mercredi 5 mars 2014

Sujet: Tragédie d'Elizabeth Laban

Date de parution : 20/02/14
Editeur : Gallimard-Jeunesse
EAN : 9782070656561
Nb. de pages : 310 pages
Prix: 16.50€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre sur Decitre

Résumé de l'éditeur:

Dans un internat privé près de New York, deux adolescents se retrouvent les héros involontaires d'une tragédie moderne. Amour impossible ou fragile, difficultés à s'accepter, choix cruciaux : de leurs récits croisés surgit une histoire poignante où suspense, humour et sentiments se mêlent avec brio.
Un roman envoûtant, qui vous touche au coeur, dans la veine de John Green.
 
Un roman haletant...
 
Duncan entre en terminale. A ce titre, il a le droit à une chambre individuelle, désignée par un ancien. La tradition veut qu'un "cadeau" l'attende. C'est effectivement le cas, Duncan trouve des CD où l'ancien occupant de la chambre, Tim, va lui faire de surprenantes révélations.
Tout d'abord Tim explique comment il s'est retrouvé dans le lycée de Duncan, sa différence: Tim est albinos, sa rencontre avec celle qui va tout bouleverser; ce que tous ces éléments vont déclencher... jusqu'à ce Jour...
 
Très vite, on comprend qu'il s'est produit un évènement tragique l'année où Tim était en terminale, mais on ne sait pas tout de suite ce qui s'est passé. le suspense monte au fil des pages.
J'ai tout de suite craqué pour ce livre. La couverture, l'allusion à John Green, je ne pouvait pas passer à côté. Aussi, me suis-je lancée avidement dans cette lecture.
Des personnages attachants, sans être exceptionnels pour autant du coup il est facile de s'identifier à eux, les pages défilent, la tension monte: que s'est-il passé? Et puis la Révélation. J'avoue que j'ai trouvé que ce passage était trop rapide, pas assez fouillé, je reste sur ma faim, un peu déçue. Selon moi l'auteure aurait du traiter ce passage là avec plus d'effets. Depuis le début du roman, elle prenait son temps, elle posait les différents éléments, nous étions totalement imprégnés du personnage de Tim, à l'image de Duncan.
Dans l'ensemble le roman est bon sans pour autant égaler John Green cependant car la dernière partie est un peu légère selon moi. J'aurais pu avoir un vrai coup de cœur car les 2/3 du roman sont vraiment haletants. Et vous qu'en avez-vous pensé?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire