dimanche 10 avril 2011

Mensonges pieux de Mark O'sullivan


















Quatrième de couverture:

En fouillant dans l'armoire de sa mère pour y prendre un vêtement, Nance tombe sur une photo qui lui prouve que ses parents adoptifs lui mentent depuis toujours sur ses origines.
Od ne supporte plus le naufrage de Jimmy, son père, trompettiste de jazz raté, mari plaqué, alcoolique notoire. Il se réfugie dans la poésie et l'action : le foot, l'aménagement du futur Jardin municipal. Nance et Od pourraient s'aimer, se parler et se tenir les coudes. Ils l'ont fait, à une époque. Aujourd'hui, il leur faut régler leurs comptes séparément avec les adultes irresponsables de leur entourage.
Ils croient que démasquer les mensonges va suffire. Mais la vérité est encore plus douloureuse : tout le monde a des secrets et personne ne sait comment les dire.


Quand les secrets de famille viennent tout chambouler...
Elle, c'est Nance, une jeune fille noire adoptée par Tom et May. Elle est bonne élève, assidue en cours, elle fréquente OD, jeune homme à la dérive mais auquel elle est très accrochée. Un jour, elle tombe sur une photo qui va remettre en cause les fondements de son histoire. S'ensuit alors une enquête pour connaître la vérité sur ses origines quitte à commettre quelques dommages collatéraux...
Lui, c'est OD, un jeune garçon de dix sept ans qui se réfugie dans l'alcool afin d'échapper à la déchéance de son père trompettiste de jazz raté. Sa bouée de sauvetage, c'est Nance, la seule à croire qu'il peut s'en sortir jusqu'à ce que tout bascule...
Les deux personnages se croisent tout comme leurs histoires. Un chapitre Nance, un chapitre OD, étroitement liés. Le lecteur suit leur longue descente aux enfers, sauront ils relever la tête, pourront ils sauver leur histoire?
J'ai tout aimé dans ce roman qui est sans concession, juste et très bien écrit.
À découvrir au plus vite

ISBN: 2-211-05793-4
Date: 01/04/2006
Pages: 211

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire