lundi 31 juillet 2017

Le temps est assassin de Michel Bussi

Date de parution : 04/05/2017
Éditeur : Pocket
Collection : Pocket
ISBN : 978-2-266-27418-0
EAN : 9782266274180
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 614 pages
Poids : 0.318 Kg
Dimensions : 10,8 cm × 17,8 cm × 2,8 cm
Prix: 8.20€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Eté 1989. La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d'un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n'ont pas eu la même chance. Eté 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente. Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C'est au camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l'attend une lettre... de sa mère. Vivante ?

Clotilde revient en Corse vingt-sept ans après le tragique accident de voiture qui a coûté la vie de son frère et de ses parents. Elle qui était la seule survivante, vient faire une sorte de pèlerinage, tentant maladroitement d'impliquer sa fille et son mari dans sa démarche.
Elle retrouve les parfums de son enfance, les souvenirs affluent, Clotilde se demande si elle a bien fait de revenir. Une lettre déposée va tout faire basculer. 
Cette lettre semble provenir de sa mère, mais comment est-ce possible? Clotilde est témoin que sa mère n'a pas pu sortir vivante de l'accident. Qui s'amuserait d'elle? Et si c'était possible? Clotilde essaye de garder la tête froide mais au fond d'elle, une infime partie lui souffle que pourquoi pas? Elle va alors mener son enquête et replonger la tête la première dans un passé pas si lointain...
Est-elle prête pour ce qu'elle va découvrir?

Un seul mot: wahou!
J'ai été captivée d'un bout à l'autre. Ce thriller alterne le journal intime de Clotilde alors âgée de quinze ans et le récit de Clotilde en 2016. A la fin de chaque élément du journal intime, une voix intervient, le temps de quelques phrases... Mais qui est-ce? Clotilde mène une vie paisible avec son mari et sa fille. Elle a pourtant au fond d'elle, qui pourrait l'en blâmer?, une blessure qui ne se referme pas. Voir sa famille mourir et être la seule rescapée, n'est pas une chose dont on se relève en un claquement de doigt. Il est temps pour Clotilde de revenir sur les lieux du drame pour exorciser, pour tourner enfin la page mais aussi pour partager avec sa fille adolescente un moment fort. Clotilde voudrait que sa fille la comprenne mieux. 
Ce que Clotilde n'avait pas prévu c'était la violence des souvenirs, les fantômes du passé qui resurgissent et surtout, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Une chose est sûr, Clotilde a ouvert la boîte de Pandore et les conséquences vont être terribles.
Une lecture haletante, surprenante. L'héroïne est piégée, le lecteur aussi car Michel Bussi, en habile magicien des mots a plus d'un retournement de situations dans son sac.
Génial!

1 commentaire: