mercredi 16 janvier 2013

Plus jamais petite de Séverine Vidal

ATTENTION POUR PUBLIC AVERTI
Date de parution : 21/09/10
Éditeur : Oskar jeunesse
Collection : Junior
ISBN : 978-2-35000-621-5
Nb. de pages : 55 pages
Prix: 8.95€

Note: 5/5 Une grande intelligence dans l'écriture!

Quatrième de couverture:

Lucie attend. Seule sur un banc, dans la rue, face à la grande porte de la maison d'arrêt, elle attend son heure, cette heure qui la mènera à la confrontation, à lui. Ce père qui n'est plus un père. Ce père qui n'est plus rien. Elle attend et elle espère, bientôt ce sera fini, bientôt elle sera libérée. Libérée de son enfance, de ses souvenirs, peut-être. Lucie espère. Bientôt peut-être, la vie l'attend ?
 
 
C'est le genre de roman dont on ne sort pas indemne...
 
Je sais déjà avant même d'ouvrir ce livre que je vais être bouleversée. Le sujet, très fort, annonce déjà des grincements de dents et la boule au ventre. Prudente, je prépare les mouchoirs, au cas où... (Je suis très émotive).
Et puis, je me lance...
Et là je me prends une grande "claque". L'écriture de Séverine Vidal, que je découvre, me prend au tripes, me touche, me happe jusqu'à la dernière ligne. Une écriture franche, sans fioriture, une écriture droite qui respecte son sujet.
Ce sujet... des plus délicats s'il en est. Comment mettre des mots sur l'indicible? Et bien en parlant de sentiments, de lumière, de vie. En parlant des choses avec pudeur mais en ne cachant rien, sans pour autant franchir la ligne, sans voyeurisme aucun.
Lucie attend de rencontrer pour la dernière fois son bourreau, son père ou plutôt son géniteur ou plutôt Patrick, car cet homme ne mérite plus aucun titre, tout juste le droit d'avoir un prénom. Lucie est seule, droite, la peur au ventre mais la tête haute, elle va au devant de son passé. Lucie (Lux, lucis: la lumière en latin), ce prénom qu'elle s'est choisie, qui va lui servir de bouclier face à son démon, qui va venir à bout de ses cauchemars. Lucie qui nous raconte son histoire en mêlant des souvenirs plus heureux, comme pour adoucir l'horreur. Lucie qui a choisi de vivre, d'aimer, de rester debout et qui nous touche par son courage, sa force.
Ce roman m'a émue mais ne m'a pas fait pleurer car le but de ce livre est ailleurs. Séverine Vidal a tout compris, elle nous offre un livre puissant qui ne pose que l'essentiel. Un livre que je n'oublierai pas de sitôt!


3 commentaires:

  1. Ouf, éprouvante lecture. Je ne suis pas sûre d'être dans la bonne période pour lire ce genre de livres. je vais attendre un peu

    RépondreSupprimer
  2. j'ai envie de vous dire merci pour ce magnifique commentaire, il exprime exactement, très exactement, tous les bouleversements que j'ai ressentis à la lecture du livre si beau, si sensible, et tellement vrai, de Séverine Vidal.

    RépondreSupprimer