vendredi 25 octobre 2013

Et à la fin il n'en restera qu'un de Jean-Luc Luciani

Date de parution : 09/10/13
Éditeur : Rageot
Collection : Rageot Thriller
ISBN : 978-2-7002-4318-5
Nb. de pages : 276 pages
Prix: 9,90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

2037. Réal-TV Europa 29 lance un jeu de télé-réalité toujours plus spectaculaire. Les candidats, dix mineurs condamnés à mort, sont enfermés dans le château d'If. Après le vote du public et sous l'oeil des caméras, ils seront traqués par des killers en temps réel. L'unique survivant du jeu recouvrera la liberté. De Steeve, Romain, Ketty, Loween qui survivra ?
 
Un roman entre Hunger games et Marche ou crève...
 
2037, une nouvelle télé-réalité voit le jour, encore plus violente, plus trash et plus contestable que jamais.
10 adolescents condamnés pour divers crimes (et donc condamnés à mort par la justice) vont se rendre sur une île où ils devront convaincre les téléspectateurs de sauver leur peau car à la fin, le survivant sera gardé en vie: libre! Pour corser le jeu, les téléspectateurs auront la possibilité de devenir des Killers (oui des tueurs c'est ça) pour éliminer le maillon faible de la semaine (celui qui aura récolté le moins de voix en sa faveur) et ce sans être inquiété par la justice car sous couvert d'anonymat. Quelques personnes vont tenter de se rebeller mais parviendront-ils à arrêter ce massacre?
 
Ce roman est une bombe!
J'aime qu'il aille très loin dans sa condamnation de la télé-réalité car c'est une question d'actualité: jusqu'où peut-on aller pour choquer, pour surprendre, pour interpeller les téléspectateurs de demain? Peut-on tout faire? Même annihiler l'humanité des candidats pour les réduire à l'état de pions, de glaise que l'on malaxerait à l'envie?
Alors oui, ce roman est volontairement provocateur, délibérément "voyeur", terriblement bien vu.
Je lui aurai volontiers donné la note maximum si ce n'est que les parenthèses d'explications m'ont dérangées (j'aurais préféré un prologue pour expliquer le contexte car cela me coupait dans mon élan) mais c'est un détail, ceux qui auront aimé les deux romans cités ci-dessus vont se régaler, et les autres ne seront pas en reste non plus! A lire absolument!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire