samedi 17 septembre 2011

Les raccommodeuses de cœurs déchirés de Catibou illustré par Géraldine Hary



Paru le : 01/09/2010
Éditeur : Les petits pas de Ioannis
Collection : P'tites bulles de vie
ISBN : 978-2-9536913-3-7
Prix: 12.90€







Quatrième de couverture:
Quand arrive la chose la plus triste quelque part, alors poupée et ses amies pleurent et puis se mettent au travail: leur ouvrage, un raccommodage très précieux et particulier, est le plus beau et le plus utile travail qui existe au monde. Seul le temps aidera Poupée et ses amis à le mener à bien.

Une petite pépite pour aborder de manière subtile le deuil périnatal.
Quand survient la perte d'un enfant, il n'y a pas de mot pour décrire la douleur que ressent la famille. Avec une très grande poésie et avec beaucoup de délicatesse, Catibou nous offre un album incroyable. Les raccommodeuses des cœurs déchirés n'est pas un album larmoyant, il explique simplement, doucement, les étapes que traverse une famille à la suite du décès de l'un des leurs.

Extrait:
[...]Si elles essayaient trop tôt de recoudre les cœurs déchirés, les coutures lâcheraient et elles devraient tout reprendre. Il fallait d'abord que les larmes coulent, coulent jusqu'à former une longue rivière de chagrin. Il fallait laisser passer le temps et puis un jour elles pourraient commencer.

J'ai été très émue à la lecture de cet album. Le texte est très fort et il est très bien illustré. Géraldine Hary a eu l'intelligence de mettre des couleurs fortes qui illuminent l'ensemble. Ce qui confère à l'album une atmosphère positive. Malgré le travail de deuil et de reconstruction (qui est sombre), la lumière des illustrations montre qu'au bout de ce long chemin, de ce long "raccommodage", il y a l'espoir, la vie qui continue malgré tout.
Un album juste sublime que je vous recommande vivement!
Merci aux éditions Les petits pas de Ioannis pour cet album. Certainement l'un des plus beaux que j'ai lu.

2 commentaires:

  1. Je viens de le recevoir à la Médiathèque et je partage cet avis : de l'émotion à l'état pur mais avec beaucoup de tact.

    RépondreSupprimer
  2. Amandine, merci pour ces mots !

    Pepita, dans quelle médiathèque travaillez-vous ?
    Merci aussi pour vos mots.

    RépondreSupprimer