jeudi 26 janvier 2017

Le collège des éplucheurs de citrouilles de Laure Deslandes

Date de parution : 25/01/2017
Éditeur : Ecole des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-23100-8
EAN : 9782211231008
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 293 pages
Poids : 0.414 Kg
Dimensions : 15,0 cm × 22,0 cm × 2,4 cm
Prix:17€

Note: 4/5 Un premier roman prometteur!

Résumé:

En apprenant son entrée en cinquième au collège des Museaux, Elliot avait trouvé le nom de l'établissement plutôt marrant, il s'était même dit qu'il allait pouvoir y changer de vie, en finir avec ses ennuis. Tu parles ! La vie risque d'être longue ici. Il n'y a pas de réseau, pas de wifi. Des profs complètement barges, des élèves nourris au quinoa qui trouvent normal d'apprendre l'estonien en LV1 ou de grimper aux arbres en EPS. De plus, quelqu'un a fouillé sa chambre, et il sait bien ce qu'on y cherchait : un objet précieux qu'il a caché dans ses bagages, un souvenir de son ancienne vie…

Elliot arrive au collège des Museaux plein d'espoir. Éloigné d'un beau-père qu'il redoute, peut-être que sa vie va enfin pouvoir prendre un nouveau souffle. Mais très vite, ses attentes retombent comme un soufflé. Pas de réseau wifi, des élèves très remuants, un enseignement des plus particuliers... Elliot se demande vraiment où il a mis les pieds.
Et puis, dans tout ce chaos apparent, il y a Péline. Péline est une jeune demoiselle en cinquième comme Elliot. Si elle se distingue par sa chevelure rousse et son physique quelque peu girond, c'est surtout une meneuse et une fille de caractère. Tout d'abord méfiant, peu à peu Elliot se laisse apprivoiser par la personnalité atypique et attachante de Péline.
Il faut dire qu'Elliot a un lourd secret et qu'il aura besoin d'aide pour se protéger. Mais de qui? De quoi?

Une lecture très riche aux nombreux rebondissements. Une lecture également surprenante, à l'instar de son titre. Le lecteur sera envoûté par des personnages tous plus originaux les uns que les autres; les nombreuses senteurs et mystères proposés. Que ce soient par les personnages principaux, d'Elliot ou Péline, ou même encore les personnages secondaires d'Henrique ou du prof de techno, le lecteur est surpris du début à la fin. Des enfants rebelles, des adultes au comportement étrange, une écriture exigeante et aiguisée, le lecteur n'a qu'à accrocher sa ceinture et se laisser conduire dans un grand-huit habile et déroutant.
Une belle découverte!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire