.
 
Enfin, j'aime bien laisser un espace de libre expression, alors je vous laisse la parole:
 
Le métier d'éditrice est un métier que je découvre et (re) découvre à la fois. C'est une véritable passion, une deuxième vie qui commence. Je suis une passionnée qui veut faire découvrir autre chose, quelque chose de différent comparé à ce que l'on trouve déjà. Une envie de partir vers quelque chose de plus mixte, montrer que l'on peut aller avec les enfants vers un graphisme différent: interpeler.
 
J'ai beaucoup apprécié cet entretien avec Birgit Offroy, c'est une vraie passionnée qui parle avec son cœur et qui a les yeux qui pétillent. Leurs livres sont vraiment superbes, j'ai un véritable coup de cœur pour cette petite maison d'édition. Je vais très bientôt vous parler d'Heyo, leur dernier né, un album vraiment très chouette.
Merci beaucoup à Mme Offroy pour m'avoir accordé de son temps.
Je vous invite à vous rendre sans plus attendre sur leur site internet pour en apprendre et de découvrir davantage!

lundi 11 novembre 2013

La fille de braises et de ronces de Rae Carson

Date de parution : 09/02/12
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-12714-8
Nb. de pages : 401 pages
Prix: 15,15€

Note: 5/5 EXCELLENTISSIME!!!

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Princesse d'Orovalle, Elisa est l'unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, Elisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée. Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Elisa commence alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s'emparer de sa Pierre Sacrée.
Délaissée, humiliée, la princesse devra s'affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d'une guerre inévitable et des mirages de l'amour. Il lui faudra puiser en elle le courage nécessaire à sa survie et à celle de son peuple. Accepter enfin d'être l'Elue de son propre destin.
Ce roman est tout simplement génial!
Enfin (!) une héroïne au physique "normal", une fille simple à qui l'on s'identifie facilement. Elisa a seize ans, quelques kilos en trop, un visage plutôt banal mais le Destin l'a désignée comme Elue.
Elle se retrouve donc mariée à un homme de vingt ans son aîné afin de protéger son royaume et celui de son époux. Mais elle porte dans son nombril une Pierre Sacrée objet de toutes les convoitises et de nombreux dangers et obstacles vont se dresser sur son chemin. Loin des siens, Elisa va devoir apprendre à observer ceux qui l'entourent afin de déceler les personnes de confiance de celles qui lui veulent du mal.
Elle est loin de se douter de ce qui l'attend: coups de cœur, kidnapping, trahisons...
Un roman mené tambours battants, une écriture fort agréable, des personnages surprenants à multiples facettes et surtout une intrigue excellente. Le gros plus de ce livre est sa clarté: jamais le lecteur ne se perd, tout est très limpide. Il y a beaucoup de second degré, Elisa est un personnage en pleine "construction", une jeune fille qui devient une jeune femme. Son cœur est mis à rude épreuve, elle est très forte et en même temps humble. Encore jeune, elle est impétueuse parfois candide, les épreuves qu'elle va devoir affronter la font grandir, réfléchir, mûrir. C'est un bonheur de suivre son évolution. Les autres personnages ne sont pas en reste, chacun a sa part d'ombre, difficile de démêler le vrai du faux, les apparences sont souvent trompeuses. 
Je me suis délectée de chaque page, c'était un roman génial à lire, tellement bon que j'ai enchaîné directement avec le second tome (dont je vous parlerai un peu plus tard) et je suis plus qu'impatiente de lire le tome 3 prévu pour 2014 (grrrrrrrr). Un roman de qualité, qui tient en haleine et qui saura ravir un jeune public comme les adultes (amateurs du genre). Le côté féministe assumé de ce roman m'a beaucoup plu d'autant que cela n'en fait pas pour autant un roman pour les filles.
Il y a de l'amour, de l'humour, du suspense et beaucoup d'autres ingrédients magiques!
J'adore!

mercredi 6 novembre 2013

Dans le coeur d'Alice de Luc Blanvillain

Date de parution : 30/10/13
Editeur : Hachette
Collection : Bloom
ISBN : 978-2-01-203577-5
Nb. de pages : 350 pages
Pris: 12,90€

Note: 5/5 COUP DE COEUR!

Quatrième de couverture:
 
Alice a décidé que Jonas était l'homme de sa vie. Mais Jonas a une petite amie. Qu'à cela ne tienne, Jonas est quand-même l'homme de sa vie. Il est en psycho. Il est solitaire, et il sent bon la nuit. Tandis qu'Alice tente désespérément de le séduire, Jonas, lui, se met en tête d'explorer le passé mystérieux d'Hubert, le voisin. Qui est vraiment Hubert ? Est-il le gentil monsieur qu'Alice a toujours connu ? Autant de questions qui éveillent les inquiétudes d'Alice, mais ne la détournent pas de son objectif initial : Jonas.
 
