dimanche 30 mai 2010

Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti









ÉNORME COUP DE COEUR !!!

Quatrième de couverture:

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune.
Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision.
Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.


Bon et bien là je m'incline.
Une histoire d'amour comme celle-ci? C'est inattendu et incroyable. Il fallait oser planter le décor d'une rencontre amoureuse dans un endroit aussi particulier qu'un cimetière...
Désirée est l'archétype de l'intello, Benny le brave agriculteur bourru. Rien n'aurait du pousser ces deux là à vivre une telle passion et pourtant...
Il a suffit d'un sourire.
Deux être en mal d'amour, l'une travaillée par son horloge biologique, l'autre par crainte de la solitude.
Une étincelle qui se transforme en feu dévastateur. Chacun dans sa bulle, son univers qui apporte du réconfort à l'autre. Des corps qui s'apaisent mutuellement, qui s'apprivoisent, qui s'accordent au diapason, qui se nourrissent.
Lui apporte son regard naïf et franc sur la vie, elle sa fragilité, son besoin d'aimer.
Le lecteur ne peut que succomber. Le tout est magistralement orchestré par une écriture sincère et drôle. L'auteure est fidèle à chacun de ses personnages. Si l'un semble prendre le pas sur l'autre, c'est ce dernier qui aura le dernier mot. Celui que l'on pense dominé est finalement celui qui saura s'imposer.
Jusqu'où cette romance peut-elle aller? Deux êtres si différents peuvent-ils faire leur vie ensemble?
Plongez sans plus attendre dans ce roman détonnant, vous ne le regretterez pas, mieux, vous en redemanderez. Pour ma part, je l'ai dévoré en quelques heures impossible de le lâcher.
EAN13: 9782742771905
L'avis de Lael

12 commentaires:

  1. Je viens de l'emprunter à la bib, une copine a détesté donc je suis contente d'entendre un avis positif, je te dirai bientôt ce que j'en ai pensé !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai une lecture commune prévue pour début juillet !

    RépondreSupprimer
  3. Ed22: je suis impatiente de connaître ton opinion. Autour de moi les avis étaient très positifs et je me suis effectivement régalée. À très vite pour connaître ton sentiment.

    Calypso: tu me diras ce que tu en as pensé ;) Sympa comme principe.

    RépondreSupprimer
  4. Entièrement d'accord avec toi. C'est un livre que je prête ou que j'offre souvent dans mon entourage.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai trouvé ça très sympa. Faut pas chercher la petite bête, mais franchement, c'est super agréable à lire.

    RépondreSupprimer
  6. Saxaoul: comme je te comprends.
    Maryvonne: Bien sûr, ce ne sera pas le classique de demain mais c'est une très bonne lecture pour se détendre, comme je suis en vacances c'était tout indiqué ;)

    RépondreSupprimer
  7. j'ai adoré, je l'ai également lu et chroniqué!! une lecture détente et j'ai bien aimé cette opposition entre la citadine et le campagnard!!!! j'ai trouvé cette histoire d'amour très drôle, pittoresque et culturelle!!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai très envie de le lire depuis longtemps!

    RépondreSupprimer
  9. Lael: je vais rajouté un lien vers ton billet tout de suite. Bises
    Edelwe: tu vas le dévorer... J'attends tes impressions ;)

    RépondreSupprimer
  10. Ah oui, j'avais apprécié aussi (mais il ne fait pas l'unanimité), ce fut d'ailleurs mon premier billet de blog (séquence émotion !) !

    RépondreSupprimer
  11. Brize: Tout le plaisir est pour moi, je comprends ton émotion, quand j'ai publié mon 200ème billet j'étais toute chose. Nous sommes des sensibles que veux-tu :)

    RépondreSupprimer
  12. Je l'ai lu y a déjà un petit moment, il était trop de fois sous mes yeux pendant le picking :)
    J'ai bien aimé mais pas autant adoré que toi. Peut-être parce que c'était trop proche de ce que je vivais à l'époque ^^ Mais j'avais beaucoup aimé l'originalité de l'histoire, la rencontre dans le cimetière et ses personnages haut en couleur toujours fidèle à eux-même.

    RépondreSupprimer