mercredi 26 décembre 2012

Les contes imbéciles d'Alfred et Olivier Ka

Date de parution : 01/06/09
Éditeur : Edune (Editions l')
ISBN : 978-2-35319-041-6 
Nb. de pages : 52 pages 
Dimensions : 16,0 cm × 23,0 cm × 0,3 cm 
Prix: 8€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Les histoires d'amour, c'est pour les balourds. Les belles aventures, c'est pour les œufs durs. Les récits d'horreur, ça fiche des haut-le-cœur. Les cow-boys et les indiens, ça craint du boudin. Les trucs de pirates, c'est pour les patates. Et les histoires de princesses, c'est de la bouillabaisse. Alors, que reste-t-il ? Les Contes Imbéciles ?  
 
Des contes imbéciles mais pas bêtes...
 
Douze petites histoires courtes aussi surprenantes qu'amusantes. D'une huître qui prend vie soudainement, à une histoire de pets qui prend d'étonnantes proportions ou bien encore celle de la pieuvre qui aimait le foot, toute la famille passe un agréable moment à la lecture de ce livre.
 

Un pari audacieux mais réussi pour une petite maison d'édition (L'édune) encore trop confidentielle. "Les contes imbéciles sont issus du spectacle que présentent Olivier Ka et Alfred à destination des enfants : lecture théâtralisée et improvisation de dessins.



12 contes imaginés par Olivier Ka, à destination des enfants, et uniquement pour les faire rire. Qu’il fasse intervenir un poireau voulant participer aux jeux olympiques, une pieuvre aimant le football, une princesse aux dents pourries ou un Roi qui pue, l’auteur n’avait qu’un but : entrer dans l’univers des enfants et les faire rire par des histoires délirantes. Alfred, par ses croquis humoristiques s’accordant bien avec ces contes farfelus, nous entraîne dans un univers où on ne pense qu’à s’amuser."(@ source le site de l'éditeur).
 

Je suis pour ma part assez séduite par ce livre autant par son format que par son contenu. J'ai bien ri et je pense qu'en spectacle ce doit être truculent. Une maison d'édition qui choisit :"d’éditer des livres qui favorisent les échanges et le questionnement par des sujets qui amènent la discussion à travers une rencontre adulte-enfant" et qui y parvient parfaitement (voir également mon article sur Edith en effet).
N'ayons pas peur d'aller vers des albums plus confidentiels, de petites pépites nous attendent...
 



1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup le concept et j'adore Olivier Ka ! Je note, merci !!

    RépondreSupprimer