mercredi 2 juin 2010

Hush, Hush de Becca Fitzpatrick



Quatrième de couverture:

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père.
Lors d'un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l'éviter ? Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d'un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l'existence.
Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale. Premier roman de Becca Fitzpatrick, Hush, Hush a connu un succès immédiat, entrant dès la première semaine sur les listes des best-sellers. Vendue dans plus de trente pays, cette histoire d'anges déchus est devenue un véritable phénomène littéraire.


Ce livre a beaucoup fait parler sur les blogs. J'attendais donc les vacances pour me pencher sur ce phénomène et... je ne suis pas complètement convaincue.
Oui, la traduction est de qualité. Oui, l'histoire d'amour est vraiment prenante, elle prend son temps, le personnage de Patch est ténébreux à souhait. Oui, mais.
Pour moi, c'est du déjà vu. Je sature totalement des histoires de vampires, anges et autres créatures.
Bien sûr ce livre est réussi, la couverture est très bien pensée, tout tient bien la route mais non, je ne lirai pas la suite. Le premier tome me suffit. Je crois que mon côté midinette n'a pas été le plus fort, mon côté adulte(plus sérieux?) a envie d'autres choses.
Je le conseillerai tout de même aux ados "addicts" du genre car il est d'une bonne qualité par rapport à d'autres mais pour moi, une page se tourne.
Par contre, une chose est sûre, je lirai d'autres livres chez cet éditeur car il y a un très beau travail d'édition derrière, mais sur un autre sujet...
EAN13: 9782702434543
Voir l'avis de Lael, de Clarabel et Esmeraldae

6 commentaires:

  1. j'ai beaucoup plus aimé que toi! mon billet va venir. et j'attends la suite:)
    les éditions mask proposent de bons romans en ce moment, ça donne envie de lire!

    RépondreSupprimer
  2. je suis une midinette dans l'âme et ton avis confirme mon envie de le lire pour me faire par moi-même un avis. Les éditions du Masque font un très bon travail avec leur collection ado : MsK, j'ai déjà lu plusieurs de leurs titres et n'ai jamais été déçu de la qualité éditoriale

    RépondreSupprimer
  3. Esmeraldae: Je n'ai pas détesté, loin de là, mais disons qu'en jeunesse j'ai envie d'autre chose. Péviens-moi quand ton billet sera en ligne que je te rajoute en lien. A très vite ;)
    Bouma: Ton côté midinette va être servi. Peut-être que le surnaturel m'a dérangée, en fait c'était du déjà vu, du convenu mais l'histoire d'amour est très belle et très bien écrite.
    Le talent de l'auteur est indéniable mais quel dommage que cela parle encore d'anges... Peut-être que si je l'avais lu avant j'aurais un autre regard mais là... Et oui, les éditions du Masque font un travail éditorial de qualité c'est évident (la traduction est vraiment bonne).

    RépondreSupprimer
  4. j'avais adoré et je sais que je m'embarque pour cette série qui de loin est bien meilleure que Frisson!! mon côté midinette fonctionne à merveille (ça doit être parce que je suis célibataire) forcément l'amurrrrrrrrr!!!! lol
    gros bisous ma Thalie et bon week-end

    RépondreSupprimer
  5. Lael: bah, j'aime aussi les belles histoires d'amour mais là c'est too much pour moi :( bizzz

    RépondreSupprimer
  6. J'avais bien aimé car je m'attendais à une histoire très stéréotypée: finalement, j'avais donc été agréablement surprise. Mais c'est vrai que ce n'est pas non plus l'histoire la plus originale qui soit.

    RépondreSupprimer