vendredi 18 juin 2010

Si Eve Volver apparaît dans une histoire le coup partira avant la fin de Déborah Reverdy



Attention O.V.N.I !!!

Quatrième de couverture:

Eve Volver voudrait bien savoir jusqu'où s'étend sa vie.
Les autres prendraient pour point de départ la famille. Deux soeurs, Victoria et Loula, des parents. Les autres trouveraient une destination, une salle de classe ou la maison des grands-parents à Cleyzieux. Et autour des bornes, des bouées de secours et des mensonges. Mais Eve n'est pas comme les autres. Elle ne parle pas la même langue. Le soir, son père lui taille les dents avant que ses paupières ne s'enclument.
Elle n'a pas besoin de dormir pour rêver. Entre deux portes, elle croise des vaches et des fantômes. Car Eve Volver écoute le monde sur une autre fréquence. En parallèle, sans frontière, libre. Ce qui fait énormément d'espace pour vivre sa vie et raconter son histoire.


Un roman qui risque de changer votre façon de lire. J'ai été complètement désorientée. Une très bonne surprise. C'est du jamais lu (pour ma part en tout cas). Eve Volver nous raconte sa dernière année en grande section de maternelle. C'est une année riche pour elle, entre sa vie de famille, le cadavre du chat de sa mémé à retrouver, avec l'histoire du Lion que son papa n'a jamais terminé, la découverte que sa meilleure amie n'est pas celle qu'elle croyait bref, au fur et à mesure du roman nous allons de découverte en découverte. Le tout est servi dans un langage d'enfant qui ne comprend pas toujours le monde dans le même sens que celui des adultes. Cela donne une atmosphère semblable à la nôtre et en même temps complètement détonante.
C'est un roman atypique que nous offre Déborah Reverdy, un roman qui vous retourne la tête (alouette, ahaahah). Une petite "bombe" qui devrait redynamiter (oui, oui, c'est bien ce que je veux dire;)) nos étagères... Vous êtes troublés? Lisez ce roman , vous comprendrez.
Une bonne surprise (euh, j'ai pleuré à la fin, car effectivement le coup est parti).
[Pour décoder: à dévorer sans plus attendre, j'attends vos retours]
EAN13: 9782211200301
* Si ce billet vous paraît étrangement rédigé c'est normal, je souhaitais faire un billet O.V.N.I en écho au roman.

9 commentaires:

  1. Esmeraldae et Lael: C'est vraiment un roman unique ;)

    RépondreSupprimer
  2. moi aussi, je suis intriguée !

    RépondreSupprimer
  3. ça y est je l'ai lu, je n'ai pas pu résister. je n'ai pas pleuré à la fin pour une fois mais c'est écrit d'un telle manière... enfin bref j'ai beaucoup ris!
    héhé quand elle se rend compte que sa copine est noire, je me marre encore!
    par contre le conseiller à des ados ça me parait dur de leur faire lire ça, qu'en penses tu?

    RépondreSupprimer
  4. Esmeraldae: oui ce passage est délirant, un de mes préféré. Pour la fin je ne m'y attendais pas du tout aussi comme je suis très sensible et bien voilà. Je te rejoins sur le fait que pour conseiller cette lecture à des ados il faut un discours béton. Je pense toutefois que pour ceux qui ont envie d'être surpris, en leur expliquant bien la particularité du roman sur l'écriture et l'aspect volontairement décousu du récit, cela peut les intriguer. En tout cas plus jeune ce ne serait pas vraiment adapté. Tu le mettrais pour quel âge toi?

    RépondreSupprimer
  5. Mon cœur vient de battre un record, je suis touchée en plein !
    merci...

    RépondreSupprimer
  6. J’ai coupé, dans mon élan, le vôtre j’ai l’impression :-)
    Mais c’est que j’ai été très émue…
    (Je ne l’ai pas écrit pour un enfant ce roman, mais pour un adulte… ceci étant, j'ai pensé qu'il, ou plutôt elle : Ève, aurait sa place avec des gens de son âge. Au départ, mon roman même devait sortir collection Neuf... -on m'avait convaincue- puis finalement non. Pourquoi faire simple ? :-)
    bien à vous
    Déborah

    RépondreSupprimer
  7. j'ai finit ce livre super, je l'ai lus avec des étoiles dans les yeux et le sourire aux lèvres. Je les adorer franchement merci de m'avoir fait décoller sur un monde magique avec plein d'humour. Bravo!!!

    RépondreSupprimer