mardi 23 novembre 2010

Sidonie Quenouille d'Annelise Heurtier



Quatrième de couverture:

Adrien n'est pas content.
Demain, il est en vacances... Avant, il fallait le tirer du lit pour aller à l'école. Mais cette année, il est le premier levé ! L'école, il adore. C'est grâce à Sidonie Quenouille, la nouvelle maîtresse de CM1. Quand elle est entrée en classe le premier jour, avec ses habits flashy et son cartable bourré d'idées originales, Adrien et ses copains n'en sont pas revenus. Même apprendre l'accord du participe passé, ça devient drôle avec elle.
Géniale, cette Sidonie ! Dommage que tout le monde ne soit pas de cet avis.


Un bel hommage aux maîtresses d'école!
Un petit roman très agréable à lire dans la même veine que Jocker de Susie Morgenstern.
Ce très beau livre, ponctué d'illustrations rigolotes (signées Aurore Petit), nous raconte l'histoire de Sidonie Quenouille, nouvelle maîtresse des CM1 aux méthodes d'enseignement révolutionnaires: elle met les enfants en scène pour apprendre la syntaxe, les mathématiques, l'histoire-géographie... Elle n'hésite pas à sortir les enfants de la classe pour partir à la découverte des champignons ou encore leur faire fabriquer du cidre. Bref, c'est une maîtresse formidable qui a compris qu'en faisant participer au maximum les enfants ceux-ci apprennent sans s'en rendre compte et retiennent automatiquement leur leçon.
Cependant, vous l'aurez bien compris, cette façon de faire va forcément déranger. Très vite, les parents et la directrice de l'école Mme Moulineau, également maîtresse des CM2, vont s'insurger.
Notre pauvre Sidonie va se retrouver inspectée et bien évidemment ce jour-à rien ne va se passer comme prévu...

J'ai adoré ce petit roman!!!
Je vous le recommande très chaudement que votre enfant aime ou non l'école. C'est facile à lire, très rigolo en résumé un petit livre qui fait du bien. Bravo!!!

EAN13: 9782841568246

Extrait: Sidonie, elle n'a pas dû apprendre son travail à la même école que les autres , parce qu'elle n'est pas du genre à nous empoisonner la vie avec des poésies idiotes sur le printemps ou les dates de naissance de tous les rois de France.
Oh, bien sûr, on a fait des maths et de la grammaire, mais ça n'a pas été pénible comme l'année d'avant. Ça n'avait même RIEN à voir. la preuve, c'est qu'Arthur ne s'est jamais endormi pendant la conjugaison et que Léo a passé moins de temps à faire des sculptures avec du scotch ou des boulettes avec sa colle en tube.

1 commentaire:

  1. Hmm, je me le note, celui-là ! Après apprendre en s'amusant, on va lire en s'amusant, youpie ! ;-)

    RépondreSupprimer