mercredi 3 octobre 2018

Eden tome 1: Le visage des sans-nom de Fabrice Colin illustré par Carole Maurel

Date de parution : 12/09/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-451-1
EAN : 9782369814511
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 80 pages
Poids : 0.602 Kg
Dimensions : 21,6 cm × 28,2 cm × 1,3 cm
Prix: 15€

Note: 15/20

Présentation éditeur:

Phoenice, anciennement San Francisco, n'est plus qu'un état à part entière divisé en deux zones depuis le tremblement de terre qui l'a partiellement détruite au 21ème siècle : les quadrants, quartiers où vit la majeure partie de la population, et le cœur, ville dans la ville, juchée sur une colline et protégée par un mur. Les élus, classe dominante et éduquée, vivent à l'abri du mur et détiennent tous les pouvoirs y compris militaires… les autres habitants sont répartis selon un système de castes principalement des ouvriers, soldats, nourrisseurs et déclassés. Jonas, 14 ans vit avec une mère dépressive, un père révolutionnaire, et sa sœur Helix 15 ans qui vient de réussir l'Ascension, concours d'entrée pour intégrer les « élus ». A présent, intronisée, et passée de l'autre côté, elle est coupée de sa famille. Jonas, pour échapper à sa condition modeste n'a qu'une issue réussir également le concours. Saura-t-il défier son père, choisir son camp entre des factions activistes, et garder une moralité pour réussir ?

Jonas a quatorze ans, il vit parmi les sans-nom. 
Sa sœur Helix a réussi un examen qui lui a permis de rejoindre les élus, ceux qui vivent de l'autre côté du mur. 
Jonas va lui aussi tenter de réussir l'Ascension. Pourtant, cela lui semble hors de sa portée.
Dans cette société, il y a deux poids, deux mesures. D'une part, il y a les sans-nom, les personnes considérées comme inférieures, reléguées à des tâches subalternes et les élus, ceux qui sont supérieurs, classe dominante, qui est éduquée. Soit on réussit le concours et on est considéré, soit on échoue et on reste un sans-nom.
Jonas réussira-t-il? La condition d'Helix est-elle réellement si enviable? Quelle est cette révolte qui couve? Quels sont ceux qui tentent de se soulever?
Jonas va découvrir que les apparences sont trompeuses et que ses proches ont tous des secrets. Quel camp choisir?

J'ai bien aimé cette bande dessinée. Il faut un temps pour comprendre où nous sommes et qui sont les différents personnages, mais ma curiosité a été piquée et j'ai hâte de découvrir le second tome. C'est un genre de lecture que j'affectionne et donc, je suis plutôt bon public et je vois davantage le positif.
De plus, j'adore l'écriture de Fabrice Colin dont j'ai lu plusieurs romans (Passeurs de mort, Personne ne te sauveraBal de givre à New-York), et comme j'aime bien lire des BD de temps en temps, je me suis dit que l'association des deux serait pas mal, ce fut le cas. 
Les vignettes sont plutôt bien, j'ai aimé les couleurs, les traits des personnages (plutôt épurés). C'est ni trop ni trop peu. 
Il y a beaucoup de rebellions, de questions qui restent en suspend, c'est une entrée en matière qui donne envie de creuser.
L'ensemble est agréable à lire et donne envie de poursuivre. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire