dimanche 20 février 2011

Felicity James de Jennifer Lynn Barnes


















Quatrième de couverture:

La pire des couleurs s'appelle le Garn.
Seule Felicity James peut la voir. Et elle est là. Dans les couloirs du lycée. Sa présence ne signifie qu'une chose : un être monstrueux rôde. Tout près.


Excellentissime!!!

Au début j'étais intriguée par le résumé. Je me suis dit qu'est-ce que c'est que ce roman. Pas franchement emballée, je me suis pourtant plongée dedans et je ne l'ai pas regretté un instant.
Felicity James est une jeune fille qui possède un don comme toutes les femmes de sa famille, sauf sa jeune sœur (du moins au début). Elle a le don de percevoir la couleur des auras des personnes qui l'entourent. Pour elle, c'est plus une malédiction qu'une bénédiction mais elle essaye de faire avec quotidiennement. Surtout que très vite, elle se rend compte que cela peut avoir de nombreux avantages pour connaître la véritable nature des personnes qu'elle rencontre. Avantage non négligeable quand on débarque dans une nouvelle ville...
Il y a pourtant quelque chose de terrifiant dans cette Vision: le garn, une "couleur" indéfinissable liée au mal qui la rend complètement malade et qui signifie que la personne a fait quelque chose de mal voire pire. Et justement, la route de Felicity James va croiser celle d'un professeur adulé de tous mais qui irradie de garn...
Aidée de ses nouveaux amis, Felicity va devoir découvrir qui se cache derrière cet homme inquiétant.
C'est original, bien mené, très prenant. Je l'avais déjà lu à sa sortie mais j'ai éprouvé autant de plaisir à la deuxième lecture. Le seul "hic"? il n'est pas assez long...
À découvrir d'urgence!!!

EAN: 9782226170194

3 commentaires:

  1. Fait-il partie d'une série ? Parce que je serais assez tentée s'il n'y a pas 10 tomes à suivre ;) mdr !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu beaucoup de lectures légères et de lecture jeunesse ces derniers jours et je note celle-ci pour une prochaine phase de lecture dans le style

    RépondreSupprimer
  3. Joelle je ne crois pas qu'il y ait une suite mais là pour le coup c'est dommage car un dyptique je ne crache pas dessus, c'était vraiment sympa à lire ;)

    RépondreSupprimer