mercredi 24 octobre 2012

Seuls en enfer! d'Hubert Ben Kemoun

Date de parution : 10/10/12
Éditeur : Flammarion
Collection: Tribal
ISBN : 978-2-08-128030-4 
Nb. de pages : 180 pages 
Prix: 10.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

"Elle n'a plus de larmes, tant elle en a versé. Plus de voix, à force d'avoir appelé à l'aide.
L'homme ne prononce pas un mot, semble blindé contre les insultes, contre ses suppliques et contre ses hurlements.
Elle n'est plus sûre de rien. Pas même d'être encore en vie, et si elle l'est, pas même d'être vivante dans l'heure qui suivra." 
 
Pour une fois dans sa vie, Arturo doit prendre une décision et agir: sauver Pélagie, avant qu'elle ne succombe...
 
 
Un suspense diabolique...
 
J'adore l'écriture d'Hubert Ben Kemoun. Rude, incisive, efficace!
Un roman à trois voix: celle de la captive Pélagie, celle d'Arturo et celle d'Angst. S'invitera une quatrième voix aux deux tiers environ pour surprendre le lecteur.
 
Pélagie est une jeune fille qui est orpheline. Elle a perdu très tôt ses parents et a été recueillie chez une tante aimante déjà mère de quatre enfants. Elle mène une vie paisible et sans histoire jusqu'au jour où elle accepte de se rendre à une soirée chez un camarade de classe et où elle se fait kidnappée par un homme mystérieux portant un masque de Mickey.
Arturo est un jeune homme déscolarisé. Ancien camarade de classe de Pélagie, il est à présent livreur de pizzas. Il pense souvent à la jeune fille et sans le savoir, il va s'aventurer sur un terrain dangereux.
Enfin Angst, Fabio Angst, est un amnésique au comportement très "limite". Il se rend chez un thérapeute qui l'aide à se souvenir de sa vie en général et essaye de l'amener à se souvenir du jour de son accident en particulier.
 
J'ai été happée dès la première page. C'est un roman extrêmement efficace au suspense insoutenable. Un livre très sombre où le lecteur se demande ce qui a poussé le kidnappeur à s'en prendre à Pélagie. Peu à peu, on s'attache à Arturo qui se révèle bien plus complexe que ce que l'on peut penser de prime abord et on se laisse piéger. J'ai adoré les divers rebondissements et surtout cette fin assez subtile. On a la tête sous l'eau, de temps en temps on reprend une goulée d'air puis on replonge et alors qu'on ne l'attendait pas la lumière se fait.Un roman court et efficace, le genre de livre que j'aime et que je redemande...


1 commentaire:

  1. il me tente bien, qui en plus rentrera pile poil dans le challenge Thriller

    RépondreSupprimer