mercredi 19 mars 2014

L'amour au subjonctif de Pascal Ruter

Date de parution : 05/03/14
Éditeur : Didier Jeunesse
ISBN : 978-2-278-05941-6
Nb. de pages : 281 pages
Prix: 14.20€

Note: 3/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre en cliquant ICI

Résumé:

Romeo aime Juliette depuis la maternelle sans oser le lui avouer. Le voyage scolaire à Rome, loin du collège et des parents, est une opportunité à ne pas manquer ! Pour les élèves comme pour les professeurs, cette échappée belle sera déterminante : Mme Kroc, qui enseigne le latin, tombe dans les bras de Tarzan, le chauffeur de bus amateur de séries télé, Mme Triolet, timide professeur de musique, dévoile ses talents de cantatrice, Slavpa découvre les bienfaits de la douche.
Un roman "rock'n'roll" ! Tuer le temps en comptant les Fiat, traquer le Mac Do plutôt que de s'intéresser au Colisée, découvrir que les profs aussi ont un prénom, mâcher des kilomètres de chewing-gum dans le car, être compté et recompté 20 fois en une journée et ne retenir qu'une seule chose : ce n'est pas l'empereur Vespasien qui a inventé les Vespas. Si, vous aussi, vous avez des souvenirs de voyages scolaires, ces quatre jours en Italie en compagnie de cette classe de 3e survoltée devraient vous arracher quelques larmes de rire.
Entre une prof de latin psychorigide, des élèves épris de liberté et un chauffeur de car qui, voyage scolaire ou pas, ne ratera aucun épisode de sa série télé, il y a comme un décalage. Sans parler des questionnements de chacun, des doutes sur soi ou sur la vie, que le voyage et la distance avec le nid parental ne font qu'exacerber. Quatre jours pour séduire, quatre jours pour trouver sa voie, quatre jours pour se connaître.
Le compte à rebours est lancé !
 
Roméo a 15 ans, depuis le premier regard il a craqué sur Juliette. Roméo et Juliette c'était écrit, notre jeune héros y croit en tout cas dur comme fer.
Un voyage scolaire, des profs un peu fêlés et un chauffeur de bus: Tarzan, accro à une série télé mièvre au doux nom de Cœurs déchirés.
Tous les élèves ont un secret, une faille, les profs ne sont pas en reste. Le voyage en Italie va se révélé plus fou que jamais.
 
Un roman parfois absurde, quelques fois drôle, un récit chorale où parfois je me suis ennuyée malgré l'idée de base assez bonne. Je n'ai pas entièrement "accroché" avec ce roman. les personnages sont pour moi trop excessifs du coup, je ne me suis pas attachée à eux, c'est un peu trop superficiel et léger sur certains points. La fin est complètement farfelue, c'est pas mal car le lecteur est surpris. C'est ce qui sauve le roman pour moi. Pascal Ruter a une écriture assez fraîche, le lire est agréable. J'aurais toutefois aimé qu'il prenne le temps de développer certains passages afin de rentrer totalement dans le roman. J'ai bien compris que le but de ce roman était de surprendre, tant dans le style que la forme mais il m'a manqué ce petit plus pour que j'adhère totalement.
Reste que c'est une lecture qui est distrayante et c'est déjà bien!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire