jeudi 27 mai 2010

La course de Cho Eun Young














Quatrième de couverture:

Une petite fille dont le jouet favori est un cheval en peluche, ne rêve que d'une chose: voir de vrais chevaux. Un jour, son grand-père l'emmène au champ de course... Le jeu d'argent des adultes n'est pas à la hauteur des rêves d'une enfant.
Un très bel album, où les chevaux sont traités avec de grands traits de gouache en mouvement, et les hommes croqués au crayon, sans concession mais avec tendresse.
Cho Eun Young donne de la Corée populaire une représentation très inhabituelle dans les livres pour la jeunesse de son pays.


Inattendu, marquant et dérangeant, sont les adjectifs qui me semblent le plus approprié pour cet album. J'ai eu beaucoup de mal avec les illustrations puis je l'ai relu. C'est à cette seconde relecture que j'ai perçu la force du sujet, le message que veut faire passer l'illustrateur. Cette petite fille qui entraînée par son grand-père dans un champ de course noir de monde où les paris mettent les adultes dans un état second. Cette petite fille qui ne comprend pas pourquoi les adultes crient autant après des noms de chevaux. Trop de bruits, une foule trop dense, un endroit qui n'est pas approprié pour une enfant dont le rêve était juste de voir des chevaux en vrai.
Les éditions Mémo sont vraiment des éditeurs d'art, à chaque nouvelle parution, nous sommes surpris, déroutés, mais jamais indifférents.
EAN13: 9782352890874

3 commentaires:

  1. Gaëlle: Il devrait sortir prochainement... Tu me donneras ton opinion ;)

    RépondreSupprimer