Original, surprenant... Juste Génial!
 
Alice est complètement barrée! Depuis le décès de sa maman, Alice semble vivre sur une autre planète. Edouard est son meilleur ami et supporte toutes ses petites sautes d'humeur. Mais un jour, alors qu'un nouveau arrive: Léopold, et qu'il tombe sous le charme de la demoiselle, celle-ci s'amourache au premier regard d'un étudiant de psycho alors le petit ami d'une fille qu'elle envisage comme meilleure amie. S'ajoute à tout cela un voisin très "spécial" qui pimente son quotidien et vous obtiendrez un roman détonant qui est beaucoup plus clair à lire qu'à décrire.
 
Beaucoup de personnages dans ce roman: tous très importants mais chacun de façon différente. Une sorte de toile d'araignée où l'on se laisse très volontiers piéger. Il y a de la psychologie, du suspense, de l'humour, de l'émotion mais surtout une incroyable originalité! J'ai découvert Luc Blanvillain avec Cupidon Power (éd. Ecole des Loisirs) et je suis ravie de le retrouver avec cet excellent roman que je qualifierai: d'O.V.N.I dans le sens où c'est très surprenant! Pas simple d'en parler sans spoiler mais il faut retenir que c'est un livre qui est très agréable à lire, que j'ai surprise, étonnée, curieuse, angoissée, émue...
Bref, c'est un roman à lire absolument!!!

lundi 4 novembre 2013

Les 4 saisons de la famille souris de Kazuo Iwamura

Date de parution : 17/10/13
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-21542-8
Nb. de pages : 139 pages
Prix: 24, 80€

Note: 5/5 C'est évidemment un coup de cœur absolu!!!

Quatrième de couverture:

Oh, les beaux jours ! - Ils déménagent en automne pour s’installer au cœur de la forêt. Ils profitent de l’hiver pour jouer ensemble au chaud, fabriquer quantité de choses, mais aussi faire de la luge et des souris de neige. Pour fêter le printemps, ils organisent un grand pique-nique où tout est fait maison. Et en été, au premier chant d’oiseau, les enfants partent cueillir des framboises pour accompagner un délicieux petit déjeuner.
Eux ? Ce sont les quatorze membres de la famille Souris, parents, grands-parents et dix enfants. Une famille dont on rêve de faire partie !
  
 
Catégorie chefs-d'œuvres intemporels...
 
La famille souris accompagne les enfants depuis plusieurs années maintenant, des illustrations fines, douces, "à croquer": comment ne pas succomber?
Là nous retrouvons notre famille bien aimée au cours des 4 saisons (enfin réunies!!!).
 
 
Une grande famille, très unie, qui vit de belles aventures. Je trouve ça formidable, et les enfants adorent passer de longues minutes à se perdre dans des illustrations où il y a beaucoup de choses à observer.
 
 
La famille souris à travers les saisons pour apprendre mais aussi pour se délecter de la douceur des couleurs utilisées par Kazuo Iwamura... Un plaisir pour les yeux de toute la famille!
 
 
Un cadeau indispensable pour la fin d'année...

vendredi 1 novembre 2013

Attachiante de Sarra Manning


 
 

Date de parution : 02/10/13
Éditeur : Hachette
Collection : Bloom
ISBN : 978-2-01-202987-3
Présentation : Broché
Nb. de pages : 413 pages
Prix: 14,50€

Note: 3,5/5

Quatrième de couvertures:
 
Elle est odieuse et complètement frappée. Tout le monde la déteste et elle adore ça. Tout le monde ? Il a beau résister, elle le fait craquer. Ils se haïssent au premier regard, alors pourquoi sont-ils autant attirés l'un par l'autre ? 
 
 
 
 
 
Un roman assez savoureux...
 
Ce n'est pas de la grande littérature, il n'empêche que ce roman fort sympathique nous fait passer un très agréable moment de lecture.
Elle, c'est juste l'archétype de la chieuse de service. Elle n'est pas populaire au lycée, se revendique comme une geek de la première heure et tient un blog très suivi et très quotté! Lui est beau, ténébreux, c'est la mascotte du lycée: Michael Lee peut avoir toutes les filles qu'il veut d'un simple battement de cils. Pourtant, Jeane est la seule qui le fait tourner en bourrique. Très vite la tension entre les deux se transforme et sans qu'ils ne puissent rien contrôler, ils se rapprochent pour le meilleur et pour le rire.
 
Un couple détonant, une héroïne décoiffante, complètement barrée. Lui est le bon fils de famille bien propret, respectueux et elle son contraire absolue. Elle est franche du collier, parfois limite dans ses propos. Elle s'exprime comme elle pense, sans faire attention aux conséquences, le tout sous prétexte de franchise. Pourtant, le jeune homme lui ouvre de nouveaux horizons et pourrait bien tout lui faire remettre en question. Entre le virtuel et le réel, peut-être aura-t-elle un choix à faire...?
Des répliques bien senties, des situations cocasses, un ensemble qui fait que je me suis régalée avec ce livre.
Un roman idéal pour se détendre.
 

mercredi 30 octobre 2013

A la campagne de Laurie Cohen illustré par Marjorie Béal

Date de parution : 01/10/13
Editeur : Balivernes (Editions)
Collection : Calembredaines
ISBN : 978-2-35067-085-0
Nb. de pages : 48 pages
Prix: 14€

Note: 3,5/5

Quatrième de couverture:

A la campagne, on rêve sous les toits des nuages,
on écrit des histoires à l'ombre des feuillages,
dans ses senteurs et ses paysages,
on voyage...
 
Venez respirer et gambader,
jouer avec les papillons et les coccinelles.
A la campagne, la vie est si belle!
 
 
Un album très contemporain!
 
Bon, ce n'est pas nouveau, je suis une grande fan du travail de Marjorie Béal et cet album lui doit beaucoup!
Des illustrations très graphiques, modernes, épurées avec des couleurs bien choisies.
Peu de blabla pour un superbe résultat: c'est un vrai régal pour les yeux!
 
 
J'aime ce côté très contemporain des illustrations, la rondeur, c'est bien vu et de bon goût. Cela détonne par rapport à ce que l'on trouve en rayon et ça me plaît. C'est un album qui se détache, que l'on remarque, qui ne laisse pas indifférent en tout cas.


Une bouffée d'air pur: normal, nous sommes à la campagne...
 
Le texte quand à lui m'a moins séduite que pour Et toute la ville s'éveille, je l'ai trouvé moins poétique. J'aime pourtant beaucoup le travail de Laurie Cohen mais ici le texte est peut-être trop "épuré", j'aurais aimé un texte plus long, plus fouillé. Alors, je comprends bien le parti pris de l'auteure qui laisse place à l'imagination, qui veut juste renvoyer à des souvenirs, des goûts ou des odeurs mais ce n'est peut-être pas assez parlant pour des enfants. C'est en tout cas mon ressenti.
Et vous, qu'en pensez-vous?
 
 



lundi 28 octobre 2013

Lili Babylone de Claire Maugendre

Date de parution : 24/10/13
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium
ISBN : 978-2-211-21198-7
Nb. de pages : 260 pages
Prix: 10€

Note: 3,5/5

Quatrième de couverture:

Lou va entrer en seconde. Elle sait ce qu’elle laisse derrière elle. L’ennui des années collège. La chaleur orageuse de l’été. Les disputes entre ses parents. Mais que va-t-elle trouver devant ? Il y a la vie rêvée, les cours de hip-hop, et toutes les photos qu’elle fait dans la cité. Il y a la vie qui s’organise avec tous les voisins de l’immeuble. Et puis surtout il y a Lili, la grande sœur de Lou.
Lili l’insaisissable. Lili qui se met tout à coup à faire le ramadan et à porter le foulard. Lili qui va loin, très loin, trop loin. Jusqu’où ?
 
Un texte puissant...
 
Lou va entrer en seconde, laissant derrière elle tout ce qu'elle détestait. Pour elle, c'est l'aube d'une nouvelle ère, d'un renouveau et elle espère beaucoup de cette nouvelle année scolaire. Seulement voilà, entre temps, sa sœur Lili, une vraie tornade, va débouler à nouveau chez leur mère, emportant tout sur son passage.
Lou, cette jeune fille prise entre deux cultures, Lou de son vrai prénom Loubna qui rêve de s'accomplir sans choisir de camp, vivre tout simplement. Lou dont les mots restent coincés en dedans.
Lou rêve d'évasion, en chemin elle va rencontrer Bouba et sa bande et ainsi découvrir d'autres émotions, de celles qui font battre le cœur plus fort, de celles qui font grandir.
Et Lili qui mène un combat dont elle se sent exclu, Lili qui choisit de faire le ramadan, d'attirer l'attention sur elle. Lou étouffe, Lou refuse de choisir car elle est entière Lou et un tout ne peut pas se diviser.
Lou arrivera-t-elle à se faire entendre? Lili lui laissera-t-elle la place pour exister? Leur mère sera-t-elle à l'écoute?
 
Un bon livre qui traduit bien le malaise qui habite certains jeunes aujourd'hui. Lou incarne la double culture, elle est née en France et est française mais sa mère à d'autres origines. Pour Lou, ce n'est pas un problème (pourquoi choisir quand on peut avoir cette double richesse?), mais Lili qui devient très pratiquante et se met à porter le voile lui renvoie une image qui ne lui correspond pas. Lou est une jeune fille qui a des préoccupations plus philosophiques, plus artistiques et, pour elle, sa sœur s'enferme au lieu de s'ouvrir. Elle respecte ce choix mais ne supporte pas de ne représenter que cet aspect de sa personnalité. Elle refuse d'être comparée ou assimilée à sa sœur, elle veut exister pour elle-même avec ce qui la caractérise le mieux: sa liberté! Lou est attachante, fragile, elle découvre la vie, l'amour, en quête de liberté, elle va alors s'évader pour mieux se trouver.
Un récit intelligent, sans préjugé, sans cliché, une bonne lecture.

vendredi 25 octobre 2013

Et à la fin il n'en restera qu'un de Jean-Luc Luciani

Date de parution : 09/10/13
Éditeur : Rageot
Collection : Rageot Thriller
ISBN : 978-2-7002-4318-5
Nb. de pages : 276 pages
Prix: 9,90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

2037. Réal-TV Europa 29 lance un jeu de télé-réalité toujours plus spectaculaire. Les candidats, dix mineurs condamnés à mort, sont enfermés dans le château d'If. Après le vote du public et sous l'oeil des caméras, ils seront traqués par des killers en temps réel. L'unique survivant du jeu recouvrera la liberté. De Steeve, Romain, Ketty, Loween qui survivra ?
 
Un roman entre Hunger games et Marche ou crève...
 
2037, une nouvelle télé-réalité voit le jour, encore plus violente, plus trash et plus contestable que jamais.
10 adolescents condamnés pour divers crimes (et donc condamnés à mort par la justice) vont se rendre sur une île où ils devront convaincre les téléspectateurs de sauver leur peau car à la fin, le survivant sera gardé en vie: libre! Pour corser le jeu, les téléspectateurs auront la possibilité de devenir des Killers (oui des tueurs c'est ça) pour éliminer le maillon faible de la semaine (celui qui aura récolté le moins de voix en sa faveur) et ce sans être inquiété par la justice car sous couvert d'anonymat. Quelques personnes vont tenter de se rebeller mais parviendront-ils à arrêter ce massacre?
 
Ce roman est une bombe!
J'aime qu'il aille très loin dans sa condamnation de la télé-réalité car c'est une question d'actualité: jusqu'où peut-on aller pour choquer, pour surprendre, pour interpeller les téléspectateurs de demain? Peut-on tout faire? Même annihiler l'humanité des candidats pour les réduire à l'état de pions, de glaise que l'on malaxerait à l'envie?
Alors oui, ce roman est volontairement provocateur, délibérément "voyeur", terriblement bien vu.
Je lui aurai volontiers donné la note maximum si ce n'est que les parenthèses d'explications m'ont dérangées (j'aurais préféré un prologue pour expliquer le contexte car cela me coupait dans mon élan) mais c'est un détail, ceux qui auront aimé les deux romans cités ci-dessus vont se régaler, et les autres ne seront pas en reste non plus! A lire absolument!

mercredi 23 octobre 2013

Qui a mis des cheveux sur ma brosse à dents? De Jerry Spinelli

Date de parution : 12/09/13
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
Collection : Médium
ISBN : 978-2-211-20112-4
Nb. de pages : 280 pages
Prix: 11,50€

Note: 4,5/5

Quatrième de couverture:

Greg est amoureux, il en est sûr. Tout l’été, il a sculpté son corps et soigné ses cheveux pour plaire à Jennifer Wade. Mais Jennifer Wade a déménagé. Megin, elle, n’est pas amoureuse. Tout l’été, elle a attendu l’automne pour que le lac gèle, afin de pouvoir utiliser sa crosse de hockey. Mais la glace peine à prendre. Greg et Megin sont frère et soeur, et tous les sépare. Ils se haïssent. Une véritable guerre civile règne chez eux.
Quand leur petit frère Toddie a le malheur de traîner dans le coin, ils n’hésitent pas à le prendre en otage. Les parents sont désemparés – en particulier la mère qui pratique l’auto-hypnose. Les batailles se multiplient et tous les coups sont permis : coups de donuts, coups de cafards et, bien sûr, coups de crosse. C’est une guerre fratricide. Une guerre à mort.
 
Un très chouette roman sur les relations entre un frère et sa sœur...
 
Greg et sa sœur Megin ne peuvent pas se supporter. En pleine crise d'adolescence, l'un vit ses premiers émois amoureux tandis que l'autre se passionne pour le hockey. A la maison, l'ambiance est rythmée par leurs chamailleries et par conséquent, leurs parents sont à cran. Toddie, leur petit frère se retrouve coincé entre les deux tantôt servant l'un, tantôt se réfugiant chez l'autre. Bref, cette guéguerre agace, il faut que cela cesse avant que cela tourne au drame...
 
Un roman vraiment excellent et prenant. Tour à tour, les deux récits de Greg et Megin s'alternent. Nous comprenons les motivations et les exaspérations de chacun. C'est un roman très bien écrit dans lequel beaucoup se retrouveront. Un livre où il est question d'apprendre à vivre ensemble et de grandir. Un roman intelligent sur les rapports entre frère et sœur? à ces âges où on a du mal à se comprendre souvent et à se supporter au quotidien. Les parents assistent impuissants à cette lente dégradation des relations entre leurs aînés et essayent d'y faire face chacun à sa manière: en fuyant le domicile et se réfugiant au travail pour le père, en pratiquant l'auto hypnose pour la mère et en marge de tout ça, un petit frère qui refuse de choisir entre les deux et qui se laisse volontiers entraîner dans des histoires qui le dépasse.
Une très chouette lecture!

lundi 21 octobre 2013

Nos étoiles contraires de John Green

Date de parution : 21/02/13
Éditeur : Nathan
ISBN : 978-2-09-254303-0
Présentation : Broché
Nb. de pages : 330 pages
Prix: 16,50€

Note: 5/5 JUSTE SUBLIME!!!

Nos étoiles contraires est un roman à la fois bouleversant, étonnant et précieux. Il est de ces livres qui nous marquent, nous touchent en plein cœur.
La rencontre de deux adolescents atteints d'un cancer qui vont s'aimer au delà de la maladie: de la façon la plus entière et la plus belle (le premier véritable amour). Dans ce roman tout devient possible, nous sommes tenus en haleine, nous vibrons au rythme de leurs cœurs, nous espérons, nous tremblons...
Ce roman est comme les montagnes russes: à la fois grisant et angoissant. Je l'ai aimé passionnément et il m'a beaucoup fait pensé au roman Je veux vivre. J'ai ri, pleuré (beaucoup) bref j'ai été saisie par ce livre jusqu'au bout. Pas besoin de vous en dire plus, la lecture parle d'elle-même.  Même si l'on connaît d'avance l'issue de l'histoire, c'est un roman qui vaut le détour! Juste wahou! 

lundi 14 octobre 2013

Coeurs brisés, têtes coupées de Robyn Schneider

Date de parution : 10/10/13
Editeur : Gallimard jeunesse
ISBN : 978-2-07-065149-8
Présentation : Broché
Nb. de pages : 293 pages
Prix: 16,90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Ezra Faulkner, dix-sept ans, sportif, beau, brillant, appartient à la clique branchée du lycée d'Eastwoood High, en Californie. Mais un soir d'été un drame survient et sa vie bascule. Son année de terminale ne se passera pas comme prévu, Ezra ne sera plus le roi de la promo qu'on attendait...
Brisé, il déjeune désormais à la table des losers. Parmi eux, il y a une nouvelle excentrique et fascinante : Cassidy Thorpe...
Un délicieux roman...
Ezra Faulkner a tout pour plaire: une petite amie que tout le monde lui envie, c'est un tennisman brillant promis à un bel avenir, bref il a tout du golden boy. Seulement, un soir, sa vie bascule et un accident va tout compromettre.
Ezra va devoir apprendre à vivre autrement mais surtout découvrir qui il est vraiment. Loin de tous les artifices, une nouvelle vie s'offre à lui: il rejoint le club de débat, renoue avec d'anciennes relations mais surtout, sa rencontre avec l'énigmatique Cassidy va lui ouvrir de nouvelles perspectives.
Mais quels secrets cache Cassidy? Qui est-elle vraiment? Ezra est-il prêt à découvrir toutes les vérités?
Un roman comme je les adore avec beaucoup d'humour et d'amour. La voix du narrateur est piquante parfois acerbe, celle d'un jeune homme en devenir qui voit sa vie basculer et doit tout remettre en question. Ezra est un personnage auquel on s'attache immédiatement et qui ferait palpiter le cœur de toutes les midinettes. Ses fêlures ne sont pas que physiques, c'est tout son être qui a été blessé durant cette terrible nuit et ça le rend terriblement attachant.
J'ai plongé la tête la première dans cette lecture pour ne plus en sortir avant le point final. J'aurais pu mettre la note maximale à ce roman si la fin avait été un peu plus loin (mais je ne vous dirai pas en quoi, à vous de le découvrir).
Un roman qui se dévore, qui vaut la peine d'être lu ne serait-ce que pour son ton parfois provocant, son humour très "personnel". Une chouette découverte!

