vendredi 7 janvier 2011

Bal de givre à New-York de fabrice Colin


















PREMIER GROS COUP DE COEUR DE L'ANNÉE

Quatrième de couverture:

Anna Claramond ne se souvient plus de rien.
Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?


Wahou!!!
Pour faire simple: je l'ai lu d'une traite. En achetant ce livre hier, j'ai été intriguée par la quatrième de couverture, puis irrésistiblement attirée par le nom de l'auteur.
Je me suis dis:" Tiens, c'est étonnant de la part de Fabrice Colin de se lancer dans un récit de ce genre". Il doit donc y avoir quelque chose de subtil à ce livre.
Je pensais, à tort, retrouver quelques clichés: histoire d'amour bien convenue, des héros si beaux et si forts... Que nenni!
Non, si tout commence comme dans un roman à "l'eau de rose", très rapidement le récit bascule vers quelque chose de plus troublant, de plus profond. On se retrouve comme anesthésié. Quelque chose ne va pas dans ce livre, Anna elle-même n'arrive pas à mettre le doigts dessus. Comme elle, on se retrouve pris au piège, mais de quoi au juste... Les indices se succèdent, son sauveur, Wynter Seth-Smith, n'est-il pas trop parfait, tout ne va-t-il pas trop vite entre eux? Qui est cet inquiétant Masque qui la poursuit. À qui se fier?
Ce roman nous fait découvrir un monde onirique où l'on trouve: un majordome sans bras télékinésiste, des constructions grandioses faites de transparences et de prouesses techniques, un enfant assez inquiétant, une vieille femme indigente soi disant capable de prédire l'avenir, mais surtout une ville dominée par la toute-puissance de la famille Seth-Smith...
Entre rêve et réalité, vous ne savez jamais où vous situer. Le surnaturel frappe où l'on ne s'y attend pas et jamais vous ne devinez où l'auteur vous emporte. J'avais quelques appréhensions sur le dénouement, allait-il tenir toutes ses promesses? En ce qui me concerne c'est un grand OUI!!!
Une très belle lecture, surprenante et agréable. À lire sans attendre!

EAN13: 9782226193568
Retrouvez Fabrice COLIN sur dreamericana ou sur son blog
Voir l'avis d'Esmeraldae qui est plus nuancé.

11 commentaires:

  1. Ah la la la non mais quelle fin!

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est assez déroutant... mais n'en disons pas plus ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'aime ton billet, il me donne encore plus envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
  4. Tu en parles très bien! On sent que tu as été emporté!! j'ai vraiment hâte de le lire celui-ci!!! Bon dimanche Thalie, bises

    RépondreSupprimer
  5. Chouette que tu aies aimé ! ;) La fin est vraiment déroutante ! Mais elle clôture un ensemble avec un univers vraiment sympa je trouve !

    RépondreSupprimer
  6. je ne suis pas aussi enthousiaste que toi

    RépondreSupprimer
  7. j'adore déjà cet auteur. je vais me précipiter

    RépondreSupprimer
  8. Je l'avais repéré chez Clarabel, celui-là, et il m'attire de plus en plus...quel joli titre, en plus...

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de le finir, mais je n'ai pas accroché à l'histoire, d'autant que j'ai vu arriver la fin à la moitié du roman...dommage

    RépondreSupprimer
  10. Ravie de lire ton article, j'ai trouvé le lien sur livraddict, il me tente trop, bises !

    RépondreSupprimer