lundi 6 mars 2017

La faucheuse tome 1 de Neal Shusterman

Date de parution : 16/02/2017
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-19867-4
EAN : 9782221198674
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 495 pages
Poids : 0.495 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 3,4 cm
Prix: 18.90€

Note: 5/5 SUBLIME!!!

Quatrième de couverture:

Les commandements du Faucheur: Tu tueras. Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation. Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue. Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté. Best-seller aux Etats-Unis, ce premier tome de la trilogie La Faucheuse est déjà en cours d'adaptation par les studios Universal.

Imaginez un monde où la maladie, la mort n'existent plus. Un monde où l'on peut se régénérer, et rajeunir à l'envie. Un monde où la violence et les mauvais coups n'existent plus. Un monde dirigé par le Thunderhead qui est forcément juste et incorruptible.
Pour réguler ce petit monde et éviter la surpopulation, il y a des Faucheurs. Des personnes qui viennent glaner (et non pas tuer, même si cela revient au même) sans crier gare. Les Faucheurs sont craints et respectés par les autres habitants.
Cependant, lorsque l'un d'eux vient frapper à la porte de la famille de Citra, cette dernière est désespérée. Loin de se prosterner au pied de cet étrange visiteur, elle lui réserve au contraire un accueil froid et hostile. Sa fougue, son audace et sa personnalité plaisent au Faucheur, Maître Faraday, qui décide d'en faire malgré elle, son apprentie.
Rowan quant à lui est un jeune homme gentil mais transparent. Dans sa famille, il n'a pas de place, perdu au milieu d'une énorme fratrie. C'est par son altruisme et sa différence que Maître Faraday le choisi également pour apprenti. Mais c'est une situation sans précédent, il ne peut y avoir à la fin qu'un seul Elu parmi Citra et Rowan. Seul le meilleur des deux pourra prétendre à devenir un Faucheur. L'autre devra être glaner par le nouvel Elu.
Parallèlement à tout cela, un groupe de Faucheurs se distingue. Ils glanent avec une violence sans précédent. Toujours en restant dans les statistiques, ils sont clairement borderline. Ils se voient comme le renouveau des Faucheurs, des "demi-dieux" invincibles et puissants , tout ce que ne doivent pas être théoriquement les Faucheurs.
Peu à peu, une révolution se met en marche parmi les Faucheurs, qui de l'ancienne école ou des nouveaux l'emportera?
Citra et Rowan vont-ils se montrer de bons apprentis malgré leurs appréhensions et leurs ressentiments? Lequel des deux apprentis sera désigné comme Faucheur?

Voici un roman incroyable et d'une originalité folle. C'est pour moi un ÉNORME COUP DE CŒUR. Je n'avais jamais rien lu de tel. C'est à la fois fascinant et atroce. C'est un livre où il se passent mille et une choses. Un roman addictif, palpitant, impossible à lâcher tant il y a de rebondissements. La Morale est mise a rude épreuve. La puissance, l'impression d'invincibilité peuvent être tout à fait grisantes et certains Faucheurs franchissent la ligne rouge mais d'autres tentent de garder la tête froide et respectent ceux qu'ils glanent ainsi que leur famille. Ce roman parle de mise à mort mais n'est jamais plombant ou glauque. C'est très réussi car il n'y a pas de détails dérangeants qui feraient basculer notre lecture du côté du voyeurisme. C'est tout sauf cela, Neal Shusterman parvient à garder une certaine pudeur, une certaine retenue lors de certaines scènes tout en distillant toutes sortent de sentiments contraires.
Les différents personnages sont profonds, construits et apportent tous quelques chose à l'ensemble. Citra est fougueuse, impétueuse, elle n'a pas sa langue dans sa poche et compte bien se faire entendre. Lorsqu'elle devient apprentie, elle montre ses failles et apprend à regarder au delà des apparences. Rowan est un garçon doux et effacé. Peu à peu, il s'étoffe et montre une grande force de caractère. Il peut basculer malgré une morale de prime abord sans faille.
Les deux jeunes gens se rapprochent alors que rien ne semble les réunir.
Maître Faraday est un personnage d'une grande sagesse, très touchant. Peu à peu, il se dévoile sous un jour nouveau mais, il a aussi ses failles et n'est peut-être pas aussi innocent qu'on peut le penser.
Tous les personnages du roman apportent quelque chose de différents. Qu'ils soient là au départ ou bien qu'ils arrivent plus loin dans notre lecture.
Notre position de lecteur est aussi délicate. Le sujet est en effet des plus... atypique et soyons honnêtes, dérangeant. Pour autant, pour les idées, les personnages cités plus haut et l'habileté de l'écriture, j'ai été captive d'un bout à l'autre de cette lecture.
Ceux qui auront lu le livre et qui liront cette chronique diront sûrement que j'aurais pu développer davantage certains aspects mais je n'en ferai rien car je souhaite que vous ayez autant de surprises que possible à la lecture de ce premier opus.
Pour conclure, je ne dirai qu'une chose: LA SUITE, VITE!!!!!

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup cet auteur, je vais donc me dépêcher de trouve ce titre :)

    RépondreSupprimer