Oradour-sur-Glane de Vanina Brière

Date de parution : 25/10/2018
Éditeur : Oskar
Collection : Histoire et société
ISBN : 979-10-214-0628-5
EAN : 9791021406285
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 111 pages
Poids : 0.14 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 19,0 cm × 1,0 cm
Prix: 10.95€

A découvrir absolument!

Quatrième de couverture:

En ce samedi 10 juin 1944, le paisible village limousin d'Oradour-sur-Glane entre tristement dans l'Histoire. Près de deux cents soldats allemands encerclent le bourg et rassemblent la population sur le Champ de Foire. Commence alors le plus grand massacre de civils que la France ait connu durant la Seconde Guerre mondiale : les hommes sont abattus puis brûlés. Les femmes et les enfants sont réunis dans l'église et subissent le même sort. A travers l'histoire de Robert, survivant du massacre, et Albert, témoin de cette tragique journée, on comprend comment ce village martyr est devenu le symbole national des atrocités nazies.

Oradour-Sur-Glane est un village paisible et calme. Nous sommes pourtant en 1944 et la guerre fait rage mais jusqu’à ce terrible samedi 10 juin, Oradour-sur-Glane n'a pas encore été touché.
Malheureusement, les SS débarquent. Ils encerclent le village et commence alors un méticuleux massacre: hommes, femmes, enfants, personne n'est épargné. Seule une poignée de miraculés parvient à fuir.
Nous suivons l'histoire de l'un d'entre eux, Robert depuis ce fameux jour jusqu'au procès de l'un de ces SS.

C'est une lecture qui se fait presque en apnée. Il s'agit d'un témoignage, de faits historiques réels, aussi cette lecture a une résonance particulière. Vanina Brière a su doser son écriture afin que son texte ne "choque" pas par des détails malvenus mais marque les esprit. C'est un livre à travailler en classe avec ses élèves, idéal pour aborder cette période sombre de notre histoire. J'aime cette collection des éditions Oskar, je trouve important d’honorer un devoir de mémoire afin que plus jamais de telles atrocités ne se reproduisent. Vanina Brière cite d'ailleurs le générale de Gaulle: "Oradour-sur-Glane est le symbole des malheurs de la Patrie. Il convient d'en conserver le souvenir, car il ne faut jamais qu'un malheur pareil se reproduise".
Tout simplement indispensable!

Commentaires

  1. Je l'ai également dans ma PAL, je compte le découvrir prochainement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis impatiente de lire ton avis. Bonne journée

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

im@mie de Susie Morgenstern

C'est l'heure du bilan #1: 2018

40 défis pour protéger la planète de Sophie Frys, Cynthia Thiéry