lundi 7 octobre 2013

Le cercle des confidentes, tome 1 Lady Megan de Jennifer McGowan

Date de parution : 04/09/13
Éditeur : Milan (Editions)
Collection : Macadam
ISBN : 978-2-7459-6573-8
Nb. de pages: 429
Prix: 15,20€

Note: 4,5/5

Quatrième de couverture:

Lorsque Meg Fellowes, 17 ans, voleuse et comédienne de la troupe de la Rose d'Or, est arrêtée, elle sait que la sentence va être la mort. C'est ce à quoi les voleurs sous le règne d'Élisabeth 1re d'Angleterre doivent s'attendre. Pourtant, on lui propose une alternative : accepter de faire partie d'un groupe de demoiselles d'honneur très spéciales : des espionnes. Avec ses nouvelles compagnes, Jane, Anna, Béatrice et Sophia, Meg doit protéger la couronne des intrigues de la cour.
En ces temps troublés, mille complots guettent la jeune reine protestante. Grâce à son sens inné de la comédie et à sa mémoire extraordinaire, Meg doit espionner la délégation espagnole, composée de fervents catholiques, opposés à Élisabeth, dont le séduisant Rafe, comte de Martine, qui vient d'arriver à la cour. Mais dans le paysage complexe de ce début de règne, la jeune fille comprend vite que les frontières entre ennemis et alliés sont mouvantes et qu'elle ne peut se fier à personne.
Si elle entend sauver la vie de sa reine et retrouver sa propre liberté, elle devra aussi démasquer le meurtrier d'une autre demoiselle d'honneur, mystérieusement assassinée quelques mois avant son arrivée.
 
Une série que je suivrai avec plaisir...
 
Une très belle surprise que ce roman.
Un contexte historique propice aux intrigues, des personnages atypiques, une pointe de romance, je me suis régalée.
Lorsque Megan arrive à la cour et qu'elle reçoit les enseignements pour devenir espionne au service de sa Majesté, son seul rêve est de retrouver sa liberté perdue. Comédienne et voleuse hors pair, la reine Elisabeth voit en elle un tout autre destin.
Peu à peu, Megan commence à découvrir les nouveaux avantages de sa position et se lie d'amitié avec les autres espionnes.
Se prenant au jeu, elle devient de plus en plus habile et découvre rapidement qu'elle ne peut se fier à personne.
Suspense, action, trahison, à la Cour d'Elisabeth 1er, les apparences sont trompeuses. Megan parviendra-t-elle à démêler le vrai du faux? Quel secret dissimule le comte de Martine? Qui cherche à intenter à l'honneur de la reine? Les confidentes de sa Majesté auront fort à faire...
 
Un roman haletant, palpitant qui m'a totalement transportée!
Les personnages sont forts, surprenants souvent déroutants. J'ai aimé la modernité apportée par l'auteur. C'est une très bonne lecture dans la lignée des Lady Grace.
Je suis vraiment impatiente d'en lire davantage ce premier opus étant fort prometteur...
 

vendredi 4 octobre 2013

Princesse atchoum de Susie Morgenstern



SORTIE PREVUE POUR LE 24 OCTOBRE 2013
Editeur : Ecole des Loisirs (L')
Collection: Mouche
ISBN : 978-2-211-21340-0
Nb. de pages: 71
Prix: 8€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Atchoum ! La princesse Philomène se sent mal en point. Elle a les yeux qui coulent, le nez qui fuit, la gorge qui gratte, la tête qui tourne et les jambes qui lâchent. La voilà frappée d’un rhume carabiné le jour du grand bal donné en son honneur. C’est ce soir que Philomène va devoir se choisir un mari, un prince charmant à épouser pour le meilleur et pour le pire. Le pire, elle est déjà en train de le vivre ! Comment danser dans cet état alors qu’elle n’a qu’une seule envie, qu’on la laisse tranquille dans son coin afin qu’elle puisse… Atchoum !… éternuer en paix ?

Un petit conte bien sympathique...

La princesse Philomène, comme toutes les princesses, est obligée de garder une bonne tenue en toute circonstances. Mais un vilain rhume pourrait bien avoir raison d'elle. Sous les (gros) yeux de sa mère la Reine, la jeune demoiselle essaye de se donner contenance mais ses yeux la piquent et son nez ne la laisse pas en paix. Elle a beau essayer de se contrôler, elle ne peut s'empêcher d'éternuer. Adieu pourtant lit, rêve et repos: le bal où elle est priée de se trouver un mari est prévu pour le soir même. Un certain, Aloïs, semble bien empressé et ne cesse de l'inviter à danser. Philomène pourra-t-elle tenir son rang? Et si ce bal lui réservait d'autres surprises?

Entre tradition et modernité, Susie Morgenstern nous présente une princesse enrhumée qui doit faire son entrée dans le monde et choisir un mari alors qu'elle a bien d'autres préoccupations en tête... comme de dormir par exemple.
Mais comme dans tous bons contes, il y a des rebondissements et une rencontre pourrait finalement redonner le sourire à Philomène... Entre deux mouchoirs, Cupidon pourrait bien lui décrocher une flèche...
J'ai beaucoup aimé ce petit livre. Premièrement parce que j'adore les histoires qui se terminent bien, où il y a de l'amour, mais surtout, où la princesse donne une bonne leçon aux autres. Un conte à découvrir en famille!
 

lundi 30 septembre 2013

Le nouveau Dico des Filles est arrivé!!!

 IL EST ROUGE, PLEIN DE PAILLETTES MAIS SURTOUT IL SE PRÉSENTE SOUS LA FORME D'UNE BOÎTE... 
 




Date de parution : 27/09/13
Éditeur : Fleurus
ISBN : 978-2-215-12082-7
Présentation : Relié
Nb. de pages : 495 pages
Prix: 22 euros
 
Note: 5/5 J'ADORE!!!
Personnellement, si à 14/15 ans j'avais pu avoir ce genre de "guide"/dico, j'aurais été au anges.
Je le trouve joli, intelligent, bien conçu, très lisible et surtout délicieusement girly.
Les différents thèmes abordés toucheront forcément les adolescentes car cela parle autant de mode, que d'amitié, d'amour, des dangers/pièges à éviter etc. De nombreuses questions trouveront leurs réponses grâce à ce Dico!
Parfois, à l'adolescence, les filles n'osent pas (et c'est naturel après tout) aborder certains sujets avec leurs parents (trop vieux) ou avec leurs copines (trop la honte) c'est alors que le Dico des filles intervient, se révèle indispensable.
Plein d'astuces, d'adresses utiles, de bons plans, il se feuillette avec beaucoup de plaisir.
Cette année, le Dico des filles s'enrichit d'un cahier de tendance de 70 pages avec des articles de mode et d'actu.
 
A savoir également, un concours exceptionnel est organisé du 27 septembre 2013 au 31 janvier 2014 avec à la clé une séance photo entre copines réalisée par un photographe professionnel pour la gagnante ET une sélection de photos sera publiée dans le Dico des filles 2015.
Vous en voulez encore plus? Pas de problème, le Dico des filles lance son application mobile, accessible sur Androïd et IOS. On y trouve tous les avantages du Club des Filles et on peut  télécharger des tests inédits!
 
L'objet est très sympa et son contenu vraiment excellent et bienvenu. Un Dico qui apporte autant de sérieux que de légèreté, une belle idée qui est "l'allié des adolescentes depuis 12 ans" déjà...
A offrir sans modération!
 
A découvrir:
 
- le site internet : avec un forum où les lectrices peuvent échanger entre elles, un club VIP, des articles hebdomadaires et mensuels et un jeu concours organisé tous les mois!
- la page Facebook
- le compte Twitter
 

jeudi 26 septembre 2013

3 femmes et un fantôme de Roddy Doyle

Date de parution : 11/09/13
Editeur : Flammarion
Collection : tribal
ISBN : 978-2-08-124409-2
Nb. de pages : 220 pages
Prix: 11.50€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:
 
Mary ne se posait pas de questions sur le passé de sa famille. Mais quand le fantôme de son arrière-grand-mère vient lui taper sur l'épaule, c'est l'occasion pour la jeune fille de découvrir ses racines.
 
 
 
 
Un roman où se mêlent quatre générations de femmes...
 
Emer, la grand-mère de Mary, est sur le point de mourir. La jeune fille n'a que douze ans et pour elle, c'est une épreuve très difficile à gérer. C'est alors que le fantôme de son arrière grand-mère apparaît. Tansey, c'est son nom, a un message à faire passer à sa fille. Scarlett, mère de Mary, ainsi que cette dernière vont alors partir dans un road trip des plus surprenant...
Quatre générations, 3 femmes et un fantôme, qui se découvrent, se transmettent des souvenirs de famille. Des histoires de vie, de l'amour à partager, de l'espoir et du réconfort aussi.
 
Un roman au sujet original qui se lit avec plaisir. Un roman attachant et tendre. Ne vous imaginez pas des rebondissements en pagaille, une action folle vous seriez déçu. Non, il est question ici de prendre le temps de se dire les choses, de resserrer les liens familiaux avant le décès d'Emer. C'est un roman qui m'a plu dans son ensemble. Il est très agréable à lire et les personnages sont attachants. En tant que femme, il me touche forcément.
A savoir, ce roman a été sélectionné pour la Carnegie Medal 2013.

vendredi 20 septembre 2013

Un livre m'attend quelque part de Maureen Dor illustré par Andrea Alemanno

Date de parution : 22/08/13
Editeur : Clochette
Collection : Le LivreAmi
ISBN : 979-10-91965-05-7
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 28 pages
Prix: 12,95€

Note: 5/5 COUP DE COEUR!!!

Quatrième de couverture:

Parmi tous les livres que les auteurs écrivent, que les illustrateurs illustrent, que les imprimeurs impriment, il y a un livre qui m'attend, rien que pour moi.
 
 
 
Un album vraiment attachant...
 
Un album tendre aux illustrations douces et traditionnelles. Des couleurs apaisantes, un joli coup de crayon, un rendu très fin. Un beau travail signé Andrea Alemanno qui a un très chouette blog à découvrir en cliquant sur le lien.
 

J'ai aimé ce livre pour de multiples raisons: parce qu'il rend hommage à ceux qui font le livre, à ceux qui le conseil à ceux qui le reçoivent. Parce qu'il dit qu'à chaque personne, il y a un livre correspondant et que c'est le message que je délivre en librairie à ceux qui viennent me voir. Parce que pour moi, le livre est comme un beau vêtement, il doit correspondre à celui qui le porte. Parce que le livre est ma passion et parce que mon plus beau rêve de libraire serait que la lecture, que les livres soient accessibles à tous.


J'ai aimé aussi que le livre soit ici  perçu comme un objet de partage, le livre est quelque chose de personnel, parfois d'intime mais il peut aussi se transmettre de générations en générations.
Maureen Dor signe là un très beau texte, simple mais efficace. En peu de mots, les émotions passent. Le très bon choix d'illustrateur (qui est décidément la marque de fabrique des éditions Clochette) fait que l'objet comme le contenu sont de qualité.
Je ne boude pas mon plaisir, c'est donc un coup de cœur!

 

mercredi 18 septembre 2013

Le garçon qui aimait deux filles qui ne l'aimaient pas de Nathalie Kuperman

SORTIE PRÉVUE POUR LE 17 OCTOBRE 2013
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection: Médium
ISBN : 978-2-211-21411-7
Nb. de pages: 108
Prix: 8.50€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

La première fois que Louis a vu Mona, c’était à la crèche et elle lui a jeté son hochet à la tête. Il a pleuré. Douze ans plus tard, rien n’a vraiment changé : Mona continue à le mener par le bout du nez. Louis ne s’est jamais plaint, jusqu’à aujourd’hui. Elle ne l’a pas rappelé comme promis, et Louis en a fait une maladie. Il a découvert qu’il était fou, amoureux fou de son amie d’enfance, il a décidé de se transformer.
À partir de maintenant, Louis est un mec cool. Le genre lointain, voire un peu hautain, celui que rien n’atteint. Le genre dont toutes les filles tombent amoureuses…


Un petit livre rafraîchissant...

Louis connaît Mona depuis la crèche. Déjà en ce temps là elle le "martyrisait" à coup de hochet. Douze ans plus tard, les deux sont inséparables, devenus les meilleurs amis du monde. Seulement voilà, Louis a treize ans, la puberté pointe le bout de son nez et avec elle, le bal des hormones et des questions existentielles commence... Louis se demande si il n'est pas amoureux de Mona et c'est là que tout se complique...
Pour attirer Mona, Louis décide de se la jouer cool mais une complication en appelant une autre... finalement quelle est la solution?

Une belle histoire dans laquelle de nombreux jeunes ados se reconnaîtront. Soyons francs, toutes ces questions, ces situations embarrassantes, nous y passons tous.
J'ai beaucoup aimé l'idée du roman qui rend vraiment bien cette période charnière qu'est le début de l'adolescence. ce moment où l'on se réveille différent tout en restant désespérément les mêmes. Le monde revêt soudain de nouvelles couleurs, de nouvelles perspectives s'offrent à nous. Parallèlement, nous restons les enfants de nos parents: ainsi Louis qui se sent tout d'un coup grand ne supporte plus que sa maman l'appelle "petit lapin".
Cette dualité qui fait tout le "charme" (relatif of course) de l'adolescence est délicieusement bien rendu par Nathalie Kuperman. C'est un roman court, certes, mais intense.
A lire sans modération!!!