mardi 13 juin 2017

Le monstrologue tome 1 de Rick Yancey

Date de parution : 19/01/2017
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-14459-6
EAN : 9782221144596
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 457 pages
Poids : 0.44 Kg
Dimensions : 13,4 cm × 21,4 cm × 3,2 cm
Prix: 18.90€

Note: 2.5/5

Quatrième de couverture:

La peur est parfois notre seule amie. "Voici les secrets que j'ai gardés. La confiance que je n'ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd'hui plus de quatre-vingt-dix ans qu'est mort celui qui m'a accordé sa confiance, celui dont j'ai conservé les secrets. Celui qui m'a sauvé... et aussi condamné". Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d'un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s'est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu'une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l'horreur... L'auteur de la série best-seller La 5e Vague revient avec quatre tomes d'épouvante : âmes sensibles s'abstenir !

J'avais adoré La 5ème vague aussi dès que j'ai vu que Rick Yancey lançait une nouvelle série, je me suis dit: "chic chic chic" et étais fort impatiente. 
Je me suis donc précipitée sur Le monstrologue malgré un sujet des plus effrayants.
Le lecteur est plongé au cœur des carnets d'un certain Will Henry, un jeune garçon orphelin qui a été recueilli par un médecin d'un genre particulier puisque c'est un chasseur de monstres. Très vite l'horreur s'installe au fil des pages, de nouvelles créatures font parler d'elles. Plus effrayantes et cruelles que n'importes qu'elles autres créatures. Cette fois, le combat semble perdu d'avance. Les cadavres s'amoncellent, les monstres gagnent du terrain et le maître de Will a un comportement de plus en plus "spécial".

Je n'ai pas réussi à accrocher avec ce roman. Si les romans d'horreur ne me dérangent pas plus que ça d'habitude, je n'ai pas retrouvé la patte de Rick Yancey, je n'ai pas aimé le rythme, les personnages, les monstres choisis. Pour moi, il n'y a pas d'issue, l'ensemble est étouffant et anxiogène.
Les descriptions sont abominables et parfois très glauques. Je sais que ce genre est particulier mais pour une série "young adult", je trouve que ce n'est pas très accessible. 
Je ne lirai pas la suite parce que je ne vois pas trop comment cela pourrait évoluer et qu'il y avait trop de longueurs.

2 commentaires:

  1. Mince alors, j'étais assez curieuse concernant l'histoire mais ton avis m'a assez refroidie^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont surtout les longueurs qui dérangent. Les monstres, que je ne nomme pas exprès, sont vraiment glauques mais ça peut plaire à ceux qui aiment le côté anxiogène, et atmosphère pesante. ^^

      Supprimer