mardi 30 avril 2013

Une si jolie Terre de Satoe Tone

Date de parution : 16/03/13
Éditeur : Balivernes (Editions)
ISBN : 978-2-35067-077-5
Nb. de pages : 30 pages
Dimensions : 20,0 cm × 15,0 cm × 1,0 cm
Prix: 9€

Note: 4/5


Quatrième de couverture:

La banquise fond. Quatre-vingt-quatre pingouins doivent trouver une nouvelle maison. Mais où ? La Terre est si polluée...
 
A la fois très doux et sans concession...
 
Voici un album qui a beaucoup d'atouts dans sa manche (manche -> manchots ->pingouins, emh, passons^^).
 
Tout d'abord, l'objet en lui-même:
Je suis pour ma part plutôt séduite par le format, un album qui se glissera volontiers dans la valise en vacances, qui n'encombrera pas la bibliothèque et qui est suffisamment grand pour que l'on puisse profiter pleinement de ce pourquoi nous aimons les albums: je veux bien entendu parler des illustrations!

A propos des illustrations:et de l'histoire:
Satoe Tone est japonaise et ses illustrations sont empreintes de douceur et de poésie. Un univers très tendre au premier abord pour mieux dénoncer ici les ravages subits par notre planète.
Une famille de quatre-vingt quatre pingouins est contrainte de déménager car à cause du réchauffement climatique, leur banquise fond. Malheureusement, à chaque nouvelle escale, c'est la même constatation: tout est trop pollué, sale, enfumé bref impossible pour notre famille de se poser.
 
 
Mais la Terre est pourtant si belle, il faut réagir! Quelle(s) solution(s) pour la sauver?
 
Le plus de cet album se trouve à la fin, où l'on nous donne quelques informations complémentaires sur l'état de notre planète mais pas seulement.
J'ai bien aimé cet album car c'est en informant nos enfants, en leur apprenant les bons gestes que la beauté de notre environnement sera préservé. Il n'est nullement question de faire la morale, juste de pointer du doigt les choses telles qu'elles sont... et elles ne sont pas réjouissantes.
Alors en achetant cet album, et en le lisant à nos enfants, c'est un premier pas... et puis c'est une belle histoire, pleine d'espoir.
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire