samedi 15 janvier 2011

Immortels de Cate Tiernan


















Les débuts très prometteurs d'une trilogie surprenante!!!

Quatrième de couverture:

Nastasya est une immortelle : elle semble avoir 18 ans mais en a 459.
Ces dernières décennies, sa vie consiste à noyer son ennui dans les soirées arrosées. Un soir à Londres, son meilleur ami brise le dos d’un homme qu’il trouvait gênant. Bouleversée par cette cruauté et rongée par la culpabilité de n’avoir rien fait pour s'interposer, Nasty s’enfuit aux États-Unis. Elle y rejoint River, une autre immortelle qui l’avait invitée autrefois à vivre chez elle. Nasty se retrouve alors dans un centre de réhabilitation pour les immortels qui ont perdu le goût de vivre.
La rebelle jeune fille finit par se plier aux règles de la maison et se lie avec les autres habitants, dont le sombre et mystérieux Reyn. Sa nouvelle vie lui permet de renouer avec ses origines, dont elle avait enfoui le souvenir. Elle se rappelle notamment l’assassinat de sa famille auquel Reyn pourrait ne pas être totalement étranger… « Je suis née en 1551, un joli chiffre bien symétrique. Quatre cent cinquante ans plus tard, on me demande encore ma pièce d’identité dans les bars.
Avant que vous vous mettiez à crier, Waouh, génial ! laissez-moi vous dire à quel point c’est pénible. Je suis une adulte. Depuis presque toujours. Pourtant, je ne peux sortir de cet état d’adolescence éternelle, et je ne peux pas modifier mon apparence. »



Un premier volet plus que prometteur!!!

Encore une petite pépite de début d'année. J'ai beaucoup apprécié ce roman qui est assez inédit dans son sujet, particulièrement bien traité et surtout qui est désespérément humain.
Il est beaucoup question de la remise en cause, de l'évolution des personnages, du pardon.
Nastasya est immortelle mais bien qu'elle ait connu la famine, la richesse, la pauvreté, différentes époques donc plusieurs vies, elle est restée incroyablement immature. Jusqu'au jour où son ami Innocencio commet l'irréparable... une fois encore. Cette fois quelque chose se révolte en elle, sa conscience? Elle décide de fuir cette vie faite de gueules de bois, de fêtes à n'en plus finir pour rejoindre un patelin isolé aux États Unis où elle n'espère qu'une chose: Fuir! Mais fuir quoi au juste?
Là pour elle ça va être le choc des cultures. Elle qui est habituée au luxe, aux vêtements de marques, au farniente, va devoir mettre littéralement la main à la pâte pour découvrir peut-être enfin le bonheur?
Et puis, elle rencontre des gens fascinants: River, la sagesse incarnée, Reyn, un jeune homme à la beauté fascinante mais qui cache un lourd passé (Nastasya a une impression de déjà vue à son sujet, réalité ou illusion?) ou encore Nell, qui semble la détester depuis leur première rencontre.
Seulement peut-on fuir éternellement son passé? Qui est réellement Nastasya? Son ami est-il vraiment néfaste pour elle? Encore une fois se pose la question du: "À qui se fier?"
J'ai adoré, dévoré ce roman et je suis impatiente de lire la suite.

EAN: 9782012020894
Voir l'avis de Lael, Laure, Francesca ou encore Esmeraldae

2 commentaires:

  1. Youpie, youpie, voilà un roman 2011 qui a l'air d'être fort bon...

    RépondreSupprimer