mardi 11 juin 2013

Et toute la ville s'éveille de Laurie Cohen illustré par Marjorie Béal

Date de parution : 04/06/13
Éditeur : Balivernes (Éditions)
Dimensions : 21,0 cm × 30,0 cm × 0,5 cm
Nb. de pages: 48
Prix: 14€


Note: 4.5/5

Quatrième de couverture:

De l'aurore jusqu'au soir,
dans la lumière ou dans le noir, tant de chose se passent dans la ville
avec ses feux tricolores et ses automobiles,
ses immeubles et ses grues,
dans chaque avenue et chaque rue.
 
Venez plonger dans sa rivière de réverbères,
au fil des saisons et des coups de klaxons,
écoutez la respirer, écoutez sa chanson...
 
Un album surprenant...
 
Ahhh, voilà un album original.
A la fois moderne par les illustrations très géométriques de la talentueuse Marjorie Bréal et poétique par le texte tout en rimes de Laurie Cohen.
L'objet est très beau, il y a un  travail très intéressant quant au choix du format qui donne tout son sens aux reste de l'album car on dirait un immeuble parmi les autres, un élément de la ville. Les illustrations ont la place de s'épanouir et le texte est très lisible avec certains mots mis en exergue.
 

Commençons par les illustrations. Elle attirent le regard et donnent instantanément envie de découvrir le texte.
Je les trouve à la fois efficaces, lumineuses et très graphiques. Marjorie Béal (voir site) est l'Illustratrice qui monte, je suis ravie de pouvoir chroniquer ici un de ses albums. Son style est à la fois épuré et "percutant", elle a un vrai sens de l'espace et chaque illustration est bien équilibrée. Je suis séduite par les couleurs, par les jeux de lumière, par sa vision de la ville: c'est malin! J'aime beaucoup l'Oeil de la ville (voir l'illustration suivante), cette petite touche poétique casse le côté trop "droit", chaque double page comporte un élément qui arrondit, adoucit l'ensemble: subtilement...
 
 
Et le texte dans tout ça?
Et bien, j'ai beaucoup aimé aussi. Laurie Cohen propose de personnifier la ville et de vous montrer ce qui constitue sa vie. La ville est ainsi bohème, rêveuse, joueuse, solide ou émotive. C'est intéressant de voir la ville autrement. Les mots sont plutôt bien choisis.
J'ai aimé également que la Ville évolue au gré des saisons. Beaucoup de thèmes peuvent être abordés à travers cet album.
On peut le lire comme une belle histoire, parler du Monde urbain, donner sa propre vision de la ville etc.
A découvrir!
 


3 commentaires:

  1. un énorme merci pour ta si belle chronique de notre album.

    RépondreSupprimer
  2. tient, il me tente bien, je vais de ce pas le suggérer à ma collègue pour ces acquisitions

    RépondreSupprimer
  3. COUP DE COEUR! J'ai adoré! J'aime quand c'est visuel. On peut pas passer à côté. En cela je ne sais pas si tu as lu la chronique de Ricochet mais j'ai été assez "déçue" et choquée de la lire. Pas sympa. Dis moi ce que tu en penses à l'occasion?

    RépondreSupprimer