dimanche 18 décembre 2011

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys


Un chef d'œuvre !!!

« Ce témoignage a été écrit pour laisser une trace ineffaçable et tenter l’impossible : parler dans un monde où nos voix ont été éteintes. (…) J’espère de tout cœur que les pages ici cachées feront jaillir de votre âme la source de compassion la plus profonde. J’espère aussi qu’elles vous inciteront à faire quelque chose, à en parler à quelqu’un. C’est le seul moyen de nous assurer que les hommes ne permettront pas au mal de se reproduire sous cette forme.  »
Quatrième de couverture:
Lina est une jeune Lituanienne comme tant d'autres.
Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais une nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescente.
Dans le camp, Andrius, dix-sept ans, affiche la même combativité qu'elle...
Le récit de Lina vous coupera le souffle. Vous n'aurez qu'une envie : faire partager cette histoire aussi terrible qu'exemplaire, qui irradie d'amour et d'espérance. Déjà un classique dans de nombreux pays.       
Un récit bouleversant vécu à travers le regard d'une jeune adolescente de 15 ans, Lina Vilkas.
Juin 1941: le NKVD, la police soviétique, fait irruption chez les Vilkas. La mère se hâte d'emporter les plus d'affaires possibles et encourage ses enfants à préparer leur valise.
Le cauchemar commence: jetés comme du bétail dans un train, ils se retrouvent entassés avec d'autres personnes dont ils ignorent tout ou presque. Vient d'abord l'interrogation: Qu' est-ce qu'ils font là, où vont-ils? Que va-t-on leur faire? 
Madame Vilkas montre une assurance et une force incroyable. D'emblée, elle impose le respect et encourage Jonas, son fils et Lina à aider les autres Elle ne veut pas que ses enfants perdent espoir et elle n'a de cesse de répéter qu'ils rentrons bientôt chez eux. Le voyage en train s'éternise, la promiscuité, le manque d'hygiène, les conditions de transport sont plus qu'intenables, les poux, la maladie, la folie les gutettent...  Le seul espoir de Lina, permettre à son père de les retrouver. Son don incomparable pour le dessin sera son exutoire. Elle va ainsi se raconter à travers ses croquis et ses souvenirs.
Parmi leurs compagnons d'infortune se trouve un jeune home de dix-sept ans, Andrius. Doté d'une forte personnalité et d'un caractère bien trempé, il se révélera un pilier pour la petite famille... En marche pour l'enfer, ils ne lâcherons rien!

J'ai été bouleversée et happée par le récit du début à la fin. Pour moi, il est aussi bon que Le journal d'Anne Franck. J'ai trouvé très intéressant de mettre en avant d'autres victimes plus méconnues de cette guerre atroce. Le récit est bouleversant, bien écrit et le point de vue d'une force extraordinaire. Lina parle de l'horreur ambiante et dès que cela devient intenable, elle "s'échappe" grâce au dessin ou à ses souvenirs. C'est un livre qui ne peut laisser insensible car au delà de l'aspect témoignage, de l'atmosphère pesante qu'il dépeint, c'est également une histoire emplie d'espoir, d'amour et d'entraide. Un chef d'œuvre que je ne suis pas prête d'oublier de sitôt.

À mettre entre toutes les mains dès 15 ans!

Paru le: 13 octobre 2011
Collection: Scripto
ISBN: 978-2-07-063567-2
Prix: 14€
Pages: 432
Lire les avis de Gaëlle, Lael (ma copine chouchoute qui m'a offert le livre), Evy, Paikanne, Vive_les_bêtises, Enlivrons-nous, Gilles, Francesca, Sophielit, Ori, Galleane, Mélo, Lilie, Heclea, Radicale, Méloé, Archessia et Louve

Il a été élu meilleur roman de l'année, en savoir plus

8 commentaires:

  1. Une lecture manifestement incontournable! Très joli billet ma Thalie! Je me souviens maintenant que l'on devait faire la LC sur Edith en effets! Je t'envoie un mail pour te tenir au courant. Gros bisous!

    RépondreSupprimer
  2. c'est le genre de récit que j'aime lire. Je le note dans ma lal!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette découverte Thalie!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vraiment été touchée par cette histoire, et j'ai appris des choses que je ne connaissais pas!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis ravie car il est sur ma PAL !

    RépondreSupprimer
  6. C'est donc à ne pas rater ... déjà noté vu l'histoire car c'est un aspect méconnu de la guerre !

    RépondreSupprimer
  7. Je me l'offre pour les fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
  8. Comme toi, j'ai été happée et bouleversée par cette histoire, que je n'oublierai pas... et que je ferai certainement lire à mes élèves :)
    Cajou ^^

    RépondreSupprimer