mardi 27 avril 2010

Les Carcérales de Magali Wiéner



ATTENTION POUR PUBLIC AVERTI

La juge soupire. Me dit qu'on va s'arrêter là pour aujourd'hui. Me demande de me lever. Debout, face à elle, j'ai les yeux rivés sur mes pieds. Elle me parle de la peine que prévoit le Code pénal pour les faits qui me sont reprochés. Sept ans et demi de prison. Je voudrais dire encore une fois que je n'ai rien fait. Leur vérité n'est pas la mienne. Je reste muet. Sa voix m'exile. Je suis mis en examen. Le juge des libertés décidera de mon placement en détention provisoire. Mandat de dépôt. Ils m'envoient en prison. Il disent que je l'ai violé. Violé la loi.
La soirée s'annonce bien pour Rodrigues : fête de la musique, bière et rock'n'roll...
Et puis ce concert avec Aurélie, qui semble ne chanter que pour lui. Des regards qui s'échangent, l'alcool qui aide, des envies plein les yeux... Une nuit qui tient ses promesses. Rodrigues est heureux. Jusqu'au lendemain matin, où le cauchemar commence...


Un roman choc. Un texte à l'écriture acérée. Une fois de plus les éditions Milan tiennent leurs promesses avec cette histoire publiée dans la collection Macadam. Une collection qui nous avait livré Une chaussette dans la tête (tentative de suicide), Récit d'une mort annoncée (violence en tout genre), L'affaire Jennifer Jones (policier)... Une collection que j'aime car elle ose aborder les sujets les plus controversés, mais pas seulement.

Dans ce roman, écrit du point de vue du "violeur", Rodrigues seize ans, le lecteur est malmené. Tout commence avec le déroulement des faits: c'est la fête de la musique, Rodrigues assiste au concert des Nuit Rouge un groupe dont la chanteuse n'est autre qu'Aurélie, la fille dont Rodrigues est amoureux. La soirée bat son plein, le nuit semble tenir ses promesses du moins pour le jeune homme car la réalité est toute autre pour Aurélie. Le lecteur comprend assez vite ce qui se passe. Puis, vient l'arrestation de Rodrigues. Là commence toute la mise en marche du système judiciaire: interrogatoire, mise en garde à vue, rencontre avec l'avocate, décision du juge, incarcération, procès... Le fait que Rodrigues soit un garçon sans histoire, qui s'intéresse plus à la natation qu'aux filles, qu'il est sincèrement épris d'Aurélie, qu'ils soit un non-violent, sont autant d'éléments qui gênent le lecteur car on doute des faits alors qu'ils sont avérés. C'est très déstabilisant.

Si vous décidez de lire ce roman assurez-vous d'avoir les "reins" solides car il n'y a pas de concession. L'auteure a une vraie belle plume. L'histoire m'a dérangée, tant mieux, elle est faite pour ça. J'ai été bouleversée, indignée, révoltée, dubitative, triste, partagée, bref, je suis passée par toutes les émotions possibles.
A vous de juger.
EAN13:9782745942548

3 commentaires:

  1. wouah, totalement le genre de roman qui dérange, nous extirpe de notre zone de confort, et donc que j'adore

    RépondreSupprimer
  2. J'adore cette collection que j'avais découverte avec Entre Chien et loup de Malory Blackman. Je note ce titre même s'il faudra me sentir prête avant de le lire!!

    RépondreSupprimer
  3. Stéphanie: c'est très juste c'est vraiement dérangeant. L'auteure a traité ce sujet de manière inattendue et c'est ce qui fait sa force. N'hésites pas à me dire ce que tu en as pensé.;)

    Lancellau: C'est effectivement une collection formidable qui m'a rarement déçue. Les textes sont forts et les auteurs vraiment bons. Prépare-toi en effet avant de plonger car certains passages sont vraiment durs mais ils vont avec le sujet. Bonne lecture et j'attends tes impressions.;)

    RépondreSupprimer