mercredi 6 mars 2013

Addict de Jeanne Ryan

Date de parution : 21/02/13
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-13410-8
Présentation : Broché
Nb. de pages : 346 pages
Prix: 16.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Vee, dix-sept ans, est sous l’étroite surveillance de ses parents depuis qu’ils l’ont retrouvée quelques mois auparavant endormie au volant de la voiture familiale, dans le garage, moteur allumé. Elle a beau plaider l’accident et non la tentative de suicide, elle n’a pas le droit de sortir sauf pour jouer son rôle de maquilleuse-costumière dans la production théâtrale du lycée. Un soir, elle décide de relever l’un des défis proposés par « Adrénaline », jeu trash de télé réalité diffusé sur le Net qui promet des cadeaux somptueux contre des paris toujours plus pervers.
Mais voilà qu’elle est sélectionnée, à sa grande surprise. Pour se sentir enfin vivante, Vee va alors accepter des défis de plus en plus malsains… Jusqu’à quelle dose d’adrénaline pourra-t-elle survivre ?
 
 
Un roman diabolique et efficace...
 
Alors quand j'ai lu la présentation de l'éditeur, je me suis aussitôt dit:" Je ne peux pas passer à côté de ce livre!". Le sujet est vraiment excellent puisque terriblement d'actualité.
A l'heure où les jeunes sont connectés à longueur de temps: portables, tablettes, réseaux sociaux. Au moindre pet, ils le postent sur leur mur ou le twittent*. Il fallait un roman qui pose la question du: Jusqu'où est-on prêt à aller pour gagner des babioles? En gros: quel est votre degré de superficialité?
Car il est pour moi question de ça dans ce roman.
Vee est une lycéenne plutôt discrète, elle est la fille de l'ombre, costumière pour la pièce de théâtre, celle qui ne fait pas de vague, docile et obéissante. Vee, n'en demeure pas moins une jeune fille comme les autres qui poste tout sur son mur de ThisIsMe à la moindre occasion, dès qu'un vêtement lui plaît, dès qu'un garçon lui porte de l'intérêt... (donc = proie facile pour les publicitaires, je dis ça, je ne dis rien). Elle est un jour approchée virtuellement pour participer à un jeu en vogue: Addict. Un jeu où l'on peut gagner des lots incroyables comme une paire de chaussures dernier cri, un portable hors de prix, de l'argent etc. mais en contre-partie, vous devez accomplir des défis tous plus débiles dangereux les uns que les autres. Evidemment, toute raisonnable qu'elle soit, Vee va finir par se laisser tenter, lassée par cette image lisse qu'elle renvoie.
 
Comme le titre l'indique, c'est une lecture assez addictive puisqu'on a vraiment envie de savoir jusqu'où Vee va aller, si elle est prête à tout et n'importe quoi pour remporter des "cadeaux". C'est diabolique car honnêtement, avec les télé-réalité, le besoin de parler de soi des ados, de se mettre en avant, on se dit que cela pourrait être crédible (dans un futur plus ou moins proche), c'est efficace car le message passe bien et les ados y seront réceptifs car Vee est ordinaire et on peut facilement s'identifier à elle.
C'est un bon roman qui aurait pu être un coup de coeur sans ce prologue qui ne trouve pas de réponse à la fin (et qui au final est assez inutile pour moi) et aussi certains passages un peu "limites"à mon goût. Mais d'une façon global j'ai apprécié cette lecture... déroutante.
 
(*j'adore les néologismes...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire