dimanche 29 janvier 2012

Edith en effets de Franck Prévot et Stéphane Girel



Quatrième de couverture:

Impatiente et soucieuse de voiler la laideur dont la nature l'a affligée, la jeune chenille Edith se met en quête d'un costume.
Impressionnée mais déçue par le félin, l'oiseau ou le reptile, elle trouve finalement la toilette qui lui convient et, légère enfin, découvre qu'il faut parfois du temps pour trouver les effets de ses rêves... La nature se trompe rarement.
 

Un jour, un œuf éclôt quelque part et il en sort "deux petits yeux (...) posés sur une tête tout à fait ridicule".


Cette petite chose nue va à la recherche d'un "costume" pour se vêtir et en chemin elle rencontre des animaux incroyables



Celui-ci est gracieux mais il est méprisant, un autre est léger, un autre encore puissant. Qu'est donc notre bestiole au juste? Elle se sent laide et cherche sa place en ce monde. Puis avant de s'endormir, elle fait un bilan sur ce qu'elle possède: sa vue, son ouïe et son odorat, ce n'est pas si mal... Et elle s'endort...


Plus tard, elle se réveillera papillon et qu'est-ce que cela aura changé?...

Un album d'une grande poésie!!!

Je suis tombée sous le charme de cet album pour plusieurs raisons:
Tout d'abord, il m'a été offert par ma copine Lael pour mes 30 ans à l'occasion d'une belle journée au salon des petits éditeurs à St Priest (69). [Ainsi nous est venue l'idée de cette lecture commune^^, joindre l'utile à l'agréable...]
Ensuite parce que les illustrations sont très belles, différentes de ce que je vois habituellement. Elle contribuent à la poésie et à la fragilité d'Edith. Nous avions Lael et moi complètement fondues devant la dernière image que j'ai mise dans cet article où l'on voit la petite chenille s'endormir. Les couleurs, la finesse des traits d'Edith nous ont touchées.
Et il y a le texte...
Ah, ce texte!!! Il est simple et pur. Je le trouve léger (comme notre chenille) et il met vraiment notre Edith en avant. Il rend la fragilité de cet être minuscule face à l'immensité du monde. Edith n'est rien en effet, mais elle a d'autres effets à proposer. Et lorsqu'elle sera papillon, il se produira quelque chose d'indéfinissable... Est-ce que ce moment éphémère bouleversera le monde qui l'entoure? ou bien le monde poursuivra sa route sans même le remarquer? 
Nous passons tellement de temps à courir que nous ne voyons pas les petits changements de l'univers, Edith en effets propose de nous arrêter un instant sur ce petit miracle de la nature auquel nul ne prête attention.
C'est beau, tendre et léger comme un murmure... Pour ma part, ce chuchotis m'a conquise et je vous conseille vivement la découverte de ce très bel album!

Paru le: 17 juin 2010
ISBN: 978-2-353-19052-2
Prix: 12.80€       
Découvrir le blog de Stéphane Girel
En apprendre plus sur Franck Prévot
Le site des éditions L'Edune

4 commentaires:

  1. Coucou ma Thalie! Quel billet! J'aime beaucoup les jeux de mots que tu as employé pour notre Edith! Cette journée au Salon était génial! Je garde précieusement cet album, à chaque fois que je le vois je repense à notre coup de coeur pour la double page! Magnifique! A tout bientot! et gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu la chance de pouvoir organiser une rencontre en mai 2011 avec les Editions l'Edune et des scolaires autour de cet album, avec une exposition de ses originaux. C'est en effet un album magnifique, tant dans son texte que dans ses illustrations. Je salue aussi l'extrême gentillesse de Philippe et Catherine Lesgourgues, fondateurs de cette maison d'édition aux productions vraiment pas comme les autres et qui nous enchantent à chaque fois.
    Merci à Bauchette et à vous Thalie pour ce billet commun.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Thalie : voici le lien vers mon billet, j'ai vu que tu ne l'as pas mis : http://souslefeuillage.blogspot.com/2012/01/edith-en-effets.html voilà! Bises et bon weekend.

    RépondreSupprimer
  4. Elle est toute mignonne, cette Edith :) Et c'est toujours magique de voir le parcours d'un papillon, de voir comment il était avant de devenir si beau !

    RépondreSupprimer