jeudi 31 mai 2018

Les maux bleus de Christine FERET-FLEURY

Date de parution : 03/05/2018
Éditeur : Gulf Stream
Collection : Echos
ISBN : 978-2-35488-563-2
EAN : 9782354885632
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 196 pages
Poids : 0.3 Kg
Dimensions : 14,1 cm × 22,1 cm × 1,6 cm
Prix: 15€

Note: 16/20

Présentations de l'éditeur:


"Ce n'était pas possible. On ne jette pas son enfant à la rue. Elle avait voulu me faire peur, elle allait m'appeler, bientôt, dans quelques minutes ou quelques heures, me dire de rentrer, qu'on allait parler, que j'avais cours demain et qu'il fallait dormir. Je gardais mon smartphone dans le creux de ma main, je guettais, les nerfs tendus, la vibration qui me délivrerait. Et rien." 

Armelle le sait depuis trois ans, elle aime les filles. Seul son carnet bleu est dans la confidence. L'adolescente solitaire et férue de lecture y confie ses peurs, ses espoirs. Elle lui parle d'Inès, une nouvelle élève qui l'attire. Lorsque son amie la rejette violemment, Armelle devient rapidement l'objet du mépris et des insultes de ses camarades. Pourtant, cet événement n'est qu'un tournant dans sa vie, qui bascule définitivement un dimanche soir. Ses parents découvrent son secret et la jettent dehors. Armelle n'a que seize ans quand, cette nuit-là, elle voit la porte de sa maison se fermer devant ses yeux. Seule dans la rue avec son carnet, elle doit apprendre à survivre... Mais est-elle vraiment seule ?

Armelle mène une existence normale de fille de son âge, jusqu'à ses treize ans. C'est là qu'un jour, dans un café, sa vie bascule. Il a suffit d'un regard, d'un sourire pour que son cœur s'emballe et que naissent de nouveaux sentiments. Trois ans plus tard, Armelle devient la cible des ses camarades. Armelle aime les filles et cela semble être un problème. Elle est rejetée et ça la blesse profondément. Le pire reste pourtant à venir, Armelle, étouffant sous le poids de ce secret, craque et se confie à ses parents. Sa mère réagit alors avec une extrême violence et la jette à la rue, son père ne la retient pas. Comment faire quand on n'a que seize ans et que l'on n'a nulle part où aller? N'y a-t-il personne pour l'aider? Que va-t-elle devenir? 
Un roman touchant!
Armelle est, comme de nombreuses jeunes filles, rejetée parce qu'elle sort du cadre établi par ses parents. Sa mère qui la voyait déjà mariée, qui avait tout un plan de vie pour sa fille, est contrariée et la repousse, pire la raye de sa vie. Sa fille unique. Balayée d'un revers de la main. Comme si elle n'avait jamais existé. C'est violent, incompréhensible, comment aller contre sa nature, contre ses sentiments? Est-ce que cela fait d'elle une personne différente? C'est tout l'enjeu de ce roman. 
Christine Férêt-Fleury nous dépeint une jeune fille touchante, qui lutte contre ce qu’elle ressent mais qui ne peut rien contre les battements de son cœur. Armelle doit lutter, pour vivre normalement, pour ne pas être regardée comme un monstre. Elle trouve du réconfort auprès de soutiens inespérés et surprenant. 
J'ai beaucoup aimé ce roman et cette héroïne courageuse. C'est bien écrit, à la fois délicat et grave. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire