mardi 26 octobre 2010

Chroniques d'une prof qui en saigne de Princesse Soso



Quatrième de couverture

Non, les élèves ne sont pas tous des angelots facétieux assoiffés de connaissance. Non, les parents ne sont pas tous des éducateurs perfectionnistes désireux de transmettre des valeurs fondamentales à leurs rejetons. Non, les profs ne s'habillent pas forcément à la CAMIF!
Princesse Soso, qui rêvait d'être trapéziste ou éleveur de bisounours est finalement devenue professeur d'anglais. Catapultée dans un collège de campagne, elle se retrouve même en plein cirque, aux premières loges pour étudier le jeunes, cet être mystérieux et fascinant,e t tout son entourage...
Chaque année ça recommence! Un an à jongler entre ceux qui aiment s'entretuer à coups de compas, ceux pour qui l'école est une annexe de Meetic et les Choupi-trop-mignons. Un an de rires, de larmes et d'incompréhension mutuelle, auxquels participent les parents et le personnel de l'éducation nationale. Un an où tout le monde dira encore que les profs sont des feignasses-tortionnaire-payés-à-rien-foutre-toujours-en-vacances-ces-lopettes! Une année scolaire d'émotions, de critiques du système et de coups de colère, décrits dans ces pages avec un humour corrosif.
Le collège est une jungle. Voici un accès backstage pour découvrir l'envers du décor.


Accrochez-vous ça décoiffe!!!

Bravo à Princesse Soso qui avec beaucoup d'humour fait passer beaucoup de messages bien sentis. Un roman drôle mais pas seulement. Le témoignage d'un professeur passionné par son métier mais freiné dans l'exercice de ses fonctions par des parents démissionnaires, des enfants complètement barrés, un système complètement désuet.
Oui c'est drôlissime, oui vous passerez un bon moment de franche rigolade mais accrochez vous car derrière tout ça vous allez en prendre plein les dents. Le message passe sans problème! Il faut se mobiliser pour sauver nos enfants de la dérive, il faut soutenir les profs et non pas les enfoncer. Oui on comprend bien qu'enseigner aujourd'hui équivaut à dompter des fauves. Certes ils ne sont pas tous perdus mais la grande majorité est en train de filer un mauvais coton. Oui, on le comprend très bien dans ce livre.
Pourtant ce n'est pas faute de Princesse Soso qui a toujours "huit ans dans sa tête", qui aime les gosses et qui fait tout pour faire au mieux son métier. On rit à chaque ligne mais on rit de quoi exactement? De situations que l'on rencontre chaque jour: de ces filles qui ont douze ans qui en paraissent seize, de ces garçons aux hormones en ébullition, de cette banalisation du sexe.
Oui Princesse Soso merci de m'avoir rappelé que moi aussi je regardais Sauvés par le Gong à la télé entre autres séries bien nullisssimes mais qui ne faisaient pas de mal. Nos préoccupations ont changées en si peu de temps. Aujourd'hui entre 25 et 30 ans on a l'impression d'être des dinosaures et pourtant nous sommes bien plus ouverts d'esprit que nos parents. Le monde va vite trop vite, ce roman fait du bien car sans en avoir l'air, il soulève beaucoup de choses importantes et préoccupantes.
Professeur = métier à risque. Si ce qui est décrit dans ce livre paraît exagéré (humour oblige, et talent aussi) certaines vérités y sont également dévoilées.
ÉNORME COUP DE COEUR!!!

Ean13: 9782350761152
Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour ce roman détonant!

7 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour cet article ♥
    Merci d'avoir pris le temps de me lire !

    Merci de partager avec moi ces hautes références culturelles telles que "Sauvés par le gong" ^^

    RépondreSupprimer
  2. Princesse Soso: Merci d'être venue sur mon blog. J'ai adoré votre livre car je me suis reconnue dans beaucoup de situations. En tant que libraire, nous croisons également ces élèves.^^

    RépondreSupprimer
  3. Je ne savais pas qu'elle avait publié un livre! J'avoue que son blog m'a permis quelques bonnes crises de rire :-)

    RépondreSupprimer
  4. MyrtilleD:Et oui, c'est une belle surprise. Son blog est très sympa et son roman est savoureux!

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai terminé il y a peu, et j'ai adoré, moi aussi je me reconnais dans ce qu'elle dit(même si je suis pas prof) mais étant trentenaire, ses références sont les mêmes que les miennes sur pas mal de points ; et j'ai les mêmes pensées qu'elle ! Je prévois bientôt un billet.

    RépondreSupprimer
  6. Lilibook: Tiens moi informée de la publication de ton billet, je te mettrai en lien.;)

    RépondreSupprimer
  7. Il me tente bien, ce livre ... déjà rien que le titre m'attire bien ;)

    RépondreSupprimer