vendredi 13 mai 2016

On dirait nous de Didier van Cauwelaert

Date de parution : 04/05/2016
Éditeur : Albin Michel (Éditions)
ISBN : 978-2-226-32390-3
EAN : 9782226323903
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 368 pages
Poids : 0.448 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 20,5 cm × 3,0 cm
Prix: 20.90€

Note: 4/5

Présentation:

"On a 30 ans, ils en ont le triple. Et tout bascule quand on se rencontre. Ils nous bouleversent, nous rendent nos rêves, nous envahissent de plus en plus... Mais quel est leur vrai but ? Vont-ils nous sauver ou nous détruire ?" Dans le parc où ils aiment se promener, Soline, ravissante violoncelliste, et Ilan, un brillant glandeur, aperçoivent sur le banc où ils ont l'habitude de s'assoir un couple de petits vieux qui se tiennent tendrement la main. Georges, fringant professeur à la retraite, mince et le bronzage à peine ridé, et Yoa, son épouse tlingit, semblent tout droit sortis d'une publicité pour croisière. "On dirait nous, à leur âge" s'exclame Soline. Cette phrase va changer leur destin : Georges et Yoa s'immiscent dans la vie du couple avec la plus étrange des propositions... Un merveilleux roman d'amour et de fantaisie, où il est aussi question du désir d'éternité. Un livre plein d'humour et de tendresse, où l'on rit à chaque page sans cesser d'être ému.

Ilan et sa compagne Soline vivent un amour passionnel et charnel. Faire l'amour, s'absorber l'un l'autre pour oublier les problèmes, voilà comment ils rythment leur quotidien. 
Un jour, sur le banc où ils avaient consommé leur amour, ils trouvent un couple de personnes âgées en train de partager un goûter. Soline trouve qu'ils leur ressemblent.
C'est le début d'une surprenante histoire. Le couple de personnes âgées, prénommés Yoa et Georges, se révèle plein de surprises et une propositions indécente risque de mettre en péril l'équilibre et l'harmonie du jeune couple.
Se laisseront-ils embarquer dans une histoire hors normes? Quelles surprises les attendent?

Un roman surprenant. J'aime beaucoup l'écriture de Didier van Cauwelaert mais pour ce roman, le thème de départ m'a déstabilisée. Il est question de croyance, de métempsychose, le tout est tellement improbable mais bien mené, qu'au final je suis une peu partagée.
C'est un roman sensuel. Le sexe tient une part importante. Ilan et Soline sont deux aimants, constamment collés l'un à l'autre (à l'image des Inséparables adorables qui sont sur la couverture du livre). C'est le ciment de leur couple, la base sur laquelle est venue se greffer la confiance et l'écoute. Lorsque Georges et Yoa s’immiscent dans leurs vies, c'est d'une façon déroutante. Une sorte d'arroseur arrosé. Georges et Yoa semblent tout savoir d'Ilan et Soline même les choses les plus personnelles, les plus intimes. Lorsque tombe la proposition, le lecteur est très surpris. Le roman bascule dans une atmosphère quelque peu surréaliste, basée sur des croyances anciennes. C'est intéressant bien que, pour ma part, déroutant (je suppose que cela plonge le lecteur dans le même état qu'Ilan et Soline lorsqu'ils sont confrontés aux conséquences de la proposition). Je ne pouvais pas poser le roman et en même temps quelque chose, sans que je puisse identifier quoi, me troublait. Heureusement, l'auteur évite les écueils et avec beaucoup de maîtrise tient les rênes de son roman jusqu'au bout. 
Si je ne suis pas totalement conquise, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture.

1 commentaire:

  1. Lire cet auteur me détend, je compte bien lire son petit dernier ! ;-)

    RépondreSupprimer