mercredi 12 décembre 2012

Où es-tu, Lulu? de Laurence Pérouème et illustré par Cécile Rescan

Date de parution : 06/10/12
Éditeur : Naïve
ISBN : 978-2-35021-294-4 
Nb. de pages : 42 pages 
Dimensions : 14,8 cm × 20,9 cm × 0,8 cm
Prix: 13 €

Note: 5/5 Un livre très bien écrit!

Quatrième de couverture:

Le jour de la rentrée des classes, Théo ne retrouve pas son ami Lulu. La maîtresse, Emilie, lui annonce qu'il ne reviendra plus, qu'il a eu un accident. Mais Théo ne comprend pas l'absence de son ami, ni la tristesse de ses proches. Lulu ne peut pas avoir disparu comme ça !
Où es-tu Lulu ? est né de la volonté d'apporter aux enfants, et aux parents; confrontés à la perte d'un proche des mots justes et sensibles afin de leur ouvrir une fenêtre sur l'avenir.
 
Un album au sujet sensible traité avec brio!
 
Vous le savez Laurence Pérouème est une auteure que j'ai découvert il y a peu mais qui a su me toucher par le choix de ses sujets et l'intelligence de ses textes. Où es-tu, Lulu? est encore un cran au dessus des autres albums que je vous ai déjà présentés.
Cet album aborde avec délicatesse, mais sans sensiblerie superflue, la perte d'un camarade de classe. Rares sont les auteurs a avoir osé abordé la mort d'un enfant. On parle du deuil d'un grand parent, parfois d'un parent mais d'un enfant... c'est extrêmement délicat. Comme... tabou. Et pourtant...
Laurence Pérouème parvient à écrire un texte que l'on peut lire à nos enfants sans crainte. Elle a su trouver les mots, prendre le temps de poser les choses car le deuil se fait en plusieurs étapes.
 
"Tu crois que Lulu est plus haut que les nuages?"
 
A mesure que le temps passe (symbolisé par un marronnier), le petit Théo prend conscience que son ami ne reviendra pas. Il pose de nombreuses questions comme lorsqu'on lui dit que son ami est "au ciel" et qu'il veut prendre un hélicoptère ou un ballon pour le rejoindre. Ses parents vont répondre à chacune de ses interrogations sans jamais se dérober car les questions sont essentielles pour comprendre, pour apprendre, pour accepter, pour continuer à vivre.

"Le soir, Théo pose beaucoup de questions à ses parents.
Des "pourquoi" et des "comment" qui n'en finissent pas."

Les illustrations ont des couleurs chaudes (je trouve la qualité d'impression assez bonne), les regards sont appuyés et les traits arrondis pour plus de douceur.

"- Au revoir, Lulu! dit-il en partant."
 
Un très bel album qui m'a beaucoup touchée par son approche, par sa franchise, par la tendresse qu'il dégage. Bravo à Laurence Pérouème qui a su trouver les mots...

Découvrir le site de l'association Sauve qui veut
J'ai eu la chance de me faire dédicacer l'album à Montreuil.